ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 2 novembre 2011

Doris Leuthard adoucit la facture des pendulaires

Posted by ardsl sur 2 novembre 2011

Doris Leuthard est venue, mercredi 2 novembre, devant la presse annoncer la réponse du Conseil fédéral à l’initiative de l’ATE pour les transports publics. Les pendulaires et les cantons devraient finalement débourser un peu moins pour financer l’infrastructure ferroviaire, la Confédération un peu plus. Suite aux nombreuses critiques émises en consultation, le Conseil fédéral a corrigé sa réponse à l’initiative de l’ATE pour les transports publics.

La ministre des transports Doris Leuthard va élaborer pour le Parlement un message au volet financier retouché. Les pendulaires devraient moins passer à la caisse.

L’idée de limiter à un forfait de 800 francs les frais de transport déductibles pour l’impôt fédéral direct passe à la trappe. Au lieu de leurs frais effectifs comme actuellement, les pendulaires devraient pouvoir déduire jusqu’à 3000 francs, sur présentation de justificatifs.

Leur participation au financement des infrastructures serait ainsi ramenée de 250 à 200 millions de francs par an. Les cantons devraient quant à eux contribuer à hauteur de 200 millions et non plus de 300 millions, selon des modalités qui restent à définir.

Au lieu d’alimenter le futur fonds d’infrastructure ferroviaire (FIF), ils pourraient peut-être financer des installations d’accueil dans les gares du réseau des CFF comme des chemins de fer privés.

Renchérissement des billets toujours d’actualité

La Confédération serait déchargée d’autant, mais financerait en échange toute seule les infrastructures des chemins de fer privés, installations d’accueil exceptées.

Comme souhaité par divers milieux consultés, le Conseil fédéral a également décidé d’augmenter les fonds fédéraux de 100 millions par an, ce qui porterait la contribution fédérale à 2,3 milliards.

Pas question en revanche de revenir sur l’augmentation du prix du sillon demandé aux compagnies ferroviaires pour utiliser le réseau. Aux 200 millions déjà décidés pour 2013 devraient s’ajouter 100 millions à partir de 2017, a décidé le Conseil fédéral.

La menace d’un renchérissement de 10% des prix des billets de train n’est ainsi pas écartée. Comme prévu, le fonds pour les grands projets ferroviaires (FTP) devrait céder la place à un fonds d’infrastructure ferroviaire (FIF) permanent.

Le Parlement décidera tous les quatre ans des aménagements à financer. Pour l’étape 2025, le Conseil fédéral s’en tient aux 3,5 milliards prévus. Les 5 à 6 milliards demandés par certains en consultation sont impossibles à financer, justifie-t-il.

(Source : tsrinfo.ch).

Posted in Suisse | Tagué: , , | Leave a Comment »

Vendredi 4 novembre : le trafic ferroviaire sera perturbé autour de Saint-Etienne

Posted by ardsl sur 2 novembre 2011

En raison d’un mouvement de grève reconductible par périodes de 24 heures mené par SUD-Rail et la CGT de l’unité de production traction de Saint-Etienne, le trafic ferroviaire sera perturbé sur certaines lignes vendredi 4 novembre.

Les agents SNCF s’opposent à la création d’un établissement multimétiers sur le territoire de la Loire. Les directives européennes et l’ouverture à la concurrence de l’activité de fret ferroviaire ont entraîné le transfert des services stéphanois de fret et de la circulation (les postes d’aiguillage) à Lyon, rapprochant l’établissement stéphanois « d’un seuil économique et managérial critique qui aurait dû conduire à sa fermeture », explique SNCF.

Afin de « maintenir et pérenniser une présence forte de SNCF sur le territoire ligérien », la direction régionale a donc décidé de créer, le 1er janvier 2012, un établissement de services voyageurs, avec la mise en place d’un directeur départemental pour la Loire basé à Saint-Etienne. En clair, de réunir dans une seule entité les services d’exploitation, les conducteurs, les contrôleurs et les mécaniciens.

« Concrètement, cet établissement, de près de 500 personnes, intégrera l’ensemble du personnel de l’actuel établissement voyageurs, les agents de conduite et les contrôleurs des unités de production de Saint-Etienne dépendant actuellement d’établissements lyonnais », souligne SNCF. Afin de permettre la gestion de cet établissement, cinq nouveaux postes seront créés au siège de la nouvelle structure.

Mais cette création effraie les agents ligériens. « Avec l’ouverture à la concurrence, des entreprises privées pourraient reprendre l’activité », estime Yves Novellon, secrétaire CGT des cheminots, qui tient à rester un agent de la SNCF.

Télecharger les informations détaillées sur les lignes impactées.

Ligne Le Puy – St Etienne – Lyon

Ligne Clermont-Ferrand – St Etienne

Ligne Roanne – St Etienne

Ligne Paray-le-Monial – Lyon

Ligne Givors – Lyon

Ligne Clermont-Ferrand – Roanne – Lyon

Ligne Mâcon – Lyon

Ligne Lyon – Ambérieu

(Avec Le Progrès).

Posted in Grèves | Tagué: | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :