ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 26 août 2012

La traque aux resquilleurs menée par les CFF rapporte gros

Posted by ardsl sur 26 août 2012

Les CFF intensifient la traque aux resquilleurs et espèrent récolter 20 millions de francs par année, selon le Tages-Anzeiger et le Bund.

Chaque jour, plus d’un millier de passagers se font pincer sans titre de transport valable. Malgré la hausse de l’amende à 90 francs, ils sont toujours plus nombreux, en raison de la traque aux resquilleurs menée par les CFF, expliquent le Tages-Anzeiger et le Bund. L’ex-régie fédérale espère ainsi récolter l’équivalent de 20 millions par année avec les fraudeurs. Rien que pour le mois de juin 2012, plus de 210000 fraudeurs ont été interceptés. Le service d’encaissement des CFF comporte toutefois des faiblesses. Un voyageur s’est ainsi vu facturer 600 francs d’amende pour des infractions commises par une autre personne.

(Avec rts.ch).

Posted in CFF, Suisse | Tagué: , | Leave a Comment »

Alpes du Sud : 3 passages à niveau pourraient être supprimés

Posted by ardsl sur 26 août 2012

Ce n’est pas la première fois qu’un accident se produit au passage à niveau 51, sur la commune de Saint-Martin-de-Queyrières (lire). Ce n’est la première fois, non plus, qu’une voiture et un train entrent en collision. On se souvient du “carrefour des miracles” au Bersac, l’avenue du commandant-Dumont, à Gap, quartier du Boutariq, à Veynes, Mison et Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Pourtant, selon Réseau Ferré de France (RFF), aucun passage à niveau, dans le département des Hautes-Alpes, n’est considéré comme “dangereux”, selon un classement établi suivant une règle définie par le ministère des Transports.

Sur un total de 77 passages à niveau dans le département, 19 ne sont pas équipés de barrière, ni de signal lumineux.

Tous ne disparaîtront pas. « Mais l’idée est d’en regrouper certains qui sont proches, pour en supprimer« , précise Marc Svetchine, le directeur régional de Réseau Ferré de France en Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Dans les Hautes-Alpes, trois passages à niveau pourraient être supprimés : Montmaur (passage n°7), La Roche-des-Arnauds (n°10) et Laragne (n°58). À Mison, RFF travaille à améliorer le carrefour, en attendant sa suppression, qui sera coûteuse. À Manosque, des études sont en cours.

“Sécuriser les carrefours où la route est parallèle et proche de la voie ferrée”

Concernant les carrefours avec barrière, « à Gap, par exemple, le passage se situe en ville, on ne peut rien faire. Je ne vois pas comment on pourrait supprimer ça« , estime Marc Svetchine. « Il n’y a pas de danger considérable. Le train arrive ou sort de la gare. »

Quant au passage à niveau où s’est produit l’accident, mercredi 22 août, à Saint-Martin-de-Queyrières, « il y a du relief, la fin de la route n’est pas goudronnée« , constate le directeur régional de RFF. « La partie sur la voie ferrée est une dalle en béton, bien aménagée. Il ne dessert que deux maisons et ne présente pas un grand danger, pas plus qu’un carrefour entre deux routes, avec un “stop”. Les habitants ont l’habitude. Il faudrait investir des millions pour le supprimer, alors que ce n’est pas une priorité« .

Cependant, RFF tente d’améliorer régulièrement la sécurité des passages à niveau. Le maire de Saint-Martin-de-Queyrières, Pierre Denis, souhaiterait sécuriser ce passage. « Le locataire de la maison s’apprête à l’acheter. Pour rentrer chez lui, il faut qu’il traverse la voie ferrée. Nous devons trouver une solution, voir les possibilités de financement. Pourquoi ne pas installer un flash clignotant ? »

Du côté de RFF, « nous devons en discuter. Mais pourquoi pas, si la commune le souhaite. La difficulté, dans les Hautes-Alpes, c’est de sécuriser les carrefours où la route est parallèle et proche de la voie ferrée« , poursuit Marc Svetchine. « On voit parfois des configurations où une voiture attend sur les rails que le passage se libère, ou un chargement de véhicule arrêté qui déborde sur les rails. Il y en a quelques-uns dans le Buëch et entre Veynes et La Freissinouse. On travaille avec le conseil général pour les améliorer et créer des aménagements routiers plus vastes. »

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Alpes du Sud, Passage à niveau | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une télécabine entre Bozel et Courchevel d’ici 2015 ?

Posted by ardsl sur 26 août 2012

Sur la carte, le tracé est connu. Départ de Bozel (2100 habitants), pour gagner Saint-Bon-Tarentaise (2000 habitants), puis Les Grandes Combes et enfin Courchevel 1850. C’est le projet de liaison entre vallée et station le plus abouti  en Savoie.

« Il faut aller très vite. On peut le réaliser dans les trois ans », s’engage Gilbert Blanc-Tailleur, maire de Saint-Bon-Tarentaise. Son optimisme peut surprendre quand on sait que cette liaison est dans les cartons depuis bientôt trente ans, quand la Savoie se mobilisait pour décrocher les JO d’hiver de 1992.

« Le contexte était différent. Bozel était contre, et le développement de Courchevel n’avait pas atteint un tel niveau. La circulation est devenue insupportable : jusqu’à 7000 véhicules par jour en hiver. Près de 10% d’augmentation par an. Sans parler des camions de livraison qui compliquent encore l’accès à la station. Rappelons encore que 5000 personnes travaillent ici en hiver. Une grande partie monte chaque jour de la vallée. »

Autant d’arguments développés pour justifier la construction d’une télécabine qui mettrait Bozel à 15 minutes de Courchevel 1850. En bas, un grand parking gratuit. Pour prendre dès 6 heures du matin et jusqu’à minuit ou 2 heures cet “ascenseur” qui pourrait transporter saisonniers et touristes mais aussi marchandises. Autant de véhicules de livraison en moins sur les routes. Un scénario optimiste table sur une baisse de 20% du trafic une fois la liaison réalisée.

L’enjeu est aussi économique. Si l’immobilier continue de flamber dans la station la plus chère de Savoie, la pratique du ski stagne depuis plusieurs années. La clientèle fortunée n’est pas la plus sportive. La liaison permettrait d’accroître la clientèle à la journée et celle qui séjournerait à Bozel, faute de pouvoir se payer un hébergement de grand standing.

Gilbert Blanc-Tailleur pense que Bozel a tout à gagner dans cette liaison. « Il n’y a plus de terrains disponibles en station. Le développement à venir est dans les vallées. Il est indispensable de mieux répartir l’habitat et les activités. » La commune de Bozel a voté pour. L’association “Vivre en Tarentaise” est moins convaincue. Elle redoute que le bas concentre les nuisances pour que le haut retrouve l’air pur des sommets.

Il reste enfin à convaincre le Conseil général de la Savoie pour boucler le tour de table. Soit 15 millions d’euros à trouver pour réaliser le projet.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Politique, Savoie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Genève : la ligne 46 détournée en raison du chantier du CEVA

Posted by ardsl sur 26 août 2012

En raison du chantier du CEVA, le parcours de la ligne 46 des TPG est modifié entre les arrêts Bachet-de-Pesay et Bellins, dans les deux sens.

Les arrêts Bellins, Serves, La Chapelle et Préventorium ne sont pas desservis par la ligne 46, mais par une navette 46B (un passage toutes les 30 minutes de 6h30 à 19h30, du lundi au vendredi) en direction du Bachet-de-Pesay uniquement (les mesures de chantier ne permettent pas à nos véhicules de circuler dans l’autre direction sur la route de la Chapelle).

Toutefois, les voyageurs pourront rejoindre ces arrêts depuis le Bachet en direction de Bellins, étant donné que la navette 46B effectue une boucle via la route de Saint-Julien et le chemin de Vers.

Des fascicules avec les plans des parcours des lignes 46 et 46B sont distribués aux voyageurs qui empruntent la ligne 46. Les plans sont également affichés aux arrêts concernés.

Posted in CEVA, Genève | Tagué: , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés dimanche 26 août

Posted by ardsl sur 26 août 2012

Trains supprimés

  • TGV 5306/7 (Bordeaux 7h37 – Dijon 15h39) : supprimé uniquement entre Nîmes et Dijon, en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • TER 889976/7 (Le Puy 12h41 – Part-Dieu 14h54) : supprimé uniquement entre Châteaucreux et Lyon, en raison de l’absence d’un personnel.
  • R 4158 (Brigue 16h12 – Sion 16h54) en raison d’un dérangement technique à la locomotive.

Trains retardés

2h45 de retard pour :

  • le TGV 5016/7 (Nice 11h27 – Lille Europe 18h57) en raison d’un incendie près des voies au Muy. La circulation a été interrompue entre Les Arcs Draguignan et Saint-Raphaël de 12h35 à 14h25, afin de permettre l’intervention des pompiers.
  • le TGV 9864/5 (Nice 11h27 – Bruxelles 19h42) en raison d’un incendie près des voies au Muy. La circulation a été interrompue entre Les Arcs Draguignan et Saint-Raphaël de 12h35 à 14h25, afin de permettre l’intervention des pompiers.

1h30 de retard pour le TGV 5198/9 (Nice 13h26 – Metz 22h54) en raison d’un incendie près des voies au Muy. La circulation a été interrompue entre Les Arcs Draguignan et Saint-Raphaël de 12h35 à 14h25, afin de permettre l’intervention des pompiers.

1h15 de retard pour le TGV 5098 (Nice 13h26 – Dijon 19h38) en raison d’un incendie près des voies au Muy. La circulation a été interrompue entre Les Arcs Draguignan et Saint-Raphaël de 12h35 à 14h25, afin de permettre l’intervention des pompiers.

1h de retard pour :

  • le TGV 5148/9 (Metz 6h02 – Nice 15h36) en raison d’un incendie près des voies au Muy. La circulation a été interrompue entre Les Arcs Draguignan et Saint-Raphaël de 12h35 à 14h25, afin de permettre l’intervention des pompiers.
  • le TGV 5032 (Dijon 9h20 – Nice 15h36) en raison d’un incendie près des voies au Muy. La circulation a été interrompue entre Les Arcs Draguignan et Saint-Raphaël de 12h35 à 14h25, afin de permettre l’intervention des pompiers.
  • le TGV 9846/7 (Bruxelles 19h18 – Part-Dieu 23h24) en raison d’une panne ayant nécessité un changement de rame à Lille.
  • le TGV 5134/5 (Lille Europe 20h02 – Montpellier 1h25) en raison de l’attente du 9846/7 à Lille.

50 minutes de retard pour le TER 895826/7 (Lons-le-Saunier 16h02 – Part-Dieu 17h26).

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 5184/5 (Nice 14h27 – Lille Europe 21h57).
  • le TER 886195 (Perrache 17h40 – Avignon 20h29) en raison d’un incendie aux abords des voies.

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 5306/7 (Bordeaux 7h37 – Nîmes 12h24) en raison de l’affluence à Toulouse.
  • le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05).
  • le TGV 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05).
  • le TGV 7778 (Nice 17h27 – Part-Dieu 21h58).
  • le TGV 6876 (Nice 17h27 – Dijon 23h40).
  • le TER 886198/9 (Avignon 18h43 – Grenoble 21h29) en raison d’un incendie aux abords des voies.
  • le TER 17816 (Part-Dieu 19h20 – Dijon 21h19) en raison d’une correspondance avec un train retardé.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 895834/5 (Part-Dieu 18h34 – Lons-le-Saunier 20h00) en raison de la réutilisation de la rame du 895826/7.
  • le TER 17729 (Part-Dieu 19h20 – Marseille 22h54) en raison d’un incendie aux abords des voies.
  • le TER 884543 (Bellegarde 22h09 – Évian 23h30) en raison de la réutilisation de la rame du 884594.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 17705 (Part-Dieu 7h20 – Marseille 10h58) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 6886/7 (Nice 10h57 – Genève 17h16) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17366 (Briançon 15h08 – Romans 19h03).
  • le TGV 5346/7 (Rennes 16h07 – Marseille 22h16) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 895806/7 (Part-Dieu 16h34 – Lons-le-Saunier 18h00) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5186/7 (Montpellier 18h02 – Lille Europe 22h57) en raison de l’affluence à Valence TGV.
  • le TGV 6127 (Paris 18h19 – Marseille 21h35) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 886141 (Part-Dieu 18h20 – Avignon 20h59) en raison d’un incendie aux abords des voies.
  • le TGV 6874/5 (Marseille 19h14 – Genève 22h47).
  • le TGV 6197 (Paris 19h37 – Avignon 23h07).
  • le TER 884682/3 (Saint-Gervais 20h03 – Bellegarde 22h03) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 884594 (Évian 20h36 – Bellegarde 22h03) en raison d’un acte de malveillance.

15 minutes de retard pour :

  • le TER 17709 (Part-Dieu 9h20 – Marseille 13h02) en raison de travaux.
  • l’IC 15952 (Marseille 11h58 – Clermont-Ferrand 19h16).
  • le TER 17718 (Marseille 15h06 – Part-Dieu 18h40) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 886196 (Avignon 19h01 – Part-Dieu 21h40) en raison d’un incendie aux abords des voies.
  • le TGV 6632 (Part-Dieu 20h04 – Paris 22h07) en raison de l’affluence à Part-Dieu.
  • le TER 895838/9 (Lons-le-Saunier 21h02 – Part-Dieu 22h28).
  • l’IR 1749 (Genève aéroport 22h24 – Brigue 1h06) en raison d’une correspondance avec un train retardé.
  • l’IR 2548 (Berne 23h08 – Genève 1h05) même motif.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Travaux majeurs entre Chalon-sur-Saône et Mâcon

Posted by ardsl sur 26 août 2012

D’importants travaux sont programmés en 2012 et 2013 sur la ligne ferroviaire entre Chalon-sur-Saône et Mâcon.

Du 4 septembre au 28 octobre

Il s’agit de travaux préparatoires à un grand chantier de modernisation de la voie (remplacement des voies, du ballast et des aiguillages) programmé en 2013.

De plus, des aiguillages secondaires seront démontés entre Fleurville et Senozan.

Quelles conséquences ?

Ces travaux auront un impact de 10 minutes en moyenne sur tous vos trajets entre :

  • Chalon & Mâcon en TER omnibus
  • Dijon & Chalon en TER omnibus
  • Dijon & Nevers en TER
  • Dijon, Chalon, Mâcon & Lyon en TER Intercités.

Au total, 92 trains sont directement impactés. Les TGV circulant entre la Bourgogne et Lyon sont également concernés.

Indirectement, ces travaux auront des conséquences sur le fonctionnement de la gare de Dijon, puisqu’un grand nombre de lignes ferroviaires s’imbriquent dans l’agglomération dijonnaise.

Elles sont souvent :

  • en correspondance (ex : sud <> nord). Pendant cette période, toutes les correspondances à Dijon sont fragiles.
  • en continuité (6 trains par jour et par sens effectuent le parcours Lyon – Mâcon – Chalon – Dijon puis Paris Bercy).

Pour les voyageurs entre la Bourgogne et Paris, il est recommandé de privilégier les trajets en TGV depuis Mâcon TGV, Le Creusot TGV, Chalon-sur-Saône, Beaune, Dijon et Montbard.

Pour les voyageurs ayant une correspondance TER + TGV à Dijon, il est recommandé d’emprunter le TER précédent.

Pour les voyages entre le nord et le sud de la Bourgogne, il est recommandé d’emprunter les TER Paris Bercy – Lyon Part-Dieu.

Week-ends du dernier trimestre 2012

Réseau Ferré de France travaille à favoriser la fluidité des circulations entre Chalon et Mâcon. Pour cela, SNCF met en place des installations qui permettent de circuler indifféremment dans un sens ou dans un autre sur chaque voie (IPCS). Ceci permet notamment de pouvoir changer de voie pour éviter un obstacle ou un train en panne.

Quelles conséquences ?

Du samedi 20 octobre 13h au dimanche 21 octobre 13h : les circulations sont totalement interrompues dans les deux sens entre Chalon et Mâcon. Des dessertes de substitution par cars sont mises en place. À noter que les circulations entre Mâcon et Lyon sont adaptées. Les circulations entre Chalon et Dijon sont normales. Quelques trains Dijon – Lyon sont détournés par Bourg-en-Bresse.

Le dimanche 28 octobre en matinée et le dimanche 18 novembre en matinée : la desserte est légèrement adaptée sur la ligne Dijon – Mâcon.

Du samedi 1er décembre 13h au dimanche 2 décembre 13h : les circulations sont totalement interrompues dans les deux sens entre Dijon et Mâcon. Des dessertes de substitution par cars sont mises en place. À noter que les circulations entre Dijon et Nevers sont toutes terminus ou origine Chagny.

Du samedi 8 décembre 13h au dimanche 9 décembre 13h : les circulations sont totalement interrompues dans les deux sens entre Chalon et Mâcon. Des dessertes de substitution par cars sont mises en place. À noter que les circulations entre Mâcon & Lyon sont adaptées. Les circulations entre Chalon et Dijon sont normales. Quelques trains Dijon – Lyon sont détournés par Bourg en Bresse.

Posted in Bourgogne, Rhône, Travaux | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Travaux sur la ligne Bourg-en-Bresse – Dijon jusqu’au 30 septembre

Posted by ardsl sur 26 août 2012

Des travaux sont programmés jusqu’au 30 septembre sur la ligne de la Bresse (Dijon – Bourg-en-Bresse).

Le TER 891810 (Bourg-en-Bresse 11h42 – Dijon 13h26) est supprimé en raison de travaux du 6 au 30 septembre (sauf le 15 août et les week-ends). Aucun service de remplacement au départ de Bourg-en-Bresse.

Le TER 891809 (Dijon 12h33 – Bourg-en-Bresse 14h16) est légèrement retardé du 3 au 14 septembre (sauf le week-end).

Pour en savoir plus, télécharger la fiche infos travaux ligne de la Bresse pour le mois de septembre 2012

Posted in Ain, Bourgogne, Travaux | Tagué: , , , , | 4 Comments »

Le PCS pour le transfert modal et contre un second tube routier au Gothard

Posted by ardsl sur 26 août 2012

Les délégués du PCS (Parti chrétien-social), réunis samedi 25 août en assemblée à Fribourg, ont adopté une résolution demandant au Conseil fédéral d’imposer le transfert du trafic lourd de la route au rail et de renoncer à la construction d’un second tube pour le tunnel routier du Gothard.

(Avec RTS Teletext).

Posted in Fret, Politique, Suisse | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :