ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 22 février 2012

Grenoble : un nouveau pont pour le tram E

Posted by ardsl sur 22 février 2012

Dans un an, un nouveau pont franchira l’Isère au niveau de la Porte de France à Grenoble. « Ce pont, destiné au tram E, sera accolé au pont existant. La volonté de l’architecte a été de faire en sorte que les Grenoblois aient le sentiment que l’ouvrage actuel a été élargi, pas qu’un nouvel édifice a été construit », explique Robert Olivieri, chef d’opérations au SMTC, qui gère les transports en commun grenoblois.

Depuis plusieurs mois, les opérations de construction du pont ont débuté… sur terre. « Sur le pont existant, les parapets ont été enlevés, l’encorbellement découpé. L’entreprise a également débuté sur chaque rive la réalisation des culées », précise Robert Olivieri. Les travaux ont commencé “sous” les eaux de l’Isère. Depuis quelques jours, une barge est en effet positionnée en aval du pont existant. Elle “accueille” une pelle mécanique qui réalise les premières étapes nécessaires à la création de bâtardeaux indispensables à la construction des deux piles du nouveau pont, alignées à celles existantes. Une fois les bâtardeaux en place, le lit de l’Isère asséché, les fondations des piles débuteront.

Le pont doit être livré dans un an. « Il faudra ensuite procéder à l’habillage de l’édifice, à la pose des voies ferrées, des poteaux et des câbles électriques indispensables au tram », souligne Robert Olivieri. L’ouvrage accueillera aussi un cheminement piétonnier et une voie pour les cycles.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Publicités

Posted in Isère | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Vacances d’hiver : plus de 20 000 voyageurs prennent le train chaque samedi en Savoie

Posted by ardsl sur 22 février 2012

Pour gérer le boom du trafic ferroviaire, le Centre opérationnel de gestion des circulations (COGC), dans les bureaux de la direction régionale SNCF à Chambéry est à pied d’œuvre. Les samedis de vacances d’hiver, ils sont neuf à réguler la circulation dans l’Ain, l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie. En temps normal, ils sont cinq. Moitié moins. Le COGC, véritable tour de contrôle, met les bouchées doubles pour que tous les voyants soient au vert.

« On passe de 18 à 70 trains vers la Tarentaise, dont 48 TGV. On a dû renforcer les effectifs de nos entités opérationnelles et des gares pour gérer au mieux la circulation et minimiser les retards », dévoile Jean-Philippe Peiny, dirigeant du COGC. SNCF est aux aguets pour anticiper tous les croisements. Avec quatre fois plus de train circulant entre Chambéry et Bourg-Saint-Maurice, la voie unique n’est pas loin de saturer. Mais elle pourrait accueillir, en fait, jusqu’à 100 trains par jour. Quoiqu’il en soit, le COGC est aux aguets pour anticiper les croisements de toutes les trames dans l’une des 13 gares de cet axe.

La moindre erreur, et l’effet domino retarde une bonne partie des 50 000 voyageurs transitant par Chambéry le week-end. « Si on se trompe dans un croisement, on retarde vite tous les trains. Le seul ennui, à la limite, est lié au débarquement des voyageurs, un peu plus long que d’habitude à cause du matériel », explique Alain, régulateur et agent de circulation sur la voie unique de Tarentaise.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Ain, Bassin annecien, Chablais, Genevois, Isère, Savoie, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Plus de ministre à la barre de l’Écologie

Posted by ardsl sur 22 février 2012

Nathalie Kosciusko-Morizet doit quitter « définitivement » le boulevard Saint-Germain cette semaine, pour s’installer au QG de campagne de Nicolas Sarkozy, rue de la Convention, à Paris. Elle laisse ses deux ministres délégués s’occuper du logement et des transports. Preuve qu’aucune décision post Assises du ferroviaire ne sera prise avant la présidentielle. Matignon sera au chevet de l’écologie jusqu’au 6 mai 2012.

NKM, l’étoile montante de la galaxie Sarkozy part rejoindre le QG de campagne de la rue de la Convention. Elle ne sera pas remplacée et laisse donc Benoist Apparu à ses dossiers logement, Thierry Mariani à ceux du transport. François Fillon prendra en charge les dossiers de l’écologie.

Les arbitrages concernant les dossiers transport en instance sont donc renvoyés après l’échéance électorale du printemps. La gouvernance du système ferroviaire français, l’ouverture à la concurrence des lignes TER, des trains d’équilibre du territoire (TET), l’autorisation des lignes nationales en autocar… Même Fer de France, cet organisme chargé de promouvoir la filière industrielle ferroviaire promis à l’issue des Assises a du mal à être mis sur les rails (lire). NKM a d’autres rendez-vous.

(Avec mobilicites.com).

 

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fer de France : une cathédrale difficile à bâtir

Posted by ardsl sur 22 février 2012

Le ministère de l’Écologie a nommé un préfigurateur pour tenter de faire « accoucher » Fer de France, un projet né des Assises du ferroviaire mais qui ne fait pas l’unanimité. L’industrie du rail attend finalement plus des propositions du comité stratégique de la filière ferroviaire. Elles sont attendues pour mars 2012.

Pari non tenu. À l’issue de Assises du Ferroviaire, fin 2011, la ministre de l’Écologie et des Transports Nathalie Kosciusko-Morizet avait promis que Fer de France serait porté sur les fonts baptismaux à la mi-février. Mais aucune avancée n’a émergé lors des Rencontres parlementaires sur le transport ferroviaire, le 15 février à Paris et qui étaient pourtant consacrée à l’industrie ferroviaire.

Car pour l’instant, le projet de super organisme de promotion de cette filière inspirée du Gifas, groupement des industries françaises de l’aéronautique n’a pas réussi à susciter de vocation. Aucun des candidats identifiés – des capitaines d’industrie respectés et en fin de carrière – par le gouvernement lors des Assises pour assurer la présidence de Fer de France n’a répondu à l’appel.

Louis Gallois, Denis Ranque ont décliné l’offre, tous deux ayant choisi de s’investir dans la Fabrique, un think tank consacré à l’industrie. Et le gouvernement n’a trouvé personne qui fasse l’affaire.

L’industrie du chacun pour soi

Plus largement, Fer de France, cet édifice institutionnel imaginée par le groupe 4 des Assises, animé par Bruno Angles, ne suscite en réalité pas non plus l’enthousiasme des principaux acteurs de l’industrie ferroviaire qui redoutent un organisme peu efficace.

Sur le papier, une véritable cathédrale a en effet été dessinée. Elle réunirait quatre collèges – industriels et Fédération des industries ferroviaires (FIF) ; autorité organisatrices ; opérateurs ; gestionnaires d’infrastructures – et six différentes commissions, le tout coiffé par un conseil d’administration composé de plus hauts responsables de certains des acteurs et censé se réunir chaque mois. C’est dans cette structure que serait discutée tous les problèmes d’une industrie dont les acteurs sont réputés pour un certain « chacun pour soi » : rapport entre grands groupes, entreprises de taille intermédiaires et PME-TPE, compétitivité, stratégie à l’étranger etc.

Jean Panhaleux, préfigurateur

Pour tenter de relancer ce dessein, le ministère de l’Écologie a désigné mi-février un préfigurateur. Il s’agit de Jean Panhaleux, ingénieur général des Ponts et membre du Conseil général du développement durable. Il sera chargé de retailler le projet Fer de France et de réfléchir à un organisme peut-être plus modeste.

Parallèlement, la recherche d’un président se poursuit. Il se murmurait qu’un politique pourrait assumer ce rôle. Lors des Rencontres parlementaires du 15 février, le sénateur UMP Louis Nègre, actuel président de la FIF, a plaider pour que l’on « mette un pilote dans l’avion« , ce que certains ont interprété comme une auto-candidature implicite pour le poste.

Les vraies avancées devraient déboucher d’une autre démarche, parallèle à celle des Assises. Initié après les États généraux de l’Industrie et piloté en lien avec la FIF, le comité stratégique de la filière ferroviaire doit en effet divulguer en mars 2012 une série de propositions concrètes, pour mieux structurer cette industrie.

(Source : mobilicites.com).

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :