ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Genève : la voie bus sur le pont du Mont-Blanc fait l’unanimité

Posted by ardsl sur 30 mars 2012

Après des semaines de turbulences, le Canton de Genève, les Transports Publics Genevois et le TCS ont réussi à se retrouver sur une solution qui semble satisfaire tout le monde. Depuis le 27 février 2012, les voitures et les bus ne circulent plus sur la même voie du pont du Mont-Blanc, en direction de la rue du même nom. Ce couloir de bus s’avère salutaire puisque les automobilistes ne se retrouvent plus bloqués par les nombreux bus TPG qui circulent sur cet axe.

« Aux heures de pointe, c’était insupportable« , assure Michel, qui se rend de Vésenaz à la Servette presque chaque jour. « Aujourd’hui, ça roule. Il y a du monde, mais on avance. » Un constat partagé par les nombreux pendulaires se rendant de la Rive gauche à la Rive droite. Et il n’y a pas qu’en voiture que le changement frappe. « Je suis arrivée en avance au travail« , plaisante Lydia, qui prend le bus 8 chaque matin.

Le nouveau parcours de la ligne 8

Après avoir franchi le pont du Mont-Blanc, la ligne 8 emprunte la rue du Mont-Blanc, effectue l’arrêt Mont-Blanc, en commun avec les lignes 6 et 9, puis emprunte la rue de Chantepoulet pour effectué l’arrêt Gare Cornavin, en commun avec la ligne 5 vers la Basilique de Notre-Dame.

Optimisation attendue

Dans l’ensemble, usagers et automobilistes y trouvent donc leur compte. Le couloir de bus est par ailleurs déjà pris d’assaut par les deux-roues et certains cars se rendant à la gare routière. Du côté de l’État de Genève, on partage le même enthousiasme. « Cet aménagement nous permet d’optimiser le système« , se félicite Thierry Messager, directeur de l’exploitation du réseau routier à la Direction générale de la mobilité (DGM), en surveillant la circulation du jour depuis ses écrans. « On arrive ainsi à une meilleure régulation des différents modes de transport. »

Les TPG saluent aussi cette décision. « En créant cette voie réservée, on encourage les taxis à passer par le pont et éviter la place de Bel-Air« , relève Philippe Anhorn, responsable de la communication aux TPG. Il affirme désormais que : « les avantages attendus sont là et le réseau commence à fonctionner. Les dernières modifications nous permettent d’assurer les cadences prévues. Et les usagers ne tarderont pas à réaliser les avantages d’un réseau qui a augmenté son offre de 23%. »

Directeur du TCS Genève, Henri-Pierre Galletti estime que « la solution proposée semble judicieuse. Il y a encore des améliorations à apporter ailleurs, mais là, vraiment, nous sommes satisfaits.»

Bientôt une piste cyclable ?

Les Verts saluent également le passage en site propre des bus sur ce pont. Ils profitent de cet élan pour encourager aussi la concrétisation d’un aménagement cyclable. Selon la conseillère d’État Michèle Künzler, une future passerelle pourrait permettre aux piétons de traverser en site protégé, à quelques mètres du pont. Les trottoirs actuels seraient dès lors réservés aux cyclistes.

(Avec La Tribune de Genève).

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :