ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Genève : haro sur la fermeture prochaine de l’agence CFF de Longemalle

Posted by ardsl sur 29 mars 2012

Soutenue par le Syndicat du personnel des transports (SEV) et l’Agence transports et environnement (ATE), une pétition exige des CFF le maintien d’une présence rive gauche.

Si l’on excepte les petites succursales de Balexert et de l’aéroport, seule la gare Cornavin abritera une agence CFF l’année prochaine. L’entreprise ferroviaire souhaite en effet se séparer de son point de vente place Longemalle, dont le loyer triplera suite à des rénovations prévues début 2013.

Des raisons financières qui suscitent la grogne des riverains et du SEV, à l’origine de la pétition qui circule depuis un mois. «Un sacrifice des services publics à la course au profit», dénonce un communiqué du syndicat. «On nous dit vouloir développer les transports publics, et dans le même temps, on ferme ses points de vente ?» Valérie Solano, secrétaire du SEV, ne décolère pas. «Je comprends que la hausse du loyer mette l’entreprise en difficulté. Mais je regrette que l’entreprise n’ait pas cherché de nouveaux locaux plutôt que de renvoyer tout le monde sur la gare.»

Un reproche qui fait bondir Frédéric Revaz, porte-parole des CFF : «nous avons au contraire contacté de nombreuses régies et recherché intensivement un local au coût équivalent. Mais cette quête s’est malheureusement révélée infructueuse». Le porte-parole regrette la fermeture de l’agence, mais «le loyer exigé dépassait nos moyens. La décision est définitive.»

Il n’empêche que la pétition, dont les signataires enjoignent les CFF à «trouver une solution» pour conserver une agence Rive Gauche, rencontre un écho certain. «Nous avons recueilli 3800 signatures en quatre semaines» se targue la secrétaire du SEV. «Des personnes de tout âge, quel que soit leur lieu de résidence, se sentent concernées par la disparition de ce point de vente.»

Client assidu de l’agence Longemalle depuis plus de vingt ans, Jean-Marc déplore avant tout la perte d’un lieu «chaleureux, où l’on ne venait pas seulement acheter son billet, mais passer du temps avec un conseiller, qui nous guidait et nous connaissait bien.» Une proximité humaine qu’il craint ne pas retrouver. «À la gare, nous ne serons que des numéros. Je ne remets pas en cause la compétence des employés de cette agence, mais ils n’ont tout simplement pas le temps de s’attarder sur les demandes des clients.»

Un avis que ne partage pas Frédéric Revaz. Il explique que «les six employés de la place de Longemalle viendront renforcer l’équipe en place à la gare, et apporteront avec eux leurs compétences communicatives et humaines. Tout sera fait pour assurer la même qualité de service.»

(Avec La Tribune de Genève).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :