ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 17 août 2012

Starshipper a oublié ses clients à Turin le 15 août

Posted by ardsl sur 17 août 2012

Un car Starshipper à Chambéry. Photo : Alain Caraco.

Mésaventure pour les voyageurs qui devaient emprunter le car Starshipper à destination de Lyon Part-Dieu au départ de Turin mercredi 15 août à 14h.

Starshipper avance un problème technique lors des réservations. Ainsi les réservations enregistrées n’ont pas été prises en compte.

La compagnie n’a donc pas assuré la relation de 14h au départ de Turin, pensant qu’aucun voyageur n’avait réservé. Il s’agit peut-être d’une stratégie pour limiter les pertes. En effet, la nouvelle offre routière entre Lyon et Turin, qui souffre d’un déficit de notoriété, connaît un démarrage délicat. Les trajets à vide sont assez fréquents. La fréquentation est souvent inférieure à 10 passagers.

Les voyageurs présents à Turin ont donc dû rallier Chambéry ou Lyon, par leurs propres moyens.

Starshipper invite ses passagers du mercredi 15 août à se manifester auprès de son service client par mail (lyon-turin@starshipper.com) ou par téléphone (04 37 60 01 64) et s’excuse auprès des personnes concernées pour ce désagrément.

Starshipper promet de procéder aux modifications nécessaires afin que cela ne se produise plus à l’avenir.

Posted in Fréquentation, Italie, Réunir, Retards / Suppressions, Rhône, Savoie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Guillaume Pépy : « oui, je veux rester à la SNCF »

Posted by ardsl sur 17 août 2012

Alors que la rumeur du remplacement d’Henri Proglio par Guillaume Pépy à la tête d’ÉDF a été relancée vendredi 17 août par Le Parisien, le président de SNCF réaffirme sa volonté de rester à la tête de son entreprise.

Guillaume Pépy président d’ÉDF ? Ce qui n’est qu’une « pure rumeur » pour l’Élysée est, en outre, tout à fait contraire à la volonté du principal intéressé. Interrogé à ce sujet début juillet en marge d’un congrès sur la très grande vitesse ferroviaire, le président de SNCF n’a pas tergiversé : « oui, je veux rester à la SNCF. Ce que je fais m’intéresse. Je suis dans une démarche d’entrepreneur, et je suis bien où je suis« . Sous-entendu : Guillaume Pépy, malgré son diplôme de l’ÉNA, son passage au Conseil d’État ou dans les cabinets ministériels de Michel Charasse, Michel Durafour et de Martine Aubry, se considère beaucoup moins comme un haut fonctionnaire multi-tâches que comme le patron d’une entreprise bien particulière qu’il a choisie et entrepris, en en prenant les rênes il y a 5 ans, de transformer en leader mondial de la mobilité.

Vieille rumeur

Pourtant, si la rumeur court depuis si longtemps, et de façon aussi persistante, c’est que le scénario serait tout à fait plausible : Henri Proglio risque bien d’être remercié pour avoir soutenu un peu trop ouvertement la campagne de Nicolas Sarkozy. Déjà, en février dernier, Manuel Valls avait déclaré sur France Inter : « le patron d’ÉDF qui fait campagne aujourd’hui aux côtés de Nicolas Sarkozy est-il tout à fait dans le respect de ce que doit être l’équilibre d’un haut fonctionnaire ou en tout cas d’un haut responsable nommé à la tête d’une grande entreprise ? Non, son attitude me paraît tout à fait anormale« . Une mise en garde que le président d’ÉDF a fort bien entendue, puisqu’il fait profil bas depuis. Mais la rumeur de son remplacement par Guillaume Pépy a alors commencé à circuler. Pure coïncidence ? Pas du tout. De source proche des deux dirigeants, la rumeur aurait en réalité été lancée par… Henri Proglio lui-même, de façon à accélérer son recrutement ailleurs – par exemple à Thalès, comme le veut la même rumeur.

Fin du mandat de Pépy en février 2013

Par ailleurs, le mandat de Guillaume Pépy se terminera en février prochain. Or, d’ici-là, il aura vraisemblablement réussi à boucler le plus gros dossier de sa présidence : la question de la gouvernance du système ferroviaire. Il s’agira de décider si l’on réunifie ou non la gestion du réseau ferré (aujourd’hui aux mains de RFF, Réseau Ferré de France) avec l’opérateur historique qu’est SNCF. Cette réforme, qu’il réclame depuis deux ans, a été annoncée par Jean-Marc Ayrault en juin, dans son discours de politique générale. Elle sera lancée en septembre, et terminée avant l’hiver. Rien, alors, ne s’opposerait au départ de Guillaume Pépy, patron au passé de gauche mais volontairement apolitique depuis -en 2007, se qualifiait de « sarkozyste de gauche et de segoléniste de droite » -. Rien ? Sauf sa volonté, clairement exprimée, de voir son mandat renouvelé.

(Avec challenges.fr).

Posted in Politique, SNCF | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une contrôleuse SNCF violée dans un TER Lyon – Le Puy

Posted by ardsl sur 17 août 2012

Les faits se sont déroulés jeudi 16 août, au niveau de Firminy peu après 18h, dans le TER 889982/3 (Lyon Part-Dieu 17h06 – Le Puy-en-Velay 19h11). Un passager de 54 ans a violé une contrôleuse SNCF.

Une contrôleuse SNCF a été victime d’un viol, jeudi après-midi, sur un TER reliant Lyon  au Puy-en-Velay. Les faits se sont produits peu après 18h, alors que le train circulait entre les gares du Chambon-Feugerolles et de Firminy.

La contrôleuse a été agressée par un passager qu’elle venait de contrôler, et qui lui avait présenté sa carte d’abonné. L’homme l’aurait suivie dans une pièce de la rame réservée aux contrôleurs. Il s’en est pris «sans raison apparente» à la jeune femme. Il l’aurait immobilisée de force avant de procéder à plusieurs attouchements, que la justice qualifie de « viol ». La victime s’est débattue mais, manifestement, aucun passager n’a rien vu, ni entendu. Les faits ont duré plusieurs minutes, jusqu’à ce que le train arrive en gare de Firminy. C’est là que l’agresseur, un homme de 54 ans, a réussi à prendre la fuite.

La police, aussitôt prévenue, a entrepris des recherches dans le secteur. La contrôleuse, très choquée, a été prise en charge par un médecin. Il s’agit d’une jeune femme de 22 ans, originaire de Clermont-Ferrand, qui effectue un remplacement (un intérim). Après plusieurs minutes d’arrêt, le train a poursuivi sa route jusqu’au Puy.

L’enquête, confiée à la Sûreté départementale de la Loire, a rapidement abouti grâce au système de vidéosurveillance du train. L’individu, identifié sur les bandes vidéo, a été interpellé vendredi 17 août en début d’après-midi. Il a été placé en garde à vue et aurait avoué les faits. Jusqu’alors inconnu de la police et de la justice, il devrait être déféré au parquet de Saint-Étienne et mis en examen pour viol.

La contrôleuse est rattachée au dépôt SNCF de Clermont-Ferrand. Vendredi 17 août, certains de ses collègues ont fait valoir leur droit de retrait en signe de solidarité. Du coup, le trafic a été perturbé, notamment sur les lignes Lyon – Clermont-Ferrand et Saint-Étienne – Le Puy. « Les syndicats ont été reçus par la direction, on ne sait pas si leur action va durer » indique la responsable communication SNCF pour la région Auvergne.  Il n’est pas exclu que des actions soient menées dans les jours qui viennent.

(Avec leprogres.fr, France 3 Rhône-Alpes, ledauphine.com, France Info et Le Progrès).

Posted in Auvergne, Loire, Retards / Suppressions, SNCF | Tagué: , , , , , , , , , | 3 Comments »

Matches de l’Olympique Lyonnais à Gerland : allez-y en TER et en métro

Posted by ardsl sur 17 août 2012

La gare Jean-Macé est à 5 minutes en métro du stade de Gerland.

Les deux premiers matches de Lyon à domicile dans le championnat de France de football de Ligue 1 se jouent à 17h les samedis 18 août et 1er septembre. Cet horaire permet de venir et de repartir en transports publics depuis une grande partie de la Région Rhône-Alpes. Ainsi vous éviterez les nombreux bouchons sur les autoroutes autour de Lyon et les routes menant du stade de Gerland.

Samedi 18 août, Lyon reçoit Troyes. Le 1er septembre Lyon affronte Valenciennes. Ces 2 matches sont programmés à 17h au stade de Gerland (40494 places dans le septième arrondissement).

La ligne B du métro a son terminus à Gerland, avec des rames toutes les 3 à 4 minutes avant et après le match. La ligne B dessert les gares SNCF Jean-Macé et Part-Dieu.

Voici les horaires des trains à utiliser :

  • ligne Saint-André-le-Gaz – Jean-Macé. Aller : prendre le TER 887334 (Saint-André-le-Gaz 15h15 – Jean-Macé 16h01). Retour : prendre le TER 887353 (Jean-Macé 20h00 – Saint-André-le-Gaz 20h47).
  • depuis Grenoble et Voiron. Aller : prendre le TER 17624 (Grenoble 14h22 – Part-Dieu 15h46). Retour : prendre le TER 17641 (Part-Dieu 20h14 – Grenoble 21h35).
  • depuis Genève et Bellegarde-sur-Valserine. Aller : prendre le TER 96564/5 (Genève 13h29 – Part-Dieu 15h22) ou le TGV 6816/7 (Genève 14h42 – Part-Dieu 16h26). Retour : prendre le TGV 6866/7 (Part-Dieu 19h34 – Genève 21h16) ou le TER 96522/3 (Part-Dieu 20h38 – Genève 22h31).
  • depuis Annecy, Rumilly, Albens et Aix-les-Bains. Aller : prendre le TER 17954/5 (Annecy 14h00 – Part-Dieu 15h52). Retour : prendre le TER 18509 (Part-Dieu 19h40 – Chambéry 20h58), puis le TER 885892/3 (Chambéry 21h24 – Annecy 22h22).
  • depuis Valence, Tain-l’Hermitage, Saint-Vallier, Saint-Rambert-d’Albon, Le Péage-de-Roussillon, Saint-Clair-du-Rhône et Vienne. Aller : prendre le TER 886118 (Valence 14h29 – Part-Dieu 15h40). Retour : prendre le TER 886147 (Jean-Macé 19h44 – Valence 20h52).
  • depuis Vienne, Chasse-sur-Rhône, Sérézin, Feyzin et Saint-Fons. Aller : prendre le TER 887134 (Vienne 15h04 – Jean-Macé 15h31). Retour : prendre le TER 887145 (Jean-Macé 19h28 – Vienne 19h56).
  • ligne Firminy – Perrache. Aller : prendre le TER 886274/5 (Firminy 14h38 – Perrache 15h54). Retour : prendre le TER 886744/5 (Part-Dieu 19h24 – Saint-Étienne 20h10) ou le TER 886242/3 (Perrrache 19h36 – Firminy 20h50) ou le TER 886748/9 (Part-Dieu 20h24 – Saint-Étienne 21h10) ou le TER 886244/5 (Perrache 20h36 – Firminy 21h50).
  • ligne Lozanne – Lyon Saint-Paul. Aller : prendre le car TER 76875 (Lozanne 15h17 – Gorge-de-Loup 15h53). Retour : prendre le car TER 76882 (Gorge-de-Loup 20h11 – Lozanne 21h02).
  • ligne Brignais – Lyon Saint-Paul. Aller : prendre le car TER 49579 (Brignais 15h14 – Gorge-de-Loup 15h43). Retour : prendre le car 49642 (Gorge-de-Loup 20h25 – Brignais 20h50).
  • ligne Sain-Bel – Lyon Saint-Paul. Aller : prendre le car TER 76793 (Sain-Bel 15h07 – Gorge-de-Loup 15h56). Retour : prendre le car TER 76808 (Gorge-de-Loup 20h00 – Saint-Bel 20h46).
  • ligne Clermont-Ferrand – Lyon. Aller : prendre l’IC 5528/9 (Clermont-Ferrand 13h56 – Part-Dieu 16h20). Retour : prendre le TER 889674 (Perrache 19h41 – Vaise 19h47 – Roanne 21h15) ou le TER 875746/7 (Part-Dieu 20h40 – Clermont-Ferrand 23h08).
  • depuis Villefranche-sur-Saône. Aller : prendre le TER 17759 (Bercy 9h38 – Part-Dieu 14h40) ou le TER 887133 (Villefranche 15h41 – Jean-Macé 16h27). Retour : prendre le TER 886186 (Jean-Macé 19h17 – Mâcon 20h30) ou le TER 887150 (Jean-Macé 19h33 – Villefranche 20h19).
  • ligne Bourg-en-Bresse – Lyon. Aller : prendre le TER 886431 (Bourg-en-Bresse 14h45 – Part-Dieu 15h35). Retour : prendre le TER 886186 (Jean-Macé 19h17 – Mâcon 20h30), puis le car TER 49629 (Mâcon 20h57 – Bourg 21h30) ou le TER 96522/3 (Part-Dieu 20h38 – Ambérieu 21h01), puis le car TER 49726 (Ambérieu 21h11 – Bourg 21h51) ou le TER 886458 (Part-Dieu 21h25 – Bourg 22h30).
  • ligne Lyon – Ambérieu. Aller : prendre le TER 886728/9 (Ambérieu 14h07 – Part-Dieu 14h48). Retour : prendre le TER 886856/7 (Part-Dieu 21h12 – Ambérieu 21h53).
  • ligne Chambéry – Lyon. Aller : prendre le TER 18518 (Chambéry 15h02 – Part-Dieu 16h20). Retour : prendre le TER 18509 (Part-Dieu 19h40 – Chambéry 20h58).

Pour rejoindre la ligne B du métro :

  • depuis Perrache, prendre le T2 ou un TER.
  • depuis Vaise et Gorge-de-Loup, prendre le métro D jusqu’à Saxe-Gambetta.

La ligne de bus 60 (Perrache – Feyzin) dessert aussi le stade de Gerland. Sa fréquence est d’un passage toutes les 30 minutes.

Posted in Loisirs, Rhône | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’avenir de Kuwait Airways à Genève est incertain

Posted by ardsl sur 17 août 2012

Dès le 16 septembre, la compagnie nationale du Koweït interrompra ses vols vers Genève. Fermeture passagère ou définitive, les rumeurs vont bon train.

Officiellement, il s’agirait d’une suspension passagère. Officieusement, elle pourrait être définitive. Les rumeurs vont bon train autour de la présence de Kuwait Airways à Genève. Selon le magazine Travel Inside, la compagnie suspend ses vols à destination de Cointrin à compter du 16 septembre. Et jusqu’à l’horaire d’hiver, soit le 27 octobre 2012. Mais selon La Tribune de Genève, il pourrait s’agir d’une fermeture définitive.

Une source proche du dossier laisse entendre que : «l’avenir de la compagnie à Genève est plus qu’incertain.» Le site air-journal.fr affirme, pour sa part, que : «le 16 septembre, ce sera au tour de Genève […] de disparaître du réseau de Kuwait Airways.» Raison invoquée: une baisse de la demande.

Avec Francfort, Londres et Rome, Genève est l’une des rares destinations européennes de Kuwait Airlines.

Plusieurs avions cloués au sol

Officiellement, ces fermetures, ou suspension (c’est selon), sont dues à une baisse de la demande. Or, on sait que la compagnie koweïtienne «accuse un exercice déficitaire depuis plusieurs années et qu’elle peine à lancer son processus de privatisation», explique le site internet spécialisé dans l’aviation.

Autre élément qui expliquerait cette décision : les nombreuses pannes rencontrées sur les appareils de la compagnie. Le gouvernement koweïtien aurait ainsi décidé de clouer au sol cinq de ses dix-sept avions.

La compagnie a également décidé de ne plus desservir les aéroports de Mascate, dans le Sultanat d’Oman, et d’Abu Dhabi, aux Émirats Arabes Unis.

(Avec La Tribune de Genève).

Posted in Aéroports, Genève | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Bilan de l’autoroute ferroviaire alpine à fin juillet 2012

Posted by ardsl sur 17 août 2012

L’autoroute ferroviaire alpine (AFA) relie Aiton à Orbassano par le tunnel du Mont-Cenis. Elle permet le transport international des marchandises par le rail. Le gabarit B1 est disponible depuis le 6 juin 2012.

Du 1er janvier au 31 juillet 2012, 1190 trains ont circulé (soit 595 allers-retours) avec un remplissage de 73%.

Détails mensuels :

  • En juillet, 192 trains ont circulé (soit 96 allers-retours) avec un remplissage de 84%.
  • En juin, 184 trains ont circulé (soit 92 allers-retours) avec un remplissage de 84%.
  • En mai, 172 trains ont circulé (soit 86 allers-retours) avec un remplissage de 75%.
  • En avril, 158 trains ont circulé (soit 79 allers-retours) avec un remplissage de 67%.
  • En mars, 176 trains ont circulé (soit 88 allers-retours) avec un remplissage de 66%.
  • En février, 158 trains ont circulé (soit 79 allers-retours) avec un remplissage de 66%.
  • En janvier, 150 trains ont circulé (soit 75 allers-retours) avec un remplissage de 63%.

Analyse des résultats du mois de juillet

10 trains ont été supprimés mercredi 18 et jeudi 19 juillet en raison d’une grève en Italie. Cela a entraîné 150 passages en moins sur l’autoroute ferroviaire alpine.

2788 passages (dont 555 au garabit B1) ont été comptabilisés sur l’AFA en juillet 2012. Il s’agit du record absolu depuis le lancement de l’AFA. Le précédent record datait du mois d’octobre 2008 avec 2600 passages.

Le trafic du mois de juillet 2012 est de 17% supérieur à celui de juillet 2011.

Sur les 7 premiers mois de l’année 2012, le trafic à l’ancien gabarit s’est effondré de plus de 17%. Tout trafic confondu, la baisse est de 11% par rapport aux 7 premiers mois de l’année 2013.

Depuis le lancement de l’exploitation au gabarit B1, 24 nouveaux utilisateurs de l’AFA sont apparus.

Posted in Fret, Italie, Savoie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La CLCV critique les tarifs SNCF

Posted by ardsl sur 17 août 2012

Selon un questionnaire de la CLCV rempli par 676 passagers durant leur déplacement en train, 88,4% des passagers critiquent les tarifs SNCF et 54,2% jugent l’information déficiente en cas de perturbation.

Les Français portent un regard très sévère sur SNCF. C’est ce qui ressort de l’enquête de l’association de défense des consommateurs CLCV (Consommation, logement et cadre de vie). S’ils considèrent que l’accueil en gare s’est amélioré, les usagers restent très critiques envers l’entreprise publique. Voici leurs principaux reproches.

Des billets jugés trop onéreux

Près de 9 usagers sur 10 (88,4%) jugent les billets « trop chers » (43,3%) ou « chers » (45,1%). Mais au-delà du prix, « pas assez incitatif » pour la CLCV, les voyageurs dénoncent l’opacité des tarifs pratiqués (27,1%) et l’information « insuffisante » (40,2%). « C’est une véritable jungle tarifaire« , lance Thierry Saniez, le délégué général de la CLCV. « Plusieurs études réalisées par le passé montrent que dans un même wagon, on peut trouver entre 20 et 25 tarifs de billet différents. »

Des retards

Les retards, subis par plus de la moitié des voyageurs et, surtout, l’information « insuffisante » (54,2%) lors de perturbations, les retards aussi mécontentent les usagers. « Aujourd’hui, le voyageur a l’impression de ne pas être pris en considération par la SNCF« , précise Thierry Saniez. « Avec les moyens de communication actuels, il est assez facile d’expliquer les raisons d’un retard et de prévoir le temps que cela risque de durer. Là, il y a vraiment de gros efforts à faire. »

Trop peu d’indemnisations

Actuellement, elles ne sont possibles qu’à partir de trente minutes de retard. Mais 82% des sondés estiment qu’elles devraient l’être dès quinze minutes. « Il faut aussi que, pour tout type de trajet, le consommateur puisse choisir entre un remboursement et des bons de voyage », note Thierry Saniez qui espère bien obtenir rapidement des résultats auprès de SNCF. Car si l’enquête avait déjà été réalisée l’an dernier, le ressenti des voyageurs n’a quasiment pas bougé. Le 31 août, les responsables de la CLCV rencontreront la direction de SNCF pour leur demander certaines améliorations. Interrogée, SNCF n’a pas souhaité commenter cette enquête.

Thierry Saniez tire les conclusions de l’enquête menée par la CLCV auprès des usagers.

Que retenez-vous de l’ étude ?

« Les réponses des voyageurs n’ont quasiment pas changé par rapport à la même enquête réalisée l’an dernier.Très peu d’améliorations ont donc été apportées par la SNCF. »

Que doit-elle améliorer ?

« Nous proposons de simplifier la grille tarifaire complètement illisible. Tous les voyageurs, et pas seulement les internautes, doivent de plus bénéficier de tarifs attractifs. Pour plus de transparence, la SNCF pourrait indiquer sur chaque billet le prix au kilomètre ainsi que le prix médian hors cartes d’abonnement. Enfin, en cas de retard ou de perturbations, il faut mettre en place une information en temps réel via des affichages, des annonces sonores et des alertes SMS. »

Comment rendre les tarifs plus attractifs ?

« Au moment où Pierre Moscovici annonce des mesures contre la flambée des prix des carburants, il faut être cohérent. Si l’on veut que les automobilistes délaissent leur voiture pour prendre les transports collectifs, il faut les rendre plus incitatifs. En Espagne, les prix du train ont été baissés. En France, les prix dépendent en partie des ministères. Je crois que le gouvernement devrait prendre ses responsabilités et proposer une baisse des tarifs SNCF. »

(Avec Le Parisien).

Posted in Associations, Retards / Suppressions, SNCF, Tarification | Tagué: , , , | 1 Comment »

Guillaume Pépy à la tête d’ÉDF ?

Posted by ardsl sur 17 août 2012

De source bien informée, Guillaume Pépy, l’actuel patron de SNCF et ancien directeur de cabinet de Martine Aubry au ministère du Travail, serait pressenti pour prendre la place d’Henri Proglio à la tête d’ÉDF.

Réputé proche de Nicolas Sarkozy, « HP », comme l’appelle familièrement son entourage, est sur la sellette depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir.

Ennemi juré des alliés écologistes du PS, le PDG d’ÉDF est visé par la limitation à 450000 € par an de la rémunération des dirigeants d’entreprises publiques instaurée fin juillet. Résultat : avec un salaire annuel de 1,3M€ divisé par trois, il n’aurait même pas de quoi payer ses impôts l’année prochaine. HP pourrait se voir proposer comme lot de consolation la présidence de Thalès, ex-Thomson-CSF, groupe d’électronique spécialisé dans l’aérospatial, la défense et les technologies de l’information.

(Avec Le Parisien).

Posted in Politique, SNCF | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés vendredi 17 août

Posted by ardsl sur 17 août 2012

Trains supprimés

  • IR 1712 (Brigue 7h57 – Genève aéroport 10h36) : supprimé uniquement entre Martigny et Cornavin, en raison d’un dérangement technique à la locomotive. Mise en place d’un train de remplacement au départ de Lausanne.
  • IC 4580/1 (Part-Dieu 12h40 – Bordeaux 20h24) : supprimé uniquement Lyon et Gannat, en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 17716 (Marseille 13h06 – Part-Dieu 17h32) : supprimé uniquement entre Miramas et Lyon, en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 875740/1 (Part-Dieu 16h40 – Clermont-Ferrand 19h05) en raison d’une grève.
  • TER 886126 (Valence 17h08 – Mâcon 19h25) : supprimé uniquement entre Valence et Perrache.
  • TER 889966 (Saint-Étienne 20h07 – Le Puy 21h30) en raison d’une grève.
  • TER 889968 (Saint-Étienne 21h52 – Le Puy 23h17) en raison d’une grève.

Trains retardés

1h de retard pour :

  • le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 9277 (Paris 17h56 – Lausanne 21h47) en raison d’un dérangement d’aiguillage.
  • le TGV 9287 (Paris 17h56 – Berne 22h30) en raison d’un dérangement d’aiguillage.

50 minutes de retard pour le TGV 9580/1 (Francfort 14h01 – Marseille 21h46) en raison d’un problème d’aiguillage en Allemagne.

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 5462/3 (Metz 7h47 – Montpellier 14h58).
  • l’IC 4480/1 (Bordeaux 10h44 – Part-Dieu 18h20) en raison de l’attente d’un attente d’un personnel à Montluçon.
  • le TER 18503 (Part-Dieu 11h40 – Modane 14h35) en raison de la réutilisation de la rame du 17902.

30 minutes de retard pour :

  • le TER 17902 (Chambéry 10h02 – Part-Dieu 11h20) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 5122/3 (Lille Europe 18h26 – Part-Dieu 21h30) en raison de la panne d’un autre train à Beauvraignes (Picardie) sur la LGV Nord.
  • le TGV 5124/5 (Lille Europe 18h26 – Marseille 23h16) même motif.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 17612 (Grenoble 8h24 – Part-Dieu 9h46).
  • le TER 96558/9 (Genève 9h29 – Part-Dieu 11h22) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 6940/1 (Paris 12h45 – Annecy 16h33) en raison d’un incident technique sur le train.
  • l’IR 2530 (Lucerne 16h00 – Genève aéroport 18h59) en raison d’un dérangement technique à la locomotive. Mise en place d’un train supplémentaire au départ de Cornavin.
  • le TER 886858/9 (Saint-Étienne 21h20 – Part-Dieu 22h06).

20 minutes de retard pour :

  • le TER 889655 (Roanne 6h45 – Perrache 8h19).
  • le TER 96556/7 (Genève 7h29 – Part-Dieu 9h22) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 887109 (Villefranche 7h41 – Vienne 8h56).
  • le TGV 6964 (Annecy 8h31 – Paris 12h11) en raison de l’affluence à Annecy.
  • le TGV 5112/3 (Lille Europe 9h02 – Montpellier 13h57).
  • le TER 895820/1 (Lons-le-Saunier 10h02 – Part-Dieu 11h26).
  • le TER 886760/1 (Ambérieu 11h07 – Saint-Étienne 12h40) en raison de la panne d’un autre train.
  • l’IR 1739 (Genève aéroport 17h27 – Brigue 20h02) même motif.
  • le car TER 31345 (Saint-Georges-d’Aurac 18h00 – Le Puy 18h44).

15 minutes de retard pour :

  • le TER 18512 (Modane 5h41 – Part-Dieu 8h20).
  • le TER 885305 (Rives 6h35 – Grenoble 7h09).
  • le TER 17608 (Grenoble 7h18 – Part-Dieu 8h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 886011 (Mâcon 7h35 – Perrache 8h35).
  • le TGV 9241 (Paris 7h49 – Milan 14h55) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 5100/1 (Lille Europe 9h02 – Marseille 13h48).
  • le TER 887114 (Vienne 9h04 – Villefranche 10h19) en raison de la réutilisation de la rame du 887109.
  • l’IC 718 (Saint-Gall 9h11 – Genève aéroport 13h24) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 9832/3 (Bruxelles 10h18 – Perpignan 17h43).
  • le TGV 5120/1 (Lille Europe 11h02 – Marseille 15h48).
  • le TER 885366 (Gières 12h30 – Saint-André-le-Gaz 13h50) en raison de travaux.
  • le TER 17988/9 (Part-Dieu 17h08 – Annecy 18h59).
  • le TER 17636 (Grenoble 18h20 – Part-Dieu 19h46) en raison de travaux.
  • le TGV 9846/7 (Bruxelles 19h18 – Part-Dieu 23h24) en raison de la panne d’un autre train à Beauvraignes (Picardie) sur la LGV Nord.
  • le TER 96784 (Genève 20h59 – Bellegarde 21h26) en raison de la panne d’un autre train.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :