ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 27 janvier 2012

Lyon – Turin : la priorité au fret au centre du débat

Posted by ardsl sur 27 janvier 2012

Le ministre des Transports Thierry Mariani a répondu mardi 24 janvier au Sénat à Jean-Pierre Vial. Le parlementaire savoyard (UMP) s’inquiétait que certains éléments de l’enquête publique en cours semblent moins favorables au fret que par le passé.

Le ministre a assuré que « cette liaison est emblématique du report modal que nous voulons opérer au profit du fret ferroviaire ». Il confirme aussi que les ouvrages d’accès (dont les tunnels sous Belledonne, Chartreuse et Glandon) « figurent bien dans la section internationale au titre du nouvel accord franco-italien [qu’il signera] la semaine prochaine ».

Le dossier avance vite

Le dossier avance vite, à la satisfaction de beaucoup, dont l’Association anti-contournement autoroutier de Chambéry. Celle-ci, dans un courrier que reprend, notamment, le conseiller général de Modane, Xavier Lett, sur son blog, reproche à l’association environnementaliste FRAPNA d’avoir demandé un report de l’enquête publique : « le but réel de cette demande de report n’est-il pas de perdre les financements européens afin de permettre d’enterrer définitivement la création de cette ligne ferroviaire moderne ? La conséquence directe d’un tel objectif est de ne laisser aucune alternative à la transformation de la Savoie en couloir à camions ».

Par ailleurs, derrière le sénateur Jean-Pierre Vial et le député Dominique Dord (UMP), plusieurs élus ont signé une motion s’opposant au passage des marchandises par Chambéry. «Un débat qui va bien au-dela du clivage UMP-PS » explique Dominique Dord.

Les signataires de la motion s’opposant au passage des marchandises par Chambéry

Parmi les signataires, on trouve Gaston Arthaud-Berthet (conseiller général, Saint-Genix), Renaud Beretti (adjoint, Aix-les-Bains), Luc Berthoud (maire, La Motte-Servolex), Christiane Brunet (conseillère générale, Saint-Pierre-d’Albigny), Jean-Claude Carle (vice-président UMP du Sénat, conseiller régional UDC), Robert Clerc (conseiller général, Aix-les-Bains Nord), Sylvie Cochet (conseillère régionale), Jean-Claude Croze (maire, Brison-Saint-Innocent), David Dubonnet (maire, Barberaz), Xavier Dullin (conseiller régional UDC), Michel Dyen (maire, Saint-Alban Leysse), André Girard (maire, Francin), Claude Giroud (vice-président du Conseil général), Gilbert Guigue (conseiller général, Pont-de-Beauvoisin), Denis Guillermard (maire, Novalaise), Pierre Hérisson (sénateur UMP, Haute-Savoie, conseiller municipal d’opposition à Annecy), Jean-Claude Loiseau (conseiller général, Aix centre), Yves Mercier (maire, Voglans), Patrick Mignola (maire, La Ravoire), Raymond Perrouse (maire, Avressieux), Michel Ravier (maire, Chignin), Serge Simondin (président, communauté de communes Chautagne), Nicolas Verguet (maire, Belmont-Tramonet), Michel Arnaud (adjoint, Challes-les-Eaux), Ludovic Bouvier (adjoint, Sonnaz), Julien Donzel (conseiller munical, Challes-les-Eaux), Louis Caille (adjoint, Saint-Sulpice), Gilles Hammer (conseiller municipal, Cognin), Cédric Vial (maire, Les Échelles)…

(Source : Le Dauphiné Libéré).

Posted in Fret, Politique, Savoie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SNCF prépare la création d’une filiale privée de BTP

Posted by ardsl sur 27 janvier 2012

RFF a fait ses comptes, les concurrents de SNCF qui réalisent des travaux sur les voies sont 25% moins chers. Sur un an, le gestionnaire du réseau aurait pu économiser 375 millions avec d’autres prestataires.

SNCF ne peut plus le cacher plus longtemps : sa branche Infra, qui réalise les travaux sur les voies de chemin de fer pour le compte de Réseau Ferré de France, n’est plus compétitive. Les 33000 salariés de ce mastodonte travaillent non seulement pour RFF, son principal client, mais aussi pour les régions, les ports et les concessionnaires de partenariats public privé.

Mardi 24 janvier, lors d’un comité central d’entreprise, l’entreprise publique a présenté le projet de création dès le mois de février d’une filiale de droit privé pour réaliser des travaux de voies, de maintenance et de caténaires qui emploiera des salariés dépendant de la convention ferroviaire, bien moins avantageuse que le statut de cheminot.

Une déclaration qui a mis le feu aux poudres : les représentants des syndicats de cheminots ont immédiatement quitté la séance plénière du CCE. La direction SNCF a affirmé que cela lui permettrait, par exemple, «de répondre à des appels d’offres de sociétés privées pour le raccordement d’une usine à un port», a rapporté Dominique Lagorio, le secrétaire du CCE. «Il s’agit plutôt d’apparaître à armes égales sur le champ concurrentiel lors d’appel d’offres, face à Colas Rail ou Vinci», rectifie-t-on à la SNCF.

Réduire les coûts des missions de sous-traitance

Mais les syndicats ont interprété cette initiative comme une volonté de pratiquer un «dumping social» : «ce que la direction veut surtout c’est réduire les coûts des missions de sous-traitance que lui confie RFF en les faisant réaliser par une filiale dont les salariés ne bénéficieront pas des mêmes conditions sociales que les cheminots», a ajouté Dominique Lagorio.

Il ne s’agit pourtant pas de filialiser l’activité travaux de SNCF. Loin de là. La société, dont le nom est encore secret, comptera une centaine de salariés la première année et devrait réaliser un chiffre d’affaires estimé à 17 millions d’euros. Par comparaison, Infra a réalisé 5,2 milliards d’euros en 2010. Cette future filiale, dont la création a été entérinée par la direction du groupe, va surtout permettre à SNCF de proposer des tarifs «dans le marché».

RFF confie en privé que lorsque des «prestataires extérieurs» à SNCF réalisent des travaux d’infrastructures, les prix pratiqués sont inférieurs de 20 à 25% à ceux de la branche Infra. Or, en 2011, RFF a versé 2,5 milliards d’euros à SNCF pour les prestations réalisées par la branche Infra telles que l’entretien et la rénovation du réseau.

Hubert du Mesnil, le président de RFF, a fait ses comptes : s’il avait pu abaisser ces coûts de 15%, il aurait réalisé 375 millions d’économies, ce qui aurait permis d’abaisser les péages de plus de 10% !

(Source : lefigaro.fr).

Posted in SNCF, Travaux | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Saint-Étienne Métropole redistribue les cartes

Posted by ardsl sur 27 janvier 2012

Dans le cadre des appels d’offres portant sur l’exploitation des lignes affrétées du réseau STAS, Saint-Étienne Métropole a procédé à une redistribution des cartes. Certaines entreprises n’ont pas été reconduites. Les changements interviendront le 1er juillet 2012 et pour une durée de 5 ans.

La communauté d’agglomération a lancé l’an dernier un appel d’offres afin d’attribuer ses lignes à différentes sociétés de transports qui les exploitent. Elle a rendu dernièrement sa copie.

La SRT, une entreprise familiale locale, perd trois lots, dont les lignes 2 (Firminy – Saint-Jean Bonnefonds), 27 (Saint-Étienne – Saint-Héand) et les extensions des lignes 10 et 14 (direction Marcenod, Saint-Christo, Fontanès, Valfleury). Une quarantaine de conducteurs devra quitter la société. Même s’ils obtiennent la quasi certitude d’une réembauche auprès de l’un des gagnants des marchés (l’autorité organisatrice s’est engagée dans ce sens et a exigé des garanties de transfert du personnel), cette situation est extrêmement mal vécue par les salariés de la SRT, qui sont très attachés à leur entreprise du fait de son ancrage purement local et d’une gestion familiale attentive et humaine. La SRT conserve tout de même deux lots.

Flouret Tourisme, autre entreprise familiale, reprend l’intégralité de la ligne 2 (Firminy – Saint-Jean Bonnefonds) jusque là partagée entre la STAS (70 %), SRT (20 %) et Flouret (10 %). L’autocariste devra recruter une vingtaine de conducteurs supplémentaires. « Nous allons reprendre les 5 à 6 chauffeurs de SRT qui évoluent sur cette ligne, mais il nous faudra aussi compenser le personnel de la STAS » souligne Jean-Paul Flouret, l’un des dirigeants de la société éponyme. Cette dernière, qui a également obtenu le marché d’un petit lot sur Firminy, a un besoin urgent de recrutement. « On va rechercher 20 chauffeurs supplémentaires. On reprendra les chauffeurs de SRT qui voudront bien nous rejoindre » a chiffré Jean-Paul Flouret.

Les Cars Chazot perdent la ligne 5 (Saint-Étienne – Rive-de-Gier) au profit du groupement Caporin Voyages / Keolis. Pour le dirigeant de Caporin Voyages, Pierre-Jean Rochette, il n’y a pas plus d’inquiétude sur l’emploi. « Bien sûr que nous reprendrons les personnels des entreprises sortantes de l’appel d’offres, sur la base de leurs rémunérations et avantages actuels. C’est notre intérêt ». Un dirigeant qui estime son besoin « d’une quarantaine d’équivalents plein temps déjà sur les deux lignes obtenues en groupement avec Keolis ».

Le moins que l’on puisse dire, comme souvent dans les appels d’offres, ceux qui n’ont pas été retenus ont du mal à accepter le verdict.

C’est le cas à la société SRT, qui regroupe aussi Trans Roche et Lux Cars. Cette entreprise qui exploite des lignes régulières, dans la région, depuis plus de 60 ans, jouit d’une renommée sérieuse. Le personnel, 90 personnes dont 70 chauffeurs, est aussi très attaché à l’entreprise.

« Nous ne comprenons pas pourquoi nous n’avons pas été retenus. Depuis des décennies nous proposons un service de qualité, avec un personnel expérimenté pouvant faire face à des situations difficiles. De plus il a été fait appel à des entreprises extérieures à l’agglomération qui viendront à vide prendre leur service à Saint-Héand ou Saint-Étienne. Ce n’est pas très logique alors que Saint-Étienne Métropole nous fait la leçon sur le développement durable », souligne Mick Collomb. Alors, est-ce le coût proposé par SRT qui a été un frein ? « Je n’ose pas le penser, car il y a moins d’1 % d’écart entre notre coût et celui de nos concurrents. Nous avons prouvé notre savoir-faire mais le choix s’est fait sur des promesses faites par nos concurrents », précise Denis Collomb, cogérant de SRT.

(Avec Le Progrès).

Posted in Loire | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Grève SNCF : les perturbations prévues samedi 28 janvier

Posted by ardsl sur 27 janvier 2012

Mouvement de grève d’une partie du personnel SNCF. En conséquence, quelques trains seront supprimés sur les lignes suivantes samedi 28  janvier.

Saint-André-le-Gaz – Lyon : suppression du TER 887300 (Saint-André-le-Gaz 6h15 – Perrache 7h11).

Vienne – Villefranche : suppression des TER 887110 (Vienne 8h04 – Perrache 8h36/45 – Villefranche 9h19) et 887115 (Villefranche 9h41 – Perrache 10h15/24 – Vienne 10h56).

Rives – Gières : suppression des TER 885305 (Rives 6h38 – Gières 7h25), 885416 (Gières 7h51 – Rives 8h36) et 885425 (Rives 9h38 – Gières 10h25).

Service normal pour les jours suivants.

 

Posted in Grèves | Tagué: , , | Leave a Comment »

Grève SNCB lundi 30 janvier : aucun TGV pour Bruxelles

Posted by ardsl sur 27 janvier 2012

La compagnie ferroviaire belge, la SNCB, sera en grève lundi 30 janvier. En conséquence, les TGV Lyon – Bruxelles, Marseille – Bruxelles, Montpellier – Bruxelles, Nice – Bruxelles et Perpignan – Bruxelles partiront et arriveront à Lille Europe.

Posted in Grèves | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés vendredi 27 janvier

Posted by ardsl sur 27 janvier 2012

En raison de la panne d’un passage à niveau près de Moirans, la circulation des trains sur l’axe Lyon – Grenoble a été perturbée. Cet incident a provoqué des retards allant jusqu’à 20 minutes.

Trains supprimés

  • TER 885168/9 (Saint-Marcellin 17h04 – Chambéry 19h02).
  • TER 883752 (Gières 17h27 – Saint-Marcellin 18h26) : supprimé uniquement entre Gières et Grenoble.

Trains et cars retardés

1h30 de retard pour :

  • le TGV 6694/5 (Saint-Étienne 12h13 – Paris 15h06) en raison d’un changement de rame à Part-Dieu, suite à une défaillance matérielle.
  • le TGV 6618 (Part-Dieu 13h04 – Paris 15h06) même motif.

1h de retard pour :

  • le TER 16842/3 (Tours 12h00 – Part-Dieu 17h52).
  • le TGV 9836/7 (Bruxelles 16h18 – Perpignan 23h41) en raison d’une panne au départ.
  • le TGV 5020/1 (Lille Europe 17h02 – Perpignan 23h41) même motif.

49 minutes de retard pour le TGV 6447 (Paris 15h49 – Bourg-Saint-Maurice 21h07).

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 5346/7 (Rennes 16h07 – Marseille 22h16) en raison d’un rail endommagé à Domfront, entre Sillé-Le-Guillaume et Le Mans, la circulation a été interrompue sur une voie à 15h45. Elle a repris progressivement sur une voie à 16h10 et normalement sur les deux voies depuis 19h10.
  • le TER 885678 (Gap 17h29 – Grenoble 19h43).
  • le TER 96518/9 (Part-Dieu 17h38 – Saint-Gervais 20h57) en raison de difficultés lors de la préparation du train.

30 minutes de retard pour :

  • le TER 18531 (Part-Dieu 14h40 – Bourg-Saint-Maurice 17h43).
  • le TER 884625 (Bellegarde 16h09 – Saint-Gervais 17h57) en raison de la correspondance avec le 96512/3.
  • le TGV 6923 (Paris 17h37 – Grenoble 20h40) en raison de difficultés lors de la préparation du train.

29 minutes de retard pour le TER 886448 (Part-Dieu 18h50 – Bourg-en-Bresse 19h42).

25 minutes de retard pour :

  • le TER 96512/3 (Part-Dieu 14h38 – Genève 16h27) en raison d’une affluence exceptionnelle à Lyon. 2 cars supplémentaires ont été mis en place entre Lyon et Bellegarde pour transporter les passagers restés à quai.
  • le TER 883325 (Chambéry 16h16 – Modane 17h32).
  • le TGV 6946/7 (Paris 16h45 – Annecy 20h32) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 96616/7 (Valence 16h41 – Annecy 20h00).
  • le TER 96516/7 (Part-Dieu 17h38 – Évian 20h27) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54) en raison de travaux.
  • le TGV 9781 (Paris 18h11 – Genève 21h27) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17590/1 (Valence 18h14 – Annecy 21h22).
  • le TER 18544 (Bourg-Saint-Maurice 18h16 – Part-Dieu 21h20).
  • le TER 885183 (Saint-Marcellin 18h34 – Grenoble 19h18).

20 minutes de retard pour :

  • le TER 884525 (Bellegarde 16h09 – Évian 17h26) en raison de la correspondance avec le 96512/3.
  • le TGV 6921 (Paris 16h41 – Grenoble 19h37) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17631 (Part-Dieu 17h44 – Grenoble 19h13).
  • le TER 885382 (Gières 19h35 – Perrache 21h41).
  • le TER 17642 (Grenoble 20h23 – Part-Dieu 21h50).
  • le TER 886456 (Part-Dieu 20h25 – Bourg-en-Bresse 21h30).
  • le TER 884594 (Évian 20h34 – Bellegarde 22h04) en raison de la réutilisation de la rame du 96516/7.

15 minutes de retard pour :

  • le TGV 9777 (Paris 16h11 – Genève 19h27).
  • le TER 883748/9 (Chambéry 16h24 – Grenoble 17h23).
  • le TER 885156/7 (Grenoble 16h37 – Chambéry 17h36).
  • le TER 883141 (Chambéry 18h32 – Bourg-Saint-Maurice 20h20).
  • le TER 895848/9 (Belfort 18h36 – Part-Dieu 22h28).
  • le TER 18533 (Part-Dieu 18h40 – Bourg-Saint-Maurice 21h45).
  • le TER 886151 (Part-Dieu 20h20 – Valence 21h31).
  • le car TER 39925 (Bellegarde 21h10 – Divonne 22h10) en raison de la correspondance avec le 9781.
  • le car TER 49793 (Bellegarde 21h10 – Ferney lycée 22h15) même motif.
  • le car TER 49897 (Bellegarde 21h12 – Évian 23h05) même motif.
  • le car TER 49903 (Bellegarde 21h13 – Chamonix 23h50) même motif.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Travaux à Lyon : des trains ne desserviront pas la Part-Dieu

Posted by ardsl sur 27 janvier 2012

Des travaux sont effectués de nuit à Lyon. En conséquence, les itinéraires de certains trains sont modifiés.

Ainsi le TER 17754 (Part-Dieu 5h20 – Bercy 10h22) ne desservira plus la Part-Dieu du 30 janvier au 27 février. Il partira à 5h04 de Perrache. Attention, ce train circule au départ de Lyon uniquement le lundi. Du mardi au samedi, ce train part de Mâcon.

Le TER 889652 (Part-Dieu 6h12 – Roanne 7h38) ne desservira pas la Part-Dieu du 30 janvier au 2 mars inclus. Il partira à 6h06 de Perrache et desservira Vaise à 6h13, sauf le 11 février. Le 11 février, ce train partira à 6h00 de Perrache et desservira Vaise à 6h12.

Posted in Travaux | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Les bus des TPR sillonnent le Roussillonnais depuis le 1er février

Posted by ardsl sur 27 janvier 2012

La communauté de communes du Pays Roussillonnais a lancé le mercredi 1er février son réseau de bus urbains.

TPR pour Transports du Pays Roussillonnais a vu le jour mercredi 1er février. Ce nouveau réseau de bus urbains en Isère dessert les communes de la communauté de communes du Pays Roussillonnais (CCPR).

Cette communauté rassemble 22 communes :

  • Agnin : 1 100 habitants. Desservie par la ligne 4.
  • Anjou : 1 000 habitants. Desservie par la ligne 4.
  • Assieu : 1 300 habitants. Desservie par la ligne 2.
  • Auberives-sur-Varèze : 1 500 habitants. Desservie par les lignes 1 et 2.
  • Bougé-Chambalud : 1 300 habitants. Desservie par la ligne 4.
  • Chanas : 2 400 habitants. Desservie par les lignes A et 5.
  • Cheyssieu : 1 100 habitants. Desservie par les lignes 1 et 2.
  • Clonas-sur-Varèze : 1 500 habitants. Desservie par les lignes A, 1 et 2.
  • La Chapelle-de-Surieu : 700 habitants. Desservie par la ligne 3.
  • Le Péage-de-Roussillon : 6 800 habitants. Desservie par les lignes A, 2 et 3.
  • Les Roches-de-Condrieu : 2 000 habitants. Desservie par la ligne A.
  • Roussillon : 8 100 habitants. Desservie par les lignes A, 3 et 4.
  • Sablons : 2 000 habitants. Desservie par la ligne 5.
  • Saint-Alban-du-Rhône : 900 habitants. Desservie par la ligne 1.
  • Saint-Clair-du-Rhône : 4 000 habitants. Desservie par les lignes A et 1.
  • Saint-Maurice-l’Éxil : 5 900 habitants. Desservie par les lignes A et 2.
  • Saint-Prim : 1 200 habitants. Desservie par la ligne 1.
  • Saint-Romain-de-Surieu : 300 habitants. Desservie par la ligne 3.
  • Salaise-sur-Sanne : 4 300 habitants. Desservie par les A et 5.
  • Sonnay : 1 300 habitants. Desservie par la ligne 4.
  • Vernioz : 1 200 habitants. Desservie par la ligne 1.
  • Ville-sous-Anjou : 1 200 habitants. Desservie par les lignes 2 et 3.

Le réseau TPR fonctionne du lundi au samedi (sauf jours fériés). Il relie les principales villes du Roussillonnais aux gares SNCF du Péage-de-Roussillon et Saint-Clair-Les-Roches, situées sur la ligne Lyon – Valence. Il permet notamment aux habitants du Roussillonnais de se rendre en gare, autrement qu’en voiture individuelle. Les parkings des gares sont saturés et ne sont pas extensibles à l’infini.

Il comprend une ligne principale (la ligne A) et 5 lignes à la demande (lignes 1 à 5).

La ligne A relie les villes du Pays Roussillonnais du Nord au Sud

Arrêts desservis par la ligne A

La ligne A dessert les deux gares du Roussillonnais et les communes des Roches-de-Condrieu, Saint-Clair-du-Rhône, Clonas-sur-Varèze, Saint-Maurice-l’Éxil, Le Péage-de-Roussillon, Roussillon, Salaise-sur-Sanne et Chanas.

Elle dessert aussi les principaux équipements et services : administrations, commerces,  centres médicaux, établissements scolaires…

Elle fonctionne du lundi au samedi avec une fréquence d’un bus toutes les 30 minutes en heures de pointe (entre 6h20 et 8h20 le matin, puis entre 16h20 et 19h50 le soir) et un bus toutes les heures en périodes creuses.

Les véhicules ainsi que la plupart des arrêts de la ligne A sont aménagés pour les mal-voyants et les personnes en fauteuil roulant.

Télécharger les horaires de la ligne A

La ligne A permet aux habitants de Chanas, Salaise-sur-Sanne et de Roussillon de se rendre à la gare SNCF du Péage-de-Roussillon. La gare du Péage-de-Roussillon est à 32 minutes de Jean-Macé, à 37 minutes de Perrache et Part-Dieu.

Horaires des bus à l’arrivée en gare du Péage de Roussillon : 6h50, 7h20, 7h50, 8h20, 8h50, 9h50, 10h50, 11h50, 12h50, 13h50, 14h50, 15h50, 16h50, 17h20, 17h50, 18h20, 18h50, 19h20, 19h50 et 20h20. 13 bus offrent des correspondances en moins de 15 minutes avec les trains à destination de Lyon Part-Dieu.

Horaires des trains au départ du Péage-de-Roussillon (hors impacts travaux) :

  • du lundi au vendredi (sauf fêtes), 12 trains pour Jean-Macé et Perrache : 6h13, 6h43, 7h13, 7h43, 8h13, 8h43,15h43, 16h43, 17h43, 18h43, 19h43, 21h43.
  • du lundi au vendredi (sauf fêtes), 14 trains pour Part-Dieu : 7h03, 8h04, 9h03, 10h04, 11h03, 12h05, 13h03, 14h04, 15h03, 16h04, 18h04, 19h03, 20h04, 21h03.
  • le samedi (sauf fêtes), 6 trains pour Jean-Macé et Perrache : 7h13, 7h43, 8h13, 16h43, 18h43, 21h43.
  • le samedi (sauf fêtes), 13 trains pour Part-Dieu : 7h03, 8h04, 9h03, 10h04, 12h05, 13h03, 14h04, 15h03, 16h04, 18h04, 19h03, 20h04, 21h03.
  • le dimanche et fêtes, 5 trains pour Jean-Macé et Perrache : 7h43, 15h43, 17h43, 18h43, 19h43.
  • le dimanche et fêtes, 11 trains pour Part-Dieu : 10h04, 12h05, 13h03, 14h04, 16h04, 18h04, 19h03, 19h53, 20h04, 21h03, 22h14.

La ligne A permet aux habitants de Saint-Maurice-l’Éxil, Clonas-sur-Varèze et Saint-Clair-du-Rhône de se rendre à la gare SNCF de Saint-Clair-les-Roches. La gare de Saint-Clair-les-Roches est à 25 minutes de Jean-Macé, à 30 minutes de Perrache et Part-Dieu.

Horaires des bus à l’arrivée en gare de St Clair-les-Roches : 7h17, 7h47, 8h17, 8h47, 9h17, 10h17, 11h17, 12h17, 13h17, 14h17, 15h17, 16h17,  17h17, 17h47, 18h17, 18h47, 19h17, 19h47, 20h17 et 20h47. 4 bus offrent des correspondances en 3 minutes avec les trains à destination de Lyon Perrache.

Horaires des trains au départ de Saint-Clair-les-Roches (hors impacts travaux) :

  • du lundi au vendredi (sauf fêtes), 12 trains pour Jean-Macé et Perrache : 6h20, 6h50, 7h20, 7h50, 8h20, 8h50,15h50, 16h50, 17h50, 18h50, 19h50, 21h50.
  • du lundi au vendredi (sauf fêtes), 7 trains pour Part-Dieu : 7h10, 9h10, 11h10, 13h10, 15h10, 19h10, 21h10.
  • le samedi (sauf fêtes), 6 trains pour Jean-Macé et Perrache : 7h20, 7h50, 8h20, 16h50, 18h50, 21h50.
  • le samedi (sauf fêtes), 13 trains pour Part-Dieu : 7h10, 9h10, 13h10, 15h10, 19h10, 21h10.
  • le dimanche et fêtes, 5 trains pour Jean-Macé et Perrache : 7h50, 15h50, 17h50, 18h50, 19h50.
  • le dimanche et fêtes, 4 trains pour Part-Dieu : 13h10, 19h10, 21h10, 22h21.

Horaire des trains au départ de Perrache desservant Saint-Clair-les-Roches et le Péage-de-Roussillon (hors impacts travaux) :

  • du lundi au vendredi (sauf fêtes), 12 trains : 5h40, 6h40, 7h40, 13h40, 15h40, 16h40, 17h10, 17h40, 18h10, 18h40, 19h10, 19h40.
  • le samedi (sauf fêtes), 5 trains : 5h40, 13h40, 16h40, 17h40, 19h40.
  • le dimanche et fêtes, 4 trains : 16h40, 17h40, 18h40, 19h40.

Horaire des trains au départ de Jean-Macé desservant Saint-Clair-les-Roches et le Péage-de-Roussillon (hors impacts travaux) :

  • du lundi au vendredi (sauf fêtes), 12 trains : 5h44, 6h44, 7h44, 13h44, 15h44, 16h44, 17h14, 17h44, 18h14, 18h44, 19h14, 19h44.
  • le samedi (sauf fêtes), 5 trains : 5h44, 13h44, 16h44, 17h44, 19h44.
  • le dimanche et fêtes, 4 trains : 16h44, 17h44, 18h44, 19h44.

Horaire des trains au départ de Part-Dieu desservant Saint-Clair-les-Roches (hors impacts travaux) :

  • du lundi au samedi (sauf fêtes), 9 trains : 6h20, 8h20, 10h20, 12h20, 14h20, 16h20, 18h20, 20h20, 21h20.
  • le dimanche et fêtes, 6 trains : 8h20, 12h20, 14h20, 18h20, 20h20, 21h20.

Horaires des trains au départ de Part-Dieu desservant Le Péage-de-Roussillon (hors impacts travaux) :

  • du lundi au samedi (sauf fêtes), 16 trains : 6h20, 7h20, 8h20, 9h20, 10h20, 11h20, 12h20, 13h20, 14h20, 15h20, 16h20, 17h20, 18h20, 19h20, 20h20, 21h20.
  • le dimanche et fêtes, 13 trains : 7h20, 8h20, 9h20, 11h20, 12h20, 13h20, 14h20, 15h20, 17h20, 18h20, 19h20, 20h20, 21h20.

14 correspondances sont possibles en gare de Saint-Clair-les-Roches entre les trains venant de Lyon et les bus de la ligne A du réseau TPR :

  • le TER 886103 (Perrache 5h40 – Saint-Clair-les-Roches 6h10) est en correspondance avec le bus partant à 6h20.
  • le TER 886105 (Part-Dieu 6h20 – Saint-Clair-les-Roches 6h47) est en correspondance avec le bus partant à 6h50.
  • le TER 886107 (Perrache 6h40 – Saint-Clair-les-Roches 7h10) est en correspondance avec le bus partant à 7h20.
  • le TER 886111 (Perrache 7h40 – Saint-Clair-les-Roches 8h10) est en correspondance avec le bus partant à 8h20.
  • le TER 886125 (Perrache 13h40 – Saint-Clair-les-Roches 14h10) est en correspondance avec le bus partant à 14h20.
  • le TER 886133 (Perrache 15h40 – Saint-Clair-les-Roches 16h10) est en correspondance avec le bus partant à 16h20.
  • le TER 886191 (Part-Dieu 16h20 – Saint-Clair-les-Roches 16h47) est en correspondance avec le bus partant à 16h50.
  • le TER 886135 (Perrache 16h40 – Saint-Clair-les-Roches 17h10) est en correspondance avec le bus partant à 17h20.
  • le TER 886137 (Perrache 17h10 – Saint-Clair-les-Roches 17h40) est en correspondance avec le bus partant à 17h50.
  • le TER 886195 (Perrache 17h40 – Saint-Clair-les-Roches 18h10) est en correspondance avec le bus partant à 18h20.
  • le TER 886139 (Perrache 18h10 – Saint-Clair-les-Roches 18h40) et le TER 886141 (Part-Dieu 18h20 – Saint-Clair-les-Roches 18h47) sont en correspondance avec le bus partant à 18h50.
  • le TER 886143 (Perrache 18h40 – Saint-Clair-les-Roches 19h10) est en correspondance avec le bus partant à 19h20.
  • le TER 886145 (Perrache 19h10 – Saint-Clair-les-Roches 19h40) est en correspondance avec le bus partant à 19h50.

6 correspondances sont possibles en gare du Péage-de-Roussillon entre les trains venant de Lyon et les bus de la ligne A (direction Chanas) du réseau TPR :

  • le TER 886105 (Part-Dieu 6h20 – Le Péage-de-Roussillon 6h54) est en correspondance avec le bus partant à 7h15.
  • le TER 17705 (Part-Dieu 7h20 – Le Péage-de-Roussillon 7h54) est en correspondance avec le bus partant à 8h15.
  • le TER 886191 (Part-Dieu 16h20 – Le Péage-de-Roussillon 16h54) est en correspondance avec le bus partant à 17h15.
  • le TER 17725 (Part-Dieu 17h20 – Le Péage-de-Roussillon 17h54) est en correspondance avec le bus partant à 18h15.
  • le TER 886141 (Part-Dieu 18h20 – Le Péage-de-Roussillon 18h54) est en correspondance avec le bus partant à 19h15.
  • le TER 17729 (Part-Dieu 19h20 – Le Péage-de-Roussillon 19h54) est en correspondance avec le bus partant à 20h15.

5 lignes de transport à la demande

Le transport à la demande (TAD) assure la desserte de l’ensemble des communes du Pays Roussillonnais en direction des pôles urbains. Il est composé de 5 lignes de transports qui relient les communes rurales à l’agglomération et permettent l’accès aux différents services urbains.

Le TAD fonctionne du lundi au samedi. Il propose un aller vers l’agglomération en début de matinée ou d’après midi, puis un retour en fin de matinée ou d’après-midi, soit 2 allers-retours par jour pour chacune des lignes. L’horaire d’arrivée de chaque ligne TAD sur l’agglomération est garanti afin de permettre une correspondance avec la ligne A.

Le TAD est un service qui fonctionne uniquement sur réservation. Le bus passe uniquement si une réservation préalable a été effectuée, et ne dessert que les arrêts ayant fait l’objet d’une réservation. Les réservations se font au 0 800 00 17 79 (appel gratuit depuis une ligne fixe) tous les jours de 7h à 19h. Elles doivent être enregistrées au moins la veille du déplacement avant 17h (ou le vendredi pour un trajet le lundi suivant).

Tarifs du réseau TPR

Pour son lancement et jusqu’au 22 avril, le réseau TPR est gratuit.

À partir du 23 avril, les tarifs suivants seront pratiqués :

  • un voyage : 1€. Le ticket est valable une heure. L’aller-retour est interdit. Titre à acheter à la montée dans le bus.
  • 10 voyages : 7€.
  • abonnement mensuel : 20€.

Les titres 10 voyages et l’abonnement mensuel seront vendus sur la carte rechargeable TPR sans conctact. La carte sera vendue 2€.

La gratuité est reconnu aux personnes se trouvant dans les situations suivantes :

  • enfants de moins de 5 ans accompagnés d’un adulte payant.
  • demandeur d’emploi de moins de 25 ans non indemnisé.
  • bénéficiaire du Revenu de Solidarité Active (RSA).
  • bénéficiaire de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS).
  • bénéficiaire de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH).
  • bénéficiaire du Minimum Vieillesse.

Le droit à gratuité sera établi sur présentation d’une carte, valable une année, délivrée par la CCPR.

Points de vente

Communauté de Communes du Pays Roussillonnais : rue du 19 mars 1962 (en face du collège Frédéric Mistral) à Saint-Maurice-l’Éxil. Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30.

Agence Voyages Fayard :  6, place Paul Morand au Péage-de-Roussillon. Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h30 et le samedi de 9h à 12h.

Les Courriers Rhodaniens : rue des Peymenards à Salaise-sur-Sanne. Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30.

Pour en savoir plus, télécharger le guide bus TPR

Posted in Isère | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :