ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Billets SNCF : comment limiter la facture ?

Posted by ardsl sur 28 août 2012

Quand les prix du train flambent, il existe différents moyens de faire baisser la facture SNCF.

Prix des billets jugés trop élevés, tarifs opaques, informations insuffisantes… La dernière enquête de l’association de consommateurs CLCV n’est pas tendre avec la compagnie ferroviaire nationale. Les voyageurs désireux de limiter la facture dispose de plusieurs options.

Réserver à l’avance ou en dernière minute

Selon la période où vous réservez, vous paierez un prix différent pour un même train, une même classe. La SNCF module en effet au jour le jour ses prix en fonction du taux de remplissage de ses trains. Si vous réservez 3 mois à l’avance, vous trouverez des billets Prem’s, en 1ère ou 2ème classe, à partir de 15 euros sur les Intercités et 25 euros sur les TGV. Pour en bénéficier, il faut être parmi les premiers surtout en période de congés scolaires ou les week-ends. Les billets iDTGV exclusivement en vente via Internet (notamment sur le site idtgv.com) offrent aussi des tarifs intéressants. Et pour les voyages de dernière minute, la rubrique « Bons Plans » du site voyages-sncf.com recèle de trajets à prix bradés. Attention toutefois, tous ces billets ne sont généralement ni échangeables, ni remboursables.

Acheter un billet en seconde main

Les billets de train, surtout les non échangeables, non remboursables comme les Prem’s ou les iDTGV, se retrouvent en vente sur des sites Internet : Ebay, Kelbillet, Leboncoin, Priceminister, Trocdetrains, Zepass… Avant d’acheter, vérifiez qu’ils ne sont pas soumis à des conditions particulières (cartes de réduction familles nombreuses, senior…) systématiquement vérifiées par les contrôleurs.

Il ne faut jamais racheter un billet non cessible : un trajet Eurostar nominatif par exemple ou un billet IDTGV déjà imprimé. Ce dernier comporte le nom et la date de naissance de l’acheteur initial. Le contrôleur demande donc un justificatif d’identité au voyageur et verbalise celui qui n’est pas en mesure de le fournir. Ne vous laissez pas tenter par un billet plus cher que le prix indiqué dessus (on parle de sa valeur faciale). Et si vous avez trouvé la bonne affaire, n’oubliez pas d’ajouter au prix du trajet, le coût de l’envoi postal, parfois des frais de traitement.

Jongler avec les cartes SNCF

Pour profiter d’au moins 25% de rabais même au dernier moment, voire 40%, 50% ou 60% de réduction en programmant son voyage un peu en avance, les cartes 12-25 ans (50 euros), Senior (57 euros), Enfant+ (71 euros) ou Escapades (76 euros) peuvent être intéressantes. Comme elles sont payantes et ne durent qu’une année, faites vos calculs pour être certain de les rentabiliser. La carte Enfant+, par exemple, peut être amortie au bout d’un voyage, car elle permet des réductions aux accompagnateurs.

Dégainer la carte Famille nombreuse ou Enfant famille

Dès qu’une famille est composée au minimum de 3 enfants de moins de 18 ans, la carte Famille nombreuse permet de réduire tous les trajets de 30% quand on a 3 enfants, 40% avec 4 enfants, 50% avec 5 enfants ou 75% à partir de 6 enfants. Avantage : vous n’êtes pas pas obligé de voyager tous ensemble pour en bénéficier. Pour l’obtenir, il suffit de remplir le formulaire délivré, de fournir les justificatifs demandés dans les points de vente SNCF et de s’acquitter de 19 euros pour les frais de dossier.

Quant aux familles modestes avec 1 ou 2 enfants de moins de 18 ans (ressources inférieures à 23200 euros avec un enfant et 28554 euros avec deux enfants), elles peuvent demander la carte Enfant famille au prix de 15 euros. Elle garantit des réductions de 25%, voire 50% sur certains trains. Les enfants peuvent profiter des réductions s’ils voyagent, seuls ou accompagnés, sans condition. Par contre, les parents ne peuvent bénéficier des tarifs réduits qu’accompagnés de leur(s) enfant(s).

Ne pas oublier le billet congé annuel

Les salariés, retraités, chômeurs et pensionnés ont droit une fois par an au billet congé annuel en 2ème ou 1ère classe. Même en s’y prenant à la dernière minute, ils profiteront de 25% de réduction sur un aller/retour d’au moins 200 km au total, 50% s’ils paient grâce à des chèques-vacances. La réduction est calculée sur le tarif « normal » (hors éventuels suppléments) de la 2ème classe. Elle est valable pour le conjoint, les enfants de moins de 21 ans, les parents (pour les célibataires domiciliés chez eux), à condition que tout le monde voyage ensemble.

(Avec capital.fr).

Advertisements

Une Réponse to “Billets SNCF : comment limiter la facture ?”

  1. […] the original post: Billets SNCF : comment limiter la facture – ARDSL Association Rail … August 28, 2012   //   Travels   //   No Comments […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :