ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Le Parti socialiste ne veut pas d’un second tunnel routier au Gothard

Posted by ardsl sur 31 juillet 2012

Un mois après que le Conseil fédéral se soit prononcé en faveur du le percement d’un second tunnel au Gothard, le Parti socialiste s’oppose au projet car il conduirait à une augmentation du trafic routier.

Le Parti socialiste s’oppose à la construction d’un second tube pour le tunnel routier du Gothard, annoncée par le Conseil fédéral (lire notre article à ce sujet). Il dénonce un projet qui va à l’encontre des efforts faits jusqu’ici pour transférer le trafic de la route au rail et qui « viole » ainsi la volonté populaire.

En outre, l’ouverture d’un deuxième tube conduirait inéluctablement à une augmentation du trafic routier, « malgré toutes les promesses du camp bourgeois et du Conseil fédéral« . Celui-ci a assuré fin juin que seule une voie serait ouverte à la circulation dans chaque tunnel.

« Il va de soi qu’à peine le second tube inauguré, la pression deviendrait très forte pour qu’on augmente la capacité du Gothard« , a indiqué le PS lundi 30 juillet à Berne. Le PS estime qu’un deuxième tube ne profiterait pas non plus aux régions environnantes.

Référendum si besoin

Le PS compte s’opposer au deuxième tube au Parlement et « utilisera si besoin l’arme du référendum« . Le parti ne se contente pas de rejeter le projet routier, il demande de faire des efforts supplémentaires en vue du transfert de la route au rail.

« Les travaux d’assainissement imminents du tunnel actuel sont en fait la meilleure occasion de mettre en fonction une route nationale roulante et une chance de développer vraiment la bourse du transit alpin« , selon lui.

Coûts sous-évalués selon le PS

Les coûts d’un deuxième tunnel calculés par l’Office fédéral des routes se situeraient entre 900 millions et 1,4 milliard.

Mais ces chiffres ne tiennent pas compte des coûts d’exploitation et d’entretien du second tunnel autoroutier, qui s’ajoutent, selon le PS, aux coûts de fonctionnement du tunnel existant, maintenant en service.

Ainsi, le PS estime que les coûts se chiffreraient entre 1,6 et 2 milliards de francs sur une durée de 40 ans, soit jusqu’au premier assainissement du second tunnel.

Pour les socialistes, le surcoût effectif reviendrait entre 2,5 et 3,4 milliards de francs.

(Avec ATS et rts.ch).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :