ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Passages à niveau dangereux : une tardive prise de conscience

Posted by ardsl sur 8 juin 2012

Il y a quatre ans, le drame d’Allinges provoquait le lancement d’un plan national de suppression des passages à niveau dits « préoccupants ». Où en est-on aujourd’hui ?

Alors que vient de se dérouler, ce dimanche 3 juin, la fête annuelle de l’association « Sourire des anges », créée en la mémoire des sept collégiens décédés dans la collision entre un car et un TER, au passage à niveau de Mésinges, sur la commune d’Allinges, en juin 2008, l’Union Internationale des Chemins de fer (UIC) et Réseau Ferré de France (RFF) organisaient ce jeudi 7 juin à Paris le lancement officiel de la 4e édition de la Journée mondiale de sécurité routière aux passages à niveau, qui aura lieu le 5 juillet prochain.

L’occasion pour RFF de souligner les efforts engagés, depuis ce drame, pour supprimer les passages à niveau dits « préoccupants ». En 2011, 43 millions d’euros ont ainsi été investis par l’État, RFF et les collectivités territoriales pour supprimer ou améliorer ces passages à niveau ; 160 d’entre eux ont été supprimés et 263 ont été améliorés. Autre bilan : on a tout de même enregistré pour cette même année 110 collisions et 29 tués.

Dans plus de 98% des cas, l’accident est dû au non-respect du code de la route, souligne RFF, avec notamment :

  • une vitesse d’approche élevée des véhicules, qui n’ont pas le temps de s’arrêter et percutent le train qui passe ;
  • des passages en chicane entre les barrières fermées (voitures, piétons ou cyclistes) ;
  • un stop grillé (passage à niveau à croix de Saint-André) ;
  • enfin, 30% à 50% des fermetures de passages à niveau voient un usager de la route passer en infraction.

Dans le même temps, en Haute-Savoie, le Conseil général réuni pour voter son budget supplémentaire en début de semaine, a réaffirmé son engagement dans ce domaine : le budget des infrastructures routières connaît en effet une hausse conséquente, avec 25M€ supplémentaires. « Ceci permettra d’accélérer la concrétisation ou la poursuite de plusieurs projets essentiels pour l’aménagement du territoire départemental« , note le Département, dont le programme conjoint engagé avec Réseau Ferré de France pour la suppression des fameux passages à niveau préoccupants à Sallanches, à Reignier-Ésery et Étrembières et bien sûr à Allinges.

Quant au procès de l’accident de Mésinges, dont les familles des victimes réclament qu’il se tienne dès cette année, il pourrait bien n’avoir lieu qu’en 2013 (lire). Alors que RFF et SNCF, qui ont fait appel de leur mise en examen dans ce drame, seront fixés sur leur sort le 4 juillet prochain, date à laquelle la Chambre de l’instruction de la cour d’appel de Chambéry rendra sa décision.

(Avec tdg.ch).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :