ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 14 novembre 2011

Grèves SNCF : les perturbations prévues mardi 15 novembre

Posted by ardsl sur 14 novembre 2011

Nouvelle journée de grève et nouvelle journée avec un programme restreint de trains autour de Saint-Étienne et en Franche-Comté.

Valence – Lyon 1 train supprimé

Le Puy – Firminy – St Etienne – Lyon

Clermont – St Etienne

Roanne – St Etienne

Givors – Lyon

Clermont – Roanne – Lyon

Dijon – Mâcon – Lyon 1 aller-retour supprimé

Lyon – Ambérieu 4 aller-retours omnibus supprimés

Besançon – Lons – Bourg Trafic Téoz et TGV assuré à 100%

Besançon – St Claude

Publicités

Posted in Grèves | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : retards et suppressions constatées le 14 novembre

Posted by ardsl sur 14 novembre 2011

Presque aucun train n’a circulé entre Tassin et Lozanne en raison d’une panne de signalisation entre Dardilly et Lozanne.

Dans l’après-midi, le trafic ferroviaire a été perturbé en raison d’un camion qui a détruit les barrières du passage à niveau de La Valbonne (Ain) vers 16h15, sur la ligne Lyon – Ambérieu.

Trains supprimés

  • TER 890211 (Lozanne 7h32 – St Paul 8h15).
  • TER 890210 (St Paul 7h22 – Lozanne 7h59).
  • TER 890215 (Lozanne 8h03 – St Paul 8h44).
  • TER 890214 (St Paul 7h52 – Lozanne 8h30).
  • TER 890218 (St Paul 8h22 – Lozanne 9h01).
  • TER 890223 (Lozanne 9h05 – St Paul 9h44).
  • TER 890226 (St Paul 9h22 – Lozanne 9h59).
  • TER 890257 (Lozanne 16h17 – St Paul 17h01).
  • TER 16887 (Nevers 14h10 – Perrache 17h27) en raison de l’absence d’un personnel de bord.
  • TER 890260 (St Paul 16h37 – Lozanne 17h14).
  • TER 886752/3 (Ambérieu 17h04 – St Étienne 18h38).
  • TER 17992/3 (Part-Dieu 17h06 – Annecy 19h13). Supprimé entre Aix et Annecy.
  • TER 883674 (Part-Dieu 17h10 – Ambérieu 17h50).
  • TER 890265 (Lozanne 17h18 – St Paul 18h00).
  • TER 890264 (St Paul 17h07 – Lozanne 17h45).
  • TER 890269 (Lozanne 17h49 – St Paul 18h31).
  • TER 890268 (St Paul 17h37 – Lozanne 18h16).
  • TER 891815 (Dijon 18h00 – Ambérieu 20h04). Supprimé entre Bourg et Ambérieu.
  • TER 890273 (Lozanne 18h20 – St Paul 19h01).
  • TER 890272 (St Paul 18h07 – Lozanne 18h47).
  • TER 890277 (Lozanne 18h51 – St Paul 19h31).
  • TER 890276 (St Paul 18h37 – Lozanne 19h18).
  • TER 890281 (Lozanne 19h22 – St Paul 20h01).
  • TER 890280 (St Paul 19h07 – Lozanne 19h50).
  • TER 890288 (St Paul 20h07 – Lozanne 20h44).
  • TER 890289 (Lozanne 20h17 – St Paul 21h01).

Trains retardés

1h15 de retard pour le TER 17992/3 (Part-Dieu 17h06 – Aix-les-Bains 18h24)

1h de retard pour le TER 890207 (Lozanne 7h04 – St Paul 7h44).

50 minutes de retard pour :

  • le TER 886746/7 (Ambérieu 16h16 – St Étienne 17h38).
  • le TER 17966/7 (Annecy 15h01 – Part-Dieu 16h55).

40 minutes de retard pour :

  • le TER 890202 (St Paul 6h22 – Lozanne 6h59).
  • le TER 16830/1 (Orléans 7h07 – Part-Dieu 11h43).
  • le TER 886848/9 (St Étienne 16h48 – Ambérieu 18h26).
  • le TER 886852/3 (St Étienne 17h48 – Ambérieu 19h26).
30 minutes de retard pour le TER 17990/1 (Part-Dieu 16h06 – Annecy 18h00)

25 minutes de retard pour :

  • le TER 889652 (Perrache 5h56 – Roanne 7h25).
  • le TER 886844/5 (St Étienne 15h48 – Ambérieu 17h26).
  • le TER 891815 (Dijon 18h00 – Bourg 19h36).
  • le TER 886858/9 (St Étienne 19h18 – Ambérieu 20h52).

20 minutes de retard pour :

  • le TER 886605 (Roanne 6h07 – Part-Dieu 7h31).
  • le TER 886607 (Roanne 6h24 – Part-Dieu 7h47).
  • le TER 886810/1 (St Étienne 7h18 – Ambérieu 8h52) en raison de l’attente d’un membre du personnel.
  • le TER 893901 (Paray-le-Monial 6h11 – Perrache 8h10).
  • le TER 886602 (Part-Dieu 8h08 – Roanne 9h36).

15 minutes de retard pour :

  • le TER 890203 (Lozanne 6h32 – St Paul 7h14).
  • le TER 893903 (Nevers 5h39 – Perrache 9h10).
  • le TER 886613 (Roanne 8h29 – Part-Dieu 9h47).
  • le TGV 6938/9 (Paris 10h50 – Annecy 14h30).
  • le TER 886620 (Part-Dieu 18h00 – Roanne 19h19).
  • le TER 17994/5 (Part-Dieu 18h06  – Annecy 20h00).
  • le TER 16846/7 (Part-Dieu 18h08 – Orléans 22h49).
  • le TER 889670 (Perrache 18h34 – Roanne 20h07).
  • le TER 893904 (Perrache 18h49 – Paray-le-Monial 20h56).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Sud Ardèche : un chasseur tué par un train de marchandises

Posted by ardsl sur 14 novembre 2011

Un chasseur a été tué par un train de marchandises lundi 14 novembre dans le sud Ardèche. L’accident s’est produit à Saint-Marcel-d’Ardèche dans le quartier de la Michelonne vers 11h, alors que le brouillard était encore épais. Jean-Claude Court, habitant à Pierrelatte (Drôme) âgé de 74 ans marchait avec un de ses amis fusil en main le long de la voie ferrée. Le souffle de la locomotive l’a fait basculer à terre. Il a ensuite été percuté par le train. Il est décédé sur le coup.

 

(Avec France Bleu Drôme-Ardèche, France 3 Rhône-Alpes et Le Dauphiné Libéré).

Posted in Ardèche | Tagué: , | 1 Comment »

A 45 : Pas d’accord entre les collectivités locales

Posted by ardsl sur 14 novembre 2011

Ce n’est pas une surprise. Aucun consensus n’est ressorti de la réunion qui a lieu, lundi 14 novembre, à la Préfecture du Rhône, entre les responsables des collectivités locales concernés par le projet de seconde liaison autoroutière entre Saint-Étienne et Lyon. Seule la Loire veut clairement s’engager financièrement.

Comme on pouvait le parier, aucun accord n’a été trouvé entre Gérard Collomb, Michel Mercier, Bernard Bonne, Maurice Vincent et Jean-Jack Queyranne. Seuls les élus de la Loire sont pour le moment d’accord pour participer financièrement au projet de l’A45. 350 millions d’euros restent à la charge des collectivités locales sur 1,2 milliard du projet global. La vérité, c’est qu’aucun élu du Rhône ne veut mettre un euro sur une infrastructure autoroutière qui arrive trop près de Lyon.

De l’autre côté, Saint-Etienne Métropole et le Conseil Général de la Loire veulent que le dossier avance. Ils n’hésitent pas et ont l’intention de s’engager financièrement pour permettre de lancer un appel d’offres aux futurs concessionnaires de l’autoroute.

Face à la position des élus locaux qui mettent en avant la question de l’arrivée sur l’agglomération lyonnaise de la future autoroute, le préfet, Jean-François Carenco, a indiqué qu’il présenterait une contre-proposition susceptible de remplir les mêmes fonctionnalités, d’un coût identique, plus consensuel et donc pouvant être partagé. Il ne le ferait qu’en substitution au projet de l’A45 tel que fixé dans l’arrêté portant la DUP (déclaration d’utilité publique).

Le représentant de l’Etat doit fixer une nouvelle réunion avant la fin de l’année.

(Avec leprogres.fr).

Posted in Autoroutes, Loire, Rhône | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Ligne Lyon – Paray-le-Monial : RFF impose un ralentissement à 60km/h sur 37km !

Posted by ardsl sur 14 novembre 2011

Les Régions Rhône-Alpes et Bourgogne organisent jeudi 10 novembre à Chauffailles (Saône-et-Loire) à 19h un comité de ligne extraordinaire pour évoquer le très mauvais état de l’axe reliant Lyon à Paray-le-Monial. Télécharger le Document du comité de ligne de Chauffailles

L’état de l’infrastructure de la ligne nécessite la mise en place en décembre 2011 d’une limitation permanente de vitesse à 60 km/h sur une distance de 37 km entre Chauffailles et Paray-le-Monial, ce qui allonge les temps de parcours entre Paray et Lyon (jusqu’à 15 minutes dans certains cas). RFF explique que des limitations de vitesses plus restreintes engendreraient un inconfort de circulation pour les usagers liés aux différentes phases d’accélération et de décélérations successives.

La quasi totalité des trains mettront 2h pour accomplir les 117 kilomètres séparant Lyon de Paray-le-Monial.

La correspondance à Paray-le-Monial entre le TER 893902 (Part-Dieu 18h08 – Paray 20h08 ) et le TER 875501 (Paray 20h05 – Dijon 21h48 sauf samedis) est supprimée.

La Région Bourgogne a décidé de maintenir la correspondance entre le TER 16841 (Paray 15h53 – Part-Dieu 17h52) et le TER 893324 (Montchanin 15h06 – Paray 15h54 sauf dimanches et fêtes). Pour cela les arrêts à Blanzy, Galuzot et Ciry ne seront pas desservis. Ainsi le TER 893324 arrivera à Paray à 15h48 et assurera la correspondance avec le TER pour Lyon.

La Région Bourgogne a adressé un courrier en date du 6 septembre 2011 au Président de Réseau Ferré de France demande la réalisation des travaux de nature à lever les ralentissements dans les meilleurs délais, afin de garantir les horaires du projet initial du service 2012. Un courrier conjoint Région Rhône-Alpes et Région Bourgogne est également en préparation à l’attention de RFF.

Il existe déjà actuellement des restrictions de vitesse liée à l’état de l’infrastructure sur la ligne Lyon – Paray. La limitation de la vitesse à 60km/h à partir du 11 décembre s’applique sur l’ensemble d’une section de 37km.  

La raison non avouée d’un choix aussi contestable semble plutôt être qu’un tronçonnage avec des vitesses réduites sur quelques portions nécessitait la pose d’une signalisation (fixe) sur le terrain (en plusieurs points du parcours), alors que dans la solution retenue, une simple mise à jour des renseignements techniques devrait suffire, ce qui coûtera moins cher pour le gestionnaire de l’infrastructure, RFF.

Cette décision absurde va contribuer à dégrader les temps de parcours pours les voyageurs et l’économie de la desserte de la ligne Paray – Lyon qui traverse des secteurs peu peuplés. Paray-le-Monial, La Clayette et Chauffailles ne comptent respectivement que 9600, 2000 et 4000 habitants.

La ligne Lyon – Paray-le-Monial, autrefois à double voie, est également handicapée pour les méthodes d’exploitation retenues par RFF. La ligne est équipée d’un block manuel. RFF organise la circulation entre Lozanne et Paray avec deux cantons seulement. Il y a donc un canton unique de Lamure/Azergues à Paray. Autrement dit un train ne peut quitter Lamure avant que le précédent ne soit arrivé à Paray. Comme désormais le temps de parcours Lamure – Paray dépasse 1h, un cadencement horaire sur la pointe du soir implique un stationnement prolongé à Lamure. Pour réduire la longueur du canton unique, il suffirait pourtant de la présence d’un agent de l’infra en gare de La Clayette. Une telle présence serait nécessaire uniquement de 18h30 à 20h30 du lundi au vendredi (sauf fêtes).

Avec ce nouveau coup de massue, l’avenir de ligne Lyon devient incertain, malgré le rétablissement d’une desserte systématique de Lyon Part-Dieu.

Les nouveaux horaires des trains à partir du 11 décembre comprennent donc un allongement du temps de parcours.

Sens impair

  • TER 893901 (sauf dimanche et fêtes) Paray 5h54 – La Clayette 6h24/25 – Chauffailles 6h37/38 – Lamure/Azergues 6h57/58 – Chamelet 7h08/09 – Bois-d’Oingt-Légny 7h17/18 – Chessy 7h22/23 – Châtillon-d’Azergues 7h26/27 – Lozanne 7h31/ – Part-Dieu 7h52/57 – Perrache 8h05 LàS (sauf fêtes). Ce train mettra 1h58 pour rallier Lyon soit 8 minutes de plus que prévu initialement.
  • TER 893903 (sauf samedis, dimanches et fêtes) Nevers 5h30 – Moulins 6h03/04 – Paray 6h57/7h02 – La Clayette 7h33/34 – Chauffailles 7h45/46 – Lamure/Azergues 8h07/08 – Chamelet 8h18/19 – Bois-d’Oingt-Légny 8h28/29 – Chessy 8h34/35 – Châtillon-d’Azergues 8h38/39 – Lozanne 8h43/44 – Part-Dieu 9h04/09 – Perrache 9h17. Ce train mettra 2h02 pour rallier Lyon.
  • TER 893905 (sauf 10-13, 16-20, 23-27.04 ; 17-21, 24-28.09) Nevers 8h30 – Moulins 9h03/04 – Paray 9h55/58 – La Clayette 10h28/29 – Chauffailles 10h40/41 – Lamure/Azergues 10h59/11h01 – Chamelet 11h11/12 – Bois-d’Oingt-Légny 11h20/21 – Chessy 11h25/26 – Lozanne 11h31/32 – Part-Dieu 11h52/57 – Perrache 12h05. Ce train mettra 1h54 pour rallier Lyon soit 4 minutes de plus que prévu initialement.
  • TER 16840/1 (sauf 16-20, 23-27.01 ; 12-16, 19-23.03 ; 01-05, 08-12, 15-19, 22-26.10) Tours 12h00 – Moulins 14h55/58 – Paray 15h51/53 – La Clayette 16h23/24 – Chauffailles 16h35/36 – Lamure/Azergues 16h55/56 – Chamelet 17h06/07 – Bois-d’Oingt-Légny 17h14/15 – Chessy 17h19/20 – Lozanne 17h26/32 – Part-Dieu 17h52/57 – Perrache 18h05. Ce train mettra 1h59 pour rallier Lyon soit 9 minutes de plus que prévu initialement.
  • TER 893907 (les dimanches et fêtes) Paray 20h10 – La Clayette 20h40/41 – Chauffailles 20h52 – Lamure/Azergues 21h12/13 – Chamelet 21h23/24 – Bois-d’Oingt-Légny 21h32/33 – Chessy 21h36/37 – Lozanne 21h44/45 – Part-Dieu 22h04/10 – Perrache 22h18. Ce train mettra 1h54 pour rallier Lyon.
Sens pair
  • TER 16848/9 (sauf 30.01-03.02 ; 06-12.02 ; 09-13, 16-20, 23-27.04 ; 17-21, 24-28.09 ; 29.10-02.11 ; 05-09.11) Perrache 11h55 – Part-Dieu 12h03/08 – Lozanne 12h27/28 – Chessy 12h33/34 – Bois-d’Oingt-Légny 12h38/39 – Chamelet 12h46/47 – Lamure/Azergues 12h58/59 – Chauffailles 13h17/18 – La Clayette 13h30/31 – Paray 14h00/01 – Moulins 14h54/15h06 – Tours 17h59. Ce train mettra 1h52 pour rallier Paray.
  • TER 893900 (sauf samedis, dimanches et fêtes) Perrache 16h55 – Part-Dieu 17h03/08 – Lozanne 17h26/27 – Châtillon-d’Azergues 17h32/33 – Chessy 17h36/37 – Bois-d’Oingt-Légny 17h41/42 – Chamelet 17h49/50 – Lamure/Azergues 18h01/02 – Chauffailles 18h21/22 – La Clayette 18h33/34 – Paray 19h05. Ce train mettra 1h57 pour rallier Paray soit 5 minutes de plus que prévu initialement.
  • TER 893902 Perrache 17h55 – Part-Dieu 18h03/08 – Lozanne 18h27/28 – Châtillon-d’Azergues 18h32/33 – Chessy 18h35/36 – Bois-d’Oingt-Légny 18h40/41 – Chamelet 18h49/50 – Lamure/Azergues 19h00/08 – Chauffailles 19h26/27 – La Clayette 19h38/39 – Paray 20h08/10 – Moulins 21h04/06 – Nevers 21h43. Ce train mettra 2h02 pour rallier Paray soit 9 minutes de plus que prévu initialement.
  • TER 893904 (sauf samedis, dimanches et fêtes) Perrache 18h55 – Part-Dieu 19h03/08 – Lozanne 19h27/28 – Châtillon-d’Azergues 19h33/34 – Chessy 19h36/37 – Bois-d’Oingt-Légny 19h42/43 – Chamelet 19h51/52 – Lamure/Azergues 20h03/11 – Chauffailles 20h30/31 – La Clayette 20h43/44 – Paray 21h15. Ce train mettra 2h07 pour rallier Paray soit 15 minutes de plus que prévu initialement.

Posted in Bourgogne, Rhône, Service 2012 | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Grenoble Presqu’île, un nouveau départ avec Portzamparc ?

Posted by ardsl sur 14 novembre 2011

Le 30 novembre, Grenoble présentera la maquette de son projet Grenoble Presqu’île et donnera les grandes lignes de sa nouvelle stratégie pour cet écoquartier.

Avec l’arrivée de Christian de Portzamparc comme architecte en chef, l’ambitieux concept entre dans une nouvelle phase. Beaucoup critiqué, particulièrement sur le front de ses ambitions transports, ce nouveau quartier est pourtant entré en chantier, et les premières réalisations sont déjà visibles. Sur une ZAC de 250 ha, l’ambition de Grenoble Presqu’île reste d’imaginer une ville durable. Desservie par le tram, l’écocité veut accueillir à terme quelque 25 000 actifs, 10 000 étudiants, 10 000 habitants, des commerces et des services. Un des enjeux du projet est de désenclaver le site en reliant le quartier au centre-ville et aux communes avoisinantes et à un pôle gare réaménagé. « En découvrant le site et le projet Grenoble Presqu’île, j’y ai vu deux villes qui ont envie de se rencontrer : la ville scientifique, qui a 50 ans, et la ville de Grenoble, qui en a 2 000. L’ambition est de se servir de l’avenue des Martyrs pour faire entrer Grenoble et son agglomération dans la Presqu’île, aujourd’hui essentiellement scientifique. Pour cela, nous proposons de créer à l’emplacement des trois carrefours existants trois places : la place en ellipse, la place carrée et la place « green ». Compte tenu de l’ampleur de la ZAC, la stratégie du projet a été de scinder le territoire en sous-territoires de projet, à l’instar des quartiers pour une ville », a indiqué Christian de Portzamparc.

(Source : Ville, Rail & Transports).

Posted in Isère | Tagué: | Leave a Comment »

La navette des neiges Die – Le Col de Rousset reconduite

Posted by ardsl sur 14 novembre 2011

« On continue la navette des neiges entre Die et le Col de Rousset les mercredi, samedi et dimanche. » C’est Claude Vignon, conseiller général du canton de La Chapelle-en-Vercors qui fait cette annonce dans les colones du Dauphiné Libéré.

Cette navette permet de rejoindre la station du Vercors. Le blog ARDSL reviendra sur ce dispositif lors de l’ouverture de la station.

Posted in Drôme, Loisirs | Tagué: , , | Leave a Comment »

La ligne ferroviaire Annecy – Aix-les-Bains coupée 45 minutes en raison d’un décès d’un chasseur

Posted by ardsl sur 14 novembre 2011

Un chasseur de 55 ans est mort dimanche 13 novembre dans l’après-midi à Étercy en Haute-Savoie, victime d’un malaise cardiaque. Les secours n’ont pu le réanimer. La circulation des trains entre Annecy et Chambéry a été interrompue 45 minutes pour les besoins de l’intervention. La partie de chasse se déroulait à proximité de la voie ferrée.

Conséquences sur le trafic ferroviaire

  • 1h de retard pour le TGV 6976/7 (Annecy 15h32 – Paris 19h24) et le TER 17528/9 (Annecy 15h38 – Valence 18h46).
  • 40 minutes de retard pour les TER 17558/9 (Valence ville 13h09 – Annecy 16h22) et 17570/1 (Valence 19h09 – Annecy 22h15).
  • 15 minutes de retard pour les TER 17530/1 (Annecy 16h43 – Valence 19h46) et 17974/5 (Annecy 17h01 – Part-Dieu 18h54).
Par ailleurs le TGV 6949 (Paris 17h50 – Annecy 21h30) a circulé avec 1h45 de retard en raison de la présence d’un bagage non identifié.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Liaison ferroviaire CEVA : premier coup de pioche mardi 15 novembre

Posted by ardsl sur 14 novembre 2011

Le premier coup de pioche du chantier CEVA, c’est une histoire centenaire qui aboutit. Cela va se passer mardi 15 novembre, à la gare des marchandises de La Praille, à Genève. « Cent ans après la signature d’une convention entre la Confédération suisse et le canton de Genève prévoyant la construction d’une nouvelle ligne de chemin de fer entre Cornavin et Annemasse, les travaux peuvent enfin commencer ! » annoncent fièrement le canton et les CFF dans un communiqué.

Le CEVA ne sera donc pas condamné à rester l’Arlésienne, ce personnage dont tout le monde parle mais que l’on ne voit jamais.

Faire aboutir ce projet de liaison ferroviaire cheminant de Cornavin à Annemasse, conçu comme un RER relié au réseau régional n’est pas une mince affaire. Avant sa réalisation, le CEVA cheminé sur un itinéraire pavé d’embûches, accumulé les retards et les surcoûts. Si une partie des rallonges a pu être attribuée aux ajustements techniques à effectuer, l’autre, celle qui hérisse le poil de tous les défenseurs du projet, tient aux recours déposés du côté du quartier de Champel à Genève.

Joie et soulagement

Des recours il n’en reste plus que trois, mais le tribunal fédéral n’a pas levé leur effet suspensif concernant le tunnel qui doit être construit dans ce quartier. Cela ne gâchera pas la fête demain, car Genève et la “France voisine” (qui n’a que 2 km à construire sur un total de 16 km) ont maintes fois montré leur détermination. La Suisse (Confédération et canton) débourse 1,47 milliard de francs (1,18 milliard d’euros) pour désengorger Genève et la relier à sa région transfrontalière. Côté français, il ne manque plus que 10 millions sur les 198 estimés. Le ministre des Transports Thierry Mariani est attendu à la cérémonie demain, il pourrait annoncer de bonnes nouvelles concernant le bouclage de ce financement, auquel participent la Région, le conseil général, les collectivités locales, RFF et SNCF.

À Annemasse, le maire et conseiller régional est satisfait : « Ce premier coup de pioche, cela fait un moment qu’on l’attend, je suis très satisfait, c’est un moment extrêmement fort, le projet ne s’arrêtera plus, on ira jusqu’au bout » confie Christian Dupessey.

Le calendrier est engagé pour six années de travaux, comprenant la construction de cinq gares en Suisse par les ateliers Jean Nouvel, la restructuration de celle d’Annemasse, des parkings relais, des voies vertes sur tranchées couvertes, et bien sûr les voies ferrées.

La mise en service est espérée fin 2017.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in CEVA | Tagué: , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :