ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 30 mai 2012

Un week-end de la Pentecôte «noir» pour la SNCF

Posted by ardsl sur 30 mai 2012

Un suicide dans la Drôme et une rupture de caténaire sur la ligne Sud-Ouest ont fortement perturbé le trafic TGV lundi 28 mai. 10500 voyageurs sont arrivés à Paris dans la nuit après la fermeture du métro.

Suicide sur une voie dans la Drôme, caténaire arrachée entre Bordeaux et Paris : les TGV entre Paris, le Sud-Est et le Sud-Ouest ont connu lundi 28 mai de gros retards. SNCF estime que 10500 de ses voyageurs sont arrivés mardi 29 mai dans la nuit à Paris après les derniers métros. La préfecture de police a d’ailleurs déclenché le «plan Pégase» (plan contre l’engorgement des gares en situation exceptionnelle) pour renforcer les transports en commun dans les gares. Des messages ont par ailleurs été envoyés aux taxis, informant que «près de 8000 personnes» débarquaient mardi entre 1h et 3h gare Montparnasse, et 2500 entre 2h et 3h gare de Lyon.

À l’origine de ces nombreux retards, deux incidents. Le premier est un suicide survenu à 19h04 : le TGV 6181 à destination de Nice a percuté une personne près de la gare de Valence TGV. Les passagers du train, endommagé par la collision, ont été transbordés dans un autre TGV et sont arrivés à Nice avec 4 heures de retard. Tout le trafic dans cette zone a été affecté. Les deux voies à grande vitesse ont été coupées en attendant la fin des constatations de police et l’enlèvement du corps. Dérouté entretemps sur la ligne classique, le trafic sur voie rapide n’a repris que vers 23h. Trois autres trains ont subi des retards de deux à trois heures. Plus d’une dizaine d’autres TGV ont enregistré des retards de 45 minutes à une heure, selon SNCF (lire nos relevés).

Une dizaine de suicides en trois jours

Pendant ce temps-là, un TGV arrachait à 20h30 une caténaire sur la ligne Paris – Bordeaux, endommageant le pantographe du train. Les 525 voyageurs ont dû être transbordés et ont accusé un retard de plusieurs heures. «Ils seront remboursés» à «200% de la valeur» du billet, a promis un porte-parole de SNCF. Les autres TGV du Sud-Ouest ont été déroutés sur voie classique provoquant des retards de plus de deux heures pour une dizaine de trains. Là encore, SNCF promet d’indemniser les passagers. Des paniers repas ont été distribués aux passagers, ainsi que des bons taxis.

Le porte-parole de SNCF souligne par ailleurs que l’entreprise a connu «un week-end noir» durant ces trois jours de Pentecôte, «avec une dizaine de morts et de suicides sur les voies». Dans la nuit de dimanche 27 mai à lundi 28 mai, un homme de 34 ans s’est notamment tué avec sa fillette de 19 mois en se jetant sous un train dans la Haute-Vienne. Un «drame de la séparation», estime la police. Et dimanche 27 matin dans la matinée, deux frères avaient été happés par un train dans l’Aisne. L’un est mort, l’autre grièvement blessé. Toujours dimanche, à l’aube, une personne avait également péri sous les roues d’un TGV dans l’Oise (lire). Elle s’était allongée sur la voie.

(Avec lefigaro.fr).

Publicités

Posted in Drôme, Retards / Suppressions, SNCF | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

SNCF : « jamais vu une telle vague » de suicides

Posted by ardsl sur 30 mai 2012

Le week-end de la Pentecôte a été « noir » en raison de cette vague inhabituelle en cette saison.

8000 naufragés de SNCF rien qu’à Montparnasse. La mine fatiguée, les passagers en provenance du sud et du sud-ouest sont arrivés avec plusieurs heures de retard à Paris, dans la nuit de lundi 28 à mardi 29 mai en raison de plusieurs incidents survenus sur les voies. Une journée noire marquée par plusieurs suicides.

« Nous n’avions jamais vu une telle vague d’accidents de personnes comme l’on dit pudiquement pour dire suicide« , a déploré sur Europe 1 Michel Pronost, porte-parole de SNCF. « Douze en trois jours, de samedi à lundi, c’est du jamais vu à la SNCF. C’est un traumatisme pour les conducteurs, les cheminots et les voyageurs, au delà du drame humain qui se cache derrière une telle action », a insisté Michel Pronost.

30000 kilomètres de voies non protégées

« Maintenant, tout le monde doit s’interroger, y compris à la SNCF. Je pense que dans les jours à venir nous allons nous réunir. Nous allons réfléchir du point de vue technique parce qu’aujourd’hui seules les voies des lignes à grande vitesse sont protégées par des grillages. 30000 kilomètres de voies ne le sont pas« , a souligné Michel Pronost. « C’est un vrai sujet de réflexion, à la fois pour la SNCF et Réseau Ferré de France. Mais, je crois aussi que tout le monde au sein de la société doit se poser la question de savoir pourquoi dans une période comme celle-là, on assiste à une vague d’accidents qui surprend tout le monde et qui laisse sans doute, tout le monde un peu désorienté« , a-t-il insisté.

Des voyageurs indulgents

Les voyageurs ont donc accumulé plusieurs heures de retard en raison de ce macabre record mais aussi d’incidents techniques. Une caténaire a ainsi été arrachée près de Tours, en Indre-et-Loire. Jacques et Marc, de retour de Mont-de-Marsan, ont justement été affectés par cet incident. Après des heures de galère, ils terminent juste la petite collation offerte par SNCF. « C’est le repas d’excuse de la SNCF : une salade toute flinguée. Mon moral remontera quand je serai dans mon lit« , s’amuse Jacques au micro d’Europe 1.

Malgré la fatigue, l’heure n’est pas à la critique. Au contraire. « C’est bien ce qu’ils ont fait. On voit qu’ils sont un peu plus attentionnés avec leurs petits clients de la SNCF« , note quant à lui Marc, en référence à la mise en place du plan Pégase. L’activation du Plan contre l’engorgement des gares en situation exceptionnelle, dès 23 heures, a permis à tous les Franciliens naufragés de bénéficier d’un taxi pour rentrer chez eux. Le dispositif a également été mis en place Gare de Lyon.

(Avec europe1.fr).

Posted in Retards / Suppressions, SNCF | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés mercredi 30 mai

Posted by ardsl sur 30 mai 2012

Trains supprimés

  • TER 17705 (Part-Dieu 7h20 – Marseille 10h53) : supprimé uniquement entre Avignon et Marseille, en raison d’un incident technique sur le train.
  • ICN 512 (Saint-Gall 6h42 – Genève aéroport 10h56) : supprimé uniquement entre Olten et Cointrin, en raison d’un dérangement technique à la locomotive. Mise en place d’un train de remplacement au départ d’Yverdon-les-Bains.
  • IC 722 (Saint-Gall 11h11 – Genève aéroport 15h24) : supprimé uniquement entre Cornavin et Cointrin en raison d’un accident de personne.
  • IC 4516/7 (Part-Dieu 15h08 – Tours 20h24) : supprimé uniquement entre Tarare et Tours, en raison d’une panne. Les voyageurs ont emprunté un TER jusqu’à Roanne puis des autocars afin de terminer leur parcours.
  • TER 886621 (Roanne 16h25 – Part-Dieu 17h48) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.
  • TER 889666 (Perrache 16h41 – Roanne 18h15) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.
  • TER 886935 (Roanne 16h54 – Saint-Étienne 18h07) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 886614.
  • TER 886623 (Roanne 17h45 – Perrache 19h19) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.
  • TER 886940 (Saint-Étienne 18h22 – Roanne 19h36) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 886935.
  • TER 886943 (Roanne 18h22 – Saint-Étienne 19h36) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 889666.

Trains retardés

2h de retard pour :

  • le TER 886614 (Part-Dieu 15h12 – Roanne 16h30) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54) en raison d’un incendie aux abords des voies.

1h30 de retard pour :

  • le TER 17705 (Part-Dieu 7h20 – Avignon 9h41) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 886616 (Part-Dieu 16h12 – Roanne 17h30) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.

1h15 de retard pour le TER 875712/3 (Clermont-Ferrand 14h56 – Part-Dieu 17h20) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.

1h de retard pour :

  • l’IC 4480/1 (Bordeaux 10h44 – Part-Dieu 18h20) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.
  • l’IC 4416/7 (Tours 16h16 – Part-Dieu 21h20) même motif.
  • le TER 875740/1 (Part-Dieu 16h40 – Clermont-Ferrand 19h05) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.
  • le TER 889668 (Perrache 17h41 – Roanne 19h15) même motif.
  • le TER 886620 (Part-Dieu 18h12 – Roanne 19h30) même motif.

50 minutes de retard pour :

  • le TGV 5314/5 (Toulouse 16h50 – Part-Dieu 20h50) en raison d’un incendie aux abords des voies.
  • le TER 875742/3 (Part-Dieu 17h40 – Clermont-Ferrand 20h01) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.
  • le TER 875744/5 (Part-Dieu 18h40 – Clermont-Ferrand 21h05) en raison de la réutilisation de la rame du 875712/3 et d’un dérangement d’installation à Amplepuis.
  • le TER 886947 (Roanne 19h24 – Saint-Étienne 20h38) en raison de l’attente d’un personnel.

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 5354/5 (Part-Dieu 7h10 – Toulouse 11h10) en raison d’une rupture de caténaire.
  • le TER 17403 (Veynes 11h08 – Briançon 12h44).
  • le TER 875716/7 (Clermont-Ferrand 16h55 – Part-Dieu 19h20) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.
  • le TGV 6866/7 (Montpellier 17h28 – Genève 21h16) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 889670 (Perrache 18h41 – Roanne 20h15) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 886036 (Part-Dieu 21h20 – Mâcon 22h06) même motif.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 883600 (Aix-les-Bains 5h49 – Ambérieu 6h47) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 5312/3 (Nantes 7h05 – Marseille 13h14) en raison d’un voyageur malade à bord.
  • le TGV 5358/9 (Rennes 7h07 – Marseille 13h14) en raison d’un voyageur malade à bord.
  • le TGV 9580/1 (Francfort 14h01 – Marseille 21h46).
  • le TER 875736/7 (Part-Dieu 14h40 – Clermont-Ferrand 17h08).
  • le TER 17419 (Sisteron 15h20 – Marseille 17h21).
  • le TGV 9777 (Paris 16h11 – Genève 19h27).
  • le TER 889438 (Part-Dieu 17h25 – Bourg-en-Bresse 18h29) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 96516/7 (Part-Dieu 17h38 – Évian 20h27) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 96518/9 (Part-Dieu 17h38 – Saint-Gervais 20h57) même motif.
  • le TGV 5186/7 (Montpellier 18h02 – Lille Europe 22h57) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 889675 (Roanne 18h25 – Part-Dieu 19h50) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.
  • le TER 17636 (Grenoble 18h26 – Part-Dieu 19h46) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 17427 (Sisteron 19h18 – Marseille 21h21).

20 minutes de retard pour :

  • le TGV 6230 (Montpellier 6h24 – Paris 9h56) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6644 (Part-Dieu 6h52 – Paris 8h52) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17417 (Sisteron 10h28 – Marseille 12h21).
  • le TGV 5346/7 (Rennes 16h07 – Marseille 22h16) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 6876 (Nice 17h27 – Dijon 23h40).
  • le TER 17408 (Marseille 17h35 – Sisteron 19h44).
  • le TER 886195 (Perrache 17h40 – Avignon 20h29) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 886850/1 (Saint-Étienne 18h20 – Ambérieu 19h53) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 886622 (Part-Dieu 19h12 – Roanne 20h30) en raison d’un dérangement d’installation à Amplepuis.

15 minutes de retard pour :

  • l’ICN 1516 (Saint-Gall 7h48 – Lausanne 11h15) en raison d’un dérangement technique à la locomotive.
  • le TGV 5100/1 (Lille Europe 9h02 – Marseille 13h48).
  • le TGV 5112/3 (Lille Europe 9h02 – Montpellier 13h57).
  • le TER 18528/9 (Part-Dieu 10h34 – Bourg-Saint-Maurice 13h43).
  • le TER 96506/7 (Part-Dieu 10h38 – Genève 12h27).
  • le RER 96770 (Genève 17h02 – Bellegarde 17h35).
  • le TER 886442 (Part-Dieu 17h50 – Bourg-en-Bresse 18h42).
  • le TER 886742/3 (Ambérieu 18h07 – Saint-Étienne 19h40).
  • le TER 886445 (Bourg-en-Bresse 18h43 – Part-Dieu 19h35).
  • le TER 17407 (Veynes 19h33 – Briançon 21h24).
  • le TER 886244/5 (Perrache 20h31 – Firminy 21h50) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 886038 (Part-Dieu 22h20 – Mâcon 23h05).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :