ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

La Région Rhône-Alpes rejette son schéma climat air énergie

Posted by ardsl sur 30 mars 2012

L’assemblée plénière du Conseil régional Rhône-Alpes a rejeté vendredi 30 mars son schéma régional climat air énergie (SRCAE).

Dans le cadre des lois d’application du grenelle de l’Environnement, les Conseils régionaux sont contraints d’adopter des schémas régionaux climat air énergie. Ils sont élaborés pour les services techniques des Régions et les DREAL.

Ils comportent un volet de mesures sur les transports pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

En Rhône-Alpes, le SCRAE a été rejeté par EÉLV, le Front de Gauche, l’UDC et le FN. Seuls le PS (lire le point de vue exprimé par le groupe socialiste) et le PRG ont voté pour.

EÉLV a dénoncé un texte très insuffisant en évoquant « un schéma en dessous des objectifs de Kyoto« . Les élus écologistes à la Région avaient pourtant participé aux réunions et contribué à l’amendement du schéma, par le truchement du vice-président en charge de l’énergie et du climat Benoit Leclair. Pendant une année, les services de l’État et la Région avaient donc travaillé main dans la main.

Au début de la séance, EÉLV a déposé une motion d’ordre pour faire reporter le vote. La motion a été repoussée. Puis Benoît Leclair a présenté le SRCAE en émettant des réserves.  Mais le vice-président a suscité un tollé en annonçant qu’il ne voterait pas un texte qui n’allait pas assez loin sur les questions environnementales. Une situation ubuesque pour de nombreux conseillers car Leclair a largement contribué au contenu du SRCAE. Sentant le vent tourner, le président de la Région Jean-Jack Queyranne a rappelé au sens des responsabilités les élus de sa majorité, EÉLV en particulier, demandant à l’ensemble des conseillers de choisir la concorde en votant un document certes imparfait, mais ajustable à l’usage.

La tension s’est un peu plus cristallisée au moment des prises de paroles. La position ambigüe des élus EÉLV a fait jaser parmi les conseillers. Fabrice Marchiol pour le groupe UDC a déclaré : « quand on est dans un exécutif, on se soumet ou on se démet« . Jérôme Safar (PS), lui, a rappelé aux élus EÉLV « leur devoir auprès de la majorité« .

Le vote a été un fiasco car seuls le groupe socialiste et les radicaux de gauche se sont exprimés en la faveur du SRCAE, qui n’a pas été adopté. Les Verts ont voté contre, tout comme l’UMP, le Front de Gauche et le FN . Certains conseillers régionaux de la majorité ont parlé « d’humilitation » pour Jean-Jack Queyranne, mis en minorité par sa majorité, après la volte-face des élus EÉLV. Certains ont également demandé au président de la Région de démettre Benoît Leclair de sa délégation et de sa vice-présidence.

Croisé dans les couloirs de l’Hôtel du Département, le préfet du Rhône, Jean-François Carenco a déclaré : « je ne dis rien mais sachez que je n’en pense pas moins« .

(Avec lyonmag.com).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :