ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

La ligne ferroviaire Le Pouzin – Privas ne sera pas déclassée

Posted by ardsl sur 24 novembre 2011

La FNAUT a gagné en appel face à RFF qui voulait déclasser la ligne Le Pouzin – Privas.

Une nouvelle fois, la FNAUT a eu gain de cause contre RFF. La cour administrative d’appel de Lyon a confirmé, début novembre, l’annulation du déclassement de la voie ferroviaire entre Le Pouzin et Privas. Un déclassement qui permet à des collectivités locales d’engager des projets sur cette ancienne ligne, comme la construction d’une « voie verte » ou la réalisation d’un contournement de ville-préfecture de l’Ardèche.

Pour la FNAUT, qui milite pour le retour du train, cette décision est « un succès« . Puis de rappeler : « les associations des usagers renouvellent leur demande prioritaire : la réalisation d’une étude indépendante permettant d’analyser avec précision le potentiel de trafic sur la ligne, en vue de fixer un horizon raisonnable pour la réouverture. »

Un potentiel selon la FNAUT

Selon la fédération, il y a bien un potentiel : « la ligne d’autocar Privas – Le Pouzin transporte 320 000 voyageurs par an, chiffre qui pourrait au minimum être doublé en cas de transfert de rail. »

Mais cette bataille judiciaire entre la FNAUT et RFF va-t-elle freiner les projets en cours ? La communauté de communes Privas Rhône et Vallées, qui porte le dossier d’une « voie verte », demeure dans l’expectative. De son côté, le Conseil général de l’Ardèche vient de détruire un ont de l’ancienne ligne, à Baix, pour réaménager une route départementale. « Nous sommes toujours propriétaires des terrains« , précise Robert Cotta, vice-président chargé des routes.

François Jacquart, conseiller régional (PCF), milite, loin pour la voie médiane : « l’emprise foncière doit être préservée en redevenant la propriété de RFF afin de ne pas entraver la possibilité d’un retour du train voyageur. Mais ce n’est pas incompatible avec une voie verte : un protocole d’accord pourrait être négocié avec la Région pour une mise à disposition du terrain. » Comme la FNAUT, l’élu régional estime qu’une étude de faisabilité sur la réouverture de la ligne doit être lancée au plus vite.

(Source : Le Dauphiné Libéré).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :