ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 7 août 2012

Ondéa : hausse des tarifs de 6,25% à compter du 1er septembre

Posted by ardsl sur 7 août 2012

Ondéa n’a pas fait pas machine arrière : les tarifs ont augmenté dans leur ensemble de 6,25% le 1er septembre. Une hausse devenue nécessaire selon la CALB et Keolis, la société de transport exploitante du réseau Ondéa. Une telle hausse n’avait pas été observée depuis 2008.

Depuis le 1er septembre, le carnet de 10 tickets coûte 10€ au lieu de 9€ et l’abonnement annuel adulte 250€ au lieu de 230€.

Si la hausse est quasi générale, elle concerne en premier lieu les abonnements mensuels. Le ticket à l’unité reste au même prix, à savoir 1,20€ pour un aller simple et 3€ pour la journée.

Les abonnements annuels moins touchés

Ainsi comptez une augmentation avoisinant 12% pour les abonnements mensuels.

Deux facteurs majeurs

À l’évidence, cette hausse ne correspond pas à un simple ajustement annuel des tarifs, mais résulte à la fois de l’entrée en vigueur au 1er janvier 2012 d’un nouveau taux de TVA, passé de 5,5% à 7% et d’une nette augmentation des charges de l’entreprise de 150000€.

En cause, l’envolée du prix du carburant notamment, qui a induit 80000€ de charges supplémentaires et qui a impliqué par là même, une hausse des salaires d’une cinquante d’employés.

Une répercussion des coûts que la société Keolis a demandé à faire supporter en partie aux usagers lors du dernier conseil d’administration de la Communauté d’agglomération du lac du Bourget (CALB).

Malgré une réorganisation du réseau en 2009 et des ajustements annuels des tarifs, Keolis, délégataire de service public, a vu sa demande satisfaite après un long débat quant à l’enjeu d’une répercussion de la hausse des charges sur les usagers.

La politique de la CALB avait été de préserver autant que faire se peut les usagers du réseau. La CALB avait déjà versé près de trois millions d’euros à la société Keolis pour soutenir sa mission de service de transports publics.

Cette année, l’équilibre budgétaire de la CALB était en jeu. « Jusqu’à présent, la CALB finance par l’impôt 90 % du coût total du transport en commun. Ce qui reste à payer à l’usager représente 10 % », rappelle Dominique Dord, président de la CALB.

(Avec L’Essor Savoyard).

Posted in Savoie, Tarification | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Chamonix : déraillement au Montenvers

Posted by ardsl sur 7 août 2012

À 12h05 mardi 7 août, un déraillement sans gravité s’est déroulé sur le train du Montenvers à hauteur de la gare d’arrivée des Planards.

Le train roulant lentement, il s’est « posé » sur le ballast sans faire de blessé. La ligne comporte trois trains, un était en amont, l’autre en aval. Les passagers en amont ont du pu être acheminés jusqu’au lieu de l’incident, passer le problème à pied, et être acheminés jusqu’en bas dans le 3e train, manœuvre qui a duré jusqu’à 14h45, heure où la voie et la billetterie ont été rouvertes.

(Avec : latribunerepublicaine.fr).

Posted in Retards / Suppressions, Vallée de l'Arve | Tagué: , , | Leave a Comment »

Le Congrès mondial de la mobilité et des transports à Genève en 2013

Posted by ardsl sur 7 août 2012

Genève et sa région se préparent à accueillir, en 2013, des milliers de congressistes lors du 60e Congrès international de l’UITP (Union internationale des transports publics).

Le dossier des TPG (Transports publics genevois) a été remarqué en raison de sa qualité et de sa vision des transports publics transfrontaliers.

Des années de préparation. Le dossier présenté à l’UITP par Patrice Plojoux, président du conseil d’administration des TPG devait être solide et bien documenté pour remporter la palme. L’Union internationale des transports publics, dont le siège est à Bruxelles, a été créée en 1885, avec pour domaine d’activités l’organisation et la réglementation des transports publics. Elle regroupe les autorités politiques, exploitants de sociétés de transport public, des instituts scientifiques, des prestataires de services et de l’industrie du transport public, désirant coopérer sur une échelle mondiale tout en partageant leur expérience et leur savoir-faire.

Le dossier genevois, accepté depuis trois ans, était en concurrence forte avec d’autres dossiers, comme celui de Lyon ou de Montréal. Le dernier congrès de l’UITP, bi-annuel, avait lieu à Dubai. « Je fais partie du policy board, comme observateur permanent » , explique Patrice Plojoux. « Un bon point pour nous », explique Patrice Plojoux, « démontrer la cohérence et la solidarité existant entre nos différents partenaires : Ville de Genève, TPG, Genève Tourisme, Palexpo et même RATP. » Le réseau des transports est connu comme un très bon réseau. « Nous présentons des lignes par bateaux, trains, trams et câbles. Les réalisations suisses sont remarquables, tels les tunnels et le réseau ferroviaire cadencé connu pour son excellence et son efficacité », poursuit-il.

Plusieurs pays et villes regardent du côté du « Grand Genève » car articuler un réseau sur deux territoires nationaux, avec des normes techniques, une monnaie et des règlements différents est un réel défi. C’est pourtant le fer de lance de la collaboration transfrontalière et les collaborations dans ce sens vont devenir très intéressantes. Patrice Plojoux, passionné par son sujet, a bien conscience des multiples difficultés que cela suppose mais avec une grande jovialité, il se réjouit de participer aux projets qui vont modifier beaucoup nos habitudes. « À Genève, parce qu’il s’agit d’une ville de moyenne importance, nous pouvons faire appel au matériel de pointe », ajoute-t-il. En quelques années, le canton a rattrapé son retard : augmentation du réseau de 58% en huit ans et il est prévu 35% d’amélioration d’ici quatre ans.

Il est attendu 10000 visiteurs sur l’aire d’exposition, 30000 m², réservée aux professionnels des transports. De grands constructeurs comme Bombardier ou Siemens seront présents. « Pour les TPG, c’est une forme de reconnaissance », se réjouit Patrice Plojoux. Il y aura des retombées économiques importantes dans l’hôtellerie et le tourisme (600 personnes à guider) mais difficiles à chiffrer actuellement.

(Avec La Tribune Républicaine).

Posted in Conférence, Genève | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Annecy : 6 nouveaux bus sur le réseau Sibra

Posted by ardsl sur 7 août 2012

Mercredi 18 juillet 2012, les 6 nouveaux bus acquis par la Communauté d’agglomération d’Annecy (C2A) ont été présentés à la presse.

Ci-dessous l’article publié par Le Dauphiné Libéré dans son édition du 20 juillet.

Posted in Bassin annecien, Fréquentation, Matériel | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Circulation ferroviaire : retards et suppressions constatés mardi 7 août

Posted by ardsl sur 7 août 2012

Die : un cheval écrasé par un TER

Les faits ont eu lieu à la sortie de Die en direction de Luc-en-Diois. Il était environ 18h, quand une jeune fille qui ramenait par le licol deux chevaux au “bercail” a préféré gagner du temps, et au lieu d’un détour… couper en traversant la voie ferrée. Un des deux chevaux a alors été percuté par le TER 17366 (Briançon 15h08 – Romans 19h03). Il n’a pas survécu au choc.

Les gendarmes de la communauté de brigades de Die ont procédé aux constatations d’usage. La jeune fille et l’autre cheval sont indemnes, de même que les 250 passagers du TER. Un arrangement devrait intervenir entre SNCF et le propriétaire du cheval, un particulier en vacances dans le Diois.

Cheval-Blanc : le feu ravage un champ situé à proximité de la voie ferrée

L’ampleur de l’incendie n’était pas considérable mais a tout de même nécessité l’intervention de 36 sapeurs-pompiers hier entre 14h30 et 17h30, chemin des Iscles, sur la commune de Cheval-Blanc, en bordure de Durance.

Le feu a pris dans un champ et s’est propagé à la faveur du léger vent qui soufflait hier dans le département, enjambant la route pour se répandre dans le champ voisin. Au total, ce sont 8000 m2 d’herbes qui sont partis en fumée.

Les pompiers de Cavaillon (sous les ordres de l’adjudant-chef Mourgues), de L’Isle-sur-la-Sorgue et de Mérindol étaient mobilisés.

Le trafic ferroviaire ralenti

Le trafic sur la voie de chemin de fer passant tout proche a été ralenti mais pas interrompu. Quant à la LGV située un peu plus loin, elle n’a pas été perturbée par l’incendie.

Malgré l’arrivée sur place du Groupe d’intervention feu de foret (GIFF), il n’y a pas eu de largage de l’eau en raison de la présence d’une station de captage des eaux jouxtant le lieu de l’incendie.

Trains supprimés

  • TER 886712/3 (Ambérieu 8h35 – Saint-Étienne 10h10) : supprimé uniquement entre Lyon et Ambérieu, en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • TER 884662/3 (Saint-Gervais 10h03 – Bellegarde 11h50) : supprimé uniquement entre Annemasse et Bellegarde, en raison d’un accident de personne à Archamps.
  • TER 884509 (Bellegarde 10h09 – Évian 11h30) : supprimé uniquement entre Archamps et Évian, en raison d’un accident de personne.
  • TER 884608/9 (Bellegarde 10h09 – Saint-Gervais 11h55) : supprimé uniquement entre Archamps et Annemasse, en raison d’un accident de personne.
  • TGV 6692/3 (Saint-Étienne 10h13 – Paris 13h03) : supprimé uniquement entre Saint-Étienne et Lyon, en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 884570 (Évian 10h30 – Bellegarde 11h50) : supprimé uniquement entre Annemasse et Bellegarde, en raison d’un accident de personne à Archamps.
  • TER 886816/7 (Saint-Étienne 10h50 – Part-Dieu 11h36) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • TER 886718/9 (Part-Dieu 11h24 – Saint-Étienne 12h10) même motif.
  • TER 884517 (Bellegarde 12h09 – Évian 13h27) : supprimé uniquement entre Bellegarde et Annemasse, en raison d’un accident de personne à Archamps.
  • TER 884616/7 (Bellegarde 12h09 – Saint-Gervais 13h55) : supprimé uniquement entre Bellegarde et Annemasse, en raison d’un accident de personne à Archamps.
  • TER 885607 (Grenoble 12h10 – Gap 14h26) : supprimé uniquement entre Clelles et Gap, en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 886720/1 (Part-Dieu 12h24 – Saint-Étienne 13h10) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • TER 886925 (Roanne 12h24 – Saint-Étienne 13h38) en raison de la mort d’un passager d’un autre TER au Coteau (lire).
  • TER 886726/7 (Ambérieu 13h07 – Saint-Étienne 14h40) : supprimé uniquement entre Lyon et Ambérieu, en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • TER 886724/5 (Part-Dieu 13h24 – Saint-Étienne 14h10) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • TER 886870/1 (Saint-Étienne 14h20 – Part-Dieu 15h06) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • TER 886762/3 (Part-Dieu 14h24 – Saint-Étienne 15h10) même motif.
  • TER 886832/3 (Saint-Étienne 14h50 – Part-Dieu 15h36) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • TER 886730/1 (Part-Dieu 15h24 – Saint-Étienne 16h10) même motif.
  • TER 886852/3 (Saint-Étienne 18h50 – Part-Dieu 19h36) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • TER 17366 (Romans 19h53 – Briançon 0h03) : supprimé uniquement entre Gap et Briançon.

Trains retardés

2h de retard pour le TER 17366 (Briançon 15h08 – Romans 19h03) en raison d’une collision avec un cheval à Die.

1h30 de retard pour le TER 886617 (Roanne 11h30 – Part-Dieu 12h48) en raison du décès d’un passager (lire).

1h15 de retard pour :

  • le TER 17365 (Romans 17h54 – Gap 20h42) en raison de la collision entre un cheval et le 17366 à Die.
  • le TER 17369 (Romans 19h53 – Gap 22h47) en raison de la réutilisation de la rame du 17366.

1h de retard pour :

  • le TER 886828/9 (Saint-Étienne 13h50 – Part-Dieu 14h36) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • le TER 17724 (Marseille 17h04 – Part-Dieu 20h40) en raison d’un dérangement d’installation.

50 minutes de retard pour :

  • le TER 96552/3 (Saint-Gervais 5h03 – Part-Dieu 8h22) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 96554/5 (Évian 5h34 – Part-Dieu 8h22) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 889976/7 (Le Puy 12h41 – Part-Dieu 14h54) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • le TER 17718 (Marseille 15h06 – Part-Dieu 18h40) en raison d’un dérangement d’installation.

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 5032 (Dijon 9h20 – Nice 15h36) en raison de travaux.
  • le TER 884608/9 (Annemasse 10h49 – Saint-Gervais 11h55) en raison d’un accident de personne à Archamps.
  • le TER 889980/1 (Part-Dieu 12h06 – Le Puy 14h23) en raison d’un incident d’alimentation électrique.

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 6806/7 (Genève 6h42 – Marseille 10h17) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 5306/7 (Bordeaux 7h37 – Dijon 15h39) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 886734/5 (Ambérieu 16h08 – Saint-Étienne 17h42).
  • le TER 886844/5 (Saint-Étienne 16h50 – Ambérieu 18h25).

25 minutes de retard pour :

  • le TER 889993 (Bas-Monistrol 7h58 – Saint-Étienne 8h44).
  • le TER 886758/9 (Part-Dieu 10h24 – Saint-Étienne 11h10) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • le TER 886760/1 (Ambérieu 11h07 – Saint-Étienne 12h40) même motif.
  • le TER 886722/3 (Ambérieu 12h07 – Saint-Étienne 13h40) même motif.
  • le TER 886824/5 (Saint-Étienne 12h50 – Part-Dieu 13h36) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • le TGV 6684/5 (Paris 12h57 – Saint-Étienne 15h47) même motif.
  • le TER 886728/9 (Ambérieu 14h07 – Firminy 16h03) même motif.
  • le TER 886764/5 (Part-Dieu 15h54 – Saint-Étienne 16h40) même motif.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 886204/5 (Perrache 6h41 – Firminy 7h50).
  • l’EC 32 (Milan 8h25 – Genève 12h18) en raison de travaux.
  • le TER 886714/5 (Ambérieu 9h07 – Saint-Étienne 10h40) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • le TER 886716/7 (Part-Dieu 10h54 – Saint-Étienne 11h40) même motif.
  • le TER 17404/5 (Marseille 12h35 – Briançon 17h13) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 886726/7 (Ambérieu 13h07 – Part-Dieu 13h48).
  • le TER 886118 (Valence 14h29 – Part-Dieu 15h40) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5376/7 (Marseille 15h42 – Le Havre 22h01) en raison de la présence d’un bagage non identifié.
  • le TER 886848/9 (Saint-Étienne 17h50 – Ambérieu 19h25).
  • le TER 886155 (Part-Dieu 21h20 – Valence 22h32).

15 minutes de retard pour :

  • le TER 96550/1 (Bellegarde 5h52 – Part-Dieu 7h24) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 886902 (Saint-Étienne 6h22 – Roanne 7h34) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17805 (Dijon 7h40 – Part-Dieu 9h42).
  • le TER 885607 (Grenoble 12h10 – Clelles 13h11) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 5324/5 (Rennes 12h10 – Part-Dieu 16h30) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6198 (Miramas 16h15 – Paris 20h41) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 886232/3 (Perrache 17h11 – Saint-Étienne 17h57).
  • le TER 886196 (Avignon 19h01 – Part-Dieu 21h40).

(Avec ledauphine.com).

Posted in Drôme, Provence, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Archamps : une femme se donne la mort en s’allongeant sur la voie ferrée

Posted by ardsl sur 7 août 2012

Le drame s’est produit au passage à niveau d’Archamps, un endroit isolé du réseau secondaire en pleine campagne genevoise.

Une femme, habitante de Saint-Julien-en-Genevois, âgée d’une cinquantaine d’années est morte vers 10h30 mardi 7 août au passage à niveau n°33 à Archamps, percutée par les TER 884509 (Bellegarde 10h09 – Évian 11h30) et 884608/9 (Bellegarde 10h09 – Saint-Gervais 11h55 – rame ZGC n°27671).

La ligne a été suspendue entre Saint-Julien et Annemasse, le temps de permettre aux services de secours et de sécurité d’évacuer dignement le corps de la victime. Le train a été stoppé pendant deux heures sur la voie longeant la zone commerciale d’Archamps.

Pompiers et gendarmes ont été rapidement dépêchés sur les lieux de l’accident pour organiser l’évacuation du corps de la victime coincé sous le train au niveau du milieu de la double rame du TER. Il s’agissait de la première intervention sur le terrain pour le capitaine Stéphane Lhyvernay qui a pris depuis quelques jours le commandement de la compagnie de Saint-Julien-en-Genevois. L’intervention des pompiers n’a pas été facilitée par la violence du choc qui a engendré le blocage du corps de la victime sous le train.

Selon les premiers éléments recueillis par les policiers auprès du conducteur du TER, la femme se serait allongée sur les rails à une soixantaine de mètres de l’arrivée du train. Le freinage d’urgence enclenché à l’approche du passage à niveau d’Archamps n’aura pas permis d’éviter la catastrophe. La femme décéda sur le coup.

Un car affrété par SNCF a été dépêché sur place pour prendre en charge jusqu’à la gare d’Annemasse les quelques dizaines de voyageurs présents dans le train. Les voyageurs au départ d’Annemasse et des gares suivantes ont été acheminées par des trains de remplacement.

Selon les premières constatations, la femme était chaussée de petites sandalettes aux semelles en liège.

(Avec ledauphine.com et latribunerepublicaine.fr).

Posted in Genevois, Passage à niveau, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

David Azéma prend la tête de l’Agence des participations de l’État

Posted by ardsl sur 7 août 2012

À peine arrivé à la tête de Keolis, filiale de SNCF, David Azéma démissionne pour diriger l’Agence des participations de l’État où il a été nommé le 1er août 2012 par le gouvernement. Jean-Pierre Farandou le remplace chez Keolis.

Nommé début juin 2012 à la tête de Keolis, l’ex bras droit de Guillaume Pépy quitte les commandes de la filiale de SNCF spécialisée en transport public pour prendre la direction de l’Agence des participations de l’État (APÉ), organisme public chargé de piloter la fonction d’actionnaire de l’État dans des entreprises publiques.

Selon un communiqué de SNCF, Jean-Pierre Farandou, anciennement patron de la branche Proximités et nommé fin mai directeur général délégué de l’Épic SNCF, remplace David Azéma à la présidence du directoire de Keolis.

(Avec mobilicites.com).

Posted in Politique, SNCF | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Le Pontet : une femme retrouvée morte près de la voie ferrée

Posted by ardsl sur 7 août 2012

La victime a très vraisemblablement été percutée par un train. Il pourrait s’agir d’une femme de 55 ans, originaire de Villeurbanne.

Lundi 6 août vers 8h45, un patrouilleur SNCF a découvert le corps d’une femme tout près de la voie ferrée, au Pontet. La victime a très vraisemblablement été percutée par un train. L’enquête en cours doit permettre de l’identifier formellement.

Il pourrait s’agir d’une femme de 55 ans, originaire de Villeubanne (Rhône), qui s’était établie de manière précaire à proximité des lieux où son cadavre a été découvert. Le corps a été transféré à l’Institut médico-légal de Marseille. La thèse du suicide est étudiée de près.

Le trafic ferroviaire a été perturbé un peu plus d’une heure, à partir de midi. Les gendarmes de la brigade du Pontet appuyés par des techniciens en identification criminelle étaient sur place pour les besoins de l’enquête.

(Avec Vaucluse Matin).

Posted in Provence, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :