ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 11 septembre 2012

Des travaux à la gare de Saint-Chamond

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

Augmentation importante du nombre de places de stationnement, réorganisation totale du fonctionnement du parking, mise en accessibilité des quais aux personnes à mobilité réduite et création d’une gare routière, tels sont les travaux qui débutent en cette rentrée 2012 à proximité et dans la gare SNCF de Saint-Chamond.

C’est grâce à un partenariat regroupant la ville de Saint-Chamond (36500 habitants), l’État, la Région Rhône-Alpes, Saint-Étienne Métropole, SNCF et Réseau Ferré de France (RFF) que la gare de Saint- Chamond va devenir un véritable pôle d’échanges multimodal. Ce projet d’aménagement s’articule autour de trois idées principales :

  • privilégier le recours aux transports collectifs par rapport à la voiture particulière
  • améliorer l’intermodalité entre les différents type de transports (train, bus, voitures, vélos)
  • garantir l’accessibilité des personnes à mobilité réduite aux différents types de transports.

Si le fonctionnement du « dépose minute » actuel, situé sur le parvis de la gare ne sera pas modifié, le reste du parking va être entièrement réorganisé, avec notamment 453 places de stationnement payant contre les 270 places actuellement gratuitement ; un agrandissement rendu possible, grâce à la cession par RFF d’une bande de terrain située le long de la voie de chemin de fer.

La gare SNCF accessible à tous

Parallèlement à l’aménagement du parking, RFF va conduire des travaux pour garantir l’accessibilité de la gare, en particulier celle des deux quais, aux personnes à mobilité réduite. Ainsi, une rampe d’accès permettra de rejoindre le bâtiment et le quai n°1 (direction Lyon) à partir du parking. Une rampe souterraine et un ascenseur garantiront quant à eux, l’accès au quai n°2 (direction Saint-Étienne), ce dernier étant déjà accessible aux personnes à mobilité réduite par la rampe d’accès donnant sur la route du Coin.

La fin des travaux est prévue pour juin 2013.

(Avec zoomdici.fr).

Posted in Loire, Travaux | Tagué: , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Le Front de gauche veut plus d’argent pour les TER

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

Le Front de gauche veut plus de moyens financiers pour développer les TER.

Le groupe Front de gauche du Conseil régional demande l’extension du versement transport aux TER. Il compte ainsi récupérer 80 millions d’euros pour moderniser les lignes rhônalpines.

Le versement transport, une taxe acquittée par les entreprises et calculée en fonction de leur masse salariale, profite pour l’instant au seul transport urbain. En 2012, le SYTRAL reçoit ainsi 263,2 millions d’euros pour faire fonctionner les métros, tramways et bus du Grand Lyon.

« Les TER sont également utilisés par les salariés », s’écrie Élisa Martin, co-présidente du groupe. À son initiative, le Conseil régional avait voté en décembre dernier un vœu, demandant au gouvernement de l’époque « la mise en place d’un versement transport généralisé à l’ensemble des régions dès 2012. »

« Des résolutions similaires ont été votées dans la plupart des autres régions », assure Gilles Ravache, l’autre co-président. Maintenant que l’Assemblée nationale et 21 des 22 Régions métropolitaines sont à gauche, les élus s’impatientent. « Ce qu’il est possible de faire, il faut le faire », réclament-ils.

Avec un taux entre 0,2 et 0,3%, cette taxe rapporterait 80 millions d’euros à la Région Rhône-Alpes, selon les calculs du Front de gauche. De l’argent qui pourrait permettre de rénover certaines lignes. « On a un vrai problème d’infrastructure », pointe Gilles Ravache, qui cite notamment la ligne Lyon – Trévoux, dont la réouverture a été maintes fois annoncée, puis reportée.

(Avec lyon-info.fr).

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’autorité de la concurrence autorise la SNCF à monter à 70% au capital de Keolis

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

L’autorité française de la concurrence vient d’autoriser la prise de contrôle exclusif du groupe de transport public Keolis, et de sa filiale Effia, par SNCF. Cette autorisation est soumise à un certain nombre d’engagements de l’opérateur ferroviaire.

SNCF a annoncé, en avril 2012, qu’elle montait au capital de Keolis à hauteur de 70% au lieu des 56,7% qu’elle détenait depuis février 2010. Saisi par la Commission européenne, l’autorité française de la concurrence après « un examen attentif de cette opération, qui concerne le secteur du transport public de voyageurs ainsi que les activités connexes de conseil, d’audit et de gestion de gares routières« , vient de rendre un avis positif, sous réserve que SNCF respecte les engagements qu’elle avait pris en 2010, quand sa participation dans Keolis était passé de 45% à 56,7.

À cette époque, l’autorité de la concurrence avait en effet considéré que le rapprochement SNCF, Keolis, Effia « entrainait différents risques d’atteinte à la concurrence« . Dans son communiqué du 11 septembre 2012, elle explique que la « prise de contrôle exclusif du groupe Keolis par SNCF, qui en détenait déjà le contrôle conjoint depuis 2010, ne remet pas en cause le caractère nécessaire et suffisant des engagements« .

Même cause mêmes effets

En clair les engagements pris en 2010 sont toujours d’actualité et la décision de l’autorité de la concurrence un simple copié-collé de celle prise à l’époque.

Par exemple, depuis quelques années la SNCF passe des conventions de correspondances garanties avec les opérateurs urbains et interurbains (le dernier bus attend le dernier train). Pour éviter que SNCF ne favorise Keolis au détriment de ses concurrents, SNCF s’est engagée à répondre « de manière transparente et non discriminatoire » à toute demande de ce type. SNCF s’est également engagé à fournir les horaires prévisionnels de ses trains pour l’année à venir à tout transporteur qui en ferait la demande. Même obligation de transparence en cas de changement d’horaires ou pour ce qui concerne les services en gare utilisés par les opérateurs urbains.

(Avec mobilicites.com).

Posted in SNCF | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Des TGV Paris – Évian tous les week-ends et toute l’année

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

Parmi les nouveautés du service 2013 (qui entre en vigueur le 9 décembre), des TGV assureront 3 allers-retours entre Paris et Évian tous les week-ends. Explications et décryptage par l’ARDSL.

Sous réserve de confirmations, les TGV suivants devraient circuler tous les week-ends à compter du 9 décembre 2012.

Paris > Évian

  • 6503 (Paris 10h11 – Bourg-en-Bresse 12h02/04 – Bellegarde 12h59/13h15 – Annemasse 13h54/14h10 – Thonon 14h32/39 – Évian 14h46) : tous les samedis, dimanches et jours fériés. Au service 2012, ce TGV ne circule pas les dimanches d’avril à juin et de septembre à mi-décembre.
  • 6511 (Paris 16h15 – Bellegarde 19h02/14 – Annemasse 19h54/58 – Thonon 20h21/24 – Évian 20h33) : tous les vendredis. Au service 2012, ce TGV a circulé uniquement à partir du 4 mai.

Évian > Paris

La gare de Thonon-les-Bains sera desservie par TGV tous les week-ends à compter du 9 décembre 2012. Les départs de Paris se feront à 16h15 le vendredi et à 10h11 les samedis et dimanches. Les départs de Thonon se feront à 13h38 le samedi et à 16h59 les samedis et dimanches.

  • 6508 (Évian 13h28 – Thonon 13h35/38 – Annemasse 14h08/15 –  Bellegarde 14h54/15h02 – Bourg-en-Bresse 15h54/56 – Paris 17h49) : tous les samedis et jours fériés. Au service 2012, ce TGV a circulé les samedis uniquement jusqu’à fin avril.
  • 6504 (Évian 16h48 – Thonon 16h56/59 – Annemasse 17h29/36 – Bellegarde 18h07/10 – Paris 20h49) : tous les samedis, dimanches et jours fériés. Au service 2012, ce TGV ne circule pas les samedis d’avril à juin et de septembre à mi-décembre.

En outre, des renforts hivernaux seront mis en place comme les hivers précédents.

La mise en place d’une desserte TGV les vendredis, samedis et dimanches toute l’année avait notamment été réclamé par le président du Conseil général de la Haute-Savoie (lire). Christian Monteil a donc été entendu par les dirigeants de SNCF. Reste à mettre des cars Lihsa vers les stations des Portes du Soleil (Morzine, Les Gets, Avoriaz et Châtel) toute l’année en correspondance avec ces TGV.

L’ARDSL avait interrogé la directrice régionale SNCF sur la mise en place d’une desserte TGV tous les week-ends entre Paris et le Chablais. Josiane Beaud avait alors expliqué que le remplissage des TGV existants étaient satisfaisant et donc que cette desserte serait généralisée à tous les week-ends dès le service 2013.

Posted in Ain, ARDSL, Chablais, Genevois, Loisirs, Service 2013 | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 17 Comments »

Les Neuchâtelois seraient favorables au Transrun

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

Le futur réseau ferroviaire avec le Transrun

Le projet du Transrun reliant Neuchâtel à la Chaux-de-Fonds, et sur lequel les Neuchâtelois devront se prononcer le 23 septembre prochain, séduit une majorité de personnes dans le canton, selon un sondage.

Le projet du RER reliant Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds plaît aux Neuchâtelois. C’est ce qui ressort d’un sondage MIS trend effectué pour L’Express-L’Impartial et la radio régionale RTN.

Au total, 47,2% des personnes interrogées sont favorables au Transrun, contre 33% qui y sont opposées. La part des indécis demeure importante puisqu’elle représente 18,6% des sondés. Ce sondage a été réalisé du 27 août au 4 septembre par l’Institut MIS Trend auprès de 1007 Neuchâtelois. La marge d’erreur est de 3%.

Montagnes plus positives

Les districts des Montagnes neuchâteloises comptent le plus de partisans du projet : 63,1% à La Chaux-de-Fonds et 54% au Locle. Le soutien atteint seulement 42,5% dans le district de Neuchâtel. La principale motivation avancée par les partisans du RER-Transrun est la réduction du temps de parcours entre La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. Sans surprise, les opposants avancent en premier lieu le coût du projet, 919 millions de francs dont 560 millions à charge du canton et des communes, pour expliquer leur position.

Le camp du oui s’est renforcé par rapport à un premier sondage mené au printemps. Cette enquête révélait que le RER neuchâtelois serait accepté par 43,2% des votants contre 38,4%. La proportion d’indécis s’élevait déjà à quelque 18,1%.

(Source : ATS).

Posted in Suisse | Tagué: , , , , | 1 Comment »

Jean-Jack Queyranne visite les ateliers du Mastrou

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

Olivier Dussopt et Jean-Jack Queyranne dans l’atelier du Mastrou à Lamastre.

Le président (PS) de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne s’est rendu à Lamastre, mardi 11 septembre. Il a visité les ateliers du Mastrou.

Le Chemin de Fer du Vivarais, le Mastrou, fait l’objet d’importants travaux de restructuration, avant sa réouverture pour la saison touristique 2013. Depuis 2009, la Région Rhône-Alpes a voté plusieurs aides au projet, pour un montant total de près de 2M€.

Jean-Jack Queyranne a visité les nouveaux ateliers de la gare de Lamastre, d’une surface de 800m², en compagnie d’Olivier Dussopt (le député-maire PS d’Annonay).

Le petit train touristique de l’Ardèche pourra repartir en juillet 2013 depuis la gare de Saint-Jean-de-Muzols. La pose de la première pierre de la nouvelle gare s’est déroulée vendredi 14 septembre. Le batiment aura des formes de gares du début du XXème siècle mais accueillera les visiteurs dans des espaces ultra modernes. C’est un projet de 35 millions d’euros financé par le Conseil général de l’Ardèche mais aussi la Région et la communauté de communes du Tournonais.

Avant son arrêt, en 2008, le Mastrou transportait 60000 visiteurs par an entre Tournon-sur-Rhône et Lamastre. Avec les modernisations, l’exploitant Kléber-Rossillon espère au moins doubler ce chiffre et devenir le premier train touristique de France.

(Avec bleudromeardeche.fr).

Posted in Ardèche | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés mardi 11 septembre

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

Ligne de la Dombes

Un arbre est tombé sur les voies entre Villars et Saint-André de Corcy.

Le trafic ferroviaire a été interrompu entre Sathonay et Bourg-en-Bresse.

Trains supprimés

  • TER 889403 (Bourg-en-Bresse 5h31 – Part-Dieu 6h35) en raison de travaux.
  • TER 889405 (Bourg-en-Bresse 6h01 – Part-Dieu 7h05) même motif.
  • TER 887307 (Perrache 6h49 – Saint-André-le-Gaz 7h50) : supprimé uniquement entre Bourgpin et Saint-André-le-Gaz, en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 873353 (Nevers 7h00 – Clermont-Ferrand 8h47) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 885313 (Perrache 7h15 – Gières 9h25) : supprimé uniquement entre Grenoble et Gières, en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 889404 (Part-Dieu 7h25 – Bourg-en-Bresse 8h40) en raison de travaux.
  • TER 885411 (Saint-André-le-Gaz 7h33 – Gières 8h39) : supprimé uniquement entre Grenoble et Gières, en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 887312 (Saint-André-le-Gaz 7h36 – Perrache 8h41) en raison d’un incendie aux abords des voies.
  • TER 887309 (Perrache 7h49 – Saint-André-le-Gaz 8h47) en raison de la panne d’un autre train.
  • IR 2512 (Lucerne 8h00 – Genève aéroport 10h59) : supprimé uniquement entre Cornavin et Cointrin, en raison d’un accident de personne.
  • TER 17609 (Part-Dieu 8h14 – Grenoble 9h33) en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 873300 (Vertaizon 8h15 – Clermont-Ferrand 8h33) en raison d’un incident affectant la voie.
  • TER 887313 (Perrache 8h49 – Saint-André-le-Gaz 9h47) : supprimé uniquement entre Bourgoin et Saint-André-le-Gaz, en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 887310 (Saint-André-le-Gaz 8h15 – Perrache 9h13) : supprimé uniquement entre Saint-André-le-Gaz et Bourgoin, en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 17684 (Grenoble 8h44 – Part-Dieu 10h16) en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 887314 (Saint-André-le-Gaz 9h15 – Perrache 10h13) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • TER 887326 (Saint-André-le-Gaz 12h45 – Perrache 13h41) : supprimé uniquement entre Saint-André-le-Gaz et Bourgoin, en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 889439 (Bourg-en-Bresse 16h31 – Part-Dieu 17h35) : supprimé uniquement entre Villars et Lyon, en raison de la chute d’un arbre sur les voies.
  • TER 889438 (Part-Dieu 17h25 – Bourg-en-Bresse 18h29) en raison de la chute d’un arbre sur les voies.
  • TER 17634 (Grenoble 17h35 – Part-Dieu 19h16) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890269 (Lozanne 17h49 – Saint-Paul 18h31) en raison d’un incident affectant la voie.
  • TER 886442 (Part-Dieu 17h50 – Bourg-en-Bresse 18h42) en raison de la chute d’un arbre sur les voies.
  • TER 889440 (Part-Dieu 17h55 – Villars 18h34) même motif.
  • TER 890273 (Lozanne 18h20 – Saint-Paul 19h00) en raison d’un incident affectant la voie.
  • TER 873302 (Pont-de-Dore 18h30 – Clermont-Ferrand 19h09).
  • TER 886445 (Bourg-en-Bresse 18h43 – Part-Dieu 19h35) en raison de la chute d’un arbre sur les voies.
  • TER 889446 (Part-Dieu 18h55 – Villars 19h34) même motif.
  • TER 889443 (Villars 19h28 – Part-Dieu 20h05) même motif.

Trains retardés

1h30 de retard pour :

  • le TER 887303 (Perrache 6h49 – Bourgoin 7h32).
  • le TER 889436 (Part-Dieu 16h55 – Villars 17h34) en raison de la chute d’un arbre sur les voies.

1h15 de retard pour :

  • le TER 17606 (Grenoble 6h42 – Part-Dieu 8h16).
  • le TER 885411 (Saint-André-le-Gaz 7h33 – Grenoble 8h25) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 886438 (Part-Dieu 16h50 – Bourg-en-Bresse 17h42) en raison de la chute d’un arbre sur les voies.

1h de retard pour :

  • le TER 889409 (Bourg-en-Bresse 6h31 – Part-Dieu 7h35) en raison de travaux.
  • le TER 885302 (Gières 6h35 – Saint-André-le-Gaz 7h54).
  • le TGV 6904 (Grenoble 7h12 – Paris 10h23).
  • le TER 885313 (Perrache 7h15 – Grenoble 9h09) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17608 (Grenoble 7h18 – Part-Dieu 8h46).
  • le TGV 5306/7 (Bordeaux 7h37 – Dijon 15h39) en raison de la panne d’un autre train et d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17615 (Part-Dieu 11h14 – Grenoble 12h37) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 886409 (Bourg-en-Bresse 18h23 – Saint-Claude 19h29).
  • le TGV 9785 (Paris 19h11 – Genève 22h19) en raison d’une panne à Lacour-d’Arcenay (Côte-d’Or).

50 minutes de retard pour :

  • le TER 18512 (Modane 5h41 – Part-Dieu 8h20).
  • le TER 17607 (Part-Dieu 7h44 – Grenoble 9h13) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17646 (Grenoble 9h40 – Part-Dieu 11h16).
  • le TGV 6232 (Figueras 10h20 – Paris 15h53) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6886/7 (Nice 10h57 – Genève 17h16) en raison de travaux.
  • le TGV 6050 (Montpellier 12h24 – Paris 15h53) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 886441 (Bourg-en-Bresse 17h43 – Part-Dieu 18h35) en raison de la chute d’un arbre sur les voies.

40 minutes de retard pour :

  • le TER 889652 (Part-Dieu 6h12 – Roanne 7h38) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 875730/1 (Part-Dieu 6h40 – Clermont-Ferrand 9h05) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6930/1 (Paris 6h44 – Annecy 10h33) en raison de la panne d’un autre train. Arrêt à Chambéry supprimé. Train détourné par Bourg-en-Bresse et Culoz.
  • le TER 17605 (Part-Dieu 7h14 – Grenoble 8h40) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 887308 (Saint-André-le-Gaz 7h15 – Perrache 8h12).
  • le TGV 5316/7 (Le Havre 7h54 – Marseille 14h18) en raison d’une panne près d’Orly, nécessitant des vérifications sur la rame.
  • le TER 17614 (Grenoble 9h21 – Part-Dieu 10h46) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17613 (Part-Dieu 10h14 – Grenoble 11h33) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 873720 (Saint-Étienne 16h30 – Clermont-Ferrand 18h50) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17766 (Part-Dieu 17h20 – Bercy 22h22) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54) en raison de difficultés lors de la préparation du train et d’un incident technique sur le train.
  • le TER 889444 (Part-Dieu 18h25 – Bourg-en-Bresse 19h29) en raison de la chute d’un arbre sur les voies.
  • le TGV 5124/5 (Lille Europe 18h26 – Marseille 23h16) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 889441 (Villars 18h28 – Part-Dieu 19h05) en raison de la chute d’un arbre sur les voies.
  • le TER 886746/7 (Ambérieu 19h07 – Saint-Étienne 20h40) en raison de la réutilisation de la rame du 886846/7.
  • le TER 17939 (Part-Dieu 21h40 – Chambéry 22h58).

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 6901 (Paris 6h40 – Grenoble 9h40) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 9761 (Paris 7h11 – Genève 10h16).
  • le TER 873263 (Clermont-Ferrand 7h12 – Saint-Étienne 9h43) en raison d’un incident affectant la voie.
  • le TER 17615 (Part-Dieu 11h14 – Grenoble 12h37) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 889432 (Part-Dieu 16h25 – Bourg-en-Bresse 17h29) en raison de la chute d’un arbre sur les voies.
  • le TGV 5314/5 (Toulouse 16h50 – Part-Dieu 20h50) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17994/5 (Part-Dieu 19h08 – Annecy 20h59) en raison de la réutilisation de la rame.
  • le TER 886449 (Bourg-en-Bresse 19h43 – Part-Dieu 20h35) en raison de la réutilisation de la rame du 889444.
  • le TER 884543 (Bellegarde 22h09 – Évian 23h30) en raison de la correspondance avec le 9785.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 17601 (Part-Dieu 6h08 – Grenoble 7h36) en raison de difficultés lors de la préparation.
  • le TER 17604 (Grenoble 6h21 – Part-Dieu 7h50).
  • le TER 889402 (Part-Dieu 6h25 – Bourg-en-Bresse 7h40) en raison de travaux.
  • le TER 886413 (Bourg-en-Bresse 7h14 – Part-Dieu 8h10) même motif.
  • le TER 890115 (L’Arbresle 7h29 – Saint-Paul 8h09).
  • le TER 889415 (Bourg-en-Bresse 7h43 – Part-Dieu 8h37) en raison de travaux.
  • le TER 17612 (Grenoble 8h24 – Part-Dieu 9h46) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 887313 (Perrache 8h49 – Bourgoin 9h28).
  • le TGV 5120/1 (Lille Europe 11h02 – Marseille 15h48).
  • le TER 885136/7 (Grenoble 11h37 – Chambéry 12h36) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5150/1 (Marseille 11h44 – Lille Flandres 17h05).
  • l’EC 34 (Milan 12h25 – Genève 16h18) en raison de travaux.
  • le TER 17622 (Grenoble 13h19 – Part-Dieu 14h46) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 884117 (Annecy 15h32 – Saint-Gervais 16h57) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • l’IC 5971 (Bercy 16h00 – Clermont-Ferrand 19h28) en raison d’un voyageur malade à bord.
  • l’EC 42 (Venise 16h20 – Genève 23h15).
  • le TER 886844/5 (Saint-Étienne 16h50 – Ambérieu 18h25).
  • le TER 886846/7 (Saint-Étienne 17h20 – Ambérieu 18h53).
  • le TER 96516/7 (Part-Dieu 17h38 – Évian 20h27) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 96518/9 (Part-Dieu 17h38 – Saint-Gervais 20h57) même motif.
  • le TER 17631 (Part-Dieu 17h44 – Grenoble 19h13) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17990/1 (Part-Dieu 18h08 – Annecy 20h00) en raison de la réutilisation de la rame du 17958/9.
  • le TGV 5122/3 (Lille Europe 18h26 – Part-Dieu 21h30) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 96520/1 (Part-Dieu 18h38 – Genève 20h27).

20 minutes de retard pour :

  • le TGV 6960/1 (Annecy 5h31 – Paris 9h15) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 5166/7 (Toulouse 7h18 – Lille Europe 14h30) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 873262 (Saint-Étienne 8h30 – Clermont-Ferrand 10h38).
  • le TER 887310 (Bourgoin 8h33 – Perrache 9h13).
  • le TER 17974/5 (Part-Dieu 9h08 – Annecy 11h07).
  • le TGV 9860/1 (Marseille 9h14 – Bruxelles 14h23) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • le TER 96558/9 (Genève 9h29 – Part-Dieu 11h22) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17687 (Part-Dieu 9h44 – Grenoble 11h13).
  • le TER 17902 (Chambéry 10h02 – Part-Dieu 11h20) en raison d’arrêts supplémentaires.
  • le TGV 6908 (Grenoble 10h07 – Paris 13h19) en raison de la réutilisation de la rame du 6901.
  • le TER 17570/1 (Valence 10h14 – Annecy 13h17) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 886423 (Bourg-en-Bresse 10h45 – Part-Dieu 11h35) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 6972 (Annecy 12h31 – Paris 16h11) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17960/1 (Annecy 16h52 – Part-Dieu 18h52).
  • le TGV 6623 (Paris 16h57 – Part-Dieu 18h56) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 6686/7 (Paris 16h57 – Saint-Étienne 19h47).
  • le TER 874470 (Thiers 17h13 – Clermont-Ferrand 18h08).
  • le TER 17767 (Bercy 17h31 – Part-Dieu 22h40) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TER 886143 (Mâcon 17h35 – Valence 19h52).
  • le TER 886848/9 (Saint-Étienne 17h50 – Ambérieu 19h25) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17962/3 (Annecy 18h00 – Part-Dieu 19h52) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9781 (Paris 18h11 – Genève 21h27) en raison de travaux.
  • le TER 873272 (Saint-Étienne 18h27 – Clermont-Ferrand 20h35).
  • le TER 885378 (Gières 18h31 – Saint-André-le-Gaz 19h50).
  • le TER 895808/9 (Part-Dieu 18h34 – Lons-le-Saunier 19h59).
  • le TER 893904 (Part-Dieu 19h08 – Paray-le-Monial 21h15) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 884638/9 (Bellegarde 20h09 – Saint-Gervais 21h57) en raison de la correspondance avec le 96520/1.
  • le TER 886626 (Part-Dieu 21h12 – Roanne 22h30).
  • le TER 17598/9 (Valence 22h14 – Grenoble 23h29).

15 minutes de retard pour :

  • le TER 885409 (Perrache 5h49 – Gières 8h10).
  • le TGV 9240 (Milan 6h07 – Paris 13h23).
  • le TER 18501 (Part-Dieu 6h40 – Modane 9h17) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 873354 (Clermont-Ferrand 6h42 – Moulins 7h48).
  • le TGV 890207 (Lozanne 7h04 – Saint-Paul 7h44).
  • le TER 873286 (Thiers 8h47 – Clermont-Ferrand 9h29).
  • le TGV 5116/7 (Marseille 9h14 – Lille Europe 13h57) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • le TGV 9832/3 (Bruxelles 10h18 – Perpignan 17h43).
  • le TGV 9268 (Lausanne 12h22 – Paris 16h17) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6620 (Part-Dieu 14h04 – Paris 16h07) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 890155 (Sain-Bel 14h07 – Saint-Paul 14h54).
  • le TGV 9249 (Paris 14h41 – Milan 21h55) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17958/9 (Annecy 16h00 – Part-Dieu 17h52).
  • le TER 887339 (Perrache 16h19 – Gières 18h21).
  • le TER 889439 (Bourg-en-Bresse 16h31 – Villars 16h56) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17935 (Part-Dieu 16h40 – Chambéry 17h58).
  • le TGV 6921 (Paris 16h41 – Grenoble 19h40).
  • le TGV 6866/7 (Montpellier 17h28 – Genève 21h16).
  • le TER 885374 (Gières 17h31 – Saint-André-le-Gaz 18h46).
  • le TER 884121 (Annecy 17h32 – Saint-Gervais 18h57).
  • le TER 17588/9 (Valence 17h41 – Grenoble 18h52).
  • le TER 886030 (Part-Dieu 17h46 – Mâcon 18h34) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 17916 (Chambéry 18h02 – Part-Dieu 19h20).
  • le TGV 6217 (Paris 18h07 – Perpignan 23h27) en raison de travaux.
  • le TER 891440 (Chalon-sur-Saône 19h18 – Dijon 20h10).
  • le TER 886194 (Avignon 19h31 – Part-Dieu 22h21).
  • le TGV 6924 (Grenoble 19h12 – Paris 22h25) en raison de travaux.
  • le TGV 6197 (Paris 19h37 – Avignon 23h07) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6631 (Paris 19h53 – Part-Dieu 22h00) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 884539 (Bellegarde 20h09 – Évian 21h27) en raison de la correspondance avec le 96520/1.
  • le TER 884594 (Évian 20h36 – Bellegarde 22h03) en raison de la réutilisation de la rame du 96516/7.
  • le TER 18933 (Saint-Gervais 21h06 – Chamonix 21h47) en raison de la correspondance avec le 96518/9.
  • le TER 886458 (Part-Dieu 21h25 – Bourg-en-Bresse 22h30).

Posted in Ain, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sibra : les tarifs augmentent de 3% au 1er septembre

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

Le Conseil de Communauté de l’agglomération d’Annecy a adopté le 29 mars 2012 les tarifs des bus urbains de la Sibra en vigueur à partir du 1er septembre. L’augmentation moyenne sera de 3%.

Par 86 voix pour et une contre, les conseillers communautaires ont validé la grille tarifaire 2012-2013 de la Sibra.

La hausse moyenne est importante (3%) en raison du choix de répercuter intégralement sur les usagers la hausse de la TVA en vigueur depuis le 1er janvier (lire). Les principales évolutions tarifaires appliquées depuis le 1er septembre :

  • le ticket à l’unité passe de 1,20€ à 1,30€.
  • le carnet de 10 tickets adulte est à 9,90€ (contre 9,60€ auparavant).
  • le carnet de 10 tickets corail (réservé aux seniors dès 65 ans) est à 8,20€ (contre 7,90€ auparavant).
  • le pass 24h coûte 3,30€ (au lieu de 3,20€).
  • le pass 7 jours coûte 14€ (au lieu de 13,50€).
  • l’abonnement liberté mensuel vaut 40,30€ (au lieu de 39€).
  • l’abonnement liberté annuel coûte 305€ (au lieu de 296€).
  • l’abonnement corail mensuel vaut 24€ (au lieu de 23,20€).
  • l’abonnement corail annuel coûte 174€ (au lieu de 169€).

On note une simplification de la tarifications jeunes qui s’applique désormais à tous les moins de 26 ans. Dans le détail :

  • le carnet de 10 tickets jeunes est passé de 6,90€ à 7,10€.
  • l’abonnement jeunes mensuel est passé à 21€ (contre 20,30€ pour l’ancien abonnement surf mensuel).
  • l’abonnement jeunes annuel est passé à 130€ (contre 127€ pour les anciens abonnements surf annuel et pirate annuel.

Les tarifs de la ligne d’été ont été revus à la hausse dès le 1er juin. L’aller-retour au Semnoz coûte 5,30€ (au lieu de 5,20€ en 2011).

Les tarifs de Velonecy sont inchangés.

Bilan 2011

  • Fréquentation : plus de 15 millions de voyages (+1,3% par rapport à 2010).
  • Recettes : 5M€ (+2%).
  • Dépenses d’exploitation : 18,5M€ (+5,2%).

Articles publiés par Le Dauphiné Libéré le 19 avril

Posted in Bassin annecien, Fréquentation, Tarification | Tagué: , , , , | 1 Comment »

Chambéry : du nouveau sur le réseau STAC

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

Plusieurs changements sont intervenus entre le 1er juillet et le 3 septembre 2012 dans les transports en commun de l’agglomération chambérienne.

Hausse du versement transport

Le taux du versement transport (VT) est passé de 1,6% de la masse salariale des entités de plus de 9 salariés depuis le  1er juillet 2012 à 1,65%. Cela représentera un gain de 565000€ par année pleine de fonctionnement pour Chambéry Métropole.

Ce taux pourrait être progressivement augmenté à 1,8% ou même 2% dans les années à venir.

Les recettes de billetterie ne couvrent que 20% du coût de fonctionnement du réseau STAC.

Mise en place d’une tarification sociale

Chambéry Métropole a étendu la tarification sociale, qui auparavant ne s’appliquait qu’aux abonnements annuels jeunes.

Selon les analyses disponibles, cette tarification a porté ses fruits avec 700 usagers supplémentaires en 2012 et 15% d’augmentation du nombre de déplacements exécutés. Le coût de la mesure a été de 100000€, soit la moitié de ce qui avait été estimé. La part de la tarification solidaire dans le total des recettes issues des usagers a été portée à 30 % environ.

La tarification sociale a été étendue à l’ensemble des usagers, ce qui revient à passer d’une tarification de statut à une tarification au revenu.

Plusieurs titres ont été supprimés (le carnet de 100 tickets Mobilo à 31€ pour les 60 ans et plus, le Solido annuel, …). Une tranche de pour les plus de 75 ans a été créée permettant de limiter la hausse tarifaire pour les publics se déplaçant peu. Les couples de personnes âgées de plus de 60 ans non imposables bénéficient de la tarification sociale (réduction de 50% au moins).

La hausse de la TVA a été répercutée sur les usagers. Ajoutée à l’inflation, les tarifs ont augmenté de 4%.

Les tarifs en vigueur au 1er septembre 2012 :

  • ticket à l’unité : 1,20€
  • carnet de 10 tickets : 9€ (7,50€ actuellement).
  • carnet de 10 tickets tarif réduit : 6€.
  • ticket 24h : 2,40€
  • ticket 7 jours : 9€ (8,20€ actuellement).

Pour faciliter les voyages réguliers à la fois sur le réseau STAC et le réseau Ondéa, le carnet de 10 tickets OndéStac est créé et vient compléter la gamme OndéStac, déjà composée des abonnements annuels et mensuels. Ce carnet est en vente dans les agences commerciales STAC et Ondéa. Il coûte 12€.

Télécharger la grille tarifaire complète

Réorganisation du réseau STAC : le 3 septembre 2012

11 millions de voyages ont été effectués sur le réseau STAC. Chambéry Métropole vise 14,4 millions de voyages en 2017. Pour cela, il faut que chaque habitant du territoire utilise 100 fois dans l’année le réseau STAC (contre 87,8 voyages par habitants en 2011).

Le réseau va être repensé. Le réseau STAC va passer d’un réseau en étoile non hiérarchisé à un réseau maillé et hiérarchisé. Chambéry Métropole entend convaincre de nouveaux usagers de prendre le bus pour se rendre au travail ou dans les centres commerciaux.

Ce travail a déjà été initié en 2011 avec le renforcement de la ligne 3 (La Motte-Servolex Grands Champs – Challes-les-Eaux Médipôle). Cela s’est traduit par une hausse de la fréquentation de 9,6%. 7600 voyages par jour sont désormais enregistrés sur cette ligne.

En septembre 2012, des mesures pour améliorer l’attractivité de la ligne 1 (Lycée Armand – Éléphants) ont été mises en œuvre. La ligne 1 a un itinéraire plus direct : Sonnaz parc relais maison brûlée – Chambéry Éléphants. Les arrêts intermédiaires sont : Morraz, Bouchets, Gendarmerie, Rops, Aoste, Bertillet, Mâconnais, Beaujolais, Cévennes, Provence, Hermitage, Domaine des Monts, Lémenc et Reclus. La fréquence est d’un bus de toutes les 6 minutes en heures de pointes (12 minutes en heures creuses). Le temps de parcours est de 18 minutes entre le parc relais (de 150 places) et le centre de Chambéry. Télécharger le plan de la ligne 1 dans Les Hauts de Chambéry

La desserte fine des quartiers est assurée par la ligne 6 Lycée Armand – Jacob Université avec un bus toutes les 10 minutes en heures de pointes (20 minutes en heures creuses). Les arrêts intermédiaires entre Lycée Armans et Éléphants sont : Sartre, Brel, Dardel, Faucigny, Pré de l’âne, Aoste, Bertillet, Mâconnais, Beaujolais, Avenue d’Annecy, Cévennes, Provence, Piochet, Trolles, Bruyères, Saint-Ombre, Chantemerle, Pellerin, Beauvoir, Rotonde, Cassine, Charmilles et Reclus. La ligne 2 ne circule plus entre Avenue d’Annecy et Éléphants. La ligne 23 (Parc relais maison brûlée – Éléphants) a été supprimée.

Toujours en septembre 2012, la desserte de Technolac, du centre commercial Chamnord, de la zone des Lanciers et de l’université à Jacob-Bellecombette a été totalement réorganisée avec 4 lignes :

  • la ligne 2 Le Bourget-du-Lac plage – Technolac – Université Jacob cadencée au quart d’heure du lundi au samedi. Elle remplace l’ancienne ligne 9. La nouvelle ligne 2 n’emprunte pas la VRU, mais dessert le centre commercial Chamnord et la zone des Landiers (qui ne sont plus desservis par la ligne 6), dotée d’un parc relais de 85 places. La commune du Bourget-du-Lac est desservie toutes les 30 minutes. Un bus sur 2 est limité à l’arrêt ESC.
  • la ligne 2D Technolac – Chambéry Éléphants assurée lors des pointes de trafic avec des articulés empruntant la VRU (comme la ligne 9 actuelle). 17 allers-retours du lundi au vendredi. Temps de parcours : 20 minutes.
  • la ligne 6 Lycée Armand – Université Jacob avec un bus toutes les 10 minutes en heures de pointes (20 minutes en heures creuses). Elle reprend le tracé de l’ancienne ligne 6 entre Éléphants et Jacob-Bellecombette Champ Parin et poursuit sa route jusqu’à l’université.
  • la ligne 9 Chambéry Éléphants – Chambéry Salins qui remplace l’ancienne ligne 2. Un bus toutes les 20 minutes. 84 allers-retours.

Télécharger :

Les utilisateurs de l’actuelle ligne 6 du STAC à Voglans devront n’ont plus de ligne directe pour se rendre à Chambéry. Ils doivent emprunter une ligne Ondéa (avec 10 allers-retours) en correspondance avec la nouvelle ligne 2 du STAC. Une tarification commune aux deux réseaux a été mise en place.

Création d’un réseau de soirée

Auparavant, l’offre en soirée était disparate et peu efficace (très peu de services après 21h). Un vrai réseau de soirée a été mis en place début septembre 2012. Il fonctionne du lundi au samedi à partir de 20h.

Le réseau noctambus comprend 5 lignes :

  • la ligne 1 Sonnaz parc relais maison brûlée – Cognin Debussy desservant Les Hauts de Chambéry, Le Biollay et Cognin. Un bus toutes les 40 minutes.
  • la ligne 2 Le Bourget-du-Lac plage – Université Jacob. Un bus toutes les heures.
  • la ligne 3 La Motte-Servolex De Gaulle – Challes-les-Eaux Médipôle via Barberaz et La Ravoire. Un bus toutes les heures.
  • la ligne 4 Chambéry Éléphants – Challes-les-Eaux Casino via Bassens, Saint-Alban Leysse et, Barby. Un bus toutes les 45 minutes.
  • la ligne 5 Chambéry avenue d’Annecy – Saint-Baldoph Champet via Chambéry-le-Vieux et Barberaz. Un bus toutes les heures.

Les derniers départs se font à 22h45. Seule la ligne 1 effectue un ultime départ à 23h20.

Toutes les lignes sont en correspondances entre elles aux Éléphants à 20h45, 21h50 et 22h45.

Télécharger le plan des lignes Noctambus

Desserte du Phare

Un service spécifique sera mis en place pour assurer les retours lors des événements sportifs et culturels se déroulant au Phare.

Autres modifications

  1. Les lignes 3 et 22 empruntent la rue des Belledones à La Ravoire. En raison de travaux de longue durée rue de la Concorde, les lignes 3 et 22 passent par la rue des Belledonnes, où un nouvel arrêt « Centre Ville » est créé pour desservir le cœurde la commune. Plan des lignes 3 et 22 à La Ravoire
  2. Les services scolaires desservant Saint-Jean-d’Arvey sont remplacés par une ligne régulière (la 23) entre Saint-Jean-d’Arvey chef lieu et Saint-Alban-Leysse collège de Maistre. Plan de la ligne 23
  3. L’itinéraire de la ligne 5 (La Motte Servolex De Gaulle – Éléphants) dans La Motte-Servolex a été revu. Les arrêts à l’École Saint-Jean et au Collège Sand ont été supprimés et remplacés par les arrêts Reinach, Parc, Saint-Éxupéry et Roland Garros. Des correspondances quai à quai sont ainsi possibles avec la ligne 3 à l’arrêt « Reinach ». Plan de la ligne 5 à La Motte-Servolex
  4. L’itinéraire de la ligne 4 (Saint-Baldoph Champet – Chambéry Chamoux) dans Barberaz a été revu. Exit les arrêts Barberaz Centre, LP Le Margériaz, Buisson Rond et Monge. Ils sont remplacés par les arrêts ZA Barberaz, Madelaine, Sainte-Thérèse et Garatte. Sa fréquence est d’un bus toutes les 30 minutes.
  5. L’itinéraire de la ligne 40 (Saint-Baldoph Champet – Chambéry Chamoux, 20 allers-retours) dans Barberaz a été revu. Les arrêts Barberaz Centre, LP Le Margériaz, Buisson Rond et Monge sont désormais desservis. Exit les arrêts ZA Barberaz, Madelaine, Sainte-Thérèse et Garatte. La desserte du collège de Vilette se fait uniquement aux heures d’entrée et de sortie de l’établissement. Des services express sont ponctuellement mis en place entre Saint-Baldoph et Chambéry. Son itinéraire plus direct permet de relier plus rapidement Saint-Baldoph et Chambéry (20 minutes de trajet, contre 25 auparavant).

Télécharger :

Posted in Savoie, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Citéa : un réseau de bus unique de Valence à Romans-sur-Isère

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

Un car de la ligne Citéa (Valence – Romans) stationné à la gare routière de Romans.

Exit les réseaux CTAV à Valence et Citébus à Romans-sur-Isère. Ils ont été fusionnés au profit d’un réseau unique Citéa qui a vu le jour le lundi 3 septembre 2012.

Citéa est le nouveau réseau de Valence Romans Déplacements. Il remplace la CTAV à Valence et Citébus à Romans. La fusion de ces 2 réseaux, en créé un seul sous le nom Citéa.

Le réseau de Valence CTAV a été géré par Veolia Transport et Citébus de Romans par Transdev. En mars 2010, ces 2 groupes ont fusionné, et le groupe Veolia Transdev a remporté l’appel d’offre pour l’exploitation du nouveau réseau Citéa, donc ce n’est pas un changement de titulaire mais plutôt un renouvellement.

Les lignes principales

Le réseau Citéa comprend 5 lignes majeures :  3 sur Valence, 1 à Romans et la ligne interurbaine « InterCitéa » qui reliera Valence et Romans.

  • InterCitéa. C’est la nouvelle appellation de la ligne Citéa Valence – Romans via la gare TGV. Un bus toutes les 15 minutes en heure de pointes. Toutes les correspondances sont assurées avec les premiers et les derniers TGV. L’arrêt ZI Bourg-de-Péage n’est plus desservi. Trois nouveaux arrêts : ZA Bourg de Péage, Centre Aquatique et Baron.
  • Cité 1 Lycée Victor Hugo – Thabor. Un bus toutes les 10 minutes. La desserte de la gare de Valence ville est maintenue. Itinéraire identique à la ligne 1 (Algoud – Thabor) de la CTAV,  de l’arrêt Thabor jusqu’à l’arrêt Maurice Faure, puis emprunte les rues Émile Expert et Leon Blum, dessert un nouvel arrêt Blum, et reprise de l’itinéraire inversé de l’arrêt Jules Ferry jusqu’au terminus Lycée Victor Hugo (ancien nom : Rimbaud). L’arrêt Algoud n’est plus desservi.
  • Cité 2 Guilherand centre commercial – ZA Briffaut Rabelais. Un bus toutes les 10 minutes. Itinéraire identique à la ligne 2 (Guilherand centre commercial – Valence Le Haut) de la CTAV de l’arrêt Guilherand centre commercial jusqu’à l’arrêt Mireille, la ligne continue ensuite son trajet sur la rue Charles Gounod (arrêt Pêcheraie) puis le chemin des Hugenots où elle fait son terminus (arrêt ZA Briffaut-Rabelais). Les arrêts Gounod, Rossini, Toscanini et Valence Le Haut sont désormais desservis par la ligne 6.
  • Cité 3 Lycée Horticole – Hôpital – Saint-Vérant centre commercial  (remplace la ligne 1 de Citébus). Cadencement à 15 minutes en pointe et 30 minutes en période creuse. Dessert la gare de Romans-sur-Isère.
  • Cité 4 Briffaut – Bourg-lès-Valence Blachères. Un bus toutes les 10 minutes. Itinéraire identique à la ligne 4 de la CTAV (IUT – Bourg-lès-Valence Blachères) de l’arrêt Bourg Blachères jusqu’à l’arrêt Archimbaud, la ligne continue ensuite son trajet sur la rue Faventines (arrêt Laffemas) puis la rue Barthélémy Laffemas où elle fait son terminus (arrêt Briffaut ; ancien nom : Eschirous). Les arrêts Barbusse et Prévert sont désormais desservis par la ligne 13. Liaison plus rapide entre le pôle bus et Briffaut.

Les autres lignes

  • Ligne 5 Bourg-lès-Valence centre commercial – Stade Briffaut – Malissard Les Roches. Un bus toutes les 20 minutes. Itinéraire identique à l’actuelle ligne 5 de la CTAV de l’arrêt Bourg centre commercial jusqu’à l’arrêt Hôpital Sud (avec un nouvel arrêt Fauvettes entre centre commercial et Chabanneries, suppression de l’arrêt Valéry situé Rue Berthelot, et changement de nom de l’arrêt Barracand en Valéry rue Chateauvert), la ligne continue ensuite son trajet sur l’avenue du Docteur Santy, ensuite le boulevard Franklin Roosvelt, puis la rue Faventines (arrêt Laffemas) et enfin la route de Crest (arrêts Hôpital Est, Santy, Laffemas et Grand Rousset). L’ancien terminus Route de Malissard devient un terminus provisoire, renommé Stade Briffaut. La ligne est prolongée jusqu’à Malissard, est dessert 4 nouveaux arrêts : Sylvestre, Mairie de Malissard, La Poste et Les Roches. Les arrêts Plaines et Abel sont desservis par la ligne 13.
  • Ligne 6 Valence Le Haut – Guilherand village. Un bus toutes les 15 minutes en heure de pointe, toutes les 30 minutes en heure creuses. Desserte du cimetière de Guilherand-Granges. Itinéraire identique à l’actuelle ligne 6 de la CTAV de l’arrêt Guilherand village jusqu’à l’arrêt Mireille (avec une desserte ponctuelle des arrêts Pascal et Lavoisier par les rues Blaise, M. Seguin et A. Malraux). Emprunte ensuite la rue Johannes Brahms et dessert les arrêts Gounod, Rossini, Toscanini et le terminus Valence Le Haut.
  • Ligne 7 Bourg-lès-Valence  Marcerolles – Fontlozier. Un bus toutes les 15 minutes en heure de pointe, toutes les 30 minutes en heure creuses. Reprise de l’actuelle ligne 7 de la CTAV.
  • Ligne 8 Valence 2 – Saint-Péray Ployes. Un bus toutes les 20 minutes. Itinéraire identique à l’actuelle ligne 8 de la CTAV de l’arrêt Saint-Péray Ployes jusqu’à l’arrêt Mandel. Emprunte ensuite la route de Montélier (arrêt Védrines), puis la rue Clément Ader (nouvel arrêt Ader) et rejoint le terminus Valence 2. Repart ensuite par la rue Jules Védrines, dessert l’arrêt Védrines, puis la route de Montélier et rejoint l’arrêt Mandel et reprend son itinéraire actuel. L’arrêt Kennedy n’est plus desservi par la ligne 8.
  • Ligne 9. Gare de Valence TGV – Saint-Marcel-lès-Valence Ponsoye – Portes-lès-Valence Jean-Macé. Un bus toutes les 30 minutes entre Portes-lès-Valence et la Gare TGV en heures de pointes (6h45-8h45 ; 16h15-20h14). Un bus toutes les 30 minutes entre Portes-lès-Valence et Saint-Marcel-lès-Valence. Itinéraire identique à l’actuelle ligne 9 de la CTAV de l’arrêt Portes Jean-Macé jusqu’à l’arrêt Monts du Matin. La ligne poursuit son trajet sur la rue de l’Etrau puis l’avenue de Provence (arrêts Saint-Marcel Mairie et Musique), tourne ensuite sur la rue des Petits Eynards (nouvel arrêt Stade des combes) puis reprend la rue de Coubertin (arrêts Coubertin et Mirabeaux) et emprunte à nouveau l’avenue de Provence (terminus provisoire Saint-Marcel Ponsoye). La ligne est prolongée ensuite par les rues Mathias Sud (arrêts Mathias et Alpes), Mathias Nord (arrêt ZA des Plaines) et les Plaines (arrêts Marc Seguin, Écoparc et Gare TGV). Les arrêts Fontaine et Blanc ne sont plus desservis.
  • Ligne 10. Pôle Bus – Portes-lès-Valence Léger. Reprise de la ligne 10 de la CTAV. Un bus toutes les 20 minutes.
  • Ligne 11. Épervière – Village de Chaffit – ZI la Motte.  Un bus toutes les 40 minutes en heures de pointe (6h00-9h00 ; 12h00-14h00 ; 17h00-19h00) pour la ZI la Motte : 6 nouveaux arrêts : Montmousseau, Motte, Motte 2, Cousteau, Seguin et ZI La Motte. Un bus toutes les 30 minutes entre Epervière et Village de Chaffit. Correspondance avec la ligne Cité 1 à l’arrêt Mallarmé. La ligne ne part plus du Pôle Bus, mais de l’arrêt Épervière. Elle dessert le Port, puis prend la rue de Mauboule et la rue Monge. Son itinéraire est inchangé de l’arrêt Monge jusqu’à l’arrêt Pompiers. Elle dessert ensuite les arrêts Chaffit, Clinique et Village de Chaffit qui devient un terminus provisoire. La ligne est ensuite prolongée par la rue de Chantecouriol, rue Monmousseau (ancien arrêt pour le TAD Monmousseau déplacé), chemin de la Motte, rue Benoît Frachon (ancien arrêt pour le TAD Motte), rue Jean-Yves Cousteau (ancien arrêt pour le TAD Motte 2) et la rue Louis Saillant (anciens arrêts pour le TAD Cousteau, Seguin) puis effectue le terminus ZI La Motte. Les arrêts Champs de Mars, Comète, Mouettes, Tennis, Mauboule et Pont des Lônes, ne sont plus desservis.
  • Ligne 12 Saint-Marcel-lès-Valence Chapelle – Valence pôle bus. Reprise de la ligne 12 de la CTAV.
  • Ligne 13 Chamberlière – Lautagne. Un bus toutes les 20 minutes. Itinéraire identique à la ligne 13 de la CTAV du Plateau de Lautagne jusqu’à l’arrêt Hôpital Sud. Passe ensuite par la rue du Docteur Henri Abel, et dessert les arrêts Plaines et Abel, puis la route de Crest (arrêt Grand Rousset), la rue Barthélemy de Laffemas (arrêts IUT, Cité Briffaut et Briffaut), la rue de la Forêt et la rue Henri Barbusse (arrêts Prévert et Barbusse). Itinéraire inchangé de l’arrêt Archimbaud jusqu’à l’arrêt Camille Vernet, puis passe par la rue des Alpes et la rue Pont du Gat pour rejoindre le Pôle Bus. La ligne prend alors l’ancien itinéraire de la ligne 3 jusqu’à au terminus Chamberlière.
  • Ligne 14 Châteauneuf-sur-Isère centre – Bourg-lès-Valence Lycée des 3 sources – Cornas La Mûre. Un bus toutes les 15 minutes en heure de pointe, toutes les 30 minutes en heure creuses. Correspondance pour le quartier de la Chamberlière au Pôle bus avec la ligne 13 (Chamberlière – Lautagne). Liaison avec toutes les lignes du secteur valentinois, y compris la ligne InterCitéa pour la desserte de la zone d’activité de Rovaltain et la Gare TGV, et la ligne 9. Desserte à Bourg-lès-Valence des quartiers des Bruyères et de l’Armallier. Dans le détail, reprise de l’itinéraire de la ligne 3 de la CTAV de Cornas La Mûre jusqu’à l’arrêt Amandiers. Elle prend ensuite la rue Eugène Chavant, l’avenue des Bruyères (nouvel arrêt Bruyères), la rue Ferry (nouvel arrêt Piscine) et le chemin de Saint-Barthélémy (arrêts Collège Gaud et terminus provisoire Lycée des 3 sources). Elle reprend l’itinéraire de l’ancienne ligne Passerelle jusqu’à l’arrêt Chanalets, puis la rue Gaspard Monge (arrêt Armailler) puis va jusqu’à Chateauneuf-sur-Isère (5 nouveaux arrêts : Les Chaux, Brignon, Gymnase, Champagnol et Centre). Les arrêts Geai, Laveran, Nostradamus, Gamelles, Le Long, Centre commercial, Vercors, Santorin et Corsaire ne sont plus desservis.
  • Ligne 20 Montélier centre – Chabeuil – Valence pôle bus. Un bus toutes les 30 minutes en heures de pointe. La ligne dessert également l’aéroport , la ZA du Guimand, la ZA de Briffaut et le pôle universitaire Briffaut. Dans le détail, la ligne part du Pôle Bus, va jusqu’à Camille Vernet en passant par les rues des Alpes et Faventines, puis suit le même itinéraire que la ligne Cité 4 jusqu’à Briffaut, prend la rue de la Forêt puis la rue Pierre Latécoère et dessert l’arrêt Maison des sports. Reprend l’itinéraire de la ligne 6 de la CTAV jusqu’à l’arrêt Monnet, puis la rue René Maurice Simonet (nouvel arrêt Simonet), puis la rue de la Forêt, le chemin de la Forêt, et l’avenue du Guimand, prend la route la Forêt (nouveaux arrêts ZA du Guimand et Marie Curie), continue sur la D68 jusqu’à la commune de Chabeuil (7 nouveaux arrêt Aéroport, Les Gouvernaux, La Gaieté, L’Hôpital, Monchweiler, Les Silos et Gendarmerie), puis la commune de Montélier (4 nouveaux arrêts : La Pimpie, Madagascar, Saint-James et Centre).
  • Ligne 23 Chabeuil – Montélier – Axilan – Gare de Valence TGV. Transport à la demande. Liaison rapide et directe pour rejoindre Rovaltain et la gare TGV. Correspondance pour Romans à la gare TGV. Relie les communes de Chabeuil (arrêts L’Hôpital, Les Silos et Gendarmerie), Montélier (arrêts Saint-James et Avenue de Provence), Alixan (arrêts Fianceyon, Stade, MJC, La Poste, Feraillon et Riffaudy) à la Gare TGV.
  • Ligne 25 Upie village – Montmeyran Le Parc – Beaumont-lès-Valence – Valence gare routière. Un bus toutes les heures en heures creuses et toutes les 30 minutes en heures de pointe. Part de la Gare Routière, rejoint les boulevards, puis reprend le même itinéraire que la ligne 20 jusqu’à l’arrêt Laffemas, continue sur la route de Crest (arrêts Grand Rousset et Saint-Ruff), continue sur la D538A jusqu’à Beaumont-les-Valence (arrêts 3 Bûches, Les Quarts, Les Chirrons, Les Fontaines, Maison des Associations, La Tour, Les Mottes et Montalivet) puis sur la commune de Montmeyran (arrêts Pélingron, Plein Soleil et Le Parc) puis la commune d’Upie (arrêt Village).
  • Ligne 31 Romans-sur-Isère gare – Saint-Vérant centre commercial (remplace la ligne 1 express de Citébus). Un bus toutes les 40 minutes. Nouvelle desserte des quartiers Daru et Picasso.
  • Ligne 32 Chatuparc – Les Tordières – Goubetière (remplace la ligne 2 de Citébus). Un bus toutes les 30 minutes. 15 courses supplémentaires.
  • Ligne 33 Les Bayannins – Collège Malraux (remplace la ligne 3 de Citébus).
  • Ligne 34 Saint-Vérant centre commercial – ZI Les Chasses – Meilleux centre commercial – Coquillards (remplace la ligne 4 de Citébus).
  • Ligne 35 (remplace la ligne 5 de Citébus). Extension de l’amplitude de 7h à 19h avec 5 courses supplémentaires par jour.
  • Ligne 36 (remplace la ligne 6 de Citébus).
  • Ligne 57 La Baume-Cornillane – Upie village. Transport à la demande.
  • Ligne 60 Clérieux – Saint-Bardoux – Granges-les-Beaumont. Transport à la demande.
  • Ligne 81 Montmiral – Parnans – Châtillon-Saint-Jean – Triors – Génisssieux.
  • Ligne 82 Montmiral – Parnans – Saint-Michel-de-Savasse – Geyssans.
  • Express 141 Cornas La Mure – Camille Vernet – Briffaut (remplace l’Express 32).
  • Express 181 Collège Crussol – Chemin de Ployes (remplace l’Express 24).
  • Express 182 Chemin de Ployes – Camille Vernet – Briffaut (remplace l’Express 24).
  • Express 183 Chemin de Ployes – Lycée des 3 sources (remplace l’Express 25).
  • Navette gratuite de Valence. Service maintenu les samedis après-midi de 13h30 à 18h30, avec desserte du parking Comète.
  • Réseau Noctambul’. C’est le réseau de soirée pour les vendredis et samedis soirs jusqu’à 23h. Il comprendra3 lignes (S1, S2 et S4). Il sera supprimé les jeudis.

Le réseau du dimanche

  • Dim 10. Desserte de Portes-lès-Valence.

Tarification

  • Tarification unique sur l’ensemble du territoire.
  • Achat de titres de transport à distance via la e-boutique.
  • Paiement des amendes en ligne.
  • Post paiement permettant de payer à la consommation.

Horaires

Les horaires sont identiques toutes l’année, y compris durant les vacances scolaires, hors période estivale. Le cadencement est optimisé.

De nouvelles dessertes

  • Les itinéraires des lignes principales sont améliorés.
  • De nouvelles dessertes sont créées : quartier des Bruyères à Bourg-lès-Valence, ZI de la Motte à Portes-lès-Valence, communes de Châteauneuf-sur-Isère et Malissard, ZI de Bourg-de-Péage et du nouveau centre aquatique.
  • Renforcement des dessertes de Chabeuil, Montélier, Montmeyran, Beaumont-lès-Valence, Upie et La Baume-Cornillane.
  • Création d’un Express scolaire pour les élèves du quartier Coquillard.

Le transport à la demande

  • Transport à la demande zonal zonal étendu aux communes de Crépol, Geyssans, Montrigaud, Le Châlon, Miribel, Montmiral, Parnans, Saint-Bonnet-de-Valclérieux, Saint-Christophe-et-le-Laris, Saint-Laurent-d’Onay, Saint-Michel-sur-Savasse.
  • Réservation au 04 75 600 626 au moins deux heures avant le déplacement.

Les atouts du Réseau Citéa

  • Des dessertes renforcées en période scolaire.
  • Une desserte de la ZA du Plateau de Lautagne améliorée.
  • Des lignes directes : suppressions des terminus à la place Jaurès à Romans-sur-Isère.
  • Deux agences commerciales : à Valence (11 bis boulevard d’Alsace) et à Romans-sur-Isère (2 boulevard Gabriel Péri).
  • Une centrale de mobilité : 04 75 600 626.
  • Un service pour les personnes à mobilité réduite sur l’ensemble des 39 communes. Ce service est réservé aux personnes ne pouvant se passer de fauteuil roulant, aux non-voyants et malvoyants titulaires de la carte d’invalidité portant la mention la mention « Besoin d’accompagnement » ou « cécité ». Un véhicule vient vous chercher à l’adresse demandée du lundi au samedi de 6h45 à 20h15 et le dimanche de 9h30 à 18h30. Réservation au 04 75 600 626 au moins deux heures avant le déplacement.
  • Une charte graphique unique. Trois couleurs principales : blanc, vert, prune.

Pour en savoir plus, télécharger le dépliant d’informations sur le nouveau réseau Citéa

Posted in Ardèche, Drôme, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :