ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 24 août 2012

Renforcement de la ligne D entre Valleiry et Saint-Julien-en-Genevois depuis le 27 août

Posted by ardsl sur 24 août 2012

Les horaires de la ligne D des Transports Publics Genevois qui relie Valleiry à Bel-Air via Viry et Saint-Julien-en-Genevois ont été modifiés depuis lundi 27 août. À la clé, 5 allers-retours supplémentaires en période de pointe du lundi au vendredi et la mise en place de 11 allers-retours le samedi entre Valleiry et ZI Les Moulins.

Les horaires de la ligne D entre Bel-Air, la gare de Saint-Julien-en-Genevois et le centre de loisirs Vitam à Neydens n’ont pas été modifiés. Les fréquences restent les suivantes :

  • du lundi au vendredi, 64 allers-retours avec une cadence à 12 minutes en période de pointe. Départs de la gare SNCF de Saint-Julien de 5h14 à 23h40. Départs de Bel-Air à 5h44 à 0h15.
  • le samedi, 42 allers-retours avec une cadence à 24 minutes en journée. Départs de la gare SNCF de Saint-Julien de 5h45 à 23h39. Départs de Bel-Air de 6h05 à 0h15.
  • le dimanche, 37 allers-retours avec une cadence à 24 minutes en journée. Départs de la gare SNCF de Saint-Julien de 7h07 à 23h40. Départs de Bel-Air de 7h05 à 0h15.
  • la desserte entre Neydens (Vitam) et la gare de Saint-Julien est assurée uniquement les mercredis, samedis et dimanches.

Les renforts d’offre concernent la section Valleiry – ZI Les Moulins qui dessert Saint-Julien-en-Genevois (11900 habitants), Viry (3600 habitants) et Valleiry (3100 habitants). 5 allers-retours ont été ajoutés du lundi au vendredi où la desserte est désormais de 2 passages par heure en période de pointe. À compter du 27 août, la ligne D propose :

  • 19 allers-retours entre Valleiry et la gare de Saint-Julien
  • 18 allers-retours entre la gare de Saint-Julien et ZI Les Moulins.

Jusqu’à présent aucun service n’était assuré le samedi sur la section Valleiry – ZI Les Moulins. À compter du 1er septembre, la ligne D propose chaque samedi :

  • 11 allers-retours entre Valleiry et la gare de Saint-Julien
  • 10 allers-retours entre la gare de Saint-Julien et ZI Les Moulins.

Télécharger les horaires de la ligne D sur la section Valleiry – ZI Les Moulins

Il faut compter entre 15 minutes et 25 minutes de trajet avec la ligne D des TPG entre Valleiry chef-lieu et la gare de Saint-Julien. Valleiry et Saint-Julien sont aussi reliés en train en 8 minutes.

Horaires de la ligne D et des TER au départ de Valleiry vers Saint-Julien du 27 août au 8 décembre 2012

  • Ligne D au départ de Valleiry chef-lieu du lundi au vendredi (sauf fêtes) : 5h16, 5h56, 6h36, 7h13, 7h35, 8h14, 8h39, 9h50, 11h54, 13h03, 14h08, 15h14, 15h42, 16h18, 16h54, 17h25, 18h05, 18h41 et 19h45.
  • TER au départ de la gare de Valleiry du lundi au vendredi (sauf fêtes) : 7h20, 8h21, 10h21, 12h21, 14h21, 16h21, 18h21, 19h21, 20h21 et 22h20.
  • Ligne D au départ de Valleiry chef-lieu le samedi (sauf fêtes) : 6h44, 7h33, 8h45, 9h56, 11h56, 13h08, 14h20, 15h32, 16h43, 17h56 et 19h21.
  • TER au départ de la gare de Valleiry le samedi (sauf fêtes) : 8h21, 10h21, 12h21, 14h21, 16h21, 18h21, 20h21 et 22h20.
  • TER au départ de la gare de Valleiry le dimanche et fêtes : 10h21, 12h21, 14h21, 16h21, 18h21, 19h21, 20h21 et 22h20.

Horaires de la ligne D et des TER au départ de la gare de Saint-Julien vers Valleiry du 27 août au 8 décembre 2012

  • Du lundi au vendredi (sauf fêtes) : 5h37, 6h00, 6h16, 6h30, 7h18, 7h30, 7h55, 8h19, 8h57, 9h30, 9h31, 11h30, 11h33, 12h42, 13h30, 13h45, 14h46, 15h30, 15h57, 16h23, 16h59, 17h30, 17h38, 18h04, 18h48, 19h22, 19h30, 20h22 et 21h42.
  • Le samedi sauf fêtes : 6h00, 6h30, 7h02, 7h30, 8h15, 9h27, 9h30, 11h30, 11h33, 12h46, 13h30, 13h58, 15h10, 15h30, 16h22, 17h30, 17h34, 18h46, 19h30 et 19h57.
  • TER, le dimanche et fêtes : 7h30, 9h30, 11h30, 13h30, 15h30, 17h30, 18h30 (sauf le 1er novembre), 19h30 et 21h42.

La communauté de communes du Genevois a édité un guide des transports valable à partir du 27 août

Publicités

Posted in Genevois | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un réseau de bus urbains dans le Genevois français dès janvier 2013

Posted by ardsl sur 24 août 2012

La communauté de communes du Genevois (CCG) possède le statut d’autorité organisatrice des transports depuis mai 2012. C’est le 2 janvier 2013 que sera mis en place un réseau de bus urbains.

La communauté de communes du Genevois a décidé d’exercer sa compétence transports scolaires (en lieu et place du Conseil général de la Haute-Savoie) à compter du 1er septembre 2012.

Le Conseil général de la Haute-Savoie a approuvé ce transfert de compétence lundi 20 août lors de sa commission permanente (20 voix pour, 0 contre).

Les élèves domiciliés dans le PTU du Genevois (c’est-à-dire les communes de la CCG), les circuits scolaires internes au PTU et les circuits scolaires à destination d’Annemasse agglo et de Reignier sont désormais gérés par la CCG.

Les lignes régulières et leurs doublages scolaires restent pour l’heure gérées par le CG 74 et le GLCT (Groupement Local de Coopérations Transfrontalières).

Le département de la Haute-Savoie verse 2 384 017,60€ à la CCG dans le cadre de ce transfert de compétence.

Posted in Genevois, Service 2013 | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Sécurité dans les transports en commun : Manuel Valls promet des mesures

Posted by ardsl sur 24 août 2012

La recrudescence d’actes de violence dans les transports de l’agglomération stéphanoise a incité le député socialiste Régis Juanico à tirer la sonnette d’alarme auprès du ministre de l’Intérieur.

Une conductrice agressée dans un véhicule de la STAS fin mai (lire), un contrôleur malmené dans un TER entre Lyon et Saint-Étienne (lire), une contrôleuse violée mi-août dans un train entre Saint-Etienne et Firminy (lire). Cette « recrudescence d’actes de violence » dans les transports en commun de l’agglomération stéphanoise a incité le député socialiste de la Loire, Régis Juanico, à écrire au ministre de l’Intérieur. Dans sa réponse, Manuel Valls annonce que « des mesures seront mises en œuvre pour renforcer la sécurité dans les réseaux de transports en commun dans la région stéphanoise ». Il promet d’en informer son collègue socialiste « comme des dispositions prises au plan national, pour lutter de manière plus efficace contre les atteintes aux personnels et aux voyageurs ».

« Ces mesures très attendues par les professionnels et les usagers stéphanois des transports publics, doivent être mises en œuvre prochainement » croit savoir le Stéphanois Régis Juanico.

(Avec Le Progrès).

Posted in Loire, Politique | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Saint-Étienne : il exhibe son sexe à la conductrice d’un bus

Posted by ardsl sur 24 août 2012

Lundi 20 août dans la matinée, la conductrice d’un bus STAS a demandé à un passager, qui écoutait de la musique un peu trop fort, de baisser le volume. En retour, celui-ci l’a insultée et menacée. Puis, lorsque le véhicule s’est arrêté, il a exhibé son sexe et s’est brièvement masturbé devant elle, avant de prendre la fuite.

La vidéosurveillance du bus a permis de l’identifier.

Il s’agit d’un homme d’une trentaine d’années, qui a été interpellé le lendemain.

(Avec Le Progrès).

 

Posted in Loire | Tagué: , | Leave a Comment »

Violences urbaines à Clermont-Ferrand : un autocar altiligérien incendié

Posted by ardsl sur 24 août 2012

Un véhicule de la société Europa Barros est parti en fumée mercredi 22 août, vers 22h.

« Je vais vous dire ce qui se passe : les flics se font taper sur la gueule. Ici, c’est devenu Beyrouth. » Originaire de la Haute-Loire, de Sainte-Florine, ce résident du quartier Saint-Jacques, à Clermont-Ferrand, ne décolère pas, devant la carcasse calcinée de l’autocar de la société altiligérienne Europa Barros, basée à Vieille-Brioude.

Le véhicule a été incendié alors qu’il était garé juste derrière une station-service. « La plus totale inconscience ! »

Les faits se sont produits, mercredi 22 août, après 22h, à quelques dizaines de mètres du CHU clermontois.

La nuit précédente, une voiture et une armoire électrique de rue ont brûlé dans ce même secteur proche du centre-ville, et très chaud depuis plusieurs mois.

Le quartier Saint-Jacques connaît une certaine agitation depuis la mort d’un adolescent dans l’accident d’une voiture impliquant trois mineurs, sans permis.

Dimanche 19 août dans la soirée, des petits groupes de jeunes avaient caillassé des tramways sur pneus. Ils avaient également incendié une voiture sur un parking, et le feu s’était propagé à un arbre qui, avec la canicule, s’était embrasé comme une torche. La circulation des transports en commun avait pu reprendre sous protection policière.

En juin, déjà le secteur Saint-Jacques a connu une période agitée, et bien sûr en début d’année, comme plusieurs autres quartiers clermontois, de la périphérie, et en centre-ville.

Pour l’affaire de l’autocar de la société de transport altiligérienne, les policiers ont interpellé un jeune, âgé de 16 ans. Jeudi 23 août, la police scientifique et technique était sur place à la recherche d’indices.

C’est un gamin de 13 ans qui a fait le coup, tout seul

Pour les habitants confrontés de façon permanente aux incivilités, la coupe est pleine. « Il y a une bande de gamins. Ils veulent s’imposer. On les connaît tous et ils agissent en toute impunité. Nous, on se fait bousculer, insulter, quand on les croise dans la rue. Et si les pompes à essence avaient explosé ? La sécurité de ce quartier et de la population est en cause aujourd’hui. »

Un autre résident avance : « l’incendie a eu un témoin, qui a tout vu de ses fenêtres. Mais il ne dira rien aux flics, car il tient à sa sécurité. C’est un gamin de 13 ans qui a fait le coup, tout seul. »

« Vous savez à quoi il servait ce car ? Il emmenait tous les jours des gosses du quartier au centre aéré. Pour les sortir un peu de cette ambiance. Voilà où on en est », ajoute l’un de ses voisins.

Dans ce quartier populaire, de coquets pavillons jalonnaient les rues, il y a quelques décennies. Depuis les années 1960, on a construit à tour de bras des immeubles HLM, et la population a progressivement changé.

(Avec Le Progrès).

Posted in Auvergne | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Saint-Amour : la mort d’un jeune de 23 ans percuté par un train de fret

Posted by ardsl sur 24 août 2012

L’alerte a été donnée vendredi 24 août, vers 1h45, par le centre régional des opérations ferroviaires SNCF. Un jeune de 23 ans a été percuté par un train de marchandises sur la ligne Bourg-en-Bresse – Dijon, à Saint-Amour, deux kilomètres avant la gare.

Il se serait jeté volontairement sous un train de marchandises, qui circulait à plus de 100km/h. Il est malheureusement décédé. Il résidait à Saint-Amour.

Les voies ont été coupées et fermées pendant près de trois heures. Le trafic normal n’a été rétabli qu’à 4h du matin. Et même si les rails jurassiens ne sont pas sur fréquentés une nuit d’août, l’accident a provoqué des perturbations en chaîne sur le réseau. Car avec les travaux actuels la ligne Dijon – Chalon-sur-Saône – Mâcon – Lyon, la circulation est coupée sur l’axe de 23h à 4h et tous les trains détournés par cette ligne dite de la Bresse, qui relie Lyon et Dijon via Bourg-en-Bresse et Saint-Amour. Ce sont donc 29 trains (12 de voyageurs de nuit venus ou en route pour le Midi et 17 de fret) qui ont dû être stoppés, pendant 2h30. Les astreintes SNCF ont été mobilisées et des coffrets de petits-déjeuners ont été offerts aux voyageurs en gare de Dijon, Lyon et Chambéry (370 rien qu’à Dijon).

Des retards conséquents ont été constatés sur les trains de nuit (lire).

(Avec leprogres.fr et Le Progrès).

Posted in Fret, Jura, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Guillaume Pépy et la dette ferroviaire

Posted by ardsl sur 24 août 2012

Jusqu’à présent, il était communément admis que si RFF et SNCF étaient réunifiés, alors la dette planquée sous le tapis de RFF en 1997 pour éviter à SNCF d’imploser serait requalifiée en dette d’État. Soit 30 milliards d’euros. Certes, ce n’est pas grand-chose par rapport à la dette totale de l’État français, qui dépasse les 1600 milliards d’euros. Mais ce n’est pas exactement le moment le mieux choisi pour en rajouter, et cela semblait régler, jusqu’ici, la question : il était exclu de réunifier les deux frères ennemis.

Or, Guillaume Pépy, président de SNCF, défend une approche habile. « La question de la gouvernance n’a rien à voir avec la question de la dette. La dette du système ferroviaire est de nature parapublique. Donc qu’elle soit ici ou là, cela ne changera pas grand chose« , explique-t-il. Bruxelles aurait vraisemblablement à y redire, mais une ligne de défense commence à se dessiner.

Car Bruxelles, Pépy en fait son affaire :  « notre dette est soutenable si nous l’empêchons de croître et si nous en payons les intérêts rubis sur l’ongle. Nous pouvons le faire, à condition d’étaler un peu les dépenses et de ne plus rien financer par de la dette ». Sous-entendu : les travaux mettront un peu plus de temps, et les nouvelles lignes à grande vitesse les plus controversées seront certainement annulées.

Le patron de SNCF a trouvé des alliés pour défendre sa position, purement industrielle et non pas politique : « si les grands opérateurs que sont SNCF, DB et Trenitalia, ainsi que leurs pays la France, l’Allemagne et l’Italie disent à Bruxelles : oui au règlement de la dette, oui au financement sain, oui à la concurrence, mais lâchez-nous sur l’organisation de la gouvernance, alors la Commission pourra peut-être lâcher du lest ».

(Avec challenges.fr).

Posted in Politique, SNCF | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Sorgues : des bus supplémentaires en attendant un renforcement de la desserte ferroviaire

Posted by ardsl sur 24 août 2012

Un bus du réseau Sorg’en bus.

La ville de Sorgues (18200 habitants), située entre Avignon et Orange tente progressivement de sortir du tout voiture.

Sorgues, septième ville la plus peuplée du Vaucluse (les 6 premières étant Avignon, Carpentras, Orange, Cavaillon, L’Isle-sur-la-Sorgue et Pertuis), dispose depuis avril 2011 d’un réseau de bus municipal « Sorg’en bus », dont l’offre sera renforcée dès septembre 2012. Sorgues dispose également d’une gare sur la ligne classique Valence – Avignon avec 29 arrêts par jour. Avec la réouverture en décembre 2014 de la ligne desservant Carpentras, la desserte de Sorgues sera plus que doublée.

Un constat : 90% des déplacements se font en voiture

Sorgues est une commune de 3340 hectares (densité : 155 habitants/km²). Elle fait partie la Communauté de communes des pays de Rhône et Ouvèze (CCPRO). Créée en 1993, la CCPRO compte 38000 habitants et comprend 6 communes (Bédarrides, Caderousse, Châteauneuf-du-Pape, Courthézon, Jonquières et Sorgues).

Selon une étude réalisée en 2008, 33,2% des habitants de Sorgues travaillaient dans leur commune de résidence et 66,8 % des habitants travaillaient dans une autre commune. Cette situation génère donc de nombreuses migrations quotidiennes vers les bassins d’emploi voisins (Avignon, en premier lieu). Ces déplacements se font très majoritairement en voiture individuelle. 83,8% des habitants sont motorisés (45,6% des ménages ont 1 voiture et 38,2% ont 2 voitures ou plus). 66,9% des ménages ont au moins un emplacement de stationnement réservé, en 2008.

Certains quartiers de la commune sont particulièrement isolés du centre, les quartiers Chaffunes et Bécassières. Les zones d’habitat pavillonnaire, en périphérie du centre, sont à l’écart des transports en commun.

6 lignes du réseau TransVaucluse desservent Sorgues. Les établissements de Carpentras, Cavaillon, Orange, Avignon et Vedène sont ainsi desservis, par des services scolaires organisés par le Conseil général du Vaucluse.

Ces offres ne sont adaptés aux déplacements domicile – travail.

Résultat : la voiture reste le moyen de transport majoritaire. Les navettes quotidiennes domicile-travail se font à 90% en voiture.

Une première réponse : la mise en place de bus urbains

La ville de Sorgues s’est doté depuis le 7 mars 2011 d’un service de bus : « Sorg’en bus ». C’est la commune seule qui est l’autorité organisatrice de ce réseau dont le périmètre de transports urbains (PTU) se limite au territoire de la ville de Sorgues.

Les services sont assurés par la société Voyages Arnaud, basée à Carpentas.

Deux lignes (avec 7 allers-retours du lundi au samedi, sauf jours fériés) desservent les différents quartiers afin de créer une dynamique entre le centre-ville (où se trouve la gare SNCF) et les quartiers périphériques tels que Bécassières et Chaffunes.

Le dimanche et les jours fériés, une seule ligne (avec 4 allers-retours), qui recoupe les deux lignes habituelles, dessert la ville.

La fréquentation du réseau est d’environ 8000 à 9000 voyages par mois en période scolaire. L’été, le réseau est nettement moins utilisé (avec environ 3300 voyages en juillet et en août).

Télécharger les horaires valables jusqu’au 31 août 2012

À compter de septembre 2012, le réseau sera renforcé. Une ligne supplémentaire sera mise en place.

L’objectif voulu à travers le développement du réseau Sorgu’en bus est d’offrir aux habitants de Sorgues une solution alternative, moins polluante que la voiture individuelle.

Tarification du réseau Sorgu’en bus

  • Ticket à l’unité (valable 1h) : 0,50€ (0,25€ pour les bénéficiaires du RSA).
  • Pass’journée : 1€.
  • Carnet de 10 voyages : 4€.
  • Abonnement mensuel plein tarif : 14€.
  • Abonnement mensuel tarif réduit (pour les scolaires, les étudiants, les bénéficiaires du RSA et les demandeurs d’emploi) : 12€.
  • Abonnement annuel plein tarif : 140€.
  • Abonnement annuel tarif réduit : 120€.
  • Handicapés titulaires d’une carte MDH, habitants de Sorgues non imposables âgés de plus de 65 ans et enfants de moins de 6 ans : gratuit.

Lors de sa mise en place, le réseau communal était gratuit pour tous les usagers pendant le mois de mars 2011. 10693 voyages ont alors été comptabilisés.

Une seconde réponse : le développement de la desserte TER

Avec le TER, il ne faut que 6 minutes pour se rendre de Sorgues à Avignon centre et 15 minutes pour se rendre de Sorgues à Orange.

Sorgues est desservi par :

  • 29 trains du lundi au vendredi (sauf fêtes)
  • 19 trains le samedi (sauf fêtes)
  • 13 trains le dimanche et les jours fériés.

La desserte est correcte le matin, le midi et en fin d’après-midi. Elle comprend des lacunes considérables en journée (avec une période de 4h30 sans aucune desserte), en soirée et le week-end. Cela explique la fréquentation actuellement très moyenne de la gare.

La desserte de la ligne classique Avignon – Valence n’est pas construite pour l’instant de manière à privilégier les déplacements périurbains vers Avignon. La desserte omnibus Avignon – Valence ne bénéficie toujours pas un vrai cadencement. Près de la moitié des TER circulant sur la ligne ne desservent pas Sorgues malgré une population de plus de 18000 habitants. Les TER Marseille – Lyon Part-Dieu (cadencés aux deux heures) sont en effet sans arrêts entre Orange et Avignon centre. En revanche, ils desservent des villes moins peuplées : Bollène (14100 habitants), Pierrelatte (13500 habitants), Tain-l’Hermitage (6100 habitants) et Le Péage-de-Roussillon (6800 habitants).

Horaires au service 2012 des TER au départ de Sorgues vers Avignon (hors impacts travaux)

  • 15 trains du lundi au vendredi (sauf fêtes) : 7h07, 7h23, 7h53, 8h23, 10h53, 12h53, 13h23, 14h53, 17h22, 18h23, 18h53, 19h23, 19h53, 20h23 et 20h53.
  • 10 trains le samedi (sauf fêtes) : 7h07, 7h53, 8h23, 10h53, 12h53, 14h53, 18h23, 18h53, 20h23 et 20h53.
  • 6 trains le dimanche et fêtes : 8h23, 10h53, 14h53, 18h23, 20h23 et 20h53.

Horaires au service 2012 des TER au départ d’Avignon centre vers Sorgues (hors impacts travaux)

  • 14 trains du lundi au vendredi (sauf fêtes) : 5h31, 6h01, 6h31, 7h01, 7h31, 12h01, 12h31, 13h01, 16h31, 17h01, 17h31, 18h31, 19h01 et 19h31
  • 9 trains le samedi (sauf fêtes) : 5h31, 6h31, 7h01, 7h31, 12h01, 13h01, 17h01, 19h01 et 19h31.
  • 7 trains le dimanche et fêtes : 6h31, 7h31, 12h01, 13h01, 17h01, 19h01 et 19h31.

Aucune n’est amélioration de la desserte de Sorgues n’est prévue pour le service 2013.

La desserte sera améliorée au service 2014 avec la mise en service de virgule entre Avignon centre et Avignon TGV. Ainsi la plupart des TER desservant Sorgues seront prolongés à Avignon TGV avec un temps de parcours d’environ 15 minutes. Ce sera une occasion que saisiront peut-être les Régions Rhône-Alpes et PACA pour renforcer la desserte TER au sud de Valence.

Le service 2015 sera marqué par la réouverture de la ligne desservant Carpentras (lire), fermée aux voyageurs depuis 1938. 19 allers-retours sont prévus entre Carpentras et Avignon. Ces trains desserviront systématiques la gare de Sorgues. Ainsi il y aura au minimum 33 allers-retours entre Sorgues et Avignon en 2015, avec un train tous les quarts d’heure en période de pointe et au moins un train par heure le reste du temps.

Posted in Provence, Service 2012, Service 2013, Service 2014, Service 2015, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés vendredi 24 août

Posted by ardsl sur 24 août 2012

Trains supprimés

  • TER 885112/3 (Valence 5h24 – Gières 7h14) en raison de l’absence de matériel.
  • TER 885115 (Saint-Marcellin 6h34 – Gières 7h50) même motif.
  • TER 883710 (Gières 8h11 – Grenoble 8h23) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 885115.
  • TGV 9272 (Lausanne 18h30 – Paris 22h21) : supprimé uniquement entre Lausanne et Vallorbe, en raison d’un dérangement technique à la locomotive. Mise en place d’un train de remplacement.

Trains retardés

1h de retard pour :

  • le TGV 9241 (Paris 7h49 – Milan 14h55) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17633 (Part-Dieu 18h14 – Grenoble 19h33) en raison d’obsatcles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 9272 (Vallorbe 19h10 – Paris 22h21) en raison d’un incident technique sur le train.

50 minutes de retard pour le TGV 6905 (Paris 7h37 – Grenoble 10h43) en raison d’un incident technique sur le train.

40 minutes de retard pour le TGV 9763 (Paris 8h11 – Genève 11h27) en raison d’un incident technique sur le train.

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 6930/1 (Paris 6h44 – Annecy 10h33) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9273 (Paris 15h57 – Brigue 21h48).
  • le TER 17635 (Part-Dieu 18h44 – Grenoble 20h15).

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 6960/1 (Annecy 5h31 – Paris 9h15) en raison d’un dérangement d’installation. Train détourné par Culoz et Bourg-en-Bresse.
  • le TER 17942/3 (Annecy 7h00 – Part-Dieu 8h52) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 18531 (Part-Dieu 14h40 – Bourg-Saint-Maurice 17h43) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17699 (Part-Dieu 15h44 – Grenoble 17h13).
  • le TER 17627 (Part-Dieu 16h44 – Grenoble 18h13) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 6949 (Paris 17h49 – Annecy 21h33) en raison de travaux.
  • le TER 887347 (Perrache 18h19 – Gières 20h25) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 18533 (Part-Dieu 18h40 – Bourg-Saint-Maurice 21h45).
  • le TER 18509 (Part-Dieu 19h40 – Modane 22h17).

20 minutes de retard pour :

  • le TER 17972/3 (Part-Dieu 8h08 – Annecy 9h59) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17974/5 (Part-Dieu 9h08 – Annecy 11h07) en raison de la réutilisation de la rame du 17942/3.
  • le TER 17984/5 (Part-Dieu 16h08 – Annecy 17h59) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 6923 (Paris 17h37 – Grenoble 20h43) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9781 (Paris 18h11 – Genève 21h27) en raison de travaux.
  • l’IC 740 (Saint-Gall 19h11 – Genève aéroport 23h36) en raison d’un dérangement d’aiguillage.
  • le TGV 9789 (Paris 20h11 – Genève 23h27) en raison de travaux et d’un incident technique sur le train.

15 minutes de retard pour :

  • le TER 96550/1 (Bellegarde 5h52 – Part-Dieu 7h24) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 96502/3 (Part-Dieu 8h38 – Genève 10h27).
  • le TER 17611 (Part-Dieu 9h14 – Grenoble 10h37) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 18528/9 (Part-Dieu 10h34 – Bourg-Saint-Maurice 13h43).
  • le TER 17978/9 (Part-Dieu 12h08 – Annecy 13h59) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 886836/7 (Saint-Étienne 15h20 – Ambérieu 16h53).
  • le TER 96648/9 (Genève 18h42 – Chambéry 20h16).
  • le TER 17637 (Part-Dieu 19h14 – Grenoble 20h37) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • l’EC 36 (Iselle di Trasquera 19h23 – Genève 22h13) en raison de travaux.
  • le TGV 6874/5 (Marseille 19h44 – Genève 23h16) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le RE 2642 (Lausanne 22h50 – Genève aéroport 23h56) en raison d’un dérangement d’aiguillage.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le train est le mode de transport le plus sûr

Posted by ardsl sur 24 août 2012

Un TER et un train des CFF en gare de Genève Cornavin. Photo : Nathalie Teppe.

Une étude de l’Office fédérale des Statistiques relève que le risque de mourir en voiture est 13 fois plus important qu’en train.

Le mode de transport le plus dangereux est la moto, suivi du vélo et de la voiture, selon une étude de l’OFS, publiée jeudi 23 août. Un motard a 209 fois plus de risque de décéder au cours de son trajet, qu’un passager d’un train. Le risque est 102 plus élevé pour un cycliste. Un automobiliste a 13 fois plus de risque de mourir au cours de son déplacement qu’un usager du train.

La circulation routière est de loin le mode de transport qui occasionne le plus de morts. En 2011, 320 personnes sont décédées dans des accidents routiers en Suisse. Le nombre de victimes a cependant fortement diminué depuis les années 1970.

Le nombre de décès dans des accidents de chemins de fer et d’aviation a aussi reculé ces dernières décennies. En 2011, 13 personnes ont perdu la vie dans des accidents ferroviaires et 13 personnes autres dans des accidents aériens. Aucun décès n’a été observé en ce qui concerne la navigation publique.

Par rapport aux distances parcourues, les voyages en train se révèlent les plus sûrs alors que la moto est le moyen de transport le plus dangereux.

Avec 18990 accidents avec dommages corporels, 320 tués, 4437 blessés graves et 18805 légers, la Suisse a enregistré en moyenne un mort par jour sur les routes en 2011.

Avec 42 tués dans la circulation par million d’habitants en 2010, la Suisse est bien placé en comparaison européenne. La Suède représente proportionnellement le moins de morts avec 28 victimes par million d’habitants. En France, on compte 64 tués dans la circulation par million d’habitants. En Italie, on compte 68 tués dans la circulation par million d’habitants.

(Avec AP et RTS Télétext).

Posted in Etudes, Suisse | Tagué: , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :