ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

RFF impose une diminution du nombre de trains circulant sur la ligne Grenoble – Veynes

Posted by ardsl sur 20 novembre 2011

La ligne ferroviaire reliant Grenoble à Veynes est longue de 109 kilomètres. Elle dessert Pont-de-Claix (11 600 habitants), Jarrie (3 900 habitants), Saint-Georges-de-Commiers (2 100 habitants), Vif (8 300 habitants), Monestier-de-Clermont (1 200 habitants), Clelles (500 habitants), Lus-la-Croix-Haute (500 habitants), Aspres-sur-Buëch (800 habitants) et Veynes (3 300 habitants). À Veynes, elle rejoint la ligne Briançon – Marseille. La jonction entre les lignes Grenoble – Veynes et Valence – Veynes se fait à Aspres.

Les caractéristiques de la ligne

Cette ligne a été mis en service en 1878. Elle comporte des pentes allant jusqu’à 2,5%. Elle se caractérise par de mulitiples ouvrages d’art. On recense 25 tunnels et 17 ponts ou viaducs. Le plus long tunnel est celui du Grand Brion (1 174 mètres).

La ligne est équipée du block automatique lumineux (BAL) de Grenoble à Jarrie. Sur cette section, subsiste un trafic fret. La partie entre Vif et Jarrie est placé sous le régime du block manuel de voie unique.

La courte section entre Aspres et Veynes est dotée d’un block automatique à permissivité restreinte (BAPR).

La longue section (82 kilomètres) entre Vif et Aspres a une signalisation peu performante : le cantonnement téléphonique assisté par informatique (CAPI). Le point culminant de la ligne est le Col de la Croix-Haute.

La vitesse maximale autorisée sur la ligne est de 80 km/h. La ligne des Alpes offre de magnifiques panoramas sur le Vercors et le Trièves pour les voyageurs.

Les horaires actuels

La desserte ferroviaire TER actuelle (jusqu’au 10 décembre) comprend les trains suivants :

  • Veynes 5h52 – Clelles 6h44 – Grenoble 7h44 (sauf le dimanche).
  • Clelles 7h12 – Grenoble 8h12 (sauf le week-end).
  • Clelles 7h44 – Grenoble 8h48 (sauf le week-end).
  • Veynes 7h54 – Clelles 8h44 – Grenoble 9h44. Correspondance à 10h05 pour Paris.
  • Veynes 11h54 – Clelles 12h44 – Grenoble 13h44 (sauf le dimanche).
  • Veynes 13h54 – Clelles 14h44 – Grenoble 15h44. Correspondance à 16h05 pour Paris (sauf vendredis et samedis).
  • Clelles 16h44 – Grenoble 17h44 (sauf le week-end). Correspondance à 18h05 pour Paris (sauf le week-end).
  • Veynes 17h53 – Clelles 18h44 – Grenoble 19h44. Correspondance à 20h05 pour Paris les vendredis et dimanches.
  • Veynes 20h00 – Clelles 20h50 – Grenoble 21h47.
  • Grenoble 8h13 – Clelles 9h14 – Veynes 10h06 (sauf le dimanche).
  • Grenoble 10h13 – Clelles 11h14 – Veynes 12h06. En correspondance avec le TGV arrivant de Paris à 9h33 (du lundi au jeudi).
  • Grenoble 12h13 – Clelles 13h14 – Veynes 14h06.
  • Grenoble 14h13 – Clelles 15h14 – Veynes 16h06.
  • Grenoble 16h13 – Clelles 17h14 – Veynes 18h08.
  • Grenoble 17h13 – Clelles 18h13 (sauf le week-end). En correspondance avec le TGV arrivant de Paris à 16h34.
  • Grenoble 18h13 – Clelles 19h14 – Veynes 20h06.
  • Grenoble 19h13 – Clelles 20h13 (sauf le week-end).
  • Grenoble 20h13 – Clelles 21h22 – Veynes 22h13 (le vendredi). En correspondance avec le TGV arrivant de Paris à 19h33.
La fréquentation

La fréquentation de la ligne a progressé de 5% sur les 9 premiers mois de l’année 2011 (par rapport aux 9 premiers mois de 2010). La gare la plus utilisée est celle de Jarrie où  SNCF comptabilise 77 voyages par jour. Pour les autres gares, SNCF enregistre 57 voyages par jour depuis Clelles, 52 depuis depuis Monestier-de-Clermont.

La ponctualité

  • 2009. Janvier : 69%. Février : 67%. Mars : 75%. Avril : 84%. Mai : 97%.  Juin : 83%. Juillet : 83%. Août : 89%. Septembre : 92%. Octobre :  97%. Novembre : 67%.  Décembre : 66%.
  • 2010. Janvier : 35%. Février : 31%. Mars : 70%. Avril : 62%. Mai : 71%. Juin : 87%. Juillet : 79%. Août : 83%. Septembre : 87%. Octobre : 92%. Novembre : 78%. Décembre : 63%.
  • 2011. Janvier : 83%. Février : 84%. Mars : 91%. Avril : 88%. Mai : 85%. Juin : 90%. Juillet : 88%. Août : 89%. Septembre : 87%.

La ponctualité se redresse en 2011 après un hiver 2010 critique.

Le service 2012

La signalisation équipant la ligne limite le nombre de circulation à 11 trains entre Vif et Aspres. La desserte actuelle comprend 18 trains du lundi au jeudi et même 19 le vendredi.

Le dépassement du nombre maximal de circulation ferroviaire nécessite une étude de criticité menée chaque année par RFF.

Il faut notamment une ponctualité supérieure à 90%, seuil que la ligne n’atteint pas.

La Région Rhône-Alpes a demandé à SNCF pour le service 2012 de reconduire la desserte actuelle.

La ligne Grenoble – Veynes est légèrement impactée par le cadencement national mis en place par RFF. Les trains arriveront à Grenoble à la minute 43 et repartiront à la minute 10.

Dans un premier temps, RFF a validé les sillons pour les 5 allers-retours demandés entre  Grenoble – Gap et a refusé les autres demandes en mettant en avant la signalisation qui limite le nombre de trains sur la section Vif – Clelles. Dans ce scénario, le premier train arrivait à Grenoble à 9h43 et le dernier départ de Grenoble était prévu dès 16h10 !

La Région Rhône-Alpes et SNCF ont demandé à RFF de revoir sa position. Le gestionnaire du réseau a finalement fixé à 16 le nombre de circulations autorisées au service 2012 entre Aspres et Vif.

Cette décision permet de faire circuler les trains arrivant à Grenoble à 7h43, 8h43 et 17h43. Des trains pourront partir de Grenoble à 15h10, 17h10 et 18h10.

Les horaires des trains à partir du 11 décembre

À noter que la ligne Veynes – Grenoble sera fermée du 14 mai au 30 juin (renouvellement de voie à Champ sur Drac, à Vif, à Monestier, à Roissard, à St Michel, à Clelles, à Percy et à Lus la Croix Haute) et du 5 au 22 novembre (opérations de maintenance). La ligne Briançon – Gap sera fermée du 29 mai au 28 juin.

8 allers-retours ferroviaires seront donc assurés entre Clelles et Grenoble.

Gap -> Veynes -> Grenoble

  • 885652 Veynes 5h50 – Clelles 6h41/42 – Grenoble 7h43 (sauf dimanches et fêtes). Correspondance à 8h23 pour Paris.
  • 885654 Clelles 7h42 – Grenoble 8h43 (sauf le week-end).
  • 885660 Briançon 6h09 – Gap 7h24/30 – Veynes 7h49/51 – Clelles 8h41/42 – Grenoble 9h43. Correspondance à 10h23 pour Paris.
  • 885664 Gap 11h29 – Veynes 11h48/50 – Clelles 12h41/42 – Grenoble 13h43 (sauf dimanches et fêtes jusqu’au 15.04 et à partir du 24.09) .
  • 885668 Gap 13h29 – Veynes 13h48/50 – Clelles 14h41/42 – Grenoble 15h43.
  • 885670 Clelles 16h42 – Grenoble 17h43 (sauf le week-end).
  • 885678 Gap 17h29 – Veynes 17h48/50 – Clelles 18h41/42 – Grenoble 19h43.
  • 885680 Gap 19h30 – Veynes 19h58/20h00 – Clelles 20h49/50 – Grenoble 21h47.

Grenoble -> Veynes -> Gap

  • 885601 Grenoble 8h10 – Clelles 9h11/12 – Veynes 10h02/04 – Gap 10h24 (sauf dimanches et fêtes jusqu’au 15.04 et à partir du 24.09).
  • 885605 Grenoble 10h10 – Clelles 11h11/12 – Veynes 12h02/04 – Gap 12h24. En correspondance avec le TGV arrivant à 9h37 en provenance de Paris (du lundi au jeudi).
  • 885607 Grenoble 12h10 – Clelles 13h11/12 – Veynes 14h02/04 – Gap 14h25.
  • 885611 Grenoble 14h10 – Clelles 15h11/12 – Veynes 16h02/04 – Gap 16h24.
  • 885613 Grenoble 15h10 – Clelles 16h12 (sauf le week-end).
  • 885615 Grenoble 16h10 – Clelles 17h11/12 – Veynes 18h02/04 – Gap 18h25/44 – Briançon 19h58. En correspondance avec le TGV arrivant à 15h37 en provenance de Paris.
  • 885617 Grenoble 17h10 – Clelles 18h11 (sauf le week-end).
  • 885619 Grenoble 18h10 – Clelles 19h11/12 – Veynes 20h02/04 – Gap 20h24 (le samedi).
  • 885619 Grenoble 18h10 – Clelles 19h11/12 – Veynes 20h02 (sauf le samedi).

Pourquoi le train arrivant à Grenoble à 8h12 est-il supprimé ?

Plusieurs éléments entraînent la suppression du train Clelles 7h12 – Grenoble 8h12 :

  • la réduction par RFF à 16 du nombre de trains autorisés sur la section Aspres – Vif.
  • la circulation de deux trains arrivants à Grenoble à 7h43 et 8h43. Certains voyageurs pourront se reporter sur le train précédent ou le suivant.
  • le train Clelles 7h12 – Grenoble 8h12 ne s’inscrit pas dans le cadencement imposé par RFF. Celui permet de faire circuler un TER toutes les heures entre Vif et Grenoble avec impérativement des arrivées à Grenoble à la minute 43 et des départs à la la minute 10. Il faut savoir que les trains que les trains à destination de Clelles ou des Alpes du Sud  circulent à contre sens en sortie de la gare de Grenoble sur le tronc commun avec les trains venant de Gières.
  • la saturation de la gare de Grenoble ne permet pas de maintenir la réception de ce train non cadencé à 8h12. Cette situation n’est pas étrangère à la mise en place d’un TGV pour Paris partant à 8h20.
  • l’impossibilité d’assurer un croisement entre un train arrivant de Clelles à 8h12 et le train partant à 8h10 pour Gap. Il faut rappeler que la ligne Veynes – Grenoble est à voie unique. Il n’y a pas de croisement possible entre Grenoble et Pont-de-Claix.

Une situation qui déplait aux usagers

Quelques réactions de voyageurs publiées par Le Dauphiné Libéré dans son édition du 17 novembre. « À partir du 10 décembre, je reprends ma voiture, merci la SNCF. » Sur les quais de la gare de Grenoble, Séverine est remontée. Alors qu’elle attend le train de 19h13 qui doit la ramener à Jarrie, on lui apprend que celui-ci sera supprimé et remplacé par un bus dès le 12 décembre, à la suite des modifications de grilles horaires. « Je fais les aller-retour tous les jours pour le travail. La solution du train m’allait très bien tant que je gagnais en temps et en confort. Mais si c’est pour être dans les bouchons, je préfère que ce soit dans ma voiture plutôt que dans un bus. »

Autour d’elle, les mécontents se regroupent. « Vous imaginez, le trajet Clelles-Grenoble tous les matins les uns sur les autres dans un autocar ? On se fout de nous sérieusement », s’emporte un jeune homme. « On nous dit qu’il faut privilégier les modes de transports doux et après on supprime des trains », renchérit une autre usagère. « Ils devraient le faire une fois ce trajet Grenoble-Clelles en bus. Je ne suis pas sûre qu’ils prendraient le même genre de décisions après avoir passé deux heures dans les bouchons. » D’autres se posent la question de savoir ce qu’ils vont bien pouvoir faire de leur vélo. « Une fois à Grenoble, j’ai encore vingt minutes devant moi pour rejoindre mon entreprise. Mon vélo, je ne vais pas pouvoir le mettre dans la soute à bagages de l’autocar. »

Des solutions à moyen terme

Dans l’immédiat, les trains ne pouvant être maintenus devraient être remplacés par des cars.

Cette situation montre la nécessité de prendre au plus des décisions pour la modernisation de la ligne Grenoble – Veynes. Cette ligne a été délaissée pendant de nombreuses décennies. Mais depuis décembre 2007 la Région Rhône-Alpes a développé l’offre ferroviaire sur cette ligne :

  • en 2005 : la desserte n’était pas cadencée. Il y avait 6 allers-retours (5 le dimanche) entre Gap et Grenoble et un train Vif – Grenoble le matin du lundi au vendredi (sauf l’été). Les arrivées à Grenoble se faisaient à 7h33 (sauf le dimanche), 8h23 (sauf le week-end et l’été), 9h59, 13h51, 16h29, 18h55 et 21h06. Les départs de Grenoble se faisaient à 7h51 (sauf le dimanche), 10h14, 12h20, 13h29, 17h18 et 18h00.
  • en 2008 : la desserte n’était pas cadencée. Il y avait 6 allers-retours (5 le dimanche) entre Gap et Grenoble et 2 allers-retours Clelles – Grenoble. Les arrivées à Grenoble se faisaient à 7h23, 7h56 (sauf le week-end), 8h47 (sauf le week-end), 9h59, 13h41 (sauf certains dimanches), 15h42 (sauf le samedi), 16h12 (la samedi), 19h56 et 21h13. Les départs de Grenoble se faisaient à 7h57 (sauf certains dimanches), 10h13, 12h13, 14h13, 16h13, 17h13 (sauf le week-end), 18h13 et 19h13 (le week-end). Un train Grenoble 20h13 – Veynes 22h16 voyait le jour le vendredi
  • en 2009 : mise en place de la desserte cadencée avec 6 allers-retours (5 le dimanche) entre Gap et Grenoble et 2 allers-retours Clelles – Grenoble. Les arrivées à Grenoble se faisaient à 7h44 (sauf le dimanche), 8h12 (sauf le week-end), 8h44 (sauf le week-end), 9h44, 13h44 (sauf certains dimanches), 15h44, 19h44 et 21h44. Les départs de Grenoble se faisaient à 8h13 (sauf certains dimanches), 10h13, 12h13, 14h13, 16h13, 17h13 (sauf le week-end), 18h13, 19h13 (sauf le week-end) et 20h13 (le vendredi).
  • en 2010 : ajout d’un aller-retour Grenoble – Clelles (sauf le week-end) avec départ de Grenoble à 15h13 et retour à 17h44. Un aller-retour Grenoble – Gap est limité à Veynes.
  • en 2011 : reconduction de la desserte 2010.

RFF a effectué des travaux pour sauvegarder la ligne dont le très mauvais état aurait pu entraîner la mise en place de ralentissement (comme sur la ligne Lyon – Paray-le-Monial).

Si la Région Rhône-Alpes souhaite maintenir ou renforcer l’offre ferroviaire sur cet axe, une modernisation de la ligne sera nécessaire.

Il faut supprimer la circulation à contre-sens des trains se rendant à Pont-de-Claix au départ de Grenoble. Il faut réaliser ce qu’on appelle « la bifurcation de Veynes ». Concrètement il faut que les trains se rendant à Pont-de-Claix depuis Grenoble puissent emprunter le tronc commun avec la ligne de Gières en circulant dans le même voie que les trains pour Gières ou Chambéry puis rejoindre la ligne de Veynes à la fin du tronc commun. Cette opération était prévue dans le cadre dans la seconde phase de la modernisation du sillon alpin. Elle semble avoir été biffée.

RFF étudie aussi une modernisation de la signalisation. Cela éviterait que la ligne soit soumise chaque année à des procédures de dérogation pour circuler plus de trains que ne l’autorise que le CAPI. Les résultats d’une étude préliminaire devraient être connus fin 2011 ou début 2012. Plusieurs solutions sont à l’étude dont la mise en place du BAPR.

Télécharger le document de présentation du comité de ligne Grenoble – Gap (du 27.10 à Pont-de-Claix). Un comté de ligne sera à nouveau organisé le mardi 6 décembre 18h30 à Pont-de-Claix, salle du Conseil Municipal – Hôtel de Ville – Place du 8 mai 1945.

Publicités

2 Réponses to “RFF impose une diminution du nombre de trains circulant sur la ligne Grenoble – Veynes”

  1. […] Ce comité de ligne faisait suite à celui du 27 octobre. […]

  2. […] Récents Retour sur le comité de ligne Grenoble – Gap « ardsl dans RFF impose une diminution du nombre de trains circulant sur la ligne Grenoble – VeynesSOULET Gilbert dans Ligne Briançon – Paris : un comité pour sauver le train […]

Répondre à Dates, lieux et documents des comités de ligne TER en Rhône-Alpes « ardsl Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :