ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 21 février 2012

CFF Cargo prévoit de supprimer des points de desserte en Suisse

Posted by ardsl sur 21 février 2012

Dans le cadre de son programme d’économies visant à atteindre l’équilibre financier en 2013, CFF Cargo va renoncer aux points de desserte qu’elle estime « trop peu exploités« . L’entreprise de transport ferroviaire « analyse » actuellement la suppression de 155 sites de chargement.

« Nous sommes en étroites discussions avec nos clients et les conclusions seront rendues en juin 2012« , ont indiqué les CFF, confirmant une information parue lundi 20 février dans « Le Courrier » et « La Liberté« .

Avec 500 points de desserte le réseau actuel est « de loin le plus dense d’Europe« , ont argumenté les CFF. Et de souligner que 28% des sites de chargement de marchandises permettent de traiter plus de 90% du trafic. A l’inverse « près de la moitié d’entre eux ne génère que 3% du trafic« , selon eux.

Syndicat indigné

Ces objectifs suscitent l’indignation du syndicat transfair : « le Conseil fédéral a enterré le service public » dans le domaine du transport de marchandises, a-t-il écrit. « L’ancienne disposition d’une offre couvrant tout le territoire a été sacrifiée en faveur de prescriptions purement économiques« , dénonce-t-il.

En octobre, CFF Cargo a annoncé la suppression de 200 postes dans l’administration, sans licenciements. Avec ce plan de restructuration, l’entreprise veut économiser 80 millions de francs.

(Source : ATS).

Posted in Fret, Suisse | Tagué: , , , | Leave a Comment »

La Région Franche-Comté dénonce des « dysfonctionnements graves du service des TER »

Posted by ardsl sur 21 février 2012

Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Franche-Comté, reproche à SNCF des « dysfonctionnements graves » des TER.

La présidente de la région de Franche-Comté interpelle une seconde fois dans un courrier Guillaume Pépy, le président de SNCF. Cette fois-ci, l’élue socialiste écrit pour dénoncer les « dysfonctionnements graves du service des TER en Franche-Comté, les annulations de trains, un taux de retard élevé, un matériel inadapté« .

Marie-Guite Dufay reconnaît que SNCF a pris des dispositions pour améliorer le fonctionnement mais demande « un traitement national spécifique afin que la Franche-Comté bénéficie d’un plan d’action et de moyens à la hauteur des dérèglements constatés sur le terrain » et de préciser à Guillaume Pépy que « la négociation de la nouvelle convention entre la région et la SNCF ne s’engage pas sous les meilleurs auspices« . Dans son courrier de janvier dernier, Marie-Guite Dufay reprochait à SNCF de ne pas proposer un service correct de navettes entre Besançon Viotte et Besançon Franche-Comté.

Il faut dire que la ponctualité n’est pas au rendez-vous sur la ligne Besançon – Belfort. Ces retards se répercutent jusqu’à Dijon, Lons-le-Saunier, Bourg-en-Bresse et Lyon.

Cette situation est liée à une limitation de vitesse à hauteur de Baume-les-Dames, en raison du risque lié à la chute possible d’un rocher instable sur la voie. La vitesse de tous les trains est ralentie à 10 km/h à la hauteur de Baume les Dames, suite à la découverte lors d’un débroussaillage des bordures des voies ferrées, d’un rocher instable, de plus d’une tonne, qui risque de tomber. Cette réduction de vitesse entraîne des retards de circulation entre 10 et 20 minutes.

À cela s’ajoute un temps de crochet (arrivée d’un train avant sa réutilisation en sens inverse) de seulement 12 minutes à Belfort.

Des trains ont été supprimés en raison du grand froid et de grèves régionales (certains syndicats se sont opposés à la mise en place de trains sans contrôleurs entre Besançon Viotte et Besançon Franche-comté TGV).

Des travaux à Dole conduisent à des retards sur les TER Dijon – Besançon (ainsi que sur les TGV Lausanne – Paris).

Ainsi la ponctualité de l’axe Dijon – Belfort a été de :

  • 79,1% entre le 13 et le 19 février.
  • 70,5% entre le 6 et le 12 février.
  • 72,2% entre le 30 janvier et le 5 février.
  • 86,0% entre le 23 et le 29 janvier.
  • 81,4% entre le 16 et le 22 janvier.
  • 68,7% entre le 9 et le 15 janvier.
  • 79,9% entre le 2 et le 8 janvier.
  • 90,7% entre le 26 décembre et le 1er janvier.
  • 86,4% entre le 19 et le 25 décembre.
  • 75,4% entre le 12 et le 18 décembre.

(Avec france-comte.france3.fr).

Posted in Jura, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés mercredi 22 février

Posted by ardsl sur 21 février 2012

Après le grand froid : plan de transport adapté pour les TER

En raison de contraintes d’exploitation liées au grand froid, la circulation des TER est perturbée sur certaines lignes.

Téléchargez ci-dessous les programmes de circulation des lignes concernées. À noter que certains trains peuvent également avoir une composition réduite.

Le Puy – Clermont-Ferrand

Trafic normal prévu en Rhône-Alpes, PACA, Bourgogne et Franche-Comté.

Après le grand froid : plan de transport adapté pour les TGV

En raison des conditions climatiques difficiles de ces derniers jours, des rames TGV sont immobilisées pour maintenance.

Les TGV suivants sont supprimés :

  • le TGV 6604 (Part-Dieu 7h04 – Paris 9h06) est supprimé. Les voyageurs sont replacés dans le TGV 6690/1 (Saint-Étienne 6h13 – Part-Dieu 9h06) qui dessert également Lyon Part-Dieu à 7h04.
  • le TGV 6614 (Part-Dieu 11h04 – Paris 13h06) est supprimé. Les voyageurs sont replacés dans le TGV 6692/3 (Saint-Étienne 10h13 – Paris 13h06) qui dessert également Lyon Part-Dieu à 11h04.
  • le TGV 6618 (Part-Dieu 13h04 – Paris 15h06) est supprimé. Les voyageurs sont replacés dans le TGV 6694/5 (Saint-Étienne 12h13 – Paris 15h06) qui dessert également Lyon Part-Dieu à 13h04.

Trains supprimés

  • TER 886700/1 (Ambérieu 5h35 – Saint-Étienne 7h10) : supprimé uniquement entre Ambérieu et Lyon, en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 17763 (Bercy 15h38 – Part-Dieu 20h40) : supprimé uniquement entre Dijon et Lyon, en raison d’un incident technique sur le train. Mise en place d’un train de remplacement à 18h40 au départ de Dijon.

Trains retardés

1h15 de retard pour le TER 17803 (Dijon 6h40 – Part-Dieu 8h40) en raison de la panne d’un autre train.

50 minutes de retard pour le TER 17805 (Dijon 7h40 – part-Dieu 9h40) en raison de difficultés lors de la préparation du train.

30 minutes de retard pour le TER 885668 (Gap 13h29 – Grenoble 15h43).

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 9240 (Milan 6h07 – Paris 13h26).
  • le TER 17800 (Part-Dieu 6h20 – Dijon 8h19).
  • le TER 895800/1 (Besançon Viotte 6h51 – Part-Dieu 9h26).
  • le TER 885127 (Saint-Marcellin 8h04 – Grenoble 8h48) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 895828/9 (Part-Dieu 9h41 – Besançon Viotte 12h09).
  • le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 891810 (Bourg-en-Bresse 11h42 – Dijon 13h26) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 885607 (Grenoble 12h10 – Gap 14h26).
  • le TER 887339 (Perrache 16h19 – Gières 18h25) en raison de l’attente d’un personnel.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 883700/1 (Chambéry 5h57 – Saint-Marcellin 7h56) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17802 (Part-Dieu 8h20 – Dijon 10h19) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 886712/3 (Ambérieu 8h35 – Saint-Étienne 10h10).
  • le TER 17613 (Part-Dieu 10h14 – Grenoble 11h33) en raison de l’attente d’un membre du personnel.
  • le TER 885664 (Gap 11h29 – Grenoble 13h43).
  • le TER 886728/9 (Ambérieu 14h07 – Firminy 16h03) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17914 (Chambéry 16h02 – Part-Dieu 17h20) en raison de difficultés lors de la préparation du train.

15 minutes de retard pour :

  • le TER 96550/1 (Genève 5h25 – Part-Dieu 7h24).
  • le TGV 9810/1 (Bruxelles 7h10 – Marseille 12h16) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 9761 (Paris 7h11 – Genève 10h16).
  • le TER 17416/7 (Briançon 7h57 – Marseille 12h21) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 886602 (Part-Dieu 8h12 – Roanne 9h30) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 5318/9 (Rennes 9h07 – Montpellier 15h30) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 5326/7 (Nantes 9h08 – Montpellier 15h30) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9832/3 (Bruxelles 10h18 – Perpignan 17h43).
  • le TGV 5120/1 (Lille Europe 11h02 – Marseille 15h48).
  • le TGV 6818/9 (Genève 12h42 – Nice 19h05) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17762 (Part-Dieu 13h20 – Bercy 18h22) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17761 (Bercy 13h38 – Part-Dieu 18h40).
  • le TER 884678/9 (Saint-Gervais 14h03 – Bellegarde 15h51).
  • le TER 884578 (Évian 14h30 – Bellegarde 15h51).
  • le TER 96512/3 (Part-Dieu 14h38 – Genève 16h27).
  • le RER 96752 (Genève 16h02 – Bellegarde 16h35).
  • l’ICN 1641 (Lausanne 18h45 – Bâle 20h53) en raison d’un dérangement technique à la locomotive.

Si vous constatez d’autres suppressions, des retards significatifs ou des trains surchargés, n’hésitez pas à nous le faire savoir en commentant cet article.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :