ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 1 juin 2012

SNCF : Jean-Pierre Farandou nommé directeur général

Posted by ardsl sur 1 juin 2012

Jean-Pierre Farandou quitte ses fonctions de directeur de la branche Proximités pour devenir directeur général délégué de SNCF. Il sera notamment chargé de piloter la restructuration du groupe avec en point de mire, la réforme du système ferroviaire français et son ouverture à la concurrence. Rachel Picard a été nommée directrice générale de Gares & Connexions et Joël Lebreton « animera » la branche Proximités.

Ces nominations, proposées par Guillaume Pépy, ont été approuvées par le conseil d’administration de SNCF du 31 mai 2012. Si celle de Rachel Picard était déjà connue (lire), celle de Jean-Pierre Farandou est plus inattendue. L’ex directeur général de la branche Proximités de SNCF, qui regroupe toutes les activités conventionnées du groupe (Keolis/Effia, Intercités, TER, Transilien) aura la lourde tâche « de piloter les adaptations du fonctionnement de l’établissement public SNCF, au moment où devrait se discuter une réforme du système ferroviaire français« , explique un communiqué du groupe.

Réduire les frais de structure

Il sera chargé « d’impulser la réduction des frais de structure dans toute l’entreprise, de conduire les évolutions managériales, de régionaliser SNCF en Île de France et aura la responsabilité de porter des projets de développements majeurs pour le groupe SNCF tel le projet du Grand Paris. »

Ce poste de directeur délégué de SNCF est nouveau dans l’organigramme de SNCF. Jean-Pierre Farandou sera directement rattaché à Guillaume Pépy.

Autre nomination, celle de Joël Lebreton, conseiller du président, qui « animera » la branche SNCF Proximités. Le communiqué précise que « les dirigeants de TER, Intercités, Transilien et Keolis rendront compte de leurs activités au président de SNCF« .

Le parcours de Jean-Pierre Farandou

Avant de rentrer chez SNCF en 1981, Jean-Pierre Farandou, 54 ans, ingénieur des Mines de Paris, a travaillé pour une compagnie minière américaine AMAX à Denver (Colorado).

Il a ensuite consacré une grande partie de sa carrière dans le groupe SNCF au transport des voyageurs.

Après avoir occupé différents postes de responsable production et marketing, il a été nommé chef de projet pour le lancement du TGV Paris-Lille en 1993.

Il a ensuite créé à Bruxelles la structure juridique de Thalys International dont il a assuré la direction générale de 1993 à 1998. Il a été successivement Directeur des Cadres RH de 1998 à 2000 et Directeur Adjoint Grandes Lignes de 2000 à 2002.

Il a dirigé jusqu’en janvier 2005, la région SNCF Rhône Alpes dont le réseau TER est le plus important de France.

Par la suite, il a pris le poste de Directeur Général de Keolis Lyon (4200 salariés) opérateur des bus, métros et tramways lyonnais.

Il est nommé en octobre 2006 Directeur de la Branche SNCF Proximités, regroupant Transilien, TER, Intercités, Keolis et Effia.

La branche SNCF Proximités est devenue sous sa direction la première branche de SNCF avec plus de 12 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2011, ce qui en fait le leader mondial du transport public devant DB-Arriva, Veolia-Transdev et RATP.

Télécharger le communiqué de presse et le nouvel organigramme de SNCF

(Avec mobilicites.com).

Posted in SNCF | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés vendredi 1er juin

Posted by ardsl sur 1 juin 2012

Ligne du Simplon

À la suite d’un dégagement de fumée jeudi 31 mai dans le tunnel ferroviaire du Simplon entre Brigue et Iselle (I), le trafic est interrompu dans les deux sens jusqu’à vendredi midi.

Un dérangement de la ligne de contact perturbait vendredi 1er juin le trafic ferroviaire entre Brigue et l’Italie. Des dérangements sont à craindre jusqu’à midi, ont indiqué les CFF.

La voie entre le quai de chargement à Brigue et Iselle di Trasquera (Italie) n’est ouverte que de façon restreinte au trafic. Les trains assurant le service de ferroutage entre les deux localités, tout comme les Intercity entre Brigue et Domodossola, sont supprimés.

Le trafic ferroviaire dans le tunnel du Simplon est interrompu depuis jeudi 15 heures en raison d’un dégagement de fumée. Il semble qu’un court-circuit soit survenu sur une installation technique, a déclaré à l’ATS Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF.

Il était prévu que le trafic ferroviaire reprenne avec le premier train du matin. Les trains vont à nouveau circuler normalement dès midi, ont annoncé les CFF.

Trains supprimés

  • EC 35 (Genève – Milan) : supprimé uniquement entre Iselle di Trasquera et Milan, en raison d’un dérangement à la ligne de contact.
  • EC 37 (Genève 7h42 – Venise 14h40) : supprimé uniquement entre Morges et Venise, en raison d’un dérangement technique à la locomotive. Mise en place d’un train de remplacement entre Domodossola et Milan.
  • TER 17718 (Marseille 15h06 – Part-Dieu 18h40) : supprimé uniquement entre Avignon et Lyon, en raison d’une panne.
  • EC 42 (Venise 16h20 – Genève 23h15) : supprimé uniquement entre Venise et Milan.
  • TER 22361 (Romans 16h23 – Briançon 20h24) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • EC 36 (Milan 17h25 – Genève 21h18).

Trains retardés

1h de retard pour le TER 886616 (Part-Dieu 16h12 – Roanne 17h30) en raison d’un dérangement d’installation.

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 6854 (Nice 7h27 – Part-Dieu 11h54) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05).
  • le TGV 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05).
  • l’IC 4506/7 (Part-Dieu 15h08 – Nantes 22h12) en raison d’un dysfonctionnement des barrières d’un passage à niveau.
  • le TER 886823 (Roanne 17h45 – Perrache 19h19) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5186/7 (Montpellier 18h02 – Lille Europe 22h57) en raison de l’attente du 5180/1 à Lyon.
  • le TGV 5180/1 (Marseille 18h14 – Lille Europe 22h57) en raison d’un dérangement d’installation.

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 5404/5 (Strasbourg 11h10 – Marseille 17h18) en raison d’un voyageur malade à bord à Lons-le-Saunier.
  • le TER 17405 (Veynes 15h28 – Briançon 17h13).
  • le TER 875740/1 (Part-Dieu 16h40 – Clermont-Ferrand 19h05) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 889666 (Perrache 16h41 – Roanne 18h15) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 886618 (Part-Dieu 17h12 – Roanne 18h30) en raison de difficultés lors de la préparation du train.

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 9868/9 (Perpignan 13h18 – Bruxelles 20h42).
  • le TER 886614 (Part-Dieu 15h12 – Roanne 16h30) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17721 (Part-Dieu 15h20 – Marseille 18h54) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6976/7 (Annecy 15h31 – Paris 19h18) en raison de l’attente d’un personnel à Chambéry.
  • le TER 17408 (Marseille 17h35 – Laragne 20h00).
  • le TER 875742/3 (Part-Dieu 17h40 – Clermont-Ferrand 20h01).
  • le TER 886030 (Part-Dieu 17h46 – Mâcon 18h34) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54) en raison d’un incendie aux abords des voies.
  • le TER 886620 (Part-Dieu 18h12 – Roanne 19h30).
  • le TER 886622 (Part-Dieu 19h12 – Roanne 20h30).
  • le TER 886194 (Avignon 19h31 – Perrache 22h20) en raison d’une correspondance avec un train retardé à Avignon.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 18512 (Modane 5h41 – Part-Dieu 8h20) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 9762 (Genève 6h12 – Paris 9h29) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 886178 (Avignon 7h01 – Part-Dieu 9h40) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 5430/1 (Marseille 10h42 – Strasbourg 16h49).
  • le TGV 5322/3 (Nantes 12h52 – Marseille 19h16) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TGV 5098 (Cannes 13h57 – Dijon 19h38).
  • le TGV 5198/9 (Cannes 13h57 – Metz 22h44).
  • le TER 884620/1 (Bellegarde 14h09 – Saint-Gervais 15h55) en raison de la correspondance avec le 96510/1.
  • le RE 2631 (Genève 14h20 – Lausanne 15h12) en raison d’un dérangement d’aiguillage.
  • le TER 96568/9 (Genève 15h29 – Part-Dieu 17h22).
  • le TGV 9776 (Genève 15h42 – Paris 18h52) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 889675 (Roanne 18h25 – Part-Dieu19h50).
  • le TER 96520/1 (Part-Dieu 18h38 – Genève 20h27) en raison d’un dérangement au signal.
  • le TER 875744/5 (Part-Dieu 18h40 – Clermont-Ferrand 21h05).
  • le TER 886170 (Marseille 19h06 – Valence 21h31) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TGV 6632 (Part-Dieu 20h04 – Paris 22h10).
  • le TER 8846539 (Bellegarde 20h09 – Évian 21h27) en raison de la correspondance avec le 96520/1.
  • le TER 884638/9 (Bellegarde 20h09 – Saint-Gervais 21h57) même motif.
  • le TER 886624 (Part-Dieu 20h12 – Roanne 21h30).
  • le TER 96784 (Genève 20h59 – Bellegarde 21h26) en raison de la réutilisation de la rame du 96520/1.

15 minutes de retard pour :

  • le TGV 9761 (Paris 7h11 – Genève 10h16) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5166/7 (Toulouse 7h18 – Lille Europe 14h30) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17417 (Sisteron 10h28 – Marseille 12h21).
  • l’IR 1725 (Genève aéroport 11h27 – Brigue 14h02) en raison d’un dérangement à la ligne de contact.
  • le TER 16840/1 (Tours 12h00 – Part-Dieu 17h52) en raison de travaux et d’un dérangement d’installation.
  • le TER 96510/1 (Part-Dieu 12h38 – Genève 14h27).
  • le TGV 9580/1 (Francfort 14h01 – Marseille 21h46).
  • le TER 884521 (Bellegarde 14h09 – Évian 15h30) en raison de la correspondance avec le 96510/1.
  • le TER 17419 (Laragne 15h00 – Marseille 17h21).
  • le TER 17718 (Marseille 15h06 – Avignon 16h15).
  • le TER 17764 (Part-Dieu 15h20 – Bercy 20h22).
  • le TER 886931 (Roanne 15h54 – Saint-Étienne 17h07) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 886621 (Roanne 16h25 – Part-Dieu 17h48).
  • le TGV 6220 (Béziers 17h31 – Paris 21h56) en raison d’une correspondance avec un train retardé à Montpellier.
  • le TER 17916 (Chambéry 18h02 – Part-Dieu 19h20).
  • le TGV 6130 (Marseille 18h08 – Paris 21h26) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TGV 6870 (Marseille 18h29 – Part-Dieu 20h24) même motif.
  • le TER 17439 (Veynes 21h29 – Briançon 23h11).

(Avec ATS).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :