ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 8 août 2012

16 trains spéciaux sont mis à disposition par les CFF pour les feux d’artifice des Fêtes de Genève

Posted by ardsl sur 8 août 2012

Seize trains spéciaux, en plus des trains réguliers, sont mis à disposition du public par les CFF samedi 11 et dimanche 12 août pour les feux d’artifice des Fêtes de Genève.

Samedi 11 août, les CFF mettent en marche seize trains spéciaux à l’occasion des feux d’artifice des Fêtes de Genève, qui ont lieu dès 22h. Un train spécial au départ de Gland emmènera les spectateurs à destination de Genève en début de soirée. Les autres trains circuleront en fin de soirée pour assurer les retours.

Un train spécial (EXT 30078) partira de Gland à 20h11 pour emmener les voyageurs à destination de Genève (arrivée à Cornavin à 20h30) avec arrêt à Nyon à 20h15 et Coppet à 20h30.

15 trains spéciaux sont ajoutés pour assurer le retour du public.

Cadence à la demi-heure des trains régionaux à destination de Coppet

Une cadence à la demi-heure sera mise en place pour les trains régionaux à destination de Coppet, de 23h03 à 1h33 avec les trains suivants :

  • R11095 (Cornavin 23h03 – Coppet 23h26)
  • R11097 (Cornavin 23h33 – Coppet 23h56)
  • R11099 (Cornavin 0h03 – Coppet 0h26)
  • EXT 30003 (Genève 0h33 – Coppet 0h56)
  • EXT 30005 (Genève 1h03 – Coppet 1h26)
  • EXT 30011 (Genève 1h33 – Coppet 1h56).

Trains à destination de Lausanne

Pour les spectateurs se rendant au-delà de Coppet, les CFF mettent en circulation cinq trains supplémentaires à destination de Lausanne.

L’offre à destination de Lausanne comprend donc les trains suivants :

  • EXT 30089 (Cornavin 23h20 – Lausanne 0h07 avec arrêts intermédiaires à Nyon, Gland, Morges et Renens)
  • IR 1701 (Cornavin 23h26 – Sion 1h33).
  • EXT 30099 (Cornavin 23h42 – Lausanne 0h34 avec arrêts intermédiaires à Nyon, Gland, Morges et Renens)
  • IR 1401 (Cornavin 23h56 – Lausanne 0h40).
  • EXT 30001 (Cornavin 0h15 – Lausanne 1h02 avec arrêts intermédiaires à Coppet, Nyon, Gland, Rolle, Allaman, Morges et Renens).
  • RE 2601 (Cornavin 0h20 – Lausanne 1h12).
  • EXT 3007 (Cornavin 0h45 – Lausanne 1h26 avec arrêts intermédiaires à Nyon, Gland, Morges et Renens)
  • EXT 3009 (Cornavin 1h14 – Lausanne 2h08 avec arrêts intermédiaires à Coppet, Nyon, Gland, Rolle, Allaman, Morges et Renens).
  • RE 2603 (Cornavin 1h18 – Lausanne 2h12).
  • RE 2605 (Cornavin 2h35 – Lausanne 3h29).

Trains à destination de La Plaine

L’horaire des trains en direction de La Plaine est également complété par trois courses supplémentaires :

  • EXT 30296 (Cornavin 22h50 – La Plaine 23h08)
  • EXT 30298 (Cornavin 23h45 – La Plaine 0h03).
  • EXT 30312 (Cornavin 0h45 – La Plaine 1h03).

Trains à destination de Cointrin

Deux trains supplémentaires partent également à 23h31 et 0h41 à destination de Genève-Aéroport.

Tous les trains après 23h au départ de Cornavin :

  • IR 2540 (Cornavin 23h06 – Cointrin 23h13).
  • EXT 30740 (Cornavin 23h31 – Cointrin 23h38).
  • RE 2642 (Cornavin 23h49 – Cointrin 23h56).
  • R 11601 (Cornavin 0h00 – Cointrin 0h06).
  • EXT 30044 (Cornavin 0h41 – Cointrin 0h46).

Les trains réguliers seront en outre dotés de voitures supplémentaires.

TPG

Deux départs supplémentaires sont assurés dimanche 12 août sur les lignes D et F :

  • ligne D : départ supplémentaire depuis Bel-Air à 1h15.
  • ligne F : départ supplémentaire depuis Gare Cornavin à 0h30.

Le réseau TPG est impacté par les festivités.

  • Ligne 1. En direction de Rive, du début à la fin du service, la ligne 1 est détournée dès l’arrêt Sécheron, par la rue de Lausanne, rue Amat, rue des Pâquis. Arrêt non desservi : De-Châteaubriand. Rendez-vous à l’arrêt Gautier sur la rue des Pâquis.
  • Ligne 6. En direction de Genève-Plage, dès 17h à la fin du service, la ligne 6 est détournée dès l’arrêt Lyon, par Coutance, Bel-Air, Rues-Basses, Rive puis parcours officiel. Arrêts non desservis : Chantepoulet, Mont-Blanc et Place du Port. En direction de Vernier, dès 17h à la fin du service, la ligne 6 est détournée dès l’arrêt Métropole, par Molard, Bel-Air, Coutance puis parcours officiel. Arrêts non desservis : Mont-Blanc.
  • Ligne 8. En direction de Veyrier, dès 17h à la fin du service, la ligne 8 est détournée dès l’arrêt Gare Cornavin, par Coutance, Bel-Air, Rues-Basses, Rive puis parcours officiel. Arrêts non desservis : Chantepoulet, Mont-Blanc et Place du Port. En direction de Appia, dès 17h à la fin du service, la ligne 8 est détournée dès l’arrêt Métropole, par Molard, Bel-Air, Coutance puis parcours officiel. Arrêts non desservis : Mont-Blanc.
  • Ligne 9. En direction de Petit-Bel-Air, dès 17h à la fin du service, la ligne 9 est détournée dès l’arrêt Gare Cornavin, par Coutance, Bel-Air, Rues-Basses, Pierre-Fatio, rue du Rhône, Place des Eaux-Vives puis parcours officiel. Arrêts non desservis : Chantepoulet, Mont-Blanc, Place du Port et Pierre-Fatio. En direction de Tours-Lignon, dès 17h à la fin du service, la ligne 9 est détournée dès l’arrêt Métropole, par Molard, Bel-Air, Coutance puis parcours officiel. Arrêts non desservis : Mont-Blanc.
  • Lignes E et G. En direction de Vésenaz, du début à la fin des services, les lignes E et G sont détournées dès Rive par la rue des Eaux-Vives, puis emprunte la contre-route le long du parc des Eaux-Vives. Arrêt non desservi : Vollandes, déplacé dans la rue des Eaux-Vives. Arrêt déplacé : Genève-Plage.

 (Avec rts.ch).

Publicités

Posted in CFF, Genève, Loisirs, Opérateurs, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jean-Pierre Farandou à la tête du groupe Keolis

Posted by ardsl sur 8 août 2012

Jean-Pierre Farandou, 55 ans, natif de Bacalan, a fait sa carrière à SNCF.

Né en 1957 à Bacalan, Jean-Pierre Farandou a été nommé à la fin de la semaine dernière président du directoire du groupe Keolis. Il succède à David Azéma, qui occupait ce poste depuis seulement quatre mois mais qui, lors du conseil des ministres, a été nommé à la tête de l’agence des participations de l’État (lire).

Filiale de SNCF, Keolis a une envergure internationale. Jean-Pierre Farandou se trouve ainsi à la tête d’un groupe présent dans 13 pays, transportant 2,2 milliards de voyageurs par an, exploitant 85 réseaux urbains, employant plus de 50000 personnes dont 30700 en France et réalisant un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros, dont 2,3 milliards sur le sol français.

À SNCF depuis 1981

Fils unique de Gérard Farandou, agent des douanes à Bordeaux, et de Giselle, institutrice à l’école Charles-Martin à Bacalan, Jean-Pierre Farandou a fait ses études secondaires au lycée Montaigne avant d’intégrer l’école des Mines.

Cet ingénieur a effectué l’essentiel de sa carrière à SNCF où il est entré en 1981 : chef de projet pour le lancement du TGV Paris – Lille, directeur général de Thalys international, directeur régional de SNCF à Lyon, directeur régional de Keolis en région lyonnaise, directeur général de la branche « proximités » (Transilien, Corail Intercités…), membre du comité exécutif de SNCF…

Jean-Pierre Farandou est marié et père de deux enfants. En 2010, il a été fait chevalier de la légion d’honneur.

« Fierté d’un quartier »

Lui-même ancien cheminot et copain d’enfance de l’intéressé (leurs mères respectives étaient institutrices à l’école Charles Martin, l’une en CP, l’autre en CE1), Philippe Dorthe, conseiller régional d’Aquitaine et conseiller général du canton de Bordeaux 1 qui a toujours gardé le contact avec lui, parle d’un « grand patron », d’un « homme de dialogue, d’ouverture, au sérieux reconnu par l’État ».

« Tout notre quartier est fier de lui », a commenté samedi 4 août l’élu PS après une rencontre avec Jean-Pierre Farandou, venu rendre visite à ses parents. Retraité et demeurant toujours à Bacalan, Gérard Farandou salue le « beau parcours professionnel » d’un fils qui était certes « doué », mais « aimait les études sauf pendant les vacances parce que celles-ci sont faites pour se reposer ! » C’est pourtant au cœur de l’été que Jean-Pierre Farandou vient de prendre connaissance de ses nouvelles responsabilités.

(Avec Sud Ouest).

Posted in SNCF | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pont-Saint-Esprit : le maire prend des mesures après l’accident du passage à niveau

Posted by ardsl sur 8 août 2012

Une minute de silence en guise de prélude, c’est le temps fort du conseil municipal qui s’est tenu mardi 31 juillet. La séance convoquée, en pleine torpeur estivale fut l’occasion pour le maire Roger Castillon de commenter officiellement le dramatique accident du 21 juillet dernier.

Une collision entre un train marchandises et une voiture avait coûté la vie à un touriste danois de 69 ans et son petit-fils de 11 ans.

Dans sa déclaration liminaire, le premier magistrat a exprimé « sa sympathie et sa solidarité » à la famille durement éprouvée. Il a remercié également les gendarmes, les pompiers, la police municipale et les services techniques communaux pour « l’efficacité des décisions prises ».

Le premier magistrat a annoncé une série de mesures pour remédier à la dangerosité du passage à niveau n° 18, situé avenue du président Kennedy, route d’Ardèche, sur la D6086. L’édile a ainsi décidé que pendant ce mois d’août, un agent police surveillera le passage à niveau, le samedi jour de marché, de 10h à 12h30, créneau horaire de fort trafic touristique. Sa mission ? Faire respecter la sécurité au niveau de la traversée ferroviaire.

Le maire de Pont-Saint-Esprit a demandé également à la gendarmerie un « contrôle accru des usagers qui contreviendraient aux règles du code de la route« . Les services communaux ont d’ailleurs installé la semaine dernière cinq panneaux supplémentaires écrits en français, anglais, allemand, et rappelant qu’il ne faut pas s’arrêter sur les rails. Une interdiction de tourner à gauche a été posée avant et après la voie ferrée. Elle concerne les automobilistes arrivant de Saint-Just-d’Ardèche et se rendant à Pont-Saint-Esprit. Par ailleurs, la création d’un carrefour à hauteur de l’intersection entre la D6086 et la rue des Arizonas serait la bienvenue, pour décongestionner la circulation. Le maire a demandé enfin que des mesures « transitoires » soient prises pour sécuriser la traversée ferroviaire. « J’ai saisi le préfet dès le lundi 23 juillet au matin, pour faire pression sur RFF« , a-t-il annoncé.

(Avec Midi Libre).

Posted in Languedoc-Roussillon, Passage à niveau | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Pont-Saint-Esprit : SNCF assure que ses trains sont sûrs et la réglementation respectée

Posted by ardsl sur 8 août 2012

La question avait surgi après l’accident mortel du 21 juillet dernier, au passage à niveau n° 18, route d’Ardèche. Que se serait-il passé si le train avait détaillé, et perdu sa cargaison dangereuse ? La collision entre un train chargé de produits chimiques et une voiture a provoqué un carambolage ayant impliqué deux autres automobiles.

Le drame avait fait deux tués et onze blessés. Dans les lotissements voisins où l’impact du choc avait été ressenti, on s’interroge désormais. Comment se fait-il qu’on laisse circuler une rame aussi dangereuse en plein jour ? Il était, en effet 11h57 lorsque le train a percuté le véhicule qui se trouvait engagé sur le passage à niveau.

Un riverain s’étonne : « imaginez les conséquences, si les wagons s’étaient renversés, déversant des matières toxiques, avec toutes ces habitations autour« . Il plaide pour que les matières dangereuses soient convoyées « exclusivement la nuit, lorsque les habitants sont confinés chez eux« . Et il se dit persuadé : « Au cœur de l’été, et en plein jour, c’eût été une catastrophe si le train avait quitté les rails. À cette heure-là, les gens sont dans leurs jardins, font le barbecue. Sur la route c’est le chassé-croisé entre ceux qui partent en vacances et ceux qui en arrivent. Ça fait des bouchons. Tout ça aurait compliqué le travail des secours ».

« Il vaut mieux charger ces matières sur des wagons que sur des camions fous »

À SNCF, on reconnaît une « certaine pertinence » à l’argument. Mais la direction de la communication de Fret SNCF l’assure : « nos trains de jour comme de nuit, sont contrôlés au départ, à l’arrivée et tout au long du parcours. Ils sont totalement sûrs. Ils sont gérés par des professionnels de transport de marchandises qui respectent la réglementation en vigueur« .

L’affréteur ne communique pas en revanche, la nature du produit chimique qui était convoyé par les wagons impliqués dans le dernier accident du passage à niveau n°18. « De ce côté-là, pas « d’inquiétude à générer« , répète-t-on à la direction de la communication. Cela suffira-t-il à rassurer les riverains ? « On croise également régulièrement des poids lourds routiers remplis de produits chimiques et inflammables« , explique un cadre de l’entreprise publique. « On les voit aussi circuler pendant la journée. C’est un atout de transporter des matières dangereuses sur des trains de ce type plutôt que sur des camions fous« .

(Avec Midi Libre).

Posted in Fret, Languedoc-Roussillon, Passage à niveau | Tagué: , , , , | 1 Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés mercredi 8 août

Posted by ardsl sur 8 août 2012

Ligne Bellegarde / Cointrin / Cornavin

La voie entre Genève et Genève-Aéroport / Bellegarde n’est ouverte au trafic ferroviaire que de façon restreinte depuis 19h, en raison d’un dérangement à la ligne de contact

Les trains TGV Genève – Bellegarde ont été supprimés. Des bus de remplacement circulent.

Les TER Genève – Bellegarde / Lyon-Part-Dieu ont été supprimés entre Genève et Bellegarde.

Les RER Genève – Bellegarde ont été supprimés entre Genève et Vernier-Meyrin.

Les trains R Genève – La Plaine sont supprimés entre Genève et Vernier-Meyrin.

Les voyageurs de Genève pour Vernier-Meyrin utilisent le tram 14 des TPG.

Des trains ont été supprimés entre Cornavin et Cointrin.

Ligne Cornavin – Lancy-Pont-Rouge

La voie entre Genève et Lancy-Pont-Rouge est interrompue depuis 19h46, en raison d’un dérangement à l’appareil d’enclenchement.

Les trains R Coppet – Lancy-Pont-Rouge sont supprimés entre Genève et Lancy-Pont-Rouge.

Les voyageurs de Genève pour Lancy-Pont-Rouge doivent emprunter le tram 15 des TPG.

Trains supprimés

  • IC 710 (Saint-Gall 6h11 – Genève aéroport 10h24) : supprimé uniquement entre Cornavin et Cointrin, en raison d’un dérangement technique. Mise en place d’un train de remplacement dès Berne.
  • ICN 536 (Saint-Gall 16h48 – Genève aéroport 20h56) : supprimé uniquement entre Nyon et Coitntrin, en raison d’un dérangement à la ligne de contact.
  • TER 96454 (Berne 17h23 – Frasne 19h00) : supprimé uniquement entre Neuchâtel et Frasne, en raison d’un accident. Les voyageurs de Neuchâtel pour Frasne utilisent le Regio (R) 4834 à 18h15 à destination de Buttes et changent à Travers sur le taxi pour Frasne. Les voyageurs du RE 96454 pour Paris utilisent le train de remplacement à destination de Cossonay et changent à Cossonay sur le TGV 9272 pour Frasne et Paris. Le TGV 9272 s’arrête exceptionnellement à Cossonay.
  • TGV 6866/7 (Montpellier 17h28 – Genève 21h16) : supprimé uniquement entre Lyon et Genève.
  • IR 2536 (Lucerne 18h00 – Genève aéroport 20h59) : supprimé uniquement entre Cornavin et Cointrin, en raison d’un dérangement à la ligne de contact.
  • TGV 9781 (Paris 18h11 – Genève 21h27) : supprimé uniquement entre Bellegarde et Genève.
  • TER 96455 (Frasne 19h05 – Neuchâtel 20h11) en raison d’un accident. Les voyageurs de Frasne pour Neuchâtel et Berne utilisent le TGV 9273 à destination de Lausanne et changent à Cossonay sur le train de remplacement pour Neuchâtel et Berne. Le TGV 9273 s’arrête exceptionnellement à Cossonay.
  • TGV 9785 (Paris 19h11 – Genève 22h19) : supprimé uniquement entre Bellegarde et Genève.
  • TGV 6874/5 (Marseille 19h44 – Genève 23h16) : supprimé uniquement entre Bellegarde et Genève.
  • IR 2545 (Genève aéroport 20h01 – Lucerne 23h00) : supprimé uniquement entre Cornavin et Lucerne, en raison d’une panne de courant. Mise en place d’un train de remplacement dès Berne.
  • ICN 545 (Genève aéroport 20h05 – Saint-Gall 0h18) : supprimé uniquement entre Cornavin et Lucerne, en raison d’un dérangement à la ligne de contact. Mise en place d’un train de remplacement dès Zürich.
  • TER 96522/3 (Part-Dieu 20h38 – Genève 22h31) : supprimé uniquement entre Bellegarde et Genève, en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • ICN 647 (Genève aéroport 21h05 – Bâle 23h53) : supprimé uniquement entre Cornavin et Nyon, en raison d’un dérangement à la ligne de contact.
  • IC 747 (Genève aéroport 21h36 – Zürich 0h33) : supprimé uniquement entre Cointrin et Lausanne, en raison d’un dérangement à la ligne de contact.

Trains retardés

1h25 de retard pour l’EC 42 (Venise 16h20 – Genève 23h15) en raison d’un accident de personne.

1h de retard pour le TER 96520/1 (Part-Dieu 18h38 – Genève 20h27).

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 9277 (Paris 17h57 – Lausanne 21h47).
  • le TGV 9287 (Paris 17h57 – Berne 22h30).

20 minutes de retard pour le TGV 9273 (Paris 15h57 – Lausanne 19h47) en raison de l’intervention de la police à bord.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :