ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Modane : un usager du TGV Paris – Milan arrêté avec 1,4 kilogramme de cocaïne dans le slip !

Posted by ardsl sur 27 septembre 2012

Samedi 22 septembre, vers 17h à Modane, dans le TGV 9247 (Paris 12h45 – Milan 19h57), les services de la police de l’air et des frontières ont procédé au contrôle d’une personne de nationalité ghanéenne, Ismeal Abubakar.

Constatant que l’homme de 27 ans était étenteur d’un faux passeport (le document présentait plusieurs anomalies et notamment des traces de grattage au niveau des dates de délivrance sur la vignette visa), les policiers ont décidé de l’emmener au siège de leur service. Pratiquée pour des raisons de sécurité, une fouille à corps de l’individu a permis de découvrir deux slips superposés entre lesquels ont été dissimulés deux paquets porteurs d’une forte odeur de café. Les deux emballages contenaient en réalité 1,4 kilogramme de cocaïne-crack. Jugé en comparution immédiate, lundi 24 septembre, par le tribunal correctionnel d’Albertville, Ismeal Abubakar a déclaré qu’il ignorait transporter des stupéfiants. « J’ai rencontré, en banlieue parisienne, un certain Franck qui m’a demandé de transporter ces paquets en Italie contre 1500 €. Je me doutais que c’était illégal, sans pour autant penser à de la cocaïne. Je voulais juste pouvoir acheter un billet d’avion pour rentrer chez moi. »

86000€ de poudre blanche

Question évidente de la présidente Émmanuelle Bouyé. « Vous ne trouvez pas cela curieux qu’une personne que vous ne connaissez pas vous confie une marchandise d’une valeur potentielle de revente de 86000 euros ? » Selon le procureur de la République, Patrick Quincy, il s’agit d’un énième dossier de passeur. « Nous avons encore à juger une simple mule et on imagine que le vrai commanditaire agit à un échelon beaucoup plus élevé, à la tête d’une filière ghanéenne ou nigérienne, implantée sur ce réseau que nous connaissons bien. Mais tout laisse à penser que ce passeur professionnel n’en est pas à son premier coup. » À titre de peine « dissuasive », cinq ans de prison dont deux avec sursis ont été requis.

« Un esclave des temps modernes »

Pour la défense de son client, l’avocate Laure Sautier a pointé la misère en toile de fond de cette affaire. « C’est une affaire tristement banale où de gros trafiquants n’hésitent pas à exploiter la misère de ces esclaves des temps modernes ». L’homme a été condamné à deux ans de prison dont six mois avec sursis, assortis d’une interdiction du territoire français d’une durée de dix ans et de 84000 euros d’amende. Le passeur ghanéen a été incarcéré à la maison d’arrêt d’Aiton.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :