ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

La gare des Arcs évacuée à cause d’un ordinateur portable oublié

Posted by ardsl sur 25 avril 2012

Aux Arcs-sur-Argens, deux cents passagers ont été évacués mardi 24 avril en raison d’un sac suspect retrouvé dans le TER Marseille-Nice. Deux heures d’attente pour finalement repartir par le même train.

Ils sont restés « à quai » un peu plus de deux heures. Assis sagement face aux baies vitrées de la gare fermée et entourée de rue balise. Patientant en écoutant de la musique sur leurs lecteurs MP3 ou smartphone, téléphonant à des proches pour les avertir de leur mésaventure et de leur retard. L’après-midi a été très longue pour deux cents passagers du TER Marseille-Nice, bloqués aux Arcs-sur-Argens à cause d’un sac noir, oublié à l’arrière de la deuxième voiture de queue. Ne contenant au final qu’un ordinateur portable, et non une bombe comme auraient pu le craindre les démineurs de la sécurité civile de Toulon.

Un sac noir n’appartenant à personne

L’alerte a été donnée vers 15h alors que le TER avait quitté Toulon depuis une demi-heure. « Les contrôleurs nous ont demandés si le sac noir était à l’un d’entre nous« , explique un voyageur. « Comme personne ne s’est manifesté, on nous a priés de quitter nos places. Nous nous sommes installés dans la voiture qui se trouvait devant nous. »

Les minutes défilent. Le train arrive aux Arcs et stoppe. Les contrôleurs demandent alors aux voyageurs de quitter leurs places et descendre « sans précipitation, ni affolement ».

Deux cents voyageurs se retrouvent sur le quai. Puis sont ensuite dirigés vers le hall de la gare. On leur explique alors que « c’est la procédure de sécurité habituelle en pareil cas. Un colis ou un sac sans propriétaire représente toujours un danger potentiel.» À son tour, la gare est évacuée. Les trains arrivant à proximité des Arcs-sur-Argens sont invités à s’arrêter et attendre plus d’une demi-heure avant de pouvoir à nouveau passer la gare en quarantaine. Sans toutefois s’y arrêter. Les TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05) et 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05) ont subi un retard de 25 minutes.

17h55, les passagers remontent à bord

Le périmètre de sécurité mis en place, cinq gendarmes de la compagnie de Draguignan prennent position aux principales entrées du bâtiment et des quais. Ils ne laissent passer que deux démineurs arrivés à 17h20. Entre-temps, une communication est faite aux voyageurs : un bus à destination de Cannes, Antibes, et Nice va être affrété par SNCF. Ce plan B pose néanmoins un problème : « le car ne contient que soixante places. Les enfants et leurs parents, les personnes à mobilité réduite ou se rendant à l’aéroport sont prioritaires. » Les autres devront donc encore patienter.

17h55 : la tension retombe d’un cran. Les démineurs ont fait « imploser » le sac suspect. L’ordinateur d’une jeune fille – identifiée grâce à des papiers retrouvés dans le sac – a été la victime collatérale de cette journée mouvementée. Les passagers remontent à bord du TER 881827. Le train reprend sa route. Avec deux heures de retard.

(Avec Nice Matin).

Publicités

Une Réponse to “La gare des Arcs évacuée à cause d’un ordinateur portable oublié”

  1. […] le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05) en raison d’un ordinateur abandonné dans un TER (en savoir plus). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :