ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Panoramique des Dômes : la protection du système de freinage en cause

Posted by ardsl sur 21 août 2012

Depuis samedi 18 août, ça chauffe sur les pentes du Puy-de-Dôme. Et le Panoramique surchauffe. Ce qui jette un froid sur l’installation touristique. Après les orages, la chaleur !

«Mais qu’ont-ils prévu les Suisses ? Pas les pluies d’orage, pas la chaleur… La neige peut-être ! ». Ce passager du train panoramique des Dômes de 13h, dimanche 19 août, dans le sens sommet -> parking, a l’humour grinçant. Sans doute parce qu’après avoir subi les retards et les annulations, il a fini sa descente à pied. « À pas loin de 10€ l’aller-retour, ça fait cher ».

150 passagers

Dans la rame non climatisée et arrêtée un peu après le chemin des Muletiers, « le conducteur a fini par lancer : “Surchauffe de la turbine”. Pire qu’à la SNCF ! Ensuite, ils ont ouvert les portes, nous laissant sans aide alors qu’il y a un mètre entre la rame et le sol. On s’est débrouillé seuls pour aider les personnes âgées. Enfin, non, j’exagère. Un monsieur est arrivé avec un escalier en aluminium… mais il ne savait pas s’en servir ».

Quelque 150 passagers ont pâti de l’incident. Plus ceux bloqués en haut. Plus tous les autres, venus chercher la fraîcheur. Car selon des témoins, la séquence s’est en effet répétée plusieurs fois depuis samedi 18 août. Un train sur deux, soit toutes les heures au lieu de toutes les demi-heures, a fait des allers-retours, a-t-on appris au guichet. Voilà qui jette un nouveau froid sur l’installation, après les déboires du lancement.

« Tout est rentré dans l’ordre », rassurait, dimanche 19 août dans la soirée, l’hôtesse de la ligne information grand public, sans pouvoir en dire plus.

Dimanche 19 août, selon Météo France, il a fait 29° au sommet du Puy-de-Dôme ; 34° au pied contre 35,5° samedi 18 août. Si cette dernière température est bien un record (34,4° en 2003), il avait fait plus chaud, au sommet, en 2003 : 30,05°.

Même si cela n’arrive que tous les dix ans, comment les concepteurs du train à crémaillère ont-ils pu s’exonérer de ce risque ?

Les perturbations du week-end ont pour origine la protection du système de freinage.

« La sécurité thermique nous a pris de court ; il nous faut désormais faire le point avec le constructeur. Il est en effet hors de question d’attaquer la prochaine saison estivale avec cette incertitude« . Laurent Solomé-Genevray, directeur d’exploitation de TC Dôme, a trouvé l’origine des incidents de ce week-end au Panoramique des Dômes. Il ont provoqué l’arrêt d’une rame dans la descente et le débarquement des passagers.

En cause ? Selon le directeur d’exploitation, les fortes chaleurs auraient « déclenché les systèmes de sécurité thermiques sur le matériel roulant« . Pour la seconde fois depuis sa mise en service, le Panoramique des Dômes est victime des conditions météorologiques.

Les passagers « débarqués » obtiendront réparation, selon Laurent Solomé-Genevray qui affirme « étudier un système de dédommagement« .

(Avec lamontagne.fr).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :