ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 3 juin 2012

Les premiers pas de Frédéric Cuvillier dans son ministère parisien

Posted by ardsl sur 3 juin 2012

Deux semaines après sa nomination comme ministre délégué au Transport et à l’Économie maritime, Frédéric Cuvillier découvre sa fonction, son nouveau bureau et les problèmes d’intendance.

6h29, gare de Fréthun : le TER-GV emmène Frédéric Cuvillier vers son nouveau bureau parisien. Deux semaines après sa nomination, changement de tempo et de décor pour le député-maire de Boulogne-sur-Mer. « Le plus surprenant au début, c’est la succession des rythmes. Parfois, c’est le calme plat. Et puis tout à coup, ça s’accélère, le téléphone, les conseillers… On sent la crise arriver… »

8h14 : gare du Nord, un chauffeur du ministère le cueille à sa descente du TGV. La 308 grise l’emmène boulevard Saint-Germain, dans l’ancien hôtel de Roquelaure qu’il partage aujourd’hui avec Nicole Bricq, sa ministre de tutelle. Au second étage, une succession de bureaux… vides. Une standardiste pour des appels qui se font rares, deux-trois proches. C’est tout. Le nouveau ministre n’a pas eu le temps de constituer son équipe de travail. Dix conseillers, pas plus, a dit François Hollande. Trois ont déjà été recrutés : Emmanuel Kessler, son directeur de cabinet ; Jérôme Martin, son chef de cabinet qu’il a connu lorsqu’il était attaché parlementaire de Guy Lengagne ; le Boulonnais François Lambert, 27 ans, auparavant directeur des affaires maritimes. Dans ses bagages ce jour-là, sa secrétaire Anouck Coppin qui a la lourde tâche de gérer son agenda et ses quatre smartphones. Elle le suit depuis la mairie, est passée par la communauté d’agglomération du Boulonnais puis l’Assemblée nationale.

Frédéric Cuvillier est ainsi : il aime travailler en équipe avec des fidèles, des proches. Au bureau solennel de Cambacérès occupé en 1981 par Charles Fiterman et qui donne sur le parc, le nouveau ministre a préféré un bureau plus modeste qui donne sur la cour, pour être au plus près de ses conseillers.

Derrière son fauteuil, une photo satellite du port de Boulogne. « Elle me suit depuis l’Assemblée nationale. »

9h : première réunion de la journée avec les membres de son cabinet restreint. Au programme : comment caser les demandes de rendez-vous, le Conseil des ministres, la préparation des prochains grands sommets (transport jeudi, pêche le 12 juin), sans oublier de faire campagne pour les élections législatives. « Eh oui, il faut que je sois élu sinon tout ça va s’arrêter. » Et Frédéric Cuvillier, qui a hérité d’un ministère bicéphale, est bien décidé à défendre son pré carré. « On savait qu’il serait ministre de la Mer, avait déclaré quelques jours » avant Daniel Percheron, président PS de la Région Nord Pas-de-Calais. « Mais le Transport, c’est un miracle pour la région ! » Canal Seine-Nord, Eurostar, Calais-Boulogne 2015 : les enjeux sont énormes. Frédéric Cuvillier en est conscient. « Je suis un Boulonnais ministre, mais je ne suis pas ministre boulonnais. » Il sait qu’il va devoir se détacher, prendre du recul, arrêter de raisonner en élu régional.

9h30 : compte rendu rapide des événements du week-end. L’actualité (SeaFrance, Air France, retards TGV) le poursuit.

10h : premier rendez-vous de la journée avec Pierre Mongin, président de la RATP. Suivront ensuite Bruno Baraduc, inspecteur général des affaires maritimes, puis Guillaume Pépy, président de SNCF. Les cases vides de son agenda se sont assombries. La folle journée commence, elle n’est pas près de s’achever. •

 (Avec La Voix du Nord).

Publicités

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés dimanche 3 juin

Posted by ardsl sur 3 juin 2012

Trains supprimés

  • IR 2526 (Lucerne 14h00 – Genève aéroport 16h59) : supprimé uniquement entre Cornavin et Cointrin, en raison d’un dérangement technique à un véhicule.

Trains retardés

2h de retard pour :

  • le TGV 9836/7 (Bruxelles 16h18 – Perpignan 23h41) en raison d’un accident de personne en Belgique.
  • le TGV 5020/1 (Lille Europe 17h02 – Perpignan 23h41) en raison de l’attente du 9836/7 à Lille.

1h30 de retard pour :

  • le TER 17763 (Bercy 15h38 – Part-Dieu 20h40).
  • le TGV 7778 (Nice 17h27 – Part-Dieu 21h58) en raison de la réutilisation d’une rame retardée sur son trajet précédent et de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 6876 (Nice 17h27 – Dijon 23h40) mêmes motifs.

1h de retard pour le TER 17921 (Part-Dieu 8h40 – Chambéry 9h58) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies).

50 minutes de retard pour le TGV 4854/5 (Montpellier 10h03 – Strasbourg 15h45) en raison d’un incident technique sur le train et d’un dérangement d’installation.

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 7784 (Perpignan 8h18 – Part-Dieu 11h50) en raison de travaux et d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 5028/9 (Perpignan 13h18 – Lille Europe 19h57) en raison d’une panne à Montpellier.
  • le TGV 9868/9 (Perpignan 13h18 – Bruxelles 20h42) même motif.
  • le TGV 5098 (Nice 13h26 – Dijon 19h38) en raison d’un incendie aux abords des voies.
  • le TGV 5198/9 (Nice 13h26 – Metz 22h44) même motif.
  • le TGV 5184/5 (Nice 14h27 – Lille Europe 21h57) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TGV 5124/5 (Lille Europe 18h26 – Marseille 23h16) en raison de difficultés lors de la préparation du train.

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 6962/3 (Annecy 7h31 – Paris 11h18) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 5186/7 (Montpellier 18h02 – Lille Europe 22h57).
  • le TGV 5180/1 (Marseille 18h14 – Lille Europe 22h57).
  • le TGV 5194/5 (Marseille 19h14 – Lille Europe 0h01) en raison d’une panne en cabine de conduite à Avignon TGV ayant nécessitée un changement de rame à Lyon Part Dieu.

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 9241 (Paris 7h49 – Milan 14h45) en raison d’un voyageur malade à bord. Train détourné par Bourg-en-Bresse, en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies. Arrêt à Saint-Éxupéry supprimé.
  • le TGV 6232 (Figueras 10h20 – Paris 15h56) en raison de travaux.
  • l’IC 4480/1 (Bordeaux 10h44 – Part-Dieu 18h20) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 6062 (Figueras 10h51 – Paris 15h56) en raison de travaux.
  • le TER 886170 (Marseille 19h06 – Valence 21h31) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 9785 (Paris 19h11 – Genève 22h19) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17640 (Grenoble 19h23 – Part-Dieu 20h46) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 885838/9 (Grenoble 19h30 – Valence 20h46) en raison d’un incident technique sur le train.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 17605 (Part-Dieu 7h14 – Grenoble 8h40) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05).
  • le TGV 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05).
  • le TGV 6617 (Paris 13h53 – Part-Dieu 15h56) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17588/9 (Valence 17h41 – Grenoble 18h52).
  • le TGV 5122/3 (Lille Europe 18h26 – Grenoble 22h56) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17410 (Marseille 18h35 – Laragne 20h59).
  • le TER 17598/9 (Valence 22h14 – Grenoble 23h29).

15 minutes de retard pour :

  • l’IC 717 (Genève aéroport 7h36 – Saint-Gall 11h53) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 18514 (Chambéry 9h02 – Part-Dieu 10h20) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies. Train détourné par Ambérieu. Arrêts à Lépin et Pont-de-Beauvoisin supprimés.
  • le TER 17922 (Part-Dieu 9h34 – Chambéry 10h53) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TGV 9768 (Genève 9h42 – Paris 12h52).
  • le TGV 9828/9 (Bruxelles 12h18 – Marseille 17h46) en raison du retard du 6617.
  • le TGV 5028/9 (Lille Europe 13h03 – Marseille 17h46) même motif.
  • le TER 96512/3 (Part-Dieu 14h38 – Genève 16h27).
  • le TGV 5118/9 (Lille Europe 15h26 – Toulouse 22h42).
  • le TGV 9273 (Paris 15h57 – Lausanne 19h47) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 885896/7 (Valence 16h41 – Grenoble 17h52).
  • l’ICN 642 (Bâle 21h03 – Genève aéroport 23h59) en raison de travaux.
  • le TER 884543 (Bellegarde 22h09 – Évian 23h30).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :