ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 20 mars 2012

La préfet Carenco très impliqué dans les dossiers routiers et ferrés

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

Lors d’un point-presse lundi 19 mars, Jean-François Carenco s’est montré particulièrement intransigeant sur l’utilité de l’A45 et sur le « mythe » du contournement ouest de Lyon.

On savait le représentant de l’État très impliqué dans les dossiers routiers ou ferrés, mais peut-être pas à ce point-là. Lundi 19 mars, devant une dizaine de journalistes de presse locale, Jean-François Carenco s’est fermement opposé à la réalisation d’un COL, un contournement ouest de Lyon. « J’y suis défavorable« , commente le préfet du Rhône, « c’est un mythe, ça ne se fera jamais. Ce n’est ni faisable, ni réalisable, ni finançable. » Le COL, qui est notamment demandé par Gérard Collomb et le Grand Lyon, permettrait selon ses défenseurs de délester l’A7 et de la requalifier en boulevard urbain. Pas pour le préfet Carenco, pour qui le projet « implique des études couteuses, le percement de tunnels notamment sous le mont Pilat et des milliards d’euros d’investissements que l’État n’a pas. » Et Jean-François Carenco a réaffirmé sa volonté de réaliser un contournement mais à l’est de l’agglomération. L’A432, qui relie déjà Les Échets à Saint-Laurent-de-Mure, serait alors une amorce à ce projet, qui passerait par le Nord Isère et qui pourrait déboucher autour de Vienne, là aussi pour délester l’A7 et l’agglomération lyonnaise du trafic important de poids lourds.

Sur le bureau de Jean-François Carenco se trouvent aussi de nombreuses décisions de transports, qui doivent améliorer à plus ou moins long terme la circulation à Lyon. Concernant l’A45, le préfet a confirmé que l’appel d’offres devrait être lancé par l’État avant la fin de l’année 2012. « Je fais ce qu’on me demande« , affirme-t-il, et confirmant aussi « une actualisation du budget de 10%« , soit une enveloppe nécessaire de 770 millions d’euros pour cette nouvelle autoroute reliant Lyon à Saint-Étienne, au lieu des 700 millions prévus au départ. Sur le plan de travail préfectoral se trouve également les autorisations pour la mise en service de l’A89, entre La Tour-de-Salvagny et Balbigny, d’ici la fin de l’année, et la signature pour l’automne prochain de la déclaration d’utilité publique de la partie nord du Contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise (le CFAL). Une signature qui interviendra en même temps que le choix définitif du tracé sud, qui doit déboucher au sud du Rhône.

Enfin le dernier dossier suspendu jusqu’à signature, c’est la création du Pôle métropolitain. Cette association de quatre communautés urbaines ou d’agglomération (Lyon, Saint-Étienne, Bourgoin-Jallieu et Vienne) doit à terme chapeauter sur certaines compétences des devoirs de ces agglos. « L’arrêté de création est sur mon bureau« , concède encore une fois Jean-François Carenco, « et je le signerai au tout début avril. » Cette approbation devrait ensuite permettre d’avancer sur la réflexion d’un grand syndicat de transport à échelle régionale et qui regrouperait les quatre agglomérations, mais aussi l’Ain, l’Isère, la Loire, le Rhône et la région Rhône-Alpes. « Un système de type SRU« , explique le préfet, qui affirme que le SYTRAL, le syndicat des transports lyonnais, ne disparaîtra pas. « Il est normalement prévu que le périmètre du SYTRAL s’élargisse aux communes volontaires, dès que le département du Rhône en sera sorti« , détaille ensuite le personnage d’État. Celui-ci donne d’ailleurs une dernière précision sur ce nouveau syndicat : sur les 64 membres qui le constitueront, 21 membres représenteront le Grand Lyon.

(Source : lyonmag.com).

Publicités

Posted in Ain, Autoroutes, Isère, Loire, Politique, Rhône | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Modernisation de la halte de Vernier

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

Les CFF prévoient d’améliorer les espaces d’attente de la halte de Vernier. Le projet comprend une nouvelle marquise et deux abris supplémentaires, pour un meilleur confort de la clientèle.

Bientôt un meilleur confort pour les usagers en gare de Vernier : les CFF prévoient d’améliorer ses espaces d’attente. Le projet comprend l’aménagement de deux nouveaux abris de quai vitrés pour les voyageurs, et d’une marquise qui viendra couvrir l’accès au quai, améliorant ainsi le confort des clients en gare.

Ces nouveaux aménagements répondent à l’afflux croissant de passagers en gare de Vernier, notamment suite à l’ouverture d’une grande enseigne située à deux pas.

La modernisation de la halte de Vernier est à l’enquête publique jusqu’au 27 avril 2012. Les travaux, d’une durée de quatre mois, sont prévus pour 2013. Le budget se monte à 950000 francs.

La halte de Vernier est desservie par les RER Genève – La Plaine et les RER Genève – Bellegarde.

Posted in Genève | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Regroupement des hôpitaux d’Albertville et Moûtiers : et si la gare de La Bâthie rouvrait ?

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

Sauf revirement ministériel de dernière minute, La Bâthie devrait, d’ici à 2018, être le théâtre de la construction du complexe hospitalier Albertville – Moûtiers. Cette nouvelle donne bouleverse le statut de la commune et implique inévitablement de grands changements. La gare devrait selon toutes vraisemblances en faire partie. Mais sous quelle forme ?

La situation actuelle

Les trains TER circulant sur la ligne de la Tarentaise ne s’arrêtent plus à La Bâtie (commune de 2 200 habitants) depuis plusieurs années. La gare est fermée et les terrains alentours ont été abandonnés à leur triste sort.

En revanche, les cars TER assurant les liaisons Moûtiers – Albertville desservent La Bâthie.

La Bâtie est également desservie par la ligne D Cevins – Albertville du réseau de bus de la CoRAL (la communauté de communes d’Albertville). C’est une ligne de transport à la demande (réservations au 0 820 227 413).

Vers Albertville

  • car TER (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Moûtiers 6h42 – Cevins 7h06 – La Bâthie 7h12 – Albertville 7h30.
  • bus ligne D (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Cevins 8h30 – La Bâthie 8h45 – Albertville 9h00.
  • bus ligne D (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Cevins 9h30 – La Bâthie 9h45 – Albertville 10h00.
  • car TER (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Moûtiers 12h00 – Cevins 12h21 – La Bâthie 12h27 – Albertville 12h45.
  • bus ligne D (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Cevins 13h45 – La Bâthie 14h00 – Albertville 14h15.
  • bus ligne D (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Cevins 15h00 – La Bâthie 15h15 – Albertville 15h30.
  • car TER (quotidien) : Moûtiers 16h42 – Cevins 17h06 – La Bâthie 17h12 – Albertville 17h30.

Au départ d’Albertville

  • car TER (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Albertville 7h35 – La Bâthie 7h43 – Cevins 7h48 – Moûtiers 8h20.
  • bus ligne D (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Albertville 9h00 – La Bâthie 9h15 – Cevins 9h30.
  • bus ligne D (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Albertville 10h45 – La Bâthie 11h00 – Cevins 11h15.
  • bus ligne D (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Albertville 12h30 – La Bâthie 12h45 – Cevins 13h00.
  • car TER (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Albertville 12h50 – La Bâthie 13h00 – Cevins 13h05 – Moûtiers 13h35.
  • bus ligne D (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Albertville 15h45 – La Bâthie 16h00 – Cevins 16h15.
  • car TER (quotidien) : Albertville 17h35 – La Bâthie 17h45 – Cevins 17h50 – Moûtiers 18h20.

Une situation qui pourrait évoluer avec l’hôpital

Avec l’arrivée de l’hôpital (le futur Centre Hospitalier Albertville – Moûtiers), La Bâthie verra débarquer le personnel et les patients par milliers chaque jour.

Dans ce contexte, le maire Denis Muraz (DVG) voit mal comment La Bâthie pourrait faire autrement que de bénéficier d’un arrêt et d’une infrastructure SNCF digne de ce nom : « à nous de nous battre avec le CHAM pour obtenir cette station ».

En revanche, il ne cautionne pas l’hypothèse d’un déplacement de la gare d’Albertville à La Bâthie : « ce serait un peu paradoxal que d’avoir un arrêt à Frontenex et aucun au sein de la cité olympique ».

En matière de développement, le premier magistrat voit plus loin, évoquant la création d’un éco-quartier pour faire face à la demande qui devrait se matérialiser : « nous profiterons de cette dynamique pour consolider le tissu économique local… voire le réajuster si des besoins s’en font ressentir… mais attention, sans jamais céder à la folie des grandeurs ! »

La folie des grandeurs… On se dit que François Cantamessa (maire DVD de Venthon et président de la CoRAL) n’en est pas bien loin quand il appréhende le sujet : « en tant qu’élu, cette histoire de retournement me paraît faire parti du passé. Cependant, court-circuiter Albertville en déplaçant la gare à la Bâthie me semblerait très pénalisant pour l’activité de la ville ».

François Cantamessa ajoute : « dans les années 80, un projet grandiose avait été envisagé : il s’agissait de creuser un tunnel pour passer sous Conflans et ainsi éviter les retournements. C’est une grosse restructuration, mais elle a pour avantage de ne pas éloigner le Beaufortain ou le Val d’Arly du train… l’idée me paraissait la plus judicieuse à l’époque, peut-être est-ce le coût qui a fait reculer les élus, mais quoi qu’il en soit, déplacer une telle infrastructure coûterait très cher ».

Philippe Masure, (maire DVG d’Albertville et président du conseil administratif du CHAM), milite naturellement pour que La Bâthie bénéficie d’une gare et d’arrêts… à une condition : « que l’hôpital se fasse bien. Nous avons eu l’assurance du ministre, mais aucun montant… or comme nous sommes en périodes électorales, il me paraît normal de rester prudent ». Selon lui, une gare à La Bâthie aurait également cette vertu que d’épouser les fondamentaux du SCOT qui privilégie les déplacements par le rail, pour les usagers de l’hôpital comme tous ceux qui ailleurs travaillent.

En revanche, et ce n’est pas vraiment une surprise, il est très lapidaire quand on le questionne sur un déplacement de la gare d’Albertville à La Bâthie : « c’est absurde et ridicule ! »

Mais, Philippe Masure ajoute tout de même : « par contre, dans le cadre d’Albertville 2030, nous nous sommes posé la question de la localisation de la gare. Le sujet a été abordé dans le cadre du PLU et nous comptons réserver un espace au sein du quartier du Sauvay pour permettre une éventuelle permutation ».

Néanmoins, aucune étude pour la réouverture d’une halte ferroviaire n’a été lancée. Autrement dit, les élus locaux et l’État ont décidé de fusionner les hôpitaux d’Albertville et de Moûtiers sans analyser les conséquences en matière de déplacements vers le nouveau site de La Bâthie.

(Avec L’Essor Savoyard).

Posted in Savoie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aix-les-Bains et ses 7 passages à niveau

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

La cité thermale compte sept passages à niveau. Un chiffre deux fois supérieur à la moyenne nationale. L’objectif de la mairie : les supprimer progressivement.

Le prochain sur la liste : celui de l’avenue de Tresserve, au sud de la gare. Depuis cette année, ce passage à niveau a été de nouveau classé par RFF comme risqué et préoccupant.

Hugues Koch, garde-barrières de l’avenue de Tresserve depuis deux ans, compte en moyenne une incivilité par heure : un piéton qui passe sous la barrière ou un conducteur qui grille le feu rouge et passe en force, parfois en chicane entre les barrières fermées. La raison de ces comportements : un passage à niveau réputé trop long.

Effectivement, les barrières peuvent rester fermées jusqu’à 15 minutes. L’explication : les aiguilleurs de la gare qui pour des raisons de régularité envoient le signal de fermeture avant même que le train n’arrive en gare.

Les incivilités sont d’autant plus nombreuses que le passage à niveau est de plus en plus fréquenté : plus de 2 000 véhicules et 160 trains le traversent chaque jour.

La dangerosité du passage à niveau se caractérise également par les encombrements sur la voie. Avec la proximité du carrefour boulevard de Russie, certains véhicules peuvent rester bloquer sur le passage à niveau. D’où la nécessité d’un garde dont le rôle est aussi de baisser les barrières pour réguler le trafic.

Le dernier accident sur le passage à niveau remonte à 2009. Il n’y a jamais eu de collision grave mais l’augmentation de la fréquentation inquiète la mairie. D’autant plus que le quartier est amené à se développer.

En effet, le secteur entre le boulevard Lepic, la rue de la Plaine et l’avenue de Tresserve va prochainement changer de visage avec la création de nouveaux logements et de deux nouvelles voiries urbaines. La mairie a également racheté le foncier au sud du passage à niveau pour vraisemblablement aménager un parking. « Le passage à niveau est donc amené à être encore plus fréquenté. Nous sommes en pleine réflexion pour savoir ce que l’on peut faire pour le supprimer », déclare l’adjointe au maire Sylvie Cochet.

Projet d’un pont-rail avenue de Tresserve

Les solutions envisagées sont complexes : la proximité du carrefour complique en effet la réalisation de rampes d’accès pour un pont-route (ouvrage supérieur) ou un pont-rail (ouvrage souterrain). Le secteur est également trop étroit pour aménager une courbe similaire au passage souterrain Victoria.

La proposition de Réseau Ferré de France de couper la circulation aux voitures et de réaliser un passage souterrain réservé aux piétons et aux cycles ne convient pas à la mairie. « Cette solution, qui avait été adoptée dans les années 80 pour supprimer le passage à niveau de l’avenue du Petit Port, a été une très mauvaise idée urbanistique. Les petits commerces n’y ont pas survécu », explique Sylvie Cochet.

Le sort du passage à niveau est d’autant plus compliqué que les acteurs sont nombreux, l’avenue de Tresserve étant en effet une départementale. La concertation se fait donc entre RFF, l’État, le Conseil général et la mairie.

Selon Sylvie Cochet, la municipalité pencherait davantage pour la réalisation d’un pont-rail. Mais encore faudrait-il trouver une solution pour les rampes d’accès. De plus, un tel projet coûterait très cher : entre 12 et 15 millions d’euros. Une dépense cependant nécessaire, selon l’élue, si l’on prend en compte le développement du quartier.

Aménagements de sécurisation

Si sur les sept passages à niveau aixois, un seul est aujourd’hui classé dangereux, d’autres ont besoin d’être sécurisés. La mairie prévoit ainsi plusieurs aménagements d’ici la fin de l’année :

  • au passage à niveau du centre ville, avenue du Grand Port : le passage piéton va être éloigné des voies ferrées pour éviter que les longs véhicules qui laissent passer les piétons n’aient l’arrière sur les voies ferrées. De plus, les trottoirs de la rue des Prés Riants vont être élargis pour les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite.
  • au passage à niveau rue Pierpont Morgan : la signalisation pour les piétons va être améliorée avec de nouveaux panneaux et du marquage au sol. La mairie avait également demandé à SNCF d’aménager quatre demi-barrières au lieu des deux existantes, suite à l’accident mortel d’un octogénaire survenu en juin 2010. Pour des raisons de fréquentation insuffisante, SNCF a cependant refusé.

Dans un avenir plus lointain, la mairie souhaiterait également sécuriser le passage à niveau situé chemin de la Baye, dans le quartier Saint-Simond. En effet, il n’existe pas de trottoir. Le foncier étant privé, la mairie doit attendre des mises à la vente pour récupérer des bandes de terrain.

De même, à long terme, la municipalité souhaiterait fermer aux véhicules le passage à niveau du hameau de Choudy et le réserver aux piétons et aux cycles.

(Avec L’Essor Savoyard).

Posted in Passage à niveau, Savoie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Lyon : un engin explosif lancé dans un bus de la ligne 89

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

Un acte d’une rare inconscience s’est produit samedi 17 mars, dans un bus de la ligne 89. Il était environ 21h30 lorsque le bus, qui circulait rue Balmont, s’arrêta au niveau de la station Duchère-Capucine.

Un individu, le visage en partie dissimulé sous un capuchon, fit alors mine de monter lorsqu’un second  lança à l’intérieur du bus un engin explosif artisanal. Le chauffeur redémarra vite alors que les deux individus prenaient la fuite.

Dans cette bouteille en plastique, deux substances que l’on peut se procurer dans n’importe quelle grande surface, voire dans le placard de n’importe quelle ménagère. Mises en contact dans une bouteille, ces deux substances dégagent un gaz susceptible de la faire exploser, en provoquant d’inquiétantes fumées.

Si le risque d’embrasement est nul, celui de disperser un acide très dangereux est en revanche bien réel. Et c’est ce qui s’est passé samedi soir dans ce bus. La victime, une jeune femme âgée de 19 ans, a été brûlée aux yeux par des projections. Ce qui lui a occasionné, outre un certain choc moral, deux jours d’incapacité totale de travail.

Suite à cet incident, le trafic TCL a été suspendu et les bus se sont arrêtés au niveau de la gare de Vaise. « C’est la première fois qu’un incident de ce type se produit sur nos lignes. Et comme d’autres bouteilles ont été retrouvées aux abords de l’arrêt, nous avons décidé de ne prendre aucun risque, la priorité étant d’assurer la sécurité de nos passagers », indique-t-on à Keolis. De nouveaux incidents se sont produits dimanche 18 mars dans la soirée, sans engin explosif mais avec des caillassages, et ont conduit une nouvelle fois à détourner les bus du Plateau.

(Avec Le Progrès).

Posted in Rhône | Tagué: , | Leave a Comment »

Grève SNCF : les perturbations annoncées pour mercredi 21 mars

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

Une grève locale est prévue mercredi 21 mars. Il s’agit d’un mouvement spécifique à la Région PACA, mais qui impactera aussi la circulation des TER Rhône-Alpes.

05 Marseille – Avignon – Valence – Lyon 3 trains supprimés

Pierrelatte – Marseille liste des trains maintenus et des cars ajoutés

Marseille – Briançon 2 trains supprimés

Ce mouvement concerne également les journées de jeudi 22 et vendredi 23 mars.

Posted in Grèves | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Monteil et Rigaut s’expriment sur les transports sur le bassin annecien

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

Mardi 6 mars, Christian Monteil, président du conseil général de la Haute-Savoie, et Jean-Luc Rigaut, président de la C2A (communauté d’agglomération d’Annecy), ont passé en revue lors d’une conférence de presse les projets réalisés, ceux en cours, et ceux à venir sur la D1508. Ils en ont aussi profité pour faire un tour d’horizon des « fausses bonnes idées » qui pourraient désengorger la circulation autour du lac d’Annecy.

D’ici à 2013, le Conseil général de Haute-Savoie et la C2A devraient investir 35,4 millions d’euros dans la sécurisation et la fluidification de la D1508. En outre, les deux institutions envisagent pour le doublement de la voie rapide entre Gillon et Metz-Tessy.

Le CG74 et la C2A ont publié un communiqué listant les travaux effectués sur la D1508 depuis 2008, les travaux programmées pour 2012 et 2013 et les études en cours. Télécharger ce communiqué

Jean-Luc Rigaut souhaite faire passer la vitesse sur l’autoroute A41 de 130 km/h à 110 km/h entre les sorties 15 et 17, celles qui pénètrent dans l’agglomération annecienne.

Transports en commun

Une ligne de bus à haut niveau de service est prévue de Sillingy à Gillon. Son coût est estimé à 16,9M€.

Un transport en commun en site propre est envisagé entre Faverges et Annecy. Son côut estimé est de 36M€.

Si en dehors de ces aménagements d’autres solutions existent, les deux élus n’en sont pas partisans, et expliquent pourquoi.

Une télécabine entre La Balme-de-Sillingy et Annecy

« Nous avons récemment reçu les porteurs du projet« , explique Jean-Luc Rigaut, « et nous leur avons annoncé que nous préférions le bus sur cette partie plutôt que le fil. Il serait très compliqué d’installer des pylônes dans des zones urbaines. Pour seulement aller d’un point A à un point B, ok, mais pour un maillage fin du territoire, c’est non. »

Mettre des bus sur les pistes cyclables

Jean-Luc Rigaut n’est pas favorable à cette alternative qui se réaliserait sur la rive Ouest du lac : « l’outil de promenade cyclable doit rester ce qu’il est ! »

La réouverture du tunnel de la Puya

« C’est envisageable« , estime le président de la C2A. « Les deux entrées nécessiteraient des aménagements, mais ça permettrait d’éviter l’entrée d’Annecy du côté des Marquisats. »

Le tunnel sous le Semnoz

« Aujourd’hui, c’est entre 250 et 400 millions d’euros« , avance Christian Monteil. « Et on ne peut tout simplement pas financer ce type d’ouvrage à l’heure actuelle. Mais nous réfléchissons à un autre type de financement. »

Le bateau-lac

« Il y a 4-5 ans, nous avons mené des études sur le sujet« , se souvient le maire d’Annecy. « Mais notre lac est touristique. Il y a la bande des 5 km/h et une faune et une flore fragiles. Les bateaux ne pourraient pas aller très vite et au bout du compte, ils ne seraient pas plus rapides que la voiture. »

Le tram-train

Porté par Jean-Luc Rigaut pendant la candidature d’Annecy 2018, le projet est actuellement dans les cartons de la C2A. « Pour les 30 ans à venir, et compte tenu de la fréquentation, la meilleure solution pour aller du Nord de l’Agglo vers le centre d’Annecy reste le bus. Quand on aura une agglo de 200 000 ou 250 000 personnes, ce sera judicieux. »

(Avec L’Essor Savoyard).

Posted in Bassin annecien | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

CEVA : le Conseil général de la Haute-Savoie apporte 1M€ en plus

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

Le CEVA va permettre le raccordement ferroviaire entre les gares de Genève Cornavin et Annemasse via La Praille et les Eaux-Vives. Ce nouvel équipement nécessite la modernisation de 2 km de ligne en France, entre la frontière et la gare d’Annemasse.

Le prolongement du projet CEVA en France implique plusieurs volets d’aménagements :

  • section frontière – gare d’Annemasse : tranchée couverte à double voie
  • gares d’Annemasse et d’Évian-les-Bains : modernisation des installations
  • section Annemasse – La Roche-sur-Foron : block automatique.

Lundi 19 mars, la Commission permanente du Conseil général de la Haute-Savoie a décidé d’autoriser la signature de conventions et le versement de financements complémentaires des études d’avant-projets et de projets de ces différents volets d’aménagement, pour un montant global de 1,075M€.

 

Posted in CEVA | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : retards constatés mardi 20 mars

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

1h de retard pour le TER 18528/9 (Part-Dieu 10h34 – Bourg-Saint-Maurice 13h43) en raison d’un incident technique sur le train.

50 minutes de retard pour :

  • le TGV 5166/7 (Toulouse 7h18 – Lille Europe 14h24) en raison d’un rail cassé à Lunel. La circulation s’est faite en alternance sur une voie dans ce secteur entre 8h et 9h15.
  • le TER 96642/3 (Genève 14h59 – Valence 18h18) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 18927 (Saint-Gervais 18h06 – Vallorcine 19h25).
  • le TER 18929 (Saint-Gervais 19h06 – Vallorcine 20h25).

40 minutes de retard pour :

  • le TER 17354 (Briançon 4h46 – Romans 8h43) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6208 (Montpellier 10h24 – Paris 13h56) en raison d’un rail cassé à Lunel. La circulation s’est faite en alternance sur une voie dans ce secteur entre 8h et 9h15. Ce train a aussi été retardé par la prise en charge d’un voyageur malade à Tonnerre.
  • le TGV 5016/7 (Nice 11h27 – Lille Europe 18h57) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9864/5 (Nice 11h27 – Bruxelles 19h42) même motif.
  • le TER 18531 (Part-Dieu 14h40 – Bourg-Saint-Maurice 17h44) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique sur le train.
  • le TER 18926 (Vallorcine 17h35 – Saint-Gervais 18h54).
  • le TER 18507 (Part-Dieu 17h40 – Modane 20h19) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 18930 (Vallorcine 19h35 – Saint-Gervais 20h54).
  • le TER 18932 (Vallorcine 20h35 – Chamonix 21h07).
  • le TER 18933 (Saint-Gervais 21h06 – Chamonix 21h47) en raison de la réutilisation de la rame du 18930.

30 minutes de retard pour :

  • le TER 17614 (Grenoble 9h23 – Part-Dieu 10h46) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 4854/5 (Montpellier 10h03 – Strasbourg 15h45) en raison d’un rail cassé à Lunel. La circulation s’est faite en alternance sur une voie dans ce secteur entre 8h et 9h15.
  • le TER 17713 (Part-Dieu 11h20 – Marseille 14h54) en raison d’un incident technique sur le train.

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 6854 (Nice 7h27 – Part-Dieu 11h54) en raison d’un obstacle sur ou aux abords de la voie.
  • le TGV 6233 (Paris 10h07 – Montpellier 13h34) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17615 (Part-Dieu 11h14 – Grenoble 12h37) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique sur le train.
  • le TER 17978/9 (Part-Dieu 12h08 – Annecy 13h59) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17982/3 (Part-Dieu 14h08 – Annecy 15h59) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 883133 (Chambéry 16h30 – Albertville 17h12).
  • le TER 885619 (Grenoble 18h10 – Veynes 20h02).
  • le TER 17590/1 (Valence 18h14 – Annecy 21h22).
  • le TER 18544 (Bourg-Saint-Maurice 18h16 – Part-Dieu 21h20) en raison de la réutilisation de la rame du 18531.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 875702/3 (Clermont-Ferrand 6h27 – Part-Dieu 8h52) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17706 (Marseille 7h06 – Part-Dieu 10h40).
  • le TGV 6692/3 (Saint-Étienne 10h13 – Paris 13h06) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique.
  • le TGV 6614 (Part-Dieu 11h04 – Paris 13h06) même motif.
  • le TER 886718/9 (Part-Dieu 11h24 – Saint-Étienne 12h10) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 883663 (Ambérieu 12h13 – Chambéry 13h25) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 6621 (Paris 15h53 – Part-Dieu 17h56) en raison de difficultés lors de la préparation.
  • le TER 17534 (Annecy 16h41 – Valence 19h46).
  • le TGV 5124/5 (Lille Europe 18h26 – Marseille 23h16).
  • le TER 18928 (Vallorcine 18h35 – Saint-Gervais 19h54).
  • le TER 18931 (Saint-Gervais 20h06 – Chamonix 20h47).

17 minutes de retard pour le TER 895848/9 (Belfort 18h36 – Part-Dieu 22h28).

15 minutes de retard pour :

  • le RER 96714/5 (Genève 5h02 – Bellegarde 5h35).
  • le TER 96554/5 (Saint-Gervais 5h03 – Part-Dieu 8h22).
  • le TER 96552/3 (Évian 5h34  -Part-Dieu 8h22).
  • le TGV 5104/5 (Lille Europe 6h22 – Montpellier 11h30) en raison d’un rail cassé à Lunel.
  • le TER 96500/1 (Part-Dieu 6h38 – Genève 8h27) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 17942/3 (Annecy 7h00 – Part-Dieu 8h52).
  • le TER 884101 (Annecy 7h32 – Saint-Gervais 8h57) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6607 (Paris 8h57 – Part-Dieu 10h56) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique.
  • le TGV 9832/3 (Bruxelles 10h18 – Perpignan 17h43).
  • le TGV 6939 (Paris 11h49 – Annecy 15h28) en raison d’un voyageur malade à bord.
  • le TER 886822/3 (Saint-Étienne 12h20 – Ambérieu 13h53) en raison de la réutilisation de la rame du 886718/9.
  • le TER 17621 (Part-Dieu 14h14 – Grenoble 15h33).
  • le TGV 6816/7 (Genève 14h42 – Montpellier 18h30).
  • le TER 895854 (Belfort 15h36 – Bourg-en-Bresse 18h44) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9776 (Genève 15h42 – Paris 18h52).
  • le TER 18924 (Vallorcine 16h35 – Saint-Gervais 17h54).
  • le TER 885680 (Gap 19h30 – Grenoble 21h47).
  • le TGV 6632 (Part-Dieu 20h04 – Paris 22h10).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Viviers-du-Lac : suppression du passage à niveau et aménagement de la halte ferroviaire d’ici 2015

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

Des projets majeurs devraient être réalisés d’ici 2015 sur la commune de Viviers-du-Lac (2000 habitants) située entre Chambéry et Aix-les-Bains. La halte ferroviaire sera rénovée et le passage à niveau sera supprimé.

Deux ouvrages souterrains distincts seront réalisés :

  • un pour la route départementale (D17). Coût estimé : 8,7M€. Le passage à niveau est classé comme préoccupant.
  • un pour les modes doux. Coût estimé : 2,1M€. La Région financera les travaux à hauteur de 700000€. Les parvis, les abords, les cheminements piétons et les arrêts de bus du réseau Ondéa seront modernisés dans le cadre de cette opération.

Le calendrier de deux ouvrages sont liés. Une mise en service fin 2015 est prévue.

Le maire de Viviers-du-Lac depuis 2001, Robert Aguettaz, a précisé certains éléments dans L’Essor Savoyard du 1er mars. « La municipalité actuelle est en cours de discussion pour racheter une maison qui se trouve sur la droite avant la maison du garde-barrière. Il y aura une chicane puis une fois la ligne franchie, les automobiles rejoindront la route départementale quasiment tout droit au niveau de la roselière, avec un giratoire. Ce serait une opération avec un financement RFF, la SNCF, la Région, le Département, la CALB et la commune. »

La desserte actuelle de Viviers-du-Lac

Réseau Ondéa

La commune est desservie par le réseau Ondéa (bus urbains de l’agglomération d’Aix-les-Bains, la CALB).

En raison de la configuration du passage à niveau à proximité immédiate de la halte ferroviaire, les bus de la ligne 1 (Collège de Grésy – Plage du Bourget) n’ont pas d’arrêts à proximité immédiate. Les usagers doivent prendre le bus à la mairie de Viviers (située en amont du passage à niveau).

Plan du réseau Ondéa

Horaires de la ligne 1 Au niveau de Viviers-du-Lac, la desserte est d’un bus toutes les 40 minutes de 7h à 21h du lundi au samedi (soit 41 passages par jour tous sens confondus). Il faut compter 7 minutes de trajet entre la mairie de Viviers et l’université au Bourget-du-Lac. Plan de la ligne 1

Le dimanche, le réseau Ondéa fonctionne avec une ligne unique (Lafin – Plage du Bourget). Viviers-du-Lac bénéficie de 6 allers-retours.  Horaires et plan de la ligne du dimanche

Desserte TER

Le train est le moyen de transport le plus rapide pour se rendre à Aix-les-Bains (seulement 4 minutes de trajet) et Chambéry (8 minutes).

Sens pair

  • 883600 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Chambéry 5h36 – Viviers 5h43/44 – Aix  5h48 – Culoz 6h08 – Ambérieu 6h47.
  • car 49852 (week-end et fêtes) : Chambéry 7h05 – Viviers 7h20 – Aix 7h30 – Culoz 8h10.
  • 883606 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Chambéry 7h36 – Viviers 7h44/45 – Aix 7h49 – Culoz 8h08 – Ambérieu 8h47.
  • car 49854 (week-end et fêtes) : Chambéry 11h05 – Viviers 11h20 – Aix 11h30 – Culoz 12h10.
  • 883612 (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Chambéry 12h36 – Viviers 12h43/44 – Aix 12h48 – Culoz 13h08 – Ambérieu 13h47.
  • car 49856 (week-end et fêtes) : Chambéry 15h05 – Viviers 15h20 – Aix 15h30 – Culoz 16h10.
  • 883624 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Chambéry 16h36 – Viviers 16h43/44 – Aix 16h48 – Culoz 17h09.
  • 885152 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Chambéry 17h00 – Viviers 17h07/08 – Aix 17h13.
  • 883630 (quotidien) : Chambéry 17h36 – Viviers 17h43/44 – Aix 17h48 – Culoz 18h08 – Ambérieu 18h47.
  • 883636 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Chambéry 18h36 – Viviers 18h43/44 – Aix 18h48 – Culoz 19h08 – Ambérieu 19h47.
  • car 49858 (quotidien) : Chambéry 19h25 – Viviers 19h40 – Aix 19h50 – Culoz 20h40.

Sens impair

  • 883651 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Ambérieu 6h13 – Culoz 6h52 – Aix 7h12 – Viviers 7h16/17 – Chambéry 7h25.
  • 883657 (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Ambérieu 7h13 – Culoz 7h52 – Aix 8h12 – Viviers 8h16/17 – Chambéry 8h25.
  • car 49859 (week-end et fêtes) : Culoz 9h45 – Aix 10h22 – Viviers 10h32 – Chambéry 10h45.
  • 883663 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Ambérieu 12h13 – Culoz 12h52 – Aix 13h12 – Viviers 13h16/17 – Chambéry 13h25.
  • car 49861 (week-end et fêtes) : Culoz 13h45 – Aix 14h22 – Viviers 14h32 – Chambéry 14h45.
  • 883669 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Ambérieu 16h13 –  Culoz 16h52 – Aix 17h12 – Viviers 17h16/17 – Chambéry 17h25.
  • 883763 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Aix 17h40 – Viviers 17h44/45 – Chambéry 17h52.
  • 883675 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Culoz 17h52 – Aix 18h12 – Viviers 18h16/17 – Chambéry 18h25.
  • car 49863 (week-end et fêtes) : Culoz 17h45 – Aix 18h22 – Viviers 18h32 – Chambéry 18h45.
  • 883681 (quotidien) : Ambérieu 19h13 – Culoz 19h52 – Aix 20h12 – Viviers 20h16/17 – Chambéry 20h25.
  • car 49878 (quotidien) : Annecy 20h38 – Aix 21h36 – Viviers 21h46 – Chambéry 21h58.

La halte ferroviaire de Viviers-du-Lac : un potentiel intermodal considérable

La halte ferroviaire n’a pas vocation à desservir uniquement les 2000 habitants de la commune de Viviers-du-Lac.

La ZA Savoie Hexapôle, sur la commune de Méry n’est pas très éloigné de la halte. Il en va de même pour le site de Technolac, sur la commune du Bourget-du-Lac.

Il n’est pas rare de voir certains usagers de la halte de Viviers avec leur vélo dans le train, pour ensuite rejoindre leur emploi à Savoie Hexapôle, à l’université ou à l’INES.

La halte ferroviaire de Viviers doit devenir la porte d’entrée de Savoie Hexapôle depuis Chambéry, Annecy, Rumilly et Aix-les-Bains. Pour cela, il faudrait que des bus relieront la halte à la zone d’activités pour chaque train s’arrêtant à Viviers.

La halte ferroviaire de Viviers doit aussi permettre aux 4 400 habitants du Bourget-du-Lac de prendre un TER pour se rendre à Aix, Rumilly ou Annecy. Pour cela, il faudrait que les horaires des bus et des trains soient coordonnés.

Aujourd’hui, faire un trajet entre Annecy ou Rumilly et Technolac en transport public est quasiment impossible. Depuis Aix-les-Bains, cela reste possible mais avec des fréquences insuffisantes (lignes 1 et 20 du réseau Ondéa).

Si les TER Annecy – Chambéry venaient à desservir dans les prochaines années Viviers et si la desserte TER Aix – Viviers – Chambéry était renforcée, la halte de Viviers pourrait alors devenir la porte d’entrée nord de Technolac. Des bus à haut niveau de service pourrait alors assurer le transfert des usagers entre la halte de Viviers et Technolac. Ainsi les temps de parcours (TER + bus) pourraient être les suivants :

  • Aix-les-Bains – Université Le Bourget : moins de 15 minutes
  • Rumilly – Université Le Bourget : 30 minutes environ
  • Annecy – Université Le Bourget : 45 minutes environ.

Posted in Passage à niveau, Savoie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :