ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 27 septembre 2012

Modane : un usager du TGV Paris – Milan arrêté avec 1,4 kilogramme de cocaïne dans le slip !

Posted by ardsl sur 27 septembre 2012

Samedi 22 septembre, vers 17h à Modane, dans le TGV 9247 (Paris 12h45 – Milan 19h57), les services de la police de l’air et des frontières ont procédé au contrôle d’une personne de nationalité ghanéenne, Ismeal Abubakar.

Constatant que l’homme de 27 ans était étenteur d’un faux passeport (le document présentait plusieurs anomalies et notamment des traces de grattage au niveau des dates de délivrance sur la vignette visa), les policiers ont décidé de l’emmener au siège de leur service. Pratiquée pour des raisons de sécurité, une fouille à corps de l’individu a permis de découvrir deux slips superposés entre lesquels ont été dissimulés deux paquets porteurs d’une forte odeur de café. Les deux emballages contenaient en réalité 1,4 kilogramme de cocaïne-crack. Jugé en comparution immédiate, lundi 24 septembre, par le tribunal correctionnel d’Albertville, Ismeal Abubakar a déclaré qu’il ignorait transporter des stupéfiants. « J’ai rencontré, en banlieue parisienne, un certain Franck qui m’a demandé de transporter ces paquets en Italie contre 1500 €. Je me doutais que c’était illégal, sans pour autant penser à de la cocaïne. Je voulais juste pouvoir acheter un billet d’avion pour rentrer chez moi. »

86000€ de poudre blanche

Question évidente de la présidente Émmanuelle Bouyé. « Vous ne trouvez pas cela curieux qu’une personne que vous ne connaissez pas vous confie une marchandise d’une valeur potentielle de revente de 86000 euros ? » Selon le procureur de la République, Patrick Quincy, il s’agit d’un énième dossier de passeur. « Nous avons encore à juger une simple mule et on imagine que le vrai commanditaire agit à un échelon beaucoup plus élevé, à la tête d’une filière ghanéenne ou nigérienne, implantée sur ce réseau que nous connaissons bien. Mais tout laisse à penser que ce passeur professionnel n’en est pas à son premier coup. » À titre de peine « dissuasive », cinq ans de prison dont deux avec sursis ont été requis.

« Un esclave des temps modernes »

Pour la défense de son client, l’avocate Laure Sautier a pointé la misère en toile de fond de cette affaire. « C’est une affaire tristement banale où de gros trafiquants n’hésitent pas à exploiter la misère de ces esclaves des temps modernes ». L’homme a été condamné à deux ans de prison dont six mois avec sursis, assortis d’une interdiction du territoire français d’une durée de dix ans et de 84000 euros d’amende. Le passeur ghanéen a été incarcéré à la maison d’arrêt d’Aiton.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Savoie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les projets de remontées urbaines existent mais peinent à être financés

Posted by ardsl sur 27 septembre 2012

Ils l’ont baptisé “le Fil”… Dans l’agglomération annecienne, voici plusieurs années qu’une association remue ciel et terre pour tenter d’imposer l’idée d’une liaison par câble entre La Balme-de-Sillingy, au nord, et le centre-ville d’Annecy.

Un rêve censé transformer les embouteillages du secteur en lointains souvenirs. Une étude réalisée par le cabinet annécien Cime pour le compte de la Communauté de communes Fier et Usses, avait conclu, en 2011, à la faisabilité technique du projet et l’avait estimé à 150 millions d’euros pour 15 kilomètres.

Séduisant sur le papier, le concept avait même, un temps, rallié certains élus. « J’y crois », estimait à l’époque le maire de La Balme, François Daviet. Il a depuis révisé sa position.

Le coût d’une telle réalisation semble désormais un obstacle infranchissable. « Belle idée, mais c’est bien trop cher », a lâché Bernard Accoyer (député-maire UMP d’Annecy-le-Vieux, 1er vice-président de la C2A) devant quelques journalistes.

Rigaut : « Ce n’est pas le moment de planter des pylônes partout »

En mars dernier, Jean-Luc Rigaut, maire et conseiller général d’Annecy (NC) estimait de son côté que « ce n’est pas le moment de planter des pylônes partout ».

Quant aux associations d’usagers des transports, à l’image de la FNAUT, elles n’ont jamais caché leurs réticences.

Sur l’axe La Balme – Annecy, c’est désormais la solution du bus à haut niveau de service qui tient la corde. Même si les membres de l’association du Fil veulent encore y croire.

Les autres idées de téléportés qui fleurissent dans le département de la Haute-Savoie relèvent pour leur part davantage des liaisons vallée-montagne que du transport urbain pur. C’est le cas par exemple de la connexion Magland – Flaine, à la recherche de financement ou encore de l’idée de connecter Seynod et le Semnoz.

Ce projet consisterait à installer une télécabine entre la sortie d’autoroute Seynod-Sud et la station qui domine le lac d’Annecy. Coût estimé : 30 millions, dont personne n’a évidemment pour l’heure le moindre euro.

Une dernière idée est en revanche plus avancée. C’est celle de la liaison entre Talloires et le col de la Forclaz, au-dessus du lac d’Annecy. Objectif : supprimer les 4000 véhicules qui, certains jours d’été, gravissent la route. Cent mille euros d’études ont déjà été dépensés et le maire de Talloires espère voir les travaux débuter en 2014. Le député Accoyer a lui-même relevé les manches pour pousser le dossier.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Associations, Bassin annecien, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La qualité de l’air doit s’améliorer en Pays de Savoie

Posted by ardsl sur 27 septembre 2012

L’Air de l’Ain et des Pays de Savoie officialise sa nouvelle organisation. Depuis le 1er janvier 2012, « toutes les associations départementales sont réunies de par la loi dite du Grenelle de l’environnement dans Air Rhône-Alpes » précise Jean-Paul Claret. Le président du Conseil d’administration du désormais Comité territorial de l’Air de l’Ain et des Pays de Savoie souligne cependant la volonté et les engagements maintenus de ce réseau de surveillance de proximité.

Ce réseau repose sur des “comités territoriaux” (constitué sous forme associative pour les Savoie), chargés d’identifier des besoins spécifiques de leur territoire de rayonnement, mais aussi de maintenir des liens perceptibles avec les acteurs territoriaux (État, collectivités territoriales, industriels et associations). Air Rhône-Alpes vise à suivre non seulement le volet réglementaire, mais à enrichir la connaissance de l’air.

« La plupart des grands axes routiers de nos départements dépassent les valeurs réglementaires »

« Notre comité territorial est basé à Savoie Technolac, dans de nouveaux locaux acquis par Air Rhône-Alpes » précise Jean-Paul Claret. Dirigé par Didier Chapuis, ce comité zone Est s’attache de fait à prévenir le risque sanitaire. Car il existe : « plus de 100000 habitants des Savoie sont exposés à des dépassements des valeurs réglementaires de seuils tolérables d’oxydes d’azote et de “micronparticules” (PM10) chaque année » observe Didier Chapuis.

En 2011, les mesures réalisées ont ainsi révélé que 21% de la population chambérienne (environ 6000 résidents) ont respiré 35 jours durant plus de 50 µg/m3. Près de 2500 habitants (8,6% de la population) ont inhalé des oxydes d’azote à plus de 40 µg/m3. « La plupart des grands axes routiers de nos départements dépassent les valeurs réglementaires » prévient le directeur. Et Didier Chapuis de conclure : « notre objectif vise, dans un plan d’actions d’ici 2015, à encourager la réduction des émissions, de 30% pour le transport et de 15% pour le chauffage. »

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Bassin annecien, Chablais, Etudes, Genevois, Haute-Savoie, Savoie, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés jeudi 27 septembre

Posted by ardsl sur 27 septembre 2012

Ligne Martigny – La Châtelard

Le trafic ferroviaire a été interrompu entre Finhaut et Le Châtelard, en raison d’un dérangement à la ligne de contact.

Des cars de remplacement ont été mis en place. Les correspondances avec les trains TMR Martigny – Finhaut étaient assurées à Finhaut.

Trains supprimés

  • TER 885300 (Gières 5h30 – Perrache 7h41) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 885652 (Veynes 5h50 – Grenoble 7h43) : supprimé uniquement entre Aspres-sur-Buëch et Grenoble, en raison d’un déraillement provoqué par la collision avec un rocher tombé sur la voie ferrée (lire).
  • TER 890203 (Lozanne 6h32 – Saint-Paul 7h14) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 885660 (Briançon 6h09 – Grenoble 9h43) : supprimé uniquement entre Gap et Grenoble, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 887703 (Perrache 6h58 – Givors 7h24) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890210 (Saint-Paul 7h22 – Lozanne 7h59) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 890203.
  • TER 890115 (L’Arbresle 7h29 – Saint-Paul 8h09) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 887708 (Givors 7h35 – Perrache 8h01) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 885601 (Grenoble 8h10 – Gap 10h24) : supprimé uniquement entre Clelles et Gap, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 873262 (Saint-Étienne 8h30 – Clermont-Ferrand 10h38) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890219 (Lozanne 8h34 – Saint-Paul 9h14) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890226 (Saint-Paul 9h23 – Lozanne 10h02) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 890219.
  • TER 885605 (Grenoble 10h10 – Gap 12h24) en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 885664 (Gap 11h29 – Grenoble 13h43) : supprimé uniquement entre Gap et Clelles, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 890145 (Sain-Bel 11h37 – Saint-Paul 12h24) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 885607 (Grenoble 12h10 – Gap 14h26) en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • IR 2524 (Lucerne 13h00 – Genève aéroport 15h59) : supprimé uniquement entre Schmitten et Genève aéroport, en raison d’un dérangement technique à la locomotive. Mise en place d’un train de remplacement au départ de Lausanne.
  • TER 885668 (Gap 13h28 – Grenoble 15h43) en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 885611 (Grenoble 14h10 – Gap 16h23) : supprimé uniquement entre Clelles et Gap, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 886870/1 (Saint-Étienne 14h20 – Part-Dieu 15h06) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • TER 885162/3 (Saint-Marcellin 16h04 – Chambéry 18h02) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 885615 (Grenoble 16h10 – Briançon 19h58) : supprimé uniquement entre Clelles et Veynes, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 886842/3 (Saint-Étienne 16h20 – Ambérieu 17h53) : supprimé uniquement entre Lyon et Ambérieu.
  • TER 885678 (Gap 17h29 – Grenoble 19h43) : supprimé uniquement entre Gap et Clelles, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 873307 (Clermont-Ferrand 17h33 – Pont-de-Dore 18h04).
  • TER 889996 (Saint-Étienne 18h04 – Bas-Monistrol 18h51) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 885619 (Grenoble 18h10 – Veynes 20h02) : supprimé uniquement entre Clelles et Veynes, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 890180 (Saint-Paul 18h15 – Sain-Bel 19h00) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 873302 (Pont-de-Dore 18h30 – Clermont-Ferrand 19h09) en raison de la réutilisation de la rame du 873307.
  • TER 890277 (Lozanne 18h51 – Saint-Paul 19h31) en raison d’un dérangement d’installation.
  • TER 889999 (Bas-Monistrol 19h02 – Saint-Étienne 19h49) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 889996.
  • TER 890187 (Sain-Bel 19h07 – Saint-Paul 19h54) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 890180.
  • TER 885680 (Gap 19h30 – Grenoble 21h47) en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.

Trains retardés

1h de retard pour :

  • le TER 17978/9 (Part-Dieu 12h08 – Annecy 13h59).
  • le TER 882117 (Mâcon 13h05 – Bourg-en-Bresse 13h32) en raison de la réutilisation de la rame du 882110.
  • le TGV 6876 (Nice 17h27 – Dijon 23h40) en raison d’un accident de personne à  La Seyne-sur-Mer.

50 minutes de retard pour :

  • le TGV 9241 (Paris 7h49 – Milan 14h55) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Chambéry.
  • le TGV 5326/7 (Nantes 9h08 – Montpellier 15h30) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5318/9 (Rennes 9h09 – Montpellier 15h30) même motif. Un rail cassé nécessite un ralentissement entre Vitré et Laval.
  • le TGV 6688/9 (Paris 18h57 – Saint-Étienne 21h47) en raison d’un incident technique sur le train.

40 minutes de retard pour :

  • le TER 17921 (Part-Dieu 8h40 – Chambéry 9h58).
  • le TER 882110 (Bourg-en-Bresse 12h32 – Mâcon 13h00) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Vonnas.
  • le TGV 5162/3 (Montpellier 13h02 – Lille Europe 17h57) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies, d’un dérangement d’installation et du déclenchement du signal d’alarme.
  • le TER 886122 (Valence 16h08 – Mâcon 18h26) en raison de l’attente d’un personnel à Perrache.
  • le TER 96514/5 (Part-Dieu 16h38 – Genève 18h27).
  • le TER 883766/7 (Chambéry 18h24 – Valence 21h20) en raison de l’attente d’un personnel.

30 minutes de retard pour :

  • le TER 17606 (Grenoble 6h42 – Part-Dieu 8h16) en raison de travaux.
  • l’EC 34 (Milan 12h25 – Genève 16h18) en raison d’un dérangement à l’appareil d’enclenchement.
  • le TER 886147 (Mâcon 18h35 – Valence 20h52) en raison de la réutilisation de la rame du 886122.
  • le TER 17540/1 (Annecy 18h37 – Valence 21h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6950/1 (Paris 18h45 – Annecy 22h31) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9846/7 (Bruxelles 19h18 – Part-Dieu 23h24) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 883772/3 (Chambéry 19h24 – Grenoble 20h23) en raison d’un dérangement d’installation.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 17354 (Briançon 4h46 – Romans-sur-Isère 8h43) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 6900 (Grenoble 5h11 – Paris 8h23) en raison de travaux.
  • le TER 17600 (Grenoble 5h17 – Part-Dieu 6h46) en raison de travaux.
  • le TGV 9240 (Milan 6h07 – Paris 13h23).
  • le TER 17608 (Grenoble 7h18 – Part-Dieu 8h46).
  • le TER 17610 (Grenoble 7h34 – Part-Dieu 9h16).
  • le TER 885656 (Clelles 7h41 – Grenoble 8h43).
  • le TER 17802 (Part-Dieu 8h20 – Dijon 10h19) en raison de travaux et d’un incident de circulation.
  • le TER 17612 (Grenoble 8h24 – Part-Dieu 9h46).
  • le TER 886864/5 (Saint-Étienne 9h20 – Ambérieu 10h53).
  • le TER 96506/7 (Part-Dieu 10h38 – Genève 12h27).
  • le TGV 9580/1 (Francfort 14h01 – Marseille 21h46).
  • le TER 886127 (Part-Dieu 14h20 – Valence 15h31) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 886730/1 (Part-Dieu 15h24 – Saint-Étienne 16h10)
  • le TER 886842/3 (Saint-Étienne 16h20 – Part-Dieu 17h06) en raison de la réutilisation de la rame du 886730/1.
  • le TGV 6195 (Paris 17h19 – Miramas 21h46) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 885615 (Veynes 18h04 – Briançon 19h58) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 4640/1 (Strasbourg 19h08 – Part-Dieu 23h14) en raison d’un incident technique sur le train.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 891402 (Chalon-sur-Saône 6h17 – Dijon 7h10) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 885411 (Saint-André-le-Gaz 7h33 – Gières 8h39) en raison de travaux.
  • le TER 873804 (Aurillac 10h33 – Clermont-Ferrand 13h01) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 9245 (Paris 10h41 – Milan 17h56) en raison de travaux.
  • le TER 889980/1 (Part-Dieu 12h06 – Le Puy-en-Velay 14h23) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 883372 (Modane 12h26 – Chambéry 13h45) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 96510/1 (Part-Dieu 12h38 – Genève 14h27).
  • le TER 875710/1 (Clermont-Ferrand 13h56 – Part-Dieu 16h20) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 873270 (Saint-Étienne 16h30 – Clermont-Ferrand 18h50).
  • le TER 886618 (Part-Dieu 17h12 – Roanne 18h30).
  • le TER 17766 (Part-Dieu 17h20 – Bercy 22h22).
  • le TER 875742/3 (Part-Dieu 17h40 – Clermont-Ferrand 20h01) en raison de travaux.
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54).
  • le TER 18544 (Bourg-Saint-Maurice 18h16 – Part-Dieu 21h20).
  • le TER 17638 (Grenoble 18h35 – Part-Dieu 20h16) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 883768/9 (Chambéry 18h58 – Saint-Marcellin 20h56) en raison d’un dérangement d’installation.

15 minutes de retard pour :

  • le TER 17702 (Marseille 5h06 – Part-Dieu 8h40) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 891400 (Chalon-sur-Saône 6h06 – Dijon 6h51) même motif.
  • le TER 17554 (Mâcon 6h07 – Bercy 10h22).
  • le TER 886107 (Perrache 6h40 – Valence 7h52) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 5110/1 (Lille Flandres 6h55 – Marseille 12h16).
  • le TGV 9810/1 (Bruxelles 7h10 – Marseille 12h16).
  • le TGV 6812/3 (Dijon 7h21 – Toulouse 13h11) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 882111 (Mâcon 8h11 – Bourg-en-Bresse 8h37).
  • le TGV 5462/3 (Metz 8h15 – Montpellier 14h58).
  • le TGV 5112/3 (Lille Europe 9h02 – Montpellier 13h57) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 5472/3 (Strasbourg 9h16 – Montpellier 14h58).
  • le TER 17684 (Grenoble 8h44 – Part-Dieu 10h16) en raison de travaux.
  • le TGV 9210 (Zürich 9h34 – Paris 13h37) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 890135 (Sain-Bel 9h37 – Saint-Paul 10h24).
  • le TER 885366 (Gières 12h30 – Saint-André-le-Gaz 13h50).
  • le TER 17622 (Grenoble 13h19 – Part-Dieu 14h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 885364 (Gières 14h31 – Saint-André-le-Gaz 15h50) même motif.
  • le TER 875712/3 (Clermont-Ferrand 14h56 – Part-Dieu 17h20) même motif.
  • le TER 18542 (Bourg-Saint-Maurice 15h10 – Part-Dieu 18h20).
  • le TER 17764 (Part-Dieu 15h20 – Bercy 20h22) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 6829 (Dijon 15h52 – Nice 22h33) en raison d’un accident de personne à Toulon.
  • le TER 886732/3 (Part-Dieu 16h24  -Saint-Étienne 17h10).
  • le TER 890173 (Sain-Bel 17h07 – Saint-Paul 17h54).
  • le TER 17632 (Grenoble 17h18 – Part-Dieu 18h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • l’EC 36 (Milan 17h25 – Genève 21h18).
  • le TER 885374 (Gières 17h31 – Saint-André-le-Gaz 18h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17767 (Bercy 17h31 – Part-Dieu 22h40) en raison de travaux.
  • le TGV 6949 (Paris 17h49 – Annecy 21h33) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 886620 (Part-Dieu 18h12 – Roanne 19h30) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique.
  • le TER 885378 (Gières 18h31 – Saint-André-le-Gaz 19h50) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 890185 (Sain-Bel 18h37 – Saint-Paul 19h24).
  • le TGV 6629 (Paris 18h57 – Part-Dieu 20h56) même motif.
  • le TGV 6924 (Grenoble 19h12 – Paris 22h25).
  • le TER 96578/9 (Genève 19h29 – Part-Dieu 21h22).
  • le TER 886856/7 (Saint-Étienne 20h20 – Ambérieu 21h53).

(Avec laprovence.com).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :