ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 23 décembre 2011

Alpes : SNCF mobilisée pour le week-end de Noël

Posted by ardsl sur 23 décembre 2011

Les vacances aux sports d’hiver continuent d’attirer des touristes par milliers. SNCF se mobilise avec de nombreux trains (TGV et trains de nuit) mis spécialement en place pour acheminer les touristes à Bourg-Saint-Maurice, Modane, Évian, Saint-Gervais et Briançon.

Pour le week-end de Noël, du 23 au 25 décembre, ce sont 950000 voyageurs qui sont attendus dans les gares, à bord de plus de 2200 trains.

Samedi 24 décembre, la desserte TER au départ de Lyon est renforcée en direction du Chablais, de la vallée de l’Arve, de la Maurienne, de la Tarentaise avec des trains plus capacitaires et plus nombreux (conformément aux indications des fiches horaires).

Les dessertes d’Annecy et Grenoble ne sont pas été renforcées. L’important service habituel permet de répondre aux besoins touristiques (vers les stations des Aravis, du Vercors, de Belledone et de l’Oisans).

Le Valais est desservi par le prolongement de certains TGV Paris – Lausanne.

La desserte de la Tarentaise

Une desserte importante a été mise en place dès le début des vacances pour permettre aux touristes de rejoindre Albertville, Moûtiers, Aime, Landry et Bourg-Saint-Maurice.

Les trains partis vendredi 23 décembre

  • TGV 6429 Paris 8h45 – Bourg-Saint-Maurice 13h32.
  • TGV 6447 Paris 15h49 – Bourg-Saint-Maurice 21h07
  • TGV 6451 Paris 18h15 – Bourg-Saint-Maurice 23h10
  • TGV 6453 Paris 19h49 – Bourg-Saint-Maurice 0h50
  • Eurostar 9097 Londres – Bourg-Saint-Maurice 6h41
  • Lunéa 5703 Paris Austerlitz 21h36 – Bourg-Saint-Maurice 7h02
  • Lunéa 5705 Paris Austerlitz 23h12 – Bourg-Saint-Maurice 7h45
  • TGV 6436 Bourg-Saint-Maurice 16h22 – Paris 21h15
  • Lunéa 5706 Bourg-Saint-Maurice 21h08 – Paris Austerlitz 6h18

Les trains circulant samedi 24 décembre

  • TGV 6417 Paris 6h41 – Bourg-Saint-Maurice 11h23
  • TGV 6419 Paris 7h49 – Bourg-Saint-Maurice 12h49
  • TGV 5190/1 Lille Europe 7h07 – Bourg-Saint-Maurice 13h12
  • TGV 6429 Paris 8h45 – Bourg-Saint-Maurice 13h31.
  • TGV 5310/1 Rennes 5h15 – Bourg-Saint-Maurice 14h23.
  • TGV 5308/9 Nantes 6h34 – Bourg-Saint-Maurice 14h23.
  • Thalys 9920/1 Anvers 7h04 – Bruxelles 7h59  – Bourg-Saint-Maurice 14h34.
  • Thalys 9924/5 Amsterdam – Bourg-Saint-Maurice 14h34.
  • TGV 6435 Paris 9h49 – Bourg-Saint-Maurice 14h54.
  • TGV 5146/7 Lille Flandres 9h49 – Bourg-Saint-Maurice 16h37.
  • TGV 6437 Paris 11h41 – Bourg-Saint-Maurice 17h02.
  • TGV 6439 Paris 12h19 – Bourg-Saint-Maurice 17h19.
  • TGV 6443 Paris 12h45 – Bourg-Saint-Maurice 17h29.
  • Eurostar 9092/3 Londres 10h00 – Bourg-Saint-Maurice 18h51.
  • Lunéa 5705 Paris Austerlitz 23h12 – Bourg-Saint-Maurice 7h45.
  • TGV 6420 Bourg-Saint-Maurice 9h13 – Paris 14h03.
  • Eurostar 9094/5 Bourg-Saint-Maurice 9h48 – Londres 16h11.
  • TGV 6422 Bourg-Saint-Maurice 11h26 – Paris 16h23.
  • TGV 6426 Bourg-Saint-Maurice 12h51 – Paris 18h15.
  • TGV 6434 Bourg-Saint-Maurice 14h09 – Paris 19h19.
  • TGV 5188/9 Bourg-Saint-Maurice 14h36 – Lille Flandres 21h15.
  • Thalys 9986/7 Bourg-Saint-Maurice 15h45 – Bruxelles 22h38.
  • TGV 5392/3 Bourg-Saint-Maurice 15h59 – Rennes 23h48.
  • TGV 5394/5 Bourg-Saint-Maurice 15h59 – Nantes 23h52.
  • TGV 6436 Bourg-Saint-Maurice 16h22 – Paris 21h15.
  • TGV 6438 Bourg-Saint-Maurice 17h04 – Paris 22h10.
  • TGV 5174/5 Bourg-Saint-Maurice 17h38 – Lille Europe 23h44.
  • TGV 6442 Bourg-Saint-Maurice 18h54 – Paris 23h59.
  • Lunéa 5706 Bourg-Saint-Maurice 20h05 – Paris Austerlitz 6h33.

Les trains circulant dimanche 25 décembre

  • TGV 6419 Paris 7h49 – Bourg-Saint-Maurice 12h49.
  • TGV 6429 Paris 8h45 – Bourg-Saint-Maurice 13h31.
  • TGV 6435 Paris 9h49 – Bourg-Saint-Maurice 14h54.
  • TGV 6439 Paris 12h19 – Bourg-Saint-Maurice 17h19.
  • Lunéa 5705 Paris Austerlitz 23h12 – Bourg-Saint-Maurice 7h45.
  • TGV 6420 Bourg-Saint-Maurice 9h13 – Paris 14h03.
  • TGV 6422 Bourg-Saint-Maurice 11h26 – Paris 16h23.
  • TGV 6434 Bourg-Saint-Maurice 14h09 – Paris 19h19.
  • TGV 6436 Bourg-Saint-Maurice 16h22 – Paris 21h15.
  • TGV 6446 Bourg-Saint-Maurice 18h25 – Paris 23h17.
  • TGV 6442 Bourg-Saint-Maurice 18h54 – Paris 23h59.
  • Lunéa 5706 Bourg-Saint-Maurice 20h05 – Paris Austerlitz 6h33.

Les trains circulant lundi 26 décembre

  • TGV 6429 Paris 8h45 – Bourg-Saint-Maurice 13h31.
  • Lunéa 5705 Paris Austerlitz 23h12 – Bourg-Saint-Maurice 7h45.
  • TGV 6436 Bourg-Saint-Maurice 16h22 – Paris 21h15.
  • Lunéa 5706 Bourg-Saint-Maurice 21h08 – Paris Austerlitz 6h18.

La desserte de la Maurienne

La Maurienne est également desservie par les 3 allers retours quotidiens Paris – Milan (arrêt systématique à Modane, arrêt sur une paire de trains à Saint-Jean-de-Maurienne). Le nombre de TGV supplémentaires (desservant Saint-Avre, Saint-Jean, Saint-Michel et Modane) est donc très réduit.

Les trains circulant samedi 24 décembre

  • TGV 6401 Paris 8h27 – Modane 13h15
  • TGV 6407 Paris 10h41 – Modane 15h11
  • TGV 6406 Modane 15h02 – Paris 19h15
  • TGV 6414 Modane 15h35 – Paris 20h11

Les trains circulant dimanche 25 décembre

  • TGV 6407 Paris 10h41 – Modane 15h11
  • TGV 6414 Modane 15h35 – Paris 20h11

La desserte de Saint-Gervais

Beaucoup de trains pour desservir Cluses, Sallanches et Saint-Gervais.

Les trains partis vendredi 23 décembre

  • TGV 6477 Paris 16h15 – Saint-Gervais 21h34
  • Lunéa 5595 Paris Austerliz 23h12 – St Gervais 8h46
  • Lunéa 5596 Saint-Gervais 20h13 – Paris Austerlitz 6h18

Les trains circulant samedi 24 décembre

  • TGV 6467 Paris 7h11 – Saint-Gervais 11h32
  • TGV 5108/9 Lille Europe 8h24 – Saint-Gervais 14h32
  • TGV 6473 Paris 10h11 – Saint-Gervais 15h18
  • Lunéa 5595 Paris Austerliz 23h12 – St Gervais 8h46
  • TGV 6480 Saint-Gervais 10h14 – Paris 15h33
  • TGV 6482 Saint-Gervais 12h47 – Paris 17h49
  • TGV 5178/9 Saint-Gervais 15h41 – Lille Europe 21h34
  • TGV 6486 Saint-Gervais 16h24 – Paris 20h49
  • Lunéa 5596 Saint-Gervais 19h12 – Paris Austerlitz 6h33

Les trains circulant dimanche 25 décembre

  • TGV 6467 Paris 7h11 – Saint-Gervais 11h32
  • TGV 6473 Paris 10h11 – Saint-Gervais 15h18
  • TGV 6482 Saint-Gervais 12h47 – Paris 17h49
  • TGV 6486 Saint-Gervais 16h24 – Paris 20h49

La desserte d’Évian

La desserte du Chablais se limite à 2 allers-retours depuis la capitale le samedi et à un seul aller-retour le dimanche.

Les trains circulant samedi 24 décembre

  • TGV 6501 Paris 7h11 – Évian 11h18
  • TGV 6503 Paris 10h11 – Évian 14h47
  • TGV 6508 Évian 13h28 – Paris 17h49
  • TGV 6504 Évian 16h48 – Paris 20h49

Les trains circulant dimanche 25 décembre

  • TGV 6503 Paris 10h11 – Évian 14h47
  • TGV 6504 Évian 16h48 – Paris 20h49

La desserte de Briançon

Le train de nuit au départ de Paris a été doublé vendredi 16 et samedi 17.

Les trains partis vendredi 23 décembre

  • Lunéa 5815 (Paris Austerlitz 21h57 – Briançon 10h14)
  • Lunéa 5797 (Paris Austerlitz 22h00 – Briançon 8h30)
  • Lunéa 5798 (Briançon 20h28 – Paris Austerlitz 6h48)
  • Lunéa 5812 (Briançon 21h44 – Paris Austerlitz 9h00)

Les trains circulant samedi 24 décembre

  • Lunéa 5815 (Paris Austerlitz 21h57 – Briançon 10h14)
  • Lunéa 5797 (Paris Austerlitz 22h00 – Briançon 8h30)
  • Lunéa 5798 (Briançon 20h28 – Paris Austerlitz 6h48)

Les trains circulant dimanche 25 décembre

  • Lunéa 5793 (Paris Austerlitz 21h23 – Briançon 8h30)
  • Lunéa 5784 (Briançon 20h28 – Paris Austerlitz 7h18)
  • Lunéa 5812 (Briançon 21h44 – Paris Austerlitz 8h00)

Les trains circulant lundi 26 décembre

  • Lunéa 5789 (Paris Austerlitz 21h23 – Briançon 8h30)
  • Lunéa 5784 (Briançon 20h28 – Paris Austerlitz 7h37)
(Avec AFP).
Publicités

Posted in Alpes du Sud, Chablais, Loisirs, Savoie, Service 2012, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Marie Guite Dufay écrit à Guillaume Pépy

Posted by ardsl sur 23 décembre 2011

La présidente de la Région de Franche Comté, Marie Guite Dufay, vient d’envoyer un courrier à Guillaume Pépy, président de SNCF à propos des navettes entre les gares de Besançon Viotte et Besançon Franche-Comté TGV. Madame Dufay constate de nombreux incidents depuis la mise en service de ces navettes le 11 décembre dernier. « Ces navettes faisant rater des correspondances sur le TGV » explique Madame Dufay.

Et de rajouter « Vous êtes surement conscient que tout dysfonctionnement sur la navette va conduire inéluctablement les francs comtois à préférer un autre mode d’acheminement vers la gare nouvelle aboutissant à une désaffection pour ce TER alors qu’il enregistre de très bons résultats de fréquentation depuis sa création. La région qui investit substantiellement dans ce service refuse de l’envisager ».

(Source : pleinair.net).

Télécharger les horaires des TER reliant Besançon Viotte à Besançon Franche-Comté TGV

Télécharger les horaires des TGV Rhin Rhône desservant Besançon Franche-Comté TGV

Posted in Politique, Retards / Suppressions, Service 2012 | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Grèves SNCF : les perturbations prévues lundi 26 décembre

Posted by ardsl sur 23 décembre 2011

Divers mouvements locaux entraînent une réduction du trafic SNCF lundi 26 décembre. Télécharger les informations pour les lignes impactées.

Pierrelatte – Lyon : le TER 886172 (Pierrelatte 5h13 – Perrache 7h20) est supprimé entre Pierrelatte et Valence.

Le Puy – Firminy – St Etienne – Lyon

Clermont – Noirétable – St Etienne

Roanne – St Etienne

Paray – Lyon : suppression du TER 893903 (Paray 7h02 – Paray 9h04).

Clermont – Roanne – Lyon

Lyon – Ambérieu

Tours – Lyon : les TET 4416/7 (Tours 16h16 – Part-Dieu 21h20) et 4504/5 (Part-Dieu 9h40 – Tours 14h44) sont supprimés.

Dijon – Bourg-en-Bresse tous les trains circulent. Arrivée à Dijon à 7h23 pour le premier train en raison d’arrêts supplémentaires.

Lons-le-Saunier – Besançon : suppression du TER 895864 (Lons 6h43 – Besançon Viotte 7h51).

Briançon – Marseille 2 trains supprimés

Posted in Grèves | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Grèves SNCF : les perturbations prévues dimanche 25 décembre

Posted by ardsl sur 23 décembre 2011

Divers mouvements locaux entraînent une réduction du trafic SNCF dimanche 25 décembre. Télécharger les informations pour les lignes impactées.

Avignon – Valence : suppression du TER 886194 (Avignon 19h31 – Valence 20h57).

Valence – Lyon : suppression du TER 886134 (Valence 21h40 – Part-Dieu 22h50).

Le Puy – Firminy – St Etienne – Lyon

Clermont – Noirétable – St Etienne

Roanne – St Etienne

Paray – Lyon : suppression du TER 893905 (Paray 9h58 – Part-Dieu 11h52).

Clermont – Roanne – Lyon

Lyon – Dijon : suppression du TER 17756 (Part-Dieu 7h20 – Dijon 9h19).

Lyon – Ambérieu

Briançon – Grenoble : le TER 885760/1 (Briançon 6h09 – Grenoble 9h43) est supprimé entre Briançon et Gap

Nantes – Lyon : le TET 4406/7 (Nantes 14h26 / Lyon Perrache 21h20) est supprimé.

Dijon – Bourg-en-Bresse : suppression des TER 891807 (Dijon 8h33 – Bourg 10h16), 891809 (Dijon 12h33 – Bourg 14h16) et 891816 (Bourg 17h37 – Dijon 19h14).

St Claude – Dole

Marseille – Briançon suppression du TER 17404/5 (Marseille 12h35 – Briançon 17h13). Mise en 3 place de 3 cars de remplacement.

Posted in Grèves | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Drôme-Ardèche : des trains circulent sans aiguilleur

Posted by ardsl sur 23 décembre 2011

Les usagers ne s’en rendent pas compte, mais une bonne partie des agents de circulation ferroviaire et des aiguilleurs de la Drôme et de l’Ardèche sont en grève depuis mardi 20 décembre.

À l’appel du syndicat CGT, ils protestent notamment contre la suppression de huit qualifications supérieures dans leur déroulement de carrière en deux ans. « Nous avons le droit de travailler dignement« , assène Philippe Girodon, secrétaire du syndicat CGT des cheminots de Saint-Rambert-d’Albon. « Ce n’est pas tenable de rester au SMIC toute notre carrière. »

Ces employés de l’établissement infra-circulation SNCF opèrent donc des débrayages de 55 minutes à chaque prise de service (4 heures, midi et 20 heures). Philippe Girodon met en garde : « L’entreprise a décidé de faire passer des trains sans personne dans les postes. Si une alarme se déclenche, personne ne l’entendra. Avec des trains circulant à 160 km/h, il pourrait y avoir des déraillements ! »

(Source : Le Dauphiné Libéré).

Posted in Ardèche, Drôme, Grèves | Tagué: , , , , | 1 Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés vendredi 23 décembre

Posted by ardsl sur 23 décembre 2011

Le trafic a été très perturbé autour de Grenoble en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.

Trains supprimés

  • TER 17761 (Bercy 13h38 – Part-Dieu 18h40). Limité à Dijon. Un train de remplacement circule selon l’horaire entre Dijon et Lyon.
  • TER 885481 (Rives 18h24 – Gières 19h10) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • TER 885494 (Gières 18h51 – Rives 19h37) même motif.
  • TER 887361 (Perrache 21h49 – Saint-André-le-Gaz 22h47) en raison de l’absence de matériel. Mise en place de car de remplacement.

Trains et cars retardés

1h30 de retard pour :

  • le TER 96616/7 (Valence 16h41 – Genève 20h00) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Romans et de la panne d’un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 885382/3 (Gières 19h35 – Perrache 21h41) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.

1h15 de retard pour :

  • le TER 895828/9 (Part-Dieu 9h41 – Belfort 13h24) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17584/5 (Valence 17h14 – Évian 21h58) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 17767 (Bercy 17h31 – Part-Dieu 22h40).
  • le TER 17638 (Grenoble 18h47 – Part-Dieu 20h16) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.

1h de retard pour :

  • le TER 895822/3 (Part-Dieu 7h34 – Belfort 11h24) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 885186/7 (Saint-Marcellin 19h04 – Chambéry 21h02) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 17592/3 (Valence 19h14 – Annecy 22h22) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • les TGV 6924 et 2948 (Grenoble 19h20 – Paris 22h25) même motif.

50 minutes de retard pour :

  • le TER 17761 (Bercy 13h38 – Part-Dieu 18h40) en raison d’une grande affluence. Ce train est limité à Dijon.
  • le TGV 6617 (Paris 13h53 – Part-Dieu 15h56) en raison d’une panne au départ de Paris.
  • le TGV 9836/7 (Bruxelles 16h18 – Perpignan 23h41) en raison de la présence de personnes aux abords des voies près de Bruxelles.
  • le TGV 5020/1 (Lille Europe 17h02 – Perpignan 23h41) en raison de la présence de personnes aux abords des voies près de Bruxelles.
  • le TER 17538/9 (Annecy 17h37 – Valence 20h47) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 17590/1 (Valence 18h14 – Annecy 21h22) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TGV 9784 (Genève 19h42 – Paris 22h49) en raison d’un incident technique sur le train.

40 minutes de retard pour :

  • le TER 886116 (Valence 12h29 – Part-Dieu 13h40) en raison d’une grève SNCF.
  • les TGV 6919 et 2949 (Paris 15h37 – Grenoble 18h40) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TGV 9270 (Lausanne 16h25 – Paris 20h18) en raison d’un retard pris sur le réseau ferré suisse et d’une affluence exceptionnelle de voyageurs à Dole.
  • le TER 96646/7 (Genève 16h42 – Valence 20h18) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 17629 (Part-Dieu 17h14 – Grenoble 18h37) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TGV 6923 (Paris 17h37 – Grenoble 20h41) même motif.
  • le TER 885477 (Rives 17h54 – Gières 18h40) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 17636 (Grenoble 18h26 – Part-Dieu 19h46) même motif.
  • le TER 883341 (Chambéry 20h16 – Modane 21h32).
  • le TER 885386 (Gières 20h35 – Saint-André-le-Gaz 21h50).
  • le TER 17643 (Part-Dieu 21h10 – Grenoble 22h37).

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 4852/3 (Marseille 15h14 – Strasbourg 20h46).
  • le TER 17627 (Part-Dieu 16h44  – Grenoble 18h14) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 887343 (Perrache 17h19 – Gières 19h25) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 18507 (Part-Dieu 17h40 – Modane 20h19).
  • le TER 17588/9 (Valence 17h41 – Grenoble 18h52) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 885492 (Gières 18h22 – Rives 19h07) même motif.
  • le TER 883766/7 (Chambéry 18h24 – Valence 21h20) même motif.
  • le TGV 5122/3 (Lille Europe 18h26 – Grenoble 22h56).
  • le TER 17594/5 (Valence 20h14 – Annecy 23h17) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 887351 (Perrache 19h19 – Gières 21h25) même motif.
  • le TER 6969 (Paris 19h27 – Part-Dieu 21h24) en raison de l’affluence.
  • le TER 886155 (Part-Dieu 21h20 – Valence 22h31).

25 minutes de retard pour :

  • le TER 885664 (Gap 11h29 – Grenoble 13h43).
  • le TER 17721 (Part-Dieu 15h20 -Marseille 18h54) en raison d’une grande affluence à Lyon.
  • le car TER 49906 (Chamonix 15h45 – Bellegarde 18h40).
  • le TGV 9248 (Milan 16h10 – Paris 23h21).
  • le TER 17361 (Romans 16h23 – Briançon 20h24) en raison de la correspondance à Valence ville avec le TER 17721 retardé.
  • le TER 895842/3 (Part-Dieu 16h34 – Belfort 20h24) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6220 (Béziers 17h31 – Paris 21h53) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17631 (Part-Dieu 17h44 – Grenoble 19h13) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 17634 (Grenoble 17h47 – Part-Dieu 19h16) même motif.
  • le TER 882125 (Mâcon 18h08 – Ambérieu 18h53).
  • le TER 886286/7 (Saint-Étienne 18h34 – Perrache 19h19).
  • le TER 17642 (Grenoble 20h23 – Part-Dieu 21h50) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 17996/7 (Part-Dieu 21h08 – Annecy 23h00).

23 minutes de retard pour le TER 886242/3 (Perrache 19h31 – Saint-Étienne 20h27).

20 minutes de retard pour :

  • le TER 17758 (Part-Dieu 11h20 – Bercy 16h22).
  • le TGV 5098 (Nice 13h26 – Dijon 19h39).
  • les TGV 6052/6212 (Béziers 13h31 / Montpellier 14h24 – Paris 17h53) en raison de l’attente d’un membre du personnel à Nîmes.
  • le TER 885178/9 (Saint-Marcellin 18h04 – Chambéry 20h02) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TGV 5124/5 (Lille Europe 18h26 – Marseille 23h16).
  • le TER 17540/1 (Annecy 18h37 – Valence 21h47) en raison d’une panne à un passage à niveau à Saint-Égrève.
  • le TER 885680 (Gap 19h30 – Grenoble 21h43).
  • le TER 17641 (Part-Dieu 20h14 – Grenoble 21h34) en raison de l’attente d’un membre du personnel.
  • le TER 875746 (Part-Dieu 20h40 – Clermont 23h05).
  • le TER 17645 (Part-Dieu 22h06 – Grenoble 23h33) en raison d’une correspondnace avec un train retardé.

15 minutes de retard pour :

  • le TGV 6886/7 (Nice 10h57 – Genève 17h16).
  • le TER 96568/9 (Genève 15h29 – Part-Dieu 17h22) en raison de l’attente d’un membre du personnel.
  • le TER 17699 (Part-Dieu 15h44 – Grenoble 17h14) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 9777 (Paris 16h11 – Genève 19h27) en raison de la panne d’un autre train entre Bourg et Bellegarde.
  • le TER 17821 (Dijon 17h40 – Part-Dieu 19h40).
  • le TER 17990/1 (Part-Dieu 18h08 – Annecy 20h00).
  • le TER 886850/1 (Saint-Étienne 18h20  – Ambérieu 19h54).
  • le TER 17994/5 (Part-Dieu 19h08 – Annecy 21h00).
  • le TER 17637 (Part-Dieu 19h14 – Grenoble 20h37).
  • le TER 17639 (Part-Dieu 19h44 – Grenoble 21h14).
  • le TGV 6633 (Paris 20h57 – Part-Dieu 22h56).
  • le TGV 9789 (Paris 20h11 – Genève 23h27) en raison de l’affluence.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Josiane Beaud : « Nous avons une forte demande de transport avec un réseau saturé »

Posted by ardsl sur 23 décembre 2011

Josiane Beaud, directrice Rhône-Alpes SNCF

Depuis maintenant deux ans, Josiane Beaud est directrice de la région Rhône-Alpes à SNCF. Supervisant les équipes, en dialogue constant avec les élus, les membres du Conseil régional et les usagers de SNCF, Josiane Beaud est un peu comme le chef d’orchestre qui permet à tout le monde de travailler ensemble.

Quelle est votre principale qualité ?

J’essaye toujours de faire bouger les choses, d’avancer. Je possède un certain sens de l’efficacité et je suis exigeante, surtout avec moi-même.

Votre plus grand défaut ?

L’exigence est également mon plus grand défaut. Ce n’est pas de tout repos pour les autres, surtout pour ceux qui travaillent avec moi. Comme je fonce toujours en avant, je ne fais peut-être pas suffisamment attention à ceux qui se trouvent derrière moi. Un adjoint dans le Sud de la France m’a d’ailleurs dit un jour qu’avancer, c’était très bien, mais qu’il fallait prendre garde que le fil derrière soi ne casse pas.

Votre devise ?

La vie, c’est comme quand vous roulez à vélo. Si vous vous arrêtez, vous tombez.

Quel est votre dernier coup de coeur ?

Il y a trois semaines, lorsque je me promenais sur le plateau de la Féclaz. J’ai trouvé la vue splendide : l’herbe jaune en automne, les feuilles des arbres de toutes les couleurs. Tous mes coups de coeur se trouvent en montagne !

Votre premier souvenir ?

Un soir, juste avant Noël, mon père m’avait offert une petite voiture à pédales qu’il avait fabriquée de ses mains. Il l’avait placée sous la cheminée.

Le métier que vous rêviez d’exercer étant petite ?

J’adorais le sport. Je faisais beaucoup d’athlétisme. J’avais, à un moment donné, imaginé que je pouvais devenir sportive de haut niveau, mais je voulais aussi faire de longues études. Et à l’époque, la section sport-études n’existait pas. Alors, je me suis inscrite à l’université pour faire du droit.

Quelle est votre formation ?

De 1969 à 1974, j’ai effectué des études de droit public à Chambéry et à Grenoble. J’ai obtenu mon diplôme en études juridiques générales, qui équivaut aujourd’hui à un master. Le droit public me passionnait. Cela correspondait bien à mon état d’esprit. J’ai d’ailleurs pratiqué le droit en tant que magistrat durant cinq ans.

Vos débuts professionnels ?

En 1975, je suis d’abord entrée à la préfecture de Chambéry après avoir obtenu mon concours de rédacteur, qui correspond à un grade de cadre, puis de cadre supérieur. J’y suis restée dix ans. Années durant lesquelles j’ai pu effectuer de l’urbanisme, de l’aménagement de territoire, etc. Ensuite, je suis partie à Paris pour suivre une formation raccourcie à l’ÉNA (École nationale d’administration). Plus tard, ma rencontre avec la SNCF s’est faite par hasard. La SNCF cherchait quelqu’un pour la région Rhône-Alpes, quelqu’un pour dialoguer, quelqu’un qui commence à familiariser l’entreprise avec son environnement extérieur. C’était en 1992, j’ai été embauchée en tant que chargée de missions auprès du directeur régional. Ensuite, j’ai inventé le poste de directeur-délégué du transport express régional. En échos à la régionalisation des TER. Avec l’équipe que j’avais autour de moi, nous avons construit la première convention des TER, signée par Pierre Dumas, vice-président des transports en Rhône-Alpes, et Louis Gallois, à Chambéry le 17 janvier 1997. En tant que directrice régionale de la SNCF, j’ai d’abord oeuvré en Auvergne en 2000, puis en Bourgogne-Franche-Comté en 2003, à Marseille en 2007 et enfin en Rhône-Alpes depuis deux ans. J’ai donc passé dix-sept ans sur les chemins de fer.

En tant que directrice régionale, quel est votre rôle ?

Mon rôle est de manager les équipes pour que tout le monde travaille bien ensemble. Comme un chef d’orchestre qui fait jouer tout le monde ensemble. Il faut s’assurer que la parole de la SNCF existe sur tout le territoire Rhône-Alpes et soit suffisamment représentative de la qualité de ce que font les cheminots. De plus, une grande partie de mon travail consiste à dialoguer avec le conseil régional, avec Jean-Jack Queyranne, Bernadette Laclais, etc. Je dois veiller au respect de la convention TER, à l’amélioration du système ferroviaire, et veiller à ce que cela se déroule en toute sécurité pour les voyageurs.

Quelle qualité indispensable faut-il posséder pour exercer votre métier ?

Il faut être bien organisé, posséder une bonne mémoire, avoir un bon sens relationnel et une vision des choses à 360 degrés. Il faut également être polyvalent.

La personne qui vous a le plus marquée dans votre carrière ?

De nombreuses personnes m’ont énormément appris. En commençant à l’université, avec mon professeur de droit constitutionnel et celui de l’histoire des institutions. Il y a aussi eu Raymond Barre, alors maire de Lyon et président de la communauté urbaine de Lyon, qui était un homme d’engagements.

Ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

La richesse des hommes et des femmes qui composent la SNCF. Ce qui m’intéresse, c’est de travailler au contact de toutes ces personnes.

Ce qui vous plaît le moins ?

Lorsque la SNCF se fait attaquer à tort. Nous avons une forte demande de transport, avec un réseau saturé. C’est comme une horloge suisse : tout ceci tourne bien, mais au moindre aléas, nous devons retarder les trains, parfois les annuler, changer les modes de transports, mais nous ne pouvons pas faire autrement. Parfois les trains roulent sur des voies uniques avec seulement quatre minutes de décalage les uns des autres. Vous vous doutez que nous n’avons pas le droit à l’erreur. Mais lorsque des problèmes surviennent, les cheminots font tout ce qu’ils peuvent pour rétablir le trafic. Ce qui me chagrine vraiment, compte tenu des aléas extérieurs, comme un accident ou une tempête, c’est quand les usagers disent que la SNCF ne fait pas son boulot, alors que les cheminots se démènent. J’aimerais rectifier ce jugement, améliorer la situation, mais ce n’est pas toujours facile.

Quel est votre meilleur souvenir professionnel ?

La mise en place des TER en région Rhône-Alpes. C’était un dossier porteur d’avenir que nous avons réussi à mener à bien, même si ce n’était pas évident tous les jours.

Comment conciliez-vous vie professionnelle et vie personnelle ?

Ce n’est pas facile quand on travaille douze heures par jour. Mais mon week-end, je le consacre à autre chose que travailler : je dors, j’organise des repas avec des amis, je fais beaucoup de sport également, je vais à la montagne, etc. J’aime aussi regarder des âneries à la télévision et lire des polars.

Trois livres que vous emporteriez sur une île déserte ?

Je prendrai un Dan Brown, un Jean-Christophe Grangé et un Mary Higgins Clark.

Un cadeau à vous offrir ?

J’aimerais un vélo de route, très léger, en carbone, que l’on pourrait soulever avec une seule main.

Ce que vous appréciez particulièrement en Savoie ?

La montagne. J’adore le Beaufortain, la Chartreuse. J’aime bien le barrage de Saint-Guérin, le col du Joly, etc. J’aime beaucoup la randonnée : l’aiguille de l’Epaisseur, la pointe des Ratissières, le rocher de la Grande-Tempête, le pic du Lac Blanc, etc.

(Source : La Vie Nouvelle).

Posted in SNCF | Tagué: | Leave a Comment »

Mouvement de grève reconduit à la STAS

Posted by ardsl sur 23 décembre 2011

Les transports en commun de Saint-Etienne sont à nouveau perturbés vendredi 23 décembre par la poursuite de la grève débutée jeudi 22 décembre à l’appel de l’Unsa.

«Dans le cadre du service minimum prévu, nous espérons assurer 25% du service de bus et 80% de celui des tramways car le taux annoncé de gréviste recule de 58% à 48%», a déclaré Philippe Louste, directeur de la communication de la STAS (Société des transports en commun de l’agglomération stéphanoise, groupe Veolia Transport).

Les grévistes demandent «une revalorisation salariale de 3% sur 2012, ainsi qu’une amélioration des conditions de travail, avec un rallongement des coupures permettant aux conducteurs d’avoir un temps de repos durant leur service», a indiqué José Oustlant, représentant Unsa, le syndicat majoritaire dans cette entreprise de près de 700 salariés.

Prévision de service pour le vendredi 23

  • 132 salariés grévistes déclarés, dont 97 conducteurs sur les 202 requis soit 48%.
  • La STAS assurera un service à 80% sur les lignes de tramway et à 25% sur les lignes de bus.

Prévision de service pour le samedi 24

  •  78 salariés se sont déclarés grévistes pour samedi 24 décembre sur les 167 requis soit 46,7%.
  • La STAS assurera le 24 décembre un service à 71% sur les lignes de tramway et à 30% sur les lignes de bus (hors lignes affrétées qui fonctionnent à 100%).

Bassin Stéphanois

Le service est perturbé sur les lignes de tramway T1, T2, T3 ainsi que les lignes de bus 1, 2, 3, 4, 6, 7 et 8.

Aucun service n’est pas assuré sur les lignes 9, 11, 12, 16, 17, 18, 19, 22, 23, 24, 25, 70, 83. Les lignes de soirée S3, S6, S7, S9 sont suspendues.

Le service est assuré à 100% sur les lignes 5, 10, 13, 14, 15, 20, 26, 27, 28, 29, 45, 76, 80, Taxi 2 (se référer aux fiches horaires en vigueur).

Vallée de l’Ondaine

Le service est perturbé sur les lignes 1 et 2.

Aucun service n’est pas assuré sur les lignes 30, 31, 32, 33 et 35. Le service est assuré à 100% sur les lignes 26, 34 et le Taxi 2 (se référer aux fiches horaires en vigueur).

Vallée du Gier

Le service est assuré à 100% sur les lignes 40, 41 ainsi que sur les lignes 5, 29, 45, 46, 47, 48 et 49 (se référer aux fiches horaires en vigueur).

Aucun service n’est pas assuré sur les lignes 41, 42, 43, 44.

(Avec leprogres.fr).

Posted in Grèves, Loire | Tagué: , | Leave a Comment »

Grèves dans le secteur aérien : la FNAUT réclame le service prévisible

Posted by ardsl sur 23 décembre 2011

La FNAUT constate qu’une fois de plus, de nombreux voyageurs sont pris au piège d’un mouvement social. Elle n’a aucune légitimité pour se prononcer sur les motivations de ce mouvement et ne remet pas en cause le droit de grève, mais elle considère que ce droit doit être encadré afin de ménager les intérêts des voyageurs. Les agents de contrôle de la sûreté aéroportuaire et, plus généralement, tous les personnels des aéroports et des compagnies aériennes doivent être soumis aux mêmes contraintes que les personnels des transports terrestres, actées dans les dispositions du code des transports issues de la loi Bertrand du 21 août 2007 relative au “service prévisible”.

La loi Bertrand a fait la preuve de son efficacité dans le secteur des transports terrestres pour limiter la gêne considérable subie par les voyageurs en cas de grève. Elle permet en effet aux directions des entreprises de transport d’avoir connaissance à l’avance du nombre des grévistes, d’organiser le maintien de certains services et d’en informer les voyageurs, qui peuvent ainsi prendre leurs dispositions.

Constituant un compromis satisfaisant entre le droit de grève et le droit au transport, cette loi doit donc être étendue aux transports aériens et maritimes, et s’appliquer à toutes les entreprises de transports, privées comme publiques, que leurs activités relèvent du service public ou du secteur commercial.

La FNAUT rappelle que :

  • les lois encadrant le droit de grève sont autorisées par la Constitution française (« le droit de grève s’exerce dans le cadre des lois qui le réglementent ») ;
  • le « service prévisible » ne doit pas être confondu avec un « service minimum » qui serait imposé par la loi et impliquerait la possibilité de réquisitionner les personnels grévistes, ce qui est le cas des contrôleurs aériens).

Posted in Aéroports, Grèves | Tagué: , , | Leave a Comment »

Service 2012 : Genève – Milan

Posted by ardsl sur 23 décembre 2011

Genève bénéficie toujours de 4 allers-retours directs avec Milan par le tunnel du Simplon.

Le trajet s’effectue en un peu moins de 4h. Un aller-retour est même prolongé à Venise.

Genève > Milan

  • EC 35 : Genève 5h42 – Lausanne 6h15/17 – Montreux 6h34/35 – Sion 7h10/12 -Brigue 7h40/44 – Domodossola 8h12/17 – Stresa 8h38/39 – Milano Centrale 9h35
  • EC 37 : Genève 7h42 – Lausanne 8h15/20 – Montreux 8h37/38 – Sion 9h12/14 -Brigue 9h40/44 – Domodossola 10h12/17 – Gallarate 11h03/04 – Milano Centrale 11h35/12h05 – Brescia 12h51/53 – Peschiera del Garda 13h12/13 – Verona Porta Nuova 13h27/29 – Vicenza 13h54/56 – Padova 14h11/13 – Venezia Mestre 14h28/30 – Venezia S. Lucia 14h40
  • EC 39 : Genève 13h42 – Lausanne 14h15/20 – Montreux 14h37/38 – Sion 15h12/14 – Brigue 15h40/44 – Domodossola 16h12/17 – Stresa 16h38/39 – Milano Centrale 17h32
  • EC 41 : Genève 18h42 – Lausanne 19h15/20 – Montreux 19h37/38 – Sion 20h12/14 – Brigue 20h40/44 – Domodossola 21h12/17 – Stresa 21h38/39 – Milano Centrale 22h35.

Milan > Genève

  • EC 32 : Milano Centrale 8h25 – Stresa 9h20/21 -Domodossola 9h43/48 – Brigue 10h16/23 – Sion 10h49/51 – Montreux 11h23/24 – Lausanne 11h40/45 – Genève 12h18
  • EC 34 : Milano Centrale 12h25 – Stresa 13h20/21 – Domodossola 13h43/48 – Brigue 14h16/23 – Sion 14h49/51 – Montreux 15h23/24 – Lausanne 15h40/45 – Genève 16h18
  • EC 36 : Milano Centrale 17h25 – Stresa 18h20/21 – Domodossola 18h43/48 – Brigue 19h16/23 – Sion 19h49/51 -Montreux 20h23/24 – Lausanne 20h40/45 – Genève 21h18
  • EC 42 : Venezia S. Lucia 16h20 – Venezia Mestre 16h30/32 – Padova 16h46/48 – Vicenza 17h03/05 – Verona Porta Nuova 17h30/32 – Peschiera del Garda 17h46/47 – Brescia 18h07/09 – Milano Centrale 18h55/19h25 – Gallarate 19h57/58 – Domodossola 20h43/48 – Brigue 21h16/23 – Sion 21h49/51 – Montreux 22h23/24 – Lausanne 22h40/42 –  Genève 23h15.

Chambéry et Modane disposent à nouveau de 3 allers-retours en TGV pour Milan depuis le 11 décembre (voir les horaires). Le trajet Chambéry – Milan prend environ 4h.

Posted in Italie, Service 2012, Suisse | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :