ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Aix-les-Bains et ses 7 passages à niveau

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

La cité thermale compte sept passages à niveau. Un chiffre deux fois supérieur à la moyenne nationale. L’objectif de la mairie : les supprimer progressivement.

Le prochain sur la liste : celui de l’avenue de Tresserve, au sud de la gare. Depuis cette année, ce passage à niveau a été de nouveau classé par RFF comme risqué et préoccupant.

Hugues Koch, garde-barrières de l’avenue de Tresserve depuis deux ans, compte en moyenne une incivilité par heure : un piéton qui passe sous la barrière ou un conducteur qui grille le feu rouge et passe en force, parfois en chicane entre les barrières fermées. La raison de ces comportements : un passage à niveau réputé trop long.

Effectivement, les barrières peuvent rester fermées jusqu’à 15 minutes. L’explication : les aiguilleurs de la gare qui pour des raisons de régularité envoient le signal de fermeture avant même que le train n’arrive en gare.

Les incivilités sont d’autant plus nombreuses que le passage à niveau est de plus en plus fréquenté : plus de 2 000 véhicules et 160 trains le traversent chaque jour.

La dangerosité du passage à niveau se caractérise également par les encombrements sur la voie. Avec la proximité du carrefour boulevard de Russie, certains véhicules peuvent rester bloquer sur le passage à niveau. D’où la nécessité d’un garde dont le rôle est aussi de baisser les barrières pour réguler le trafic.

Le dernier accident sur le passage à niveau remonte à 2009. Il n’y a jamais eu de collision grave mais l’augmentation de la fréquentation inquiète la mairie. D’autant plus que le quartier est amené à se développer.

En effet, le secteur entre le boulevard Lepic, la rue de la Plaine et l’avenue de Tresserve va prochainement changer de visage avec la création de nouveaux logements et de deux nouvelles voiries urbaines. La mairie a également racheté le foncier au sud du passage à niveau pour vraisemblablement aménager un parking. « Le passage à niveau est donc amené à être encore plus fréquenté. Nous sommes en pleine réflexion pour savoir ce que l’on peut faire pour le supprimer », déclare l’adjointe au maire Sylvie Cochet.

Projet d’un pont-rail avenue de Tresserve

Les solutions envisagées sont complexes : la proximité du carrefour complique en effet la réalisation de rampes d’accès pour un pont-route (ouvrage supérieur) ou un pont-rail (ouvrage souterrain). Le secteur est également trop étroit pour aménager une courbe similaire au passage souterrain Victoria.

La proposition de Réseau Ferré de France de couper la circulation aux voitures et de réaliser un passage souterrain réservé aux piétons et aux cycles ne convient pas à la mairie. « Cette solution, qui avait été adoptée dans les années 80 pour supprimer le passage à niveau de l’avenue du Petit Port, a été une très mauvaise idée urbanistique. Les petits commerces n’y ont pas survécu », explique Sylvie Cochet.

Le sort du passage à niveau est d’autant plus compliqué que les acteurs sont nombreux, l’avenue de Tresserve étant en effet une départementale. La concertation se fait donc entre RFF, l’État, le Conseil général et la mairie.

Selon Sylvie Cochet, la municipalité pencherait davantage pour la réalisation d’un pont-rail. Mais encore faudrait-il trouver une solution pour les rampes d’accès. De plus, un tel projet coûterait très cher : entre 12 et 15 millions d’euros. Une dépense cependant nécessaire, selon l’élue, si l’on prend en compte le développement du quartier.

Aménagements de sécurisation

Si sur les sept passages à niveau aixois, un seul est aujourd’hui classé dangereux, d’autres ont besoin d’être sécurisés. La mairie prévoit ainsi plusieurs aménagements d’ici la fin de l’année :

  • au passage à niveau du centre ville, avenue du Grand Port : le passage piéton va être éloigné des voies ferrées pour éviter que les longs véhicules qui laissent passer les piétons n’aient l’arrière sur les voies ferrées. De plus, les trottoirs de la rue des Prés Riants vont être élargis pour les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite.
  • au passage à niveau rue Pierpont Morgan : la signalisation pour les piétons va être améliorée avec de nouveaux panneaux et du marquage au sol. La mairie avait également demandé à SNCF d’aménager quatre demi-barrières au lieu des deux existantes, suite à l’accident mortel d’un octogénaire survenu en juin 2010. Pour des raisons de fréquentation insuffisante, SNCF a cependant refusé.

Dans un avenir plus lointain, la mairie souhaiterait également sécuriser le passage à niveau situé chemin de la Baye, dans le quartier Saint-Simond. En effet, il n’existe pas de trottoir. Le foncier étant privé, la mairie doit attendre des mises à la vente pour récupérer des bandes de terrain.

De même, à long terme, la municipalité souhaiterait fermer aux véhicules le passage à niveau du hameau de Choudy et le réserver aux piétons et aux cycles.

(Avec L’Essor Savoyard).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :