ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 30 août 2012

3h30 de retard pour le train de nuit Paris – Briançon

Posted by ardsl sur 30 août 2012

Une rame Lunéa

Mercredi 29 août pendant plus de trois heures, les voitures couchettes et la voiture à sièges inclinables du train de nuit Paris – Briançon sont restés bloqués entre deux tunnels à Saint-Martin-de-Queyrières, cinq kilomètres seulement avant la gare de Briançon.

Le train de nuit 5801 (Paris Austerlitz 21h23 – Briançon 8h30) n’est parvenu mercredi 29 août qu’à 12h à son terminus, voie C. Pendant plus de trois heures, les six voitures couchettes et la voiture à sièges inclinables sont restés bloqués entre deux tunnels à Saint-Martin-de-Queyrières (Hautes-Alpes), cinq kilomètres seulement avant la gare de Briançon. À l’arrêt forcé pour une panne mécanique le Lunéa parti de Paris Austerlitz mardi 28 août à 21h23 a été dépanné par deux locomotives de remorquage en fin de matinée. À leur arrivée en gare de Briançon, les passagers ont été pris en charge par le personnel SNCF afin de leur expliquer les modalités de remboursement du billet.

(Avec ledauphine.com).

Publicités

Posted in Alpes du Sud, Retards / Suppressions, SNCF | Tagué: , , , , | 1 Comment »

Swiss teste des liaisons «low cost» depuis Genève

Posted by ardsl sur 30 août 2012

Depuis mercredi 29 août, la compagnie propose des vols vers Madrid et Nice à partir de 49 francs. Athènes et Prague suivront dès mi-septembre.

Swiss vient marcher sur les plates-bandes genevoises d’Easy Jet. La compagnie aérienne teste deux liaisons «low cost» au départ de Genève en proposant des vols vers Madrid et Nice, révèle le magazine Travel Inside. Cette phase test durera jusqu’au 31 décembre 2012.

Le prix le plus bas proposé se monte à 49 francs pour un aller simple sur les deux destinations. Pour un aller et retour, il faudra débourser 89 francs sur Madrid et 99 francs sur Nice. Le voyage peut être effectué sans date butoir.

« Suite à un sondage mené auprès des passagers, nous avons constaté que ces derniers attendent des prix plus attrayants et davantage de flexibilité« , explique Thomas Benz, Head of Marketing Switzerland. « Telle est la raison du lancement de cette opération. Nous verrons d’ici fin 2012 comment réagira le marché et s’il convient de poursuivre dans cette voie à Genève. »

Dès la mi-septembre, Athènes et Prague seront également proposées à ces tarifs.

La compagnie à la croix blanche entend ainsi contrer la concurrence «low cost», et principalement Easy Jet qui détenait près de 40% de parts de marché à Genève en 2011, contre 15,3% pour Swiss.

(Avec tdg.ch).

Posted in Aéroports, Espagne, Genève, PACA | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Deux fois plus de bus entre Gex et Genève d’ici 2017

Posted by ardsl sur 30 août 2012

Le Pays de Gex (76000 personnes habitent l’arrondissement de Gex) cherche des solutions pour désengorger ses routes. La ligne F des TPG sera remplacée par un bus plus fréquent et plus rapide.

«Si on ne fait rien, le réseau routier du Pays de Gex sera complètement bouché d’ici 2017», tonne Rachel Mazuir (PS), sénateur et président du Conseil général de l’Ain. L’explosion démographique du secteur engendre des bouchons monstrueux. Particulièrement du côté de Ferney-Voltaire (8200 habitants) où seul le bus F permet de rejoindre le bout du lac. «Pris dans le trafic, il accuse de gros retards aux heures de pointe et il ne respecte plus les horaires indiqués» détaille François Meylan, maire de la commune. Du coup, le Conseil Général met en place une offre renforcée de transport en commun entre Gex (10100 habitants) et Cornavin. Le projet de « Bus à Haut Niveau de Service » (BHNS) lancé jeudi 30 août 2012 par les autorités locales ne verra le jour qu’en 2017. Les usagers auront le choix entre une desserte identique au trajet actuel de la ligne F et une autre qui fera un crochet par Cessy (3900 habitants).

L’offre sera doublée aux heures de pointe et renforcée sur la commune de Ferney-Voltaire. La fréquence du BHNS devrait être d’un bus toutes les 6 minutes entre Ferney-Voltaire et Cornavin et d’un bus toutes les 12 minutes entre Ornex et Cornavin. Aux heures de pointe, le temps de parcours du BHNS devrait la moitié de celui-ci de la ligne F actuelle.

Ainsi, les habitants dans ce secteur auront un transport publique performant, contrairement à la ligne F engluée dans les bouchons de la D1005, qui ne capte que 3% des déplacements entre Gex et Genève.

Autre élément important, les véhicules rouleront sur une voie propre afin que les temps de parcours soient respectés. Il s’agira donc de créer du site propre là où c’est possible et nécessaire pour gagner du temps. Ailleurs, comme à Ornex, de donner la priorité au BHNS aux feux de signalisation sur les files d’automobiles fumantes… Tout en soignant les quelques points noirs comme le tunnel sous l’aéroport.

Participation suisse

Le projet coûtera la modique somme de 40,6 millions d’euros. Une participation de la Confédération helvétique d’environ 35% devrait suivre et de 32,5% pour le canton de Genève. «Comme il s’agit d’un projet à l’étude, on ne connaîtra précisément la participation suisse qu’en 2015» précise Rachel Mazuir. L’addition reste moins élevée que la solution du tramway un temps envisagée sur le secteur Ferney-VoltBaire – Gex. «Cette possibilité a été écartée car bien trop coûteuse et largement au-dessus de nos moyens», explique François Meylan. Certains estiment pourtant que cette option ne peut être que transitoire. «C’est un bon moyen de répondre à la demande de mobilité des habitants, mais ponctuel. Je suis certain qu’en 2020 on y reviendra» déclare Bernard Gaud, président l’Association régionale de coopération du Genevois (ARC).

Quoi qu’il en soit, la consultation est lancée jusque début octobre. Si tout va bien, les travaux démarreront en 2015 pour une mise en service en 2017.

Le Conseil général de l’Ain sera le maître d’ouvrage du BHNS.

Tramway CERN – Saint-Genis-Pouilly

Outre l’avant projet de Bus à Haut Niveau de Performance, un contrat d’axe a également été signé jeudi 30 août pour le tramway entre le CERN et le centre de Saint-Genis-Pouilly (8800 habitants). Celui-ci a également vocation a être mis en service en 2017.

(Avec tdg.ch et Le Dauphiné Libéré).

Posted in Ain, Genève, Service 2017 | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Certains départements encouragent financièrement les automobilistes à prendre le car

Posted by ardsl sur 30 août 2012

Les tarifs uniques de transport mis en place par les départements dopent la fréquentation des cars interurbains, apparemment sans grever les finances publiques. Cette politique, qui offre une alternative aux automobilistes pénalisés par les prix des carburants, est appelée à se développer.

Au moment où le gouvernement tente de contenir la flambée des prix des carburants et réfléchit à la manière d’inciter les collectivités qui ne l’ont pas encore fait à mettre en place des tarifs sociaux pour leurs transports publics, les départements prennent aussi le train de la lutte contre la vie chère. La Gironde, les Alpes-Maritimes ou encore les Bouches-du-Rhône viennent rappeler qu’il existe un moyen radical d’espacer les passages à la pompe : prendre le car.

Ces dix dernières années, les crises pétrolières et la nécessité de rentabiliser leurs réseaux de cars interurbains – les TER sont du ressort des Régions et les transports urbains incombent aux communes et agglomérations – ont poussé 47 départements à adopter une tarification unique de 1 à 4 euros.

« C’est un vrai mouvement« , observe Roland Ries, président du Groupement des autorités responsables de transport (GART), « ce phénomène qui est apparu il y a quinze ou vingt ans dans les transports urbains s’étend aux départements et booste la fréquentation de manière tout à fait spectaculaire. »

La question est de savoir si l’augmentation du nombre d’usagers qui paient compense la réduction des tarifs. « Nous n’avons pas de chiffres précis, mais il est sûr que la fréquentation augmente avec la baisse des tarifs et que cela risque de s’accentuer avec la hausse du prix des énergies fossiles », poursuit, prudent, le président du GART en évoquant aussi les bénéfices d’un transfert modal pour la collectivité. « Nous sommes favorables à ces initiatives, elles produisent des résultats, on les constate et l’équilibre économique ne paraît pas être substantiellement modifié. Le chantier de la tarification est devant nous. Le contexte est favorable pour créer les conditions d’un transfert modal de la voiture privative vers le transport public là où il est pertinent », juge Roland Ries.

Le car à 1 euro

En Languedoc-Roussillon, le département des Pyrénées-Orientales a fait école en lançant en novembre 2008, le car à 1 euro. En trois années d’exercice, les recettes sont passées de 850000 euros à 1,3 million d’euros. « Nous avons investi dans des bus supplémentaires, mais il nous reste encore du bonus. Avec, en moyenne, 4000 passagers par jour, nous avons multiplié par quatre la fréquentation », explique Patrice Rémy, directeur des transports au Conseil général. Depuis un an, l’Aude a suivi cet exemple et l’Hérault qui avait pris la même initiative en 2010 a comptabilisé 400000 voyages de plus, une progression de plus de 35 % par rapport à l’année précédente.

De son côté, il y a tout juste un an, le Puy-de-Dôme lançait un tarif unique à 2 euros. L’aller-retour Clermont-Ferrand – Arlanc, de 100 kilomètres, revient à 4 euros contre 26,40 euros précédemment. Les Alpes-Maritimes ont pour leur part lancé un titre unique de transport à 365 euros par an. Autre exemple, le prix unique de 2 euros instauré en 2009 dans le Loir-et-Cher visait à remplir les quelque 70 cars qui circulent sur les 20 lignes de ce département rural : la fréquentation a doublé dès 2010.

(Avec Les Échos).

Posted in Ain, Alpes du Sud, Ardèche, Auvergne, Bourgogne, Fréquentation, Jura, Languedoc-Roussillon, Loire, PACA, Politique, Rhône, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PACA réinvente la carte de transport

Posted by ardsl sur 30 août 2012

L’abonnement offre la gratuité sur les transports pendulaires et de fortes réductions pour les autres.

Depuis septembre 2011, la Région PACA expérimente un système de tarification à prix unique sur les transports relevant de sa compétence : 16 lignes de TER dans six départements, 22 lignes de bus express et le tracé du chemin de fer de Provence reliant Digne-les-Bains à Nice. Contre 15 euros d’abonnement (30€ pour les plus de 26 ans, zéro € pour les sans-emploi), les usagers disposent d’une option parmi quatre : trajet gratuit ou réduit (- 75%) du domicile au lieu de travail ou d’étude, moitié prix sur tous les autres trajets, quasi-gratuité pour les titulaires les plus démunis. Selon les villes, des réductions supplémentaires sont également accordées pour les transports en commun, tramway, bus et métro. « Notre objectif est d’accroître l’attractivité financière des transports collectifs par rapport à la voiture en offrant au plus grand nombre la possibilité de passer d’un mode de transport à un autre », explique Jean-Yves Petit, vice-président (EÉLV) délégué aux transports.

Jusqu’à 300 euros d’économie

Plus de 100000 voyageurs empruntent quotidiennement les réseaux, la moitié dans le cadre de déplacements pendulaires (domicile travail ou étude), et un tiers dans le cadre d’activités de loisir et de tourisme. En quelques semaines, 40000 étudiants et presque autant d’employés ont adopté la carte baptisée de l’expression provençale qui commande de circuler, « Zou ! ». À la clef pour certains jusqu’à 300 euros d’économie par mois. L’assemblée a anticipé un budget annuel de 16 millions d’euros pour financer l’opération, soit environ 5% de la facture annuelle qu’elle acquitte à SNCF. « Notre ambition est d’étendre ce dispositif à une carte unique pour tous les transports collectifs, y compris départementaux », poursuit le représentant régional. Un premier pas sera conclu l’an prochain avec la commercialisation de la carte Pass MP2013 qui permettra aux visiteurs de « Marseille, capitale européenne de la culture », de voyager indifféremment dans les TER, le métro marseillais ou les cars des Bouches-du-Rhône avec le même ticket à tarif unique.

 (Avec Les Échos).

Posted in Alpes du Sud, Fréquentation, PACA, Provence, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés jeudi 30 août

Posted by ardsl sur 30 août 2012

Malain : un piéton sur les rails, les trains arrêtés

Entre 17h et 17h30, toute la circulation ferroviaire sur la ligne Paris-Dijon a été interrompue, après qu’un homme âgé eut été aperçu marchant sur les rails. Les gendarmes de Velars ont inspecté les voies, et l’homme n’a pas été retrouvé. Il aurait été identifié et aurait regagné son domicile.

Trains supprimés

  • TER 886102 (Valence 5h38 – Perrache 6h50) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 889972/3 (Le Puy 5h53 – Perrache 8h18) : supprimé uniquement entre Châteaucreux et Perrache, en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 889974/5 (Le Puy 6h48 – Part-Dieu 8h54) : supprimé uniquement entre Le Puy et Châteaucreux, en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 882103 (Mâcon 6h57 – Ambérieu 7h50) : supprimé uniquement entre Bourg-en-Bresse et Ambérieu, en raison d’un accident de personne.
  • TER 883715 (Aix-les-Bains 7h42 – Chambéry 7h52) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • TER 882106 (Ambérieu 8h11 – Bourg-en-Bresse 8h33) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 882103.
  • IC 727 (Saint-Gall 8h11 – Genève aéroport 12h36) : supprimé uniquement entre Cornavin et Cointrin, en raison de personnes à proximité des voies. Mise en place d’un train de remplacement.
  • IC 4504/5 (Part-Dieu 9h40 – Vierzon 13h31) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 887339 (Perrache 16h19 – Gières 18h21) : supprimé uniquement entre Grenoble et Gières, en raison de la panne d’un autre train.
  • TGV 6946/7 (Paris 16h45 – Annecy 20h35) en raison de la présence de personnes à proximité des voies et d’un incident technique sur le train.
  • TER 17629 (Part-Dieu 17h14 – Grenoble 18h40) en raison de la panne d’un autre train.
  • IC 4416/7 (Vierzon 17h28 – Part-Dieu 21h20) : supprimé uniquement entre Vierzon et Bourges, en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 887345 (Perrache 17h49 – Saint-André-le-Gaz 18h47) en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 885158 (Chambéry 18h09 – Aix-les-Bains 18h19) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 17935.
  • TER 883775 (Aix-les-Bains 18h42 – Chambéry 18h53) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 885158.
  • TER 17592/3 (Valence 19h14 – Grenoble 20h45) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • TER 887348 (Saint-André-le-Gaz 19h15 – Perrache 20h13) en raison de la panne d’un autre train.

Trains retardés

6h40 de retard pour le TGV 9248 (Milan 16h10 – Paris 23h21) en raison d’une panne. Ce train a été détourné par la ligne classique via Bourg-en-Bresse, Saint-Amour, Dijon et Sens. Les voyageurs à destination de Saint-Éxupéry ont été acheminés par autocar depuis départ de Chambéry. Les voyageurs au départ de Saint-Éxupéry ont été replacés dans le TGV 6134 (Marseille 20h08 – Paris 23h25).

1h de retard pour :

  • l’IC 15940 (Millau 11h02 – Clermont-Ferrand 15h58) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 894286 (Besançon Viotte 19h08 – Dijon 20h39) en raison de la panne d’un autre train.

50 minutes de retard pour :

  • le TER 17935 (Part-Dieu 16h40 – Chambéry 17h58) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 6921 (Paris 16h41 – Grenoble 19h40) en raison de personnes à proximité des voies.

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 6854 (Nice 7h27 – Part-Dieu 11h54) en raison d’un dérangement d’installation et d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 6905 (Paris 7h37 – Grenoble 10h43) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 6191 (Paris 7h37 – Avignon 11h17) même motif.
  • l’IC 4580/1 (Part-Dieu 12h40 – Bordeaux 20h24) en raison de la chute d’un arbre sur les voies à Amplepuis. La circulation ferroviaire a été interrompue entre 13h30 et 14h.
  • le TER 886726/7 (Ambérieu 13h07 – Saint-Étienne 14h40) en raison de la réutilisation de la rame du 886868/9.
  • le TER 17627 (Part-Dieu 16h44 – Grenoble 18h13) en raison du déclenchement du signal d’alarme.
  • le TER 887341 (Perrache 16h49 – Saint-André-le-Gaz 17h47) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 6923 (Paris 17h37 – Grenoble 20h43) en raison de personnes à proximité des voies.

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 5306/7 (Bordeaux 7h37 – Dijon 15h39) en raison d’un panne de signalisation entre Toulouse et Castelnaudary.
  • le TGV 5112/3 (Lille Europe 9h02 – Montpellier 13h57) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 9273 (Paris 15h57 – Lausanne 19h47) en raison de la présence de personnes à proximité des voies.
  • le TGV 6659 (Paris 16h27 – Part-Dieu 18h24) même motif.
  • le TGV 6623 (Paris 16h57 – Part-Dieu 18h56) même motif.
  • le TGV 6686/7 (Paris 16h57 – Saint-Étienne 19h47) même motif.
  • le TGV 6663 (Paris 17h27 – Part-Dieu 19h24) même motif.
  • le TER 18507 (Part-Dieu 17h40 – Modane 20h19).
  • le TER 17638 (Grenoble 18h35 – Part-Dieu 20h16).
  • le Lunéa 5705 (Paris Austerlitz 23h12 – Bourg-Saint-Maurice 7h45).
  • le Lunéa 5594/5 (Paris Austerlitz 23h12 – Saint-Gervais 8h46).

25 minutes de retard pour :

  • le TER 18525 (Part-Dieu 7h35 – Bourg-Saint-Maurice 10h43) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17611 (Part-Dieu 9h14 – Grenoble 10h37).
  • le TGV 6232 (Figueras 10h20 – Paris 15h53).
  • le TER 886868/9 (Saint-Étienne 11h20 – Ambérieu 12h53) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique sur le train.
  • le TER 17811 (Dijon 11h40 – Part-Dieu 13h40) en raison de travaux.
  • le TER 875708/9 (Clermont-Ferrand 11h56 – Part-Dieu 14h20) en raison de la chute d’un arbre sur les voies à Amplepuis. La circulation ferroviaire a été interrompue entre 13h30 et 14h.
  • le TER 16860/1 (Tours 12h00 – Part-Dieu 17h52) en raison du retard du 16848/9.
  • le TER 884666/7 (Saint-Gervais 12h03 – Bellegarde 13h51) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique sur le train.
  • le TER 16848/9 (Part-Dieu 12h08 – Tours 17h59) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique sur le train.
  • le TGV 6050 (Montpellier 12h24 – Paris 15h53).
  • le TER 884574 (Évian 12h34 – Bellegarde 13h51) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique sur le train.
  • le TGV 6196 (Avignon 12h57 – Paris 17h07) en raison de personnes à proximité des voies.
  • le TGV 5118/9 (Lille Europe 15h26 – Toulouse 22h42) même motif.
  • le TGV 6706 (Mulhouse 15h42 – Paris 18h37) même motif.
  • le TGV 9776 (Genève 15h42 – Paris 18h49) même motif.
  • le TGV 9219 (Paris 16h22 – Zürich 20h26) même motif.
  • le TGV 6121 (Paris 16h37 – Marseille 19h53) même motif.
  • le TER 887343 (Perrache 17h19 – Gières 19h24) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 6195 (Paris 17h19 – Miramas 21h46) en raison de personnes à proximité des voies.
  • le TGV 6627 (Paris 17h52 – Part-Dieu 19h56) en raison de personnes à proximité des voies.
  • le TER 18533 (Part-Dieu 18h40 – Bourg-Saint-Maurice 21h45) en raison d’une correspondance avec un train retardé à Chambéry.
  • le TGV 4640/1 (Strasbourg 19h08 – Part-Dieu 23h14) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6924 (Grenoble 19h12 – Paris 22h25).

22 minutes de retard pour le TER 886762/3 (Part-Dieu 14h24 – Saint-Étienne 15h10).

20 minutes de retard pour :

  • le TGV 5316/7 (Le Havre 7h54 – Marseille 14h18) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 5100/1 (Lille Europe 9h02 – Marseille 13h48) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • l’IC 721 (Lausanne 10h20 – Saint-Gall 13h53) en raison de personnes à proximité des voies.
  • le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05).
  • le TGV 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05).
  • le TER 18538 (Bourg-Saint-Maurice 10h55 – Part-Dieu 14h20) en raison de la réutilisation de la rame du 18525.
  • le TER 889980/1 (Part-Dieu 12h06 – Le Puy-en-Velay 14h23) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique sur le train.
  • le TER 886610 (Part-Dieu 12h12 – Roanne 13h30) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique sur le train et d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 17617 (Part-Dieu 12h14 – Grenoble 13h37) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique sur le train.
  • le TER 18917 (Saint-Gervais 14h06 – Chamonix 14h47) en raison de la réutilisation de la rame du 18916.
  • le TER 884620/1 (Bellegarde 14h09 – Saint-Gervais 15h55) en raison de la raison de la réutilisation de la rame du 884666/7.
  • le TGV 6216 (Figueras 14h20 – Paris 19h53) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 5328/9 (Nantes 14h54 – Part-Dieu 19h30).
  • le TGV 5346/7 (Rennes 16h07 – Marseille 22h16).
  • le TGV 9777 (Paris 16h08 – Genève 19h27) en raison de personnes à proximité des voies.
  • le TER 887339 (Perrache 16h19 – Grenoble 18h10) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17631 (Part-Dieu 17h44 – Grenoble 19h13).
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 9277 (Paris 17h56 – Lausanne 21h47).
  • le TGV 5124/5 (Lille Europe 18h26 – Marseille 23h16) en raison du déclenchement du signal d’alarme.
  • le TER 18520 (Modane 19h44 – Part-Dieu 22h20).

15 minutes de retard pour :

  • le TER 17354 (Briançon 4h46 – Romans 8h43).
  • le TER 886174 (Avignon 5h31 – Mâcon 19h25) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Montélimar.
  • le TGV 9810/1 (Bruxelles 7h10 – Marseille 12h16).
  • le TER 17805 (Dijon 7h40 – Part-Dieu 9h42).
  • le TER 889406 (Part-Dieu 7h55 – Villars 8h34) en raison de difficultés losr de la préparation du train.
  • l’IC 716 (Saint-Gall 8h11 – Genève 12h17) en raison de personnes à proximité des voies.
  • le TGV 7784 (Perpignan 8h18 – Part-Dieu 11h50) en raison d’un incident technique sur le train.
  • l’IC 5955 (Bercy 8h58 – Clermont-Ferrand 12h40) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17922/3 (Part-Dieu 9h34 – Chambéry 10h53).
  • le TGV 4854/5 (Montpellier 10h03 – Strasbourg 15h45) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9245 (Paris 10h41 – Milan 17h56) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Modane.
  • le TER 886760/1 (Ambérieu 11h07 – Saint-Étienne 12h40) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique sur le train.
  • le TGV 5016/7 (Nice 11h27 – Lille Europe 18h57).
  • le TGV 9864/5 (Nice 11h27 – Bruxelles 19h42).
  • le TER 874007 (Moulins 12h12 – Vic-le-Comte 13h42).
  • le TER 887119 (Perrache 12h24 – Vienne 12h56).
  • le TER 886720/1 (Part-Dieu 12h24 – Saint-Étienne 13h10) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 17925 (Part-Dieu 12h40 – Chambéry 13h58) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 882112 (Ambérieu 13h11 – Bourg-en-Bresse 13h34) en raison de la correspondance avec le 886868/9.
  • le TER 18916 (Chamonix 13h11 – Saint-Gervais 13h54).
  • le TER 884521 (Bellegarde 14h09 – Évian 15h30) en raison de la réutilisation de la rame du 884574.
  • le TGV 9834/5 (Bruxelles 15h18 – Marseille 20h46) en raison de personnes à proximité des voies.
  • le TER 886836/7 (Saint-Étienne 15h20 – Ambérieu 16h53) en raison de la réutilisation de la rame du 886762/3.
  • le TGV 6919 (Paris 15h37 – Grenoble 18h44) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 5022/3 (Lille Europe 16h02 – Marseille 20h46) en raison de personnes à proximité des voies.
  • le TER 96514/5 (Part-Dieu 16h38 – Genève 18h27).
  • le TER 893900 (Part-Dieu 17h08 – Paray-le-Monial 19h06).
  • le TER 887340 (Saint-André-le-Gaz 17h15 – Perrache 18h11) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17725 (Part-Dieu 17h20 – Avignon 19h41) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 96454 (Berne 17h23 – Frasne 19h00).
  • le TGV 6220 (Béziers 17h31 – Paris 21h53) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 893902 (Part-Dieu 18h08 – Nevers 21h43) en raison de travaux.
  • le TGV 9781 (Paris 18h11 – Genève 21h27) en raison de personnes à proximité des voies.
  • le TGV 6127 (Paris 18h19 – Marseille 21h35) même motif.
  • le TER 887344 (Saint-André-le-Gaz 18h18 – Perrache 19h11) en raison de la réutilisation de la rame du 887341.
  • le TER 18544 (Bourg-Saint-Maurice 18h16 – Part-Dieu 21h20).
  • le TER 893904 (Part-Dieu 19h08 – Paray-le-Monial 21h15) en raison de l’affluence à Lyon.
  • le TER 889966 (Saint-Étienne 20h07 – Le Puy-en-Velay 21h30) en raison de la correspondance avec le 6686/7.
  • le TER 886826 (Part-Dieu 21h12 – Roanne 22h30) en raison d’une correspondance avec un train retardé.

(Avec Le Bien Public).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Travaux entre Vevey et Villeneuve du 30 août au 18 septembre

Posted by ardsl sur 30 août 2012

En raison de travaux, les trains régionaux sont remplacés par des cars entre Vevey et Villeneuve, du lundi au vendredi, du 30 août au 18 septembre de 21h à 23h54.

Afin d’effectuer des travaux d’entretien, une voie est totalement interrompue entre Vevey, Montreux et Villeneuve, du lundi au vendredi, du 30 août au 18 septembre 2012, de 21h à 23h54. Les trains régionaux de la ligne S1 du RER vaudois entre Vevey et Villeneuve sont supprimés et remplacés par des cars avec un départ toutes les 30 minutes au lieu d’un train par heure. Les correspondances dans les gares de Vevey, Montreux et Villeneuve sont en principe assurées entre les bus de remplacement et les trains grandes lignes. Le trafic grandes lignes entre Lausanne et Brigue n’est pas touché par cette interruption, seuls les InterRegio de 22h20 et 23h20 au départ de Lausanne s’arrêtent exceptionnellement à Villeneuve.

Télécharger la brochure d’informations des CFF

Posted in Travaux, Vaud | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Week-ends sans trains entre Cornavin et Lancy-Pont-Rouge

Posted by ardsl sur 30 août 2012

Des travaux ont lieu en gare de Genève La Praille durant plusieurs week-ends. Ils entraînent l’interruption du trafic ferroviaire entre Cornavin et Lancy-Pont-Rouge du samedi 1er septembre 8h30 au lundi 3 septembre 4h.

Les voyageurs sont priés d’utiliser le tram 15 des TPG.

Le trafic ferroviaire avait déjà été interrompu :

  • du vendredi 6 juillet 21h55 au dimanche 8 juillet 24h.
  • du vendredi 22 juin 22h au dimanche 24 juin 24h.
  • du samedi 16 juin 9h30 au dimanche 17 juin 24h.
  • du vendredi 8 juin 21h55 au dimanche 10 juin 24h.
  • du samedi 26 mai 9h30 au dimanche 27 mai 24h.
  • du samedi 12 mai 9h30 au dimanche 13 mai 24h.
  • du samedi 5 mai 9h30 au dimanche 6 mai 24h.
  • du samedi 28 avril 5h au dimanche 29 avril 24h.
  • du vendredi 23 mars 22h au dimanche 25 mars 24h.

Durant ces périodes, des travaux d’entretien et de renouvellement des installations techniques et ferroviaires sont effectués entre la Praille et la Jonction à Genève.

Posted in Genève, Travaux | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :