ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 26 juillet 2012

Olivier Dutheillet de Lamothe présente en catimini son rapport sur le statut des cheminots

Posted by ardsl sur 26 juillet 2012

Le président de la section sociale du Conseil d’État a présenté le 24 juillet 2012 aux partenaires sociaux les principales lignes de son rapport sur le cadre social de l’ouverture à la concurrence des services ferroviaires régionaux de voyageurs. Il avait été mandaté par l’ancien gouvernement mais l’actuel ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, « ne se sent pas engagé par ce rapport« , indique une source syndicale.

Olivier Dutheillet de Lamothe a attendu le milieu de l’été pour « restituer » aux partenaires sociaux, à SNCF et aux opérateurs ferroviaires privés son rapport sur les conditions sociales de l’ouverture à la concurrence des trains régionaux et d’équilibre du territoire, les TER et les TET.

« Il s’agissait d’une restitution, le rapport n’est pas public, nous n’en avons même pas eu un exemplaire« , a-t-on appris de source syndicale.

Cette mission d’expertise lui avait été commandée par Nathalie Kosciusko-Morizet, l’ancienne ministre des Transports, dans la foulée des Assises ferroviaires en février 2012.

Abrogation de l’article 1 de la loi de 1940

Que préconise le président de la commission sociale du Conseil d’État ? De passer par la voie législative, puis réglementaire et enfin, de conclure un accord de branche afin de créer un statut unique du cheminot, ce qui mettrait fin au double statut actuellement en vigueur.

Aujourd’hui en effet, les presque 2000 salariés des entreprises ferroviaires privées (Colas Rail, Euro Cargo Rail, Europorte, VFLI etc.) autorisés depuis 2006 à exploiter des trains de fret relèvent du droit du travail. À l’inverse, l’organisation du travail des agents de SNCF (congés, repos, récupération, temps de service etc.) découle d’une loi de 1940 et est formalisée par des textes internes à la compagnie ferroviaire publique, les « RH ».

« Olivier Dutheillet-Lamothe propose d’abroger l’article 1 de la loi de 1940 et de soumettre ainsi la SNCF aux accords de branche négociés entre les partenaires sociaux« , explique cette même source.

Invité à cette présentation, Jean-Marc Ambrosini, conseiller social au cabinet du nouveau ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, a indiqué que le gouvernement ne se sentait nullement engagé par les conclusions de ce rapport qu’il n’a pas commandé.

Il va de nouveau consulter les parties prenantes en septembre sur le volet social de l’ouverture du rail à la concurrence, mais aussi sur le dossier de la gouvernance ferroviaire.

(Avec mobilicites.com).

Publicités

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un accident mortel près de Villeneuve-lès-Maguelone perturbe le trafic SNCF

Posted by ardsl sur 26 juillet 2012

D’importants retards ont eu lieu mercredi 25 juillet en fin d’après-midi sur le trafic SNCF, à cause d’un accident survenu sur les voies vers 19h20 entre Sète et Montpellier.

Une femme a trouvé la mort vers 19h20 en étant percutée par un TGV entre Villeneuve-lès-Maguelone et Mireval. Il pourrait s’agir d’un suicide.

Le trafic ferroviaire a été coupé dans les deux sens occasionnant des retards d’environ deux heures.

Deux trains immobilisés

Deux trains ont été immobilisés en pleine voie : un TER dont les voyageurs sont pris en charge afin d’être ramenés vers Montpellier, et le TGV 5314/5, parti de Toulouse et à destination de Lyon. Selon SNCF, la climatisation y fonctionnait correctement, et le bar est resté ouvert.

Quatre autres trains ont été retenus dans différentes gares de cette ligne.

Le trafic a repris normalement vers 21h.

(Avec midilibre.fr).

 

Posted in Languedoc-Roussillon, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un policier blessé dans une manifestation anti-LGV en Italie

Posted by ardsl sur 26 juillet 2012

Un responsable de la police italienne a été blessé samedi 21 juillet dans la soirée par un engin explosif lors de heurts avec des manifestants hostiles au projet de LGV Lyon – Turin dans le val de Suse.

Giuseppe Petronzi, chef de la division des opérations spéciales de la police à Turin, a été hospitalisé pour des brûlures aux jambes.

Les incidents ont opposé devant un chantier des dizaines de militants du mouvement «No TAV» («Non au TGV») aux forces de l’ordre, qui ont tiré des cartouches de gaz lacrymogène.

Les villageois du val de Suse, soutenus par une coalition de militants étrangers, se battent depuis des mois contre ce projet de 15 milliards d’euros signé entre la France et l’Italie en 2001.

Le gouvernement fait valoir que la ligne ferroviaire à grande vitesse, qui réduira à quatre heures, soit près de la moitié de la durée actuelle, le temps de trajet entre Paris et Milan, est vital pour renforcer les liens entre le nord de l’Italie et le reste du continent européen.

(Avec 20minutes.fr).

 

Posted in Italie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Capacité renforcée pour le TER Genève 7h29 – Lyon 9h22 dès le 28 juillet

Posted by ardsl sur 26 juillet 2012

La direction régionale SNCF du TER Rhône-Alpes a décidé d’augmenter la capacité du TER 96556/7 (Genève 7h29 – Lyon Part-Dieu 9h22) les samedis du 28 juillet au 1er septembre.

Le TER 96556/7 (Genève 7h29 – Lyon Part-Dieu 9h22) sera équipé de 2 rames ZGC les samedis au départ de Bellegarde à partir du 28 juillet et ce jusqu’au 1er septembre inclus.

Ainsi c’est 440 voyageurs qui pourront voyager dans les conditions optimales de confort contre 220 jusqu’à samedi 21 juillet.

La capacité notoirement insuffisante samedi 21 juillet avait été dénoncée dans la presse et sur le blog ARDSL (lire notre article à ce sujet).

Posted in Ain, Matériel, Rhône, Rhône-Alpes, SNCF | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Sathonay – Trévoux : études pour une réouverture en 2017

Posted by ardsl sur 26 juillet 2012

Le Conseil Régional Rhône-Alpes a approuvé lors de sa dernière Commission permanente, la convention avec l’État et Réseau Ferré de France pour le financement des études d’avant projet (phase 1) pour la réouverture au trafic ferroviaire de la ligne Sathonay – Trévoux.

L’étude comprendra la sécurité aux passages à niveau et les études socio-économiques. Réseau Ferré de France recevra une subvention forfaitaire de 100000 euros pour la participation à ces études.

La ligne Sathonay – Trévoux a été ouverte au trafic voyageurs jusqu’en 1938 et au trafic fret jusqu’en 2010, deux trains de fret par sens et par jour ralliant Sathonay à la zone industrielle de Neuville-sur-Saône.

Les études seront lancées selon un scénario de desserte qui envisage des navettes omnibus, avec six arrêts intermédiaires entre Trévoux et Sathonay. Les navettes auraient une fréquence de d’une demi-heure en heure de pointe. Des correspondance seraient assurées en gare de Sathonay avec les trains de la ligne Lyon – Bourg en Bresse passant par la ligne de la Dombes.

Le mode routier a été exclu des hypothèses car il rendrait impossible le transport de fret. Le matériel serait un matériel léger de type tram-train Dualis. L’investissement serait de 127 millions d’euros pour une mise en service en 2017.

La réouverture engendrerait une fréquentation de 5600 voyageurs par jour dès la réouverture. On évoque un potentiel de 6500 voyageurs par jour à l’horizon 2030.

Un temps de parcours de 40 à 45 minutes est envisagé entre Trévoux et Lyon Part-Dieu.

Le projet a été réintégré au Contrat de Projet État-Région 2007-2013 en ouvrant la possibilité d’inscrire des crédits d’études. Lors du comité de pilotage de février 2012, il avait été décidé de lancer un premier volet d’études opérationnelles.

La Région Rhône-Alpes finance à 100% un avant-projet phase 1 pour un montant de 150000€. Le rendu des études est attendu pour l’automne 2012. Les études lancées portent sur :

  • une mise à jour par RFF de l’étude de sécurité des passages à niveaux et étude d’exploitation
  • une étude du « PN42bis » par le Département de l’Ain)
  • une actualisation par RFF de l’étude de potentiel et socio économie du projet
  • une étude par SNCF de localisation des sites de maintenance
  • un engagement des démarches sur les gares pris en charge et animé par la Région (assistée par l’Agence d’Urbanisme de Lyon) avec l’élaboration d’un protocole d’intermodalité et d’insertion urbaine pour chaque gare, ainsi que la consolidation du programme d’aménagement pour chaque gare.

(Avec enviscope.com).

Posted in Ain, Etudes, Matériel, Rhône | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une rame du Regio2N de Bombardier en essais au centre d’essais ferroviaires de Petite-Forêt

Posted by ardsl sur 26 juillet 2012

Depuis le 4 juillet, la rame n°2 du Regio2N, le dernier né des trains de Bombardier, un porteur haute densité, est à l’essai au centre d’essais ferroviaires (CEF) de Petite-Forêt, près de Valenciennes.

Les équipes de l’industriel ferroviaire testent le comportement de ce nouveau train régional à deux niveaux face à un déraillement.

La rame, très longue, roule à 3 km/h sur une voie un peu inclinée. Son comportement est décrypté par des capteurs puis analysé par des ingénieurs maison.

Cette rame reviendra ensuite sur le site de Crespin pour une autre série d’essais puis des essais de traction et de portes sur centre d’essai et voies ferrées.

L’homologation est prévue pour la fin 2013. La fabrication en série débutera dans la foulée.

La Région Rhône-Alpes a commandé 40 exemplaires du Regio2N. Les livraisons sont prévues entre 2013 et 2015.

(Avec La Voix du Nord).

 

Posted in Matériel | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

LGV Paris – Lyon : le câble coupé, réparé

Posted by ardsl sur 26 juillet 2012

Le câble sectionné mercredi 25 juillet dans la soirée  dans l’Yonne sur la ligne à grande vitesse entre Paris et Lyon a été réparé plus vite que prévu, a indiqué SNCF jeudi 26 juillet en début d’après-midi, permettant un retour progressif à la normale des trafics.

« Des retards vont perdurer mais ils se résorberont en fin d’après-midi« , a précisé un porte-parole de l’entreprise ferroviaire, alors que quelque 60000 voyageurs à bord de 200 TGV ont été touchés.

Les réparations ont été terminées vers 13h30 et, depuis le début de l’après-midi, tous les TGV sur cet axe peuvent de nouveau emprunter la LGV et circuler à leur vitesse habituelle.

Un câble en cuivre enterré à environ 30 centimètres de profondeur, servant à alimenter la signalisation sur une portion importante de la LGV, a été coupé sur la commune de Cuy, près de Sens, un nouvel « acte de malveillance » dénoncé par SNCF.

« Quasiment tous les TGV du sud-est et une partie des TGV Rhin-Rhône sont impactés » par des retards de une heure à une heure trente, a précisé à Lyon Jean-Christophe Archambault, directeur de l’axe TGV sud-est, qui estime que le trafic devrait revenir à la normale autour de 19h00.

« On a constaté les dégâts, ils sont venus avec un gros outillage » sur les lieux à Cuy, a ajouté le responsable de SNCF lors d’une conférence de presse en gare de la Part-Dieu, photo du câble sectionné à l’appui.

« Ça peut être un acte de malveillance, de sabotage, ou une préparation à un vol« , a-t-il précisé, alors qu’une enquête de gendarmerie est en cours.

(Avec AFP).

Posted in Bourgogne, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Câble SNCF sectionné : les TGV en retard sur l’axe Paris – Lyon

Posted by ardsl sur 26 juillet 2012

Un acte de malveillance sur la LGV entre Paris et Lyon a provoqué mercredi 25 juillet dans la soirée des retards de 30 minutes à près de trois heures sur une quinzaine de TGV en direction ou en provenance du sud-est. De nouveaux retards ont été constatés jeudi 26 juillet.

Un câble a été sectionné dans l’Yonne, selon les premières constatations. Des agents SNCF ont travaillé durant la nuit du 25 au 26 juillet sur ce problème. Mais des retards ont encore été enregistrés jeudi 26 juillet dans les deux sens.

En début de soirée mercredi 25 juillet, les systèmes automatiques de sécurité, détectant un problème, ont bloqué les trains à environ 90 km au sud de Paris. Un TGV en direction de Lyon, parti de Paris à 19h53, a été arrêté près de deux heures à cet endroit. Il est arrivé à Lyon avec près de trois heures de retard.

Une douzaine d’autres TGV, détournés sur la voie classique ne permettant pas la grande vitesse, ont dû allonger leur temps de parcours de 30 à 45 minutes. Deux autres TGV ont eu entre une heure trente et deux heures de retard.

(Avec AFP).

Posted in Bourgogne, Retards / Suppressions | Tagué: , | Leave a Comment »

Le projet de LGV Paris – Orléans – Clermont-Ferrand – Lyon encore sur les rails ?

Posted by ardsl sur 26 juillet 2012

Le 3 juillet, le ministre des Transports annonçait la nécessaire « hiérarchisation » des projets de lignes à grande vitesse (LGV). Le 11 juillet, c’est le ministre du Budget qui annonçait le gel de plusieurs projets de cette nature. Dans ce contexte, la LGV Paris – Orléans – Clermont-Ferrand – Lyon a-t-elle encore un avenir ?

Les acteurs du projet veulent y croire. D’abord parce qu’il a fait l’objet d’un débat public (réglementaire) de plusieurs mois, qui a débouché sur un consensus favorable, tant de la part des élus de gauche que de droite. Ensuite, le 7 juin, Réseau ferré de France (RFF) a annoncé qu’il allait mener des études complémentaires (RFF en paiera 1M€ ; l’État, 1M€, et les Régions concernées autant, soit 200000€ chacune) pour affiner le projet. Un bon signe.

Le 6 juillet, l’association TGV Grand Centre Auvergne qui milite en faveur du POCL, a été reçu au ministère des Transports. « La discussion a été positive et nos demandes ont reçu une réelle écoute », commentait le président, Rémi Pointereau. L’association a cependant insisté auprès du ministre pour qu’un préfet coordinateur soit rapidement mandaté pour conduire la suite du dossier.

Enfin, le 11 juillet, alors que le ministre du Budget faisait son annonce, la même association, réunie au Sénat, a adopté une motion (adressée à une vingtaine de personnalités) pressant notamment le gouvernement de soumettre au plus vite le projet à la Commission européenne pour son inscription dans le réseau central européen des transports et de faire bénéficier ledit projet des « project bonds ». L’Europe a en effet adopté, fin mai, le principe des « project bonds » pour financer des grands travaux et relancer la croissance : il s’agit d’une enveloppe européenne de 230M€ auxquels s’ajouteraient des participations privées, le tout permettant de mobiliser jusqu’à 5 milliards d’euros.

Si les promoteurs du POCL vont largement jouer la carte « aménagement du territoire », ils comptent aussi miser sur l’une des premières raisons objectives du projet : soulager la ligne Paris – Lyon qui arrive à saturation.

(Avec La Nouvelle République).

Posted in Auvergne, Bourgogne, Loire, Politique, Rhône | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés jeudi 26 juillet

Posted by ardsl sur 26 juillet 2012

Acte de malveillance dans l’Yonne

Le trafic est très perturbé sur la LGV Sud-Est en raison de problèmes de signalisation consécutifs à des vols de câbles dans l’Yonne.

Certains trains ont été détournés par la ligne classique.

Ligne Martigny – Le Châtelard

Le trafic ferroviaire est interrompu depuis 15h30 entre Le Trétien et Finhaut sur la ligne Martigny – Le Châtelard en raison d’un dérangement à la ligne de contact. Les trains sont supprimés uniquement entre Le Trétien et Finhaut. Des bus de remplacement circulent entre Le Trétien et Finhaut.

Trains retardés

1h45 de retard pour le TGV 6602 (Part-Dieu 6h04 – Paris 8h13) en raison d’un acte de vandalisme.

1h30 de retard pour :

  • le TER 96500/1 (Part-Dieu 6h38 – Genève 8h27) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 9765 (Paris 9h11 – Genève 12h16) en raison d’un acte de vandalisme.

1h15 de retard pour :

  • le TGV 6609 (Paris 9h57 – Part-Dieu 11h56) en raison d’un acte de vandalisme.
  • le TGV 6611 (Paris 10h57 – Part-Dieu 12h56) même motif.
  • le TGV 6613 (Paris 11h53 – Part-Dieu 13h56) même motif.
  • le TGV 9269 (Paris 11h57 – Lausanne 15h44) en raison d’un acte de vandalisme.
  • le TGV 9773 (Paris 12h11 – Genève 15h27) même motif.

1h de retard pour :

  • le TGV 9763 (Paris 8h11 – Genève 11h27) en raison d’un acte de vandalisme.
  • le TGV 9769 (Paris 11h11 – Genève 14h16) même motif.

50 minutes de retard pour :

  • le TGV 6605 (Paris 7h53 – Part-Dieu 9h56) en raison d’un acte de vandalisme.
  • le TGV 6607 (Paris 8h57 – Part-Dieu 10h56) même motif.
  • le TGV 6610 (Part-Dieu 9h04 – Paris 11h03) même motif.

45 minutes de retard pour le TGV 9261 (Paris 7h57 – Lausanne 11h44) en raison d’un acte de vandalisme.

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 6608 (Part-Dieu 8h04 – Paris 10h15) en raison d’un acte de vandalisme.
  • le TGV 6612 (Part-Dieu 10h04 – Paris 12h07) même motif.

30 minutes de retard pour le TGV 6601 (Paris 5h50 – Part-Dieu 7h56) en raison d’un acte de vandalisme.

25 minutes de retard pour le TGV 6886/7 (Nice 10h57 – Genève 17h16).

20 minutes de retard pour le TER 96502/3 (Part-Dieu 8h38 – Genève 10h27) en raison de la panne d’un autre train.

15 minutes de retard pour l’IR 1735 (Genève aéroport 15h27 – Brigue 18h02) en raison d’un dérangement technique à la locomotive.

Posted in Bourgogne, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :