ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 6 septembre 2012

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés jeudi 6 septembre

Posted by ardsl sur 6 septembre 2012

Trains supprimés

  • TER 889973 (Le Puy-en-Velay 5h53 – Perrache 8h18) en raison d’un dérangement d’installation.
  • TER 889974/5 (Le Puy-en-Velay 6h48 – Part-Dieu 8h54) en raison d’un dérangement d’installation.
  • TER 18525 (Part-Dieu 7h35 – Bourg-Saint-Maurice 10h43) : supprimé uniquement entre Moûtiers et Bourg-Saint-Maurice, en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 17607 (Part-Dieu 7h44 – Grenoble 9h13) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 17602.
  • TER 887314 (Saint-André-le-Gaz 9h15 – Perrache 10h13) en raison de travaux.
  • IC 720 (Saint-Gall 10h11 – Genève aéroport 14h24) : supprimé uniquement entre Cornavin et Cointrin, en raison d’un dérangement à l’appareil d’enclenchement.
  • TER 18538 (Bourg-Saint-Maurice 10h55 – Part-Dieu 14h20) : supprimé uniquement entre Bourg-Saint-Maurice et Moûtiers, en raison de la réutilisation prévue de la rame du 18525.
  • IC 731 (Genève aéroport 14h36 – Saint-Gall 18h53) : supprimé uniquement entre Cointrin et Cornavin, en raison de la réutilisation prévue de la rame du 720.
  • ICN 628 (Bâle 15h03 – Genève aéroport 17h56) : supprimé uniquement entre Cornavin et Cointrin, en raison d’un dérangement technique à la locomotive.
  • ICN 541 (Genève aéroport 18h05 – Saint-Gall 22h15) : supprimé uniquement entre Cointrin et Cornavin, en raison de la réutilisation prévue de la rame du 628.

Trains retardés

1h15 de retard pour le TER 18521 (Dijon 17h40 – Part-Dieu 19h40).

1h de retard pour :

  • le TER 17602 (Grenoble 5h41 – Part-Dieu 7h16) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 18525 (Part-Dieu 7h35 – Moûtiers 10h10) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 889452 (Part-Dieu 19h25 – Bourg-en-Bresse 20h30).
  • le TER 886456 (Part-Dieu 20h25 – Bourg-en-Bresse 21h30).

50 minutes de retard pour :

  • le TER 885300 (Gières 5h30 – Perrache 7h41) en raison de travaux.
  • le TER 17763 (Bercy 15h38 – Part-Dieu 20h40) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 886448 (Part-Dieu 18h50 – Bourg-en-Bresse 19h42).

40 minutes de retard pour :

  • le TER 887312 (Saint-André-le-Gaz 7h36 – Perrache 8h41) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17815 (Dijon 14h40 – Part-Dieu 16h40).
  • le TER 886842/3 (Saint-Étienne 16h20 – Ambérieu 17h53).
  • le TER 18512 (Modane 5h41 – Part-Dieu 8h20) en raison de l’affluence à Saint-Jean-de-Maurienne et d’un incident technique sur le train.

30 minutes de retard pour :

  • le TER 887308 (Saint-André-le-Gaz 7h15 – Perrache 8h12).
  • le TER 17608 (Grenoble 7h18 – Part-Dieu 8h46) en raison d’un dérangement d’installation et d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9765 (Paris 9h11 – Genève 12h16) en raison d’un incident affectant la voie.
  • le TER 886028 (Part-Dieu 16h46 – Mâcon 17h33) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17996/7 (Part-Dieu 21h08 – Annecy 22h59).

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 5104/5 (Lille Europe 6h22 – Montpellier 11h30) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17606 (Grenoble 6h42 – Part-Dieu 8h16) en raison de la panne d’un autre train et d’un incident technique sur le train.
  • le TER 96630/1 (Genève 6h59 – Grenoble 9h05) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17970/1 (Part-Dieu 7h08 – Annecy 8h59) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 17921 (Part-Dieu 8h40 – Chambéry 9h58).
  • le TGV 9769 (Paris 11h11 – Genève 14h16) en raison d’un incident affectant la voie.
  • le TER 886143 (Mâcon 17h35 – Valence 19h52).
  • le TER 886742/3 (Ambérieu 18h07 – Saint-Étienne 19h40) en raison de la réutilisation de la rame du 886842/3.
  • le TER 18544 (Bourg-Saint-Maurice 18h16 – Part-Dieu 21h20) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17637 (Part-Dieu 19h14 – Grenoble 20h37).
  • le TER 17640 (Grenoble 19h18 – Part-Dieu 20h46) en raison de l’attente d’un personnel.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 887310 (Saint-André-le-Gaz 8h15 – Perrache 9h13) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 886013 (Mâcon 8h25 – Part-Dieu 9h14) en raison de travaux.
  • l’IC 720 (Saint-Gall 10h11 – Genève 14h47) en raison d’un dérangement à l’appareil d’enclenchement.
  • le TER 17808 (Part-Dieu 12h20 – Dijon 14h19).
  • le RE 2622 (Lausanne 13h48 – Genève 14h39) en raison d’un dérangement à l’appareil d’enclenchement.
  • le TGV 5456/7 (Metz 15h52 – Marseille 22h46) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54).
  • le TER 17988/9 (Part-Dieu 17h08 – Annecy 18h59), en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 18509 (Part-Dieu 19h40 – Modane 22h17).

15 minutes de retard pour :

  • le TGV 5148/9 (Metz 6h02 – Nice 15h36).
  • le TGV 9761 (Paris 7h11 – Genève 10h16) en raison d’un incident affectant la voie.
  • le TER 17605 (Part-Dieu 7h14 – Grenoble 8h40).
  • le TER 17610 (Grenoble 7h34 – Part-Dieu 9h16) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5306/7 (Bordeaux 7h37 – Dijon 15h39).
  • le TER 18514 (Modane 7h44 – Part-Dieu 10h20).
  • le TGV 6886/7 (Nice 10h57 – Genève 17h16).
  • le TER 18538 (Moûtiers 11h27 – Part-Dieu 14h20).
  • le TER 887339 (Perrache 16h19 – Gières 18h21).
  • le TER 17935 (Part-Dieu 16h40 – Chambéry 17h58).
  • le TER 17627 (Part-Dieu 16h44 – Grenoble 18h13).
  • le TER 895812/3 (Part-Dieu 17h34 – Lons-le-Saunier 19h02).
  • le TER 885477 (Rives 17h52 – Gières 18h39).
Publicités

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

Venarey-les Laumes : le nouveau train de vie

Posted by ardsl sur 6 septembre 2012

Depuis samedi 25 août, des trains touristiques circulent sur la ligne située entre la gare des Laumes-Alésia et Époisses.

«En voiture tout le monde, le train va partir ! ». Au départ de Venarey-Les Laumes (3100 habitants), une vingtaine de passagers embarquent pour un voyage qui les mènera jusqu’au village d’Époisses (800 habitants). Cela fera bientôt soixante ans que cette ligne avait cessé de transporter des voyageurs. Grâce au pari un peu fou de l’association du chemin de fer touristique de l’Auxois (Acta), la voilà qui renaît à la vie les week-ends, de juin à septembre. Et Christelle Muther, la secrétaire adjointe de l’Acta, espère bien que ce sera pour longtemps. « C’est un projet que l’on souhaite pérenne », souligne-t-elle.

Durant 1h30, les commentaires de la maire adjointe de Semur-en-Auxois (4600 habitants) ponctuent le voyage. Dans les wagons, l’ambiance est conviviale. Il règne comme un parfum d’antan, renforcé par le décor désuet des années soixante-dix. Beaucoup sont d’anciens cheminots ; on trouve aussi des passionnés de chemin de fer tel ­Patrick, un Anglais qui a fait le déplacement depuis la Nièvre. Certains sont venus en famille. « J’ai vu un chevreuil, des chevaux et des vaches ! », claironne Élise, petite Bordelaise de 5 ans. Kylian et Cléia, Alisiens de 4 et 5 ans, ont pour leur part apprécié les passages à ­niveaux. Leur grand-père, Michel, est nostalgique. « Mon père était chef de train sur cette ligne, ça me rappelle des souvenirs ! », lance-t-il.

Un autre regard

Tous les voyageurs sont unanimes : la traversée permet de découvrir la région d’une autre façon. La ville de Semur-en-Auxois depuis le viaduc, passage normalement interdit, apparaît encore plus majestueuse. Autre intérêt : le voyage offre la possibilité de découvrir des villages de renom. Époisses a prévu de chouchouter les passagers qui s’aventureraient dans ses pierres. Des lieux habituellement fermés au public, telles les maisons bourgeoises, ouvrent leurs portes aux aventuriers de la ligne. Certains quittent le train pour s’y promener mais la plupart des passagers retournent dans leur wagon pour le voyage du retour. Des voyageurs en viennent à regretter les trains d’autrefois. Jean-Paul, un ancien cheminot, en fait l’apologie : « ils permettaient de dynamiser l’économie locale. Sans le rail, des villages sont morts ». Cette économie locale, Christelle Muther espère la fortifier par le biais de la ligne. « Promouvoir l’histoire cheminote et valoriser le territoire à travers un moyen de transport qui soit plus qu’un moyen de transport », sont aussi ses objectifs. Pour mener à bien ses visées, l’adjointe peut compter sur le soutien du maire d’Époisses, Marcel Chastang, et sur la motivation des 130 membres d’Acta. Elle compte près de 50% de cheminots de Haute Côte-d’Or. « Nous sommes complètement autonomes vis-à-vis de la SNCF, elle nous loue simplement l’autorail et les voies ferrées« , explique Didier, son secrétaire. « Notre réglementation est approuvée par le ministère des Transports. » Après un arrêt à Semur-en-Auxois, le train stoppe sa course à Venarey-Les Laumes. Cet après-midi, il fera le plein de nouveaux passagers, histoire de montrer que les anciennes locomotives font sortir du train-train quotidien.

Contacts : office de tourisme de Venarey-Les Laumes au 03.80.96.89.13 ; de Semur-en-Auxois au 03.80.97.05.96 ; ou de Montbard au 03.80.92.53.81.

Balades en train touristique le dimanche

L’Association du chemin de fer touristique de l’Auxois organise les dimanches 9, 23 et 30 septembre des circuits en train (commentés) entre Les Laumes-Alésia et Semur-en-Auxois (gare vers l’hôtel des impôts), avec passage par le viaduc.

Horaires

  • Départ aux Laumes à 10h10, 14h10 et 16h10 ; arrivée à Semur à 10h50, 14h50 et 16h50.
  • Départ de Semur à 10h55, 14h55 et 16h55 ; arrivée aux Laumes à 11h50, 15h50 et 17h50.

Tarifs

Billets aller-retour :

  • 8,50 € pour les adultes
  • 4,50 € pour les enfants
  • 5,50 € pour les étudiants, les familles nombreuses, les demandeurs d’emploi et les groupes d’adultes d’au moins 20 personnes.

Les billets sont vendus les jours de circulation sur le quai n° 1 en gare des Laumes-Alésia ou dans le train.

L’adhésion à l’Acta coûte 10€. Contact : acta.association@gmail.com.

(Avec Le Bien Public).

Posted in Bourgogne | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :