ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

SNCF a versé près de 200 millions d’euros de dividendes à l’État pour son exercice 2011

Posted by ardsl sur 21 avril 2012

La SNCF a versé un dividende de près de 200 millions d’euros à l’État au titre de l’exercice 2011, selon un arrêté publié vendredi 6 avril au Journal officiel.

« Le montant du dividende versé à l’État par SNCF au titre de l’exercice 2011 est fixé à 199 107 900 euros. Il s’agit là du montant le plus élevé jamais versé par la SNCF.

Moins que prévu…

Ce dividende 2012 est toutefois moins important que ce qui avait été annoncé en décembre 2011 par le ministre des Transports Thierry Mariani. Il avait alors estimé ce dividende à 230 millions d’euros, précisant qu’il compensait « à peine ce que l’on donne pour maintenir les trains dans les villes moyennes en France, pour les trains d’équilibre » du territoire.

SNCF avait versé un dividende à l’État pour la première fois en 2008, à hauteur de 131 millions d’euros. En 2009, il s’était élevé à quelque 183 millions au titre des résultats 2008. Il n’y avait pas eu de dividende en 2010 compte tenu des pertes enregistrées en 2009. En 2011, le montant du dividende s’était élevé à 69,30 millions d’euros. Au total, les dividendes versés par SNCF s’élèvent donc à 583 millions d’euros.

Le 23 février 2012, L’Express avait révélait que SNCF verserait à ses cheminots un « dividende salarial » pouvant aller jusqu’à 400 euros brut maximum pour les résultats de 2011.

Selon la règle utilisée depuis 2007, ce dividende correspond à 30% du résultat net récurrent de l’entreprise, hors résultats exceptionnels.

Que va faire l’État ?

L’autre question est désormais de savoir ce que l’État fera de ces dividendes, alors que les assises du ferroviaire ont acté la nécessité de dégager au moins 1 milliard d’euros de ressources supplémentaires par an pour assurer la viabilité économique du réseau existant. La commission qui planchait sur ce thème, présidée par Nicolas Baverez, préconisait notamment de réinvestir les dividendes susceptibles d’être versés dans la rénovation du réseau, en les versant à Réseau Ferré de France, le gestionnaire des infrastructures. Mais cette attitude vertueuse semble loin d’être acquise, au moment où le gouvernement explore toutes les mesures pour tenir ses objectifs budgétaires globaux.

(Avec Les Échos et AFP).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :