ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

La grève des aiguilleurs SNCF de Valence provoque des retards sur la ligne Valence – Briançon

Posted by ardsl sur 29 décembre 2011

Une fois n’est pas coutume” dit pourtant le dicton. SNCF a encore démenti l’axiome, lundi 26 décembre.

En effet, le train Lunéa Paris-Briançon est arrivé dans les Hautes-Alpes avec plus de trois heures de retard, selon Pierre Bernard- Reymond, sénateur des Hautes-Alpes, qui s’en est indigné dans un communiqué : “Des Haut-Alpins en visite à Paris pour Noël n’ont pas pu reprendre leur travail le 26 décembre”, a-t-il déploré. Une information reconnue par la SNCF qui précise : « 3h17, exactement. » La précision, la société connaît. Et ce nouveau problème intervient après que trente touristes sont restés bloqués à Gap, la veille de Noël. Leur train Lunéa Paris-Briançon accusait un retard d’une heure sur l’horaire indiqué. À leur arrivée à Gap, ces derniers n’avaient pas trouvé leur correspondance (car de la SCAL) pour Barcelonnette. Ils avaient ainsi dû patienter deux heures supplémentaires (lire notre billet sur cette mésaventure).

Une grève à l’origine des retards du Paris-Briançon

Et c’est une grève des agents de circulation ferroviaire et des aiguilleurs de la Drôme et de l’Ardèche qui est à l’origine de ces “couacs” (lire notre billet sur cette grève). « Le Lunéa Paris-Briançon subit chaque jour, depuis une semaine, un retard de 59 minutes en gare de Valence, du fait d’un mouvement de grève », indique-t-on à SNCF. Elle devrait se poursuivre jusqu’au 5 janvier. Et compte tenu des contraintes d’exploitation particulière aux Hautes-Alpes (voie unique), « nous avons été contraints hier de faire patienter le Lunéa Paris-Briançon, pour laisser la priorité au TER Briançon-Romans. » Coût de la galanterie : deux heures de retard de plus pour les voyageurs Haut-Alpins. « Ce qui n’arrivera plus », commente SNCF qui promet désormais de laisser la priorité au Lunéa « dont le taux d’occupation est plus fort. »

L’ARDSL demande aux directeurs régionaux de SNCF (Josiane Beaud à Lyon et Phillippe Bru à Marseille) de tout faire pour que le Lunéa Paris – Briançon et les TER Briançon – Romans circulent à l’heure. Il en va de la crédibilité du transport ferroviaire dans les Hautes-Alpes et la vallée de la Drôme.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :