ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Jean-Jack Queyranne rappelle la nécessité du Lyon – Turin

Posted by ardsl sur 13 juillet 2012

Jean-Jack Queyranne à Genève le 15 novembre 2011 lors de l’inauguration des travaux du CEVA. Photo : Joël Grandcollot.

Jean-Jack Queyranne, le président PS de la Région Rhône-Alpes a réaffirmé la nécessité du Lyon – Turin dans un communiqué daté du 12 juillet.

« Une récente déclaration gouvernementale laisse entendre que la liste des grands chantiers d’infrastructures ferroviaires programmés par l’État pourrait être réduite. Le projet Lyon – Turin ne saurait être concerné. Cette liaison ferroviaire, à double composante fret et voyageur représente un projet exemplaire pour réaliser le report modal de la route vers le rail. Depuis le gouvernement Jospin, le projet Lyon – Turin fait l’objet d’un engagement du gouvernement français dans le cadre d’un accord international Franco – Italien. L’Union Européenne l’a inscrit dans son réseau central prioritaire d’infrastructures et a financé pour partie les premiers travaux de prospective et de descenderie. Les accords internationaux ont permis de ramener la part de la contribution française à 25% du coût total du tunnel de base. Les collectivités locales de Rhône-Alpes se sont unanimement engagées à participer au financement des accès français entre l’aéroport Saint-Éxupéry et Saint-Jean-de-Maurienne. Il serait incompréhensible que la France renonce au Lyon – Turin pour lequel 800 millions d’euros ont déjà été mobilisés. Les conclusions de l’enquête publique viennent d’être portées à connaissance par le préfet de Savoie. Elles sont positives pour un ouvrage qui créera activités et emplois à un moment où le gouvernement comme l’Union Européenne sont à la recherche d’investissements favorables à la croissance. Dans les Alpes françaises la préservation du patrimoine naturel et de la biodiversité est une exigence alors que les nuisances s’accentuent avec le transit de plus de 1,2 million de poids lourds chaque année par les tunnels du Fréjus et du Mont Blanc. Soutenir le projet Lyon – Turin, c’est tout à la fois, faire le choix de l’Europe, du développement des échanges, de la préservation de l’environnement, au service de la sécurité des usagers et des populations. C’est pourquoi je demande solennellement au gouvernement de respecter la parole de la France en faveur du Lyon – Turin ».

 

Publicités

Une Réponse to “Jean-Jack Queyranne rappelle la nécessité du Lyon – Turin”

  1. […] au gouvernement de respecter la parole de la France en faveur du Lyon – Turin (lire le communiqué complet de Jean-Jack Queyranne). Dans les Alpes-Maritimes, le président du Conseil général et député UMP Éric Ciotti a […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :