ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Ondéa : hausse des tarifs de 6,25% à compter du 1er septembre

Posted by ardsl sur 7 août 2012

Ondéa n’a pas fait pas machine arrière : les tarifs ont augmenté dans leur ensemble de 6,25% le 1er septembre. Une hausse devenue nécessaire selon la CALB et Keolis, la société de transport exploitante du réseau Ondéa. Une telle hausse n’avait pas été observée depuis 2008.

Depuis le 1er septembre, le carnet de 10 tickets coûte 10€ au lieu de 9€ et l’abonnement annuel adulte 250€ au lieu de 230€.

Si la hausse est quasi générale, elle concerne en premier lieu les abonnements mensuels. Le ticket à l’unité reste au même prix, à savoir 1,20€ pour un aller simple et 3€ pour la journée.

Les abonnements annuels moins touchés

Ainsi comptez une augmentation avoisinant 12% pour les abonnements mensuels.

Deux facteurs majeurs

À l’évidence, cette hausse ne correspond pas à un simple ajustement annuel des tarifs, mais résulte à la fois de l’entrée en vigueur au 1er janvier 2012 d’un nouveau taux de TVA, passé de 5,5% à 7% et d’une nette augmentation des charges de l’entreprise de 150000€.

En cause, l’envolée du prix du carburant notamment, qui a induit 80000€ de charges supplémentaires et qui a impliqué par là même, une hausse des salaires d’une cinquante d’employés.

Une répercussion des coûts que la société Keolis a demandé à faire supporter en partie aux usagers lors du dernier conseil d’administration de la Communauté d’agglomération du lac du Bourget (CALB).

Malgré une réorganisation du réseau en 2009 et des ajustements annuels des tarifs, Keolis, délégataire de service public, a vu sa demande satisfaite après un long débat quant à l’enjeu d’une répercussion de la hausse des charges sur les usagers.

La politique de la CALB avait été de préserver autant que faire se peut les usagers du réseau. La CALB avait déjà versé près de trois millions d’euros à la société Keolis pour soutenir sa mission de service de transports publics.

Cette année, l’équilibre budgétaire de la CALB était en jeu. « Jusqu’à présent, la CALB finance par l’impôt 90 % du coût total du transport en commun. Ce qui reste à payer à l’usager représente 10 % », rappelle Dominique Dord, président de la CALB.

(Avec L’Essor Savoyard).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :