ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for 1 octobre 2012

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés lundi 1er octobre

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Trains supprimés

  • TER 890104 (Saint-Paul 6h15 – Sain-Bel 7h00) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890107 (L’Arbresle 6h29 – Saint-Paul 7h09) même motif.
  • TER 886108 (Valence 6h38 – Perrache 7h50) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 890111 (L’Arbresle 6h59 – Saint-Paul 7h39) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890112 (Saint-Paul 7h15 – Sain-Bel 8h00) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890123 (Sain-Bel 8h07 – Saint-Paul 8h54) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 890112.
  • TER 890218 (Saint-Paul 8h22 – Lozanne 9h01) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 890125 (L’Arbresle 8h29 – Saint-Paul 9h09) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890124 (Saint-Paul 8h45 – Sain-Bel 9h32) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890128 (Saint-Paul 9h15 – Sain-Bel 10h00) même motif.
  • TER 890132 (Saint-Paul 9h45 – Sain-Bel 10h30) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 890240 (Saint-Paul 12h07 – Lozanne 12h46) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890239 (Lozanne 13h17 – Saint-Paul 14h01) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 890240.
  • TER 890150 (Saint-Paul 13h45 – Sain-Bel 14h30) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 886931 (Roanne 15h54 – Saint-Étienne 17h07) : supprimé uniquement entre Roanne et Balbigny, en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 886928 (Saint-Étienne 14h52 – Roanne 16h06) : supprimé uniquement entre Balbigny et Roanne, en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 886930 (Saint-Étienne 15h52 – Roanne 17h06) en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 886939 (Roanne 17h24 – Saint-Étienne 18h38) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 886930.
  • TER 17916 (Chambéry 18h02 – Part-Dieu 19h20) en raison d’un dérangement d’installation.

Trains retardés

1h30 de retard pour le TER 886928 (Saint-Étienne 14h52 – Balbigny 15h36) en raison de la panne d’un autre train.

1h15 de retard pour l’IC 5916 (Nevers 18h24 – Bercy 20h49).

50 minutes de retard pour le TER 17754 (Part-Dieu 5h20 – Bercy 10h22) en raison d’un dérangement d’installation.

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 9240 (Milan 6h07 – Paris 13h23).
  • le TGV 9810/1 (Bruxelles 7h10 – Marseille 12h16).
  • le TER 17714 (Marseille 11h06 – Part-Dieu 14h40) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 17764 (Part-Dieu 15h20 – Bercy 20h22).

30 minutes de retard pour :

  • le TER 18501 (Part-Dieu 6h40 – Modane 9h17) en raison de travaux.
  • le TGV 5016/7 (Nice 11h27 – Lille Europe 18h57) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 9864/5 (Nice 11h27 – Bruxelles 19h42) même motif.

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 5304/5 (Nantes 4h54 – Part-Dieu 9h38) en raison d’une collision avec un animal.
  • le TER 886111 (Mâcon 6h35 – Valence 8h52).
  • le TGV 6780 (Chalon-sur-Saône 6h35 – Paris 9h07) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 890115 (L’Arbresle 7h29 – Saint-Paul 8h09).
  • le TER 895800/1 (Lons-le-Saunier 7h58 – Part-Dieu 9h26) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17612 (Grenoble 8h24 – Part-Dieu 9h46) en raison de travaux.
  • le TER 895814/5 (Part-Dieu 9h41 – Lons-le-Saunier 10h59) en raison de la réutilisation de la rame du 895800/1.
  • le TGV 6940/1 (Paris 12h45 – Annecy 16h33) en raison d’un acte de malveillance.
  • l’IC 5970 (Clermont-Ferrand 13h32 – Bercy 16h57) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 886931 (Balbigny 16h23 – Saint-Étienne 17h07) en raison de la panne d’un autre train.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 886007 (Mâcon 7h25 – Part-Dieu 8h14).
  • le TER 890117 (Sain-Bel 7h37 – Saint-Paul 8h24).
  • le TER 890121 (L’Arbresle 7h59 – Saint-Paul 8h39).
  • le TER 882111 (Mâcon 8h11 – Bourg-en-Bresse 8h37) en raison de la réutilisation de la rame du 882104.
  • le TER 17809 (Dijon 9h40 – Part-Dieu 11h40) en raison de travaux.
  • le TGV 6692/3 (Saint-Étienne 10h13 – Paris 13h03) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 875704/5 (Roanne 10h14 – Part-Dieu 11h20) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 6618 (Part-Dieu 12h04 – Paris 15h03) même motif.
  • le TER 17716 (Marseille 13h06 – Part-Dieu 16h40) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 885668 (Gap 13h28 – Grenoble 15h43).
  • le TER 17918 (Chambéry 19h02 – Part-Dieu 20h20).

15 minutes de retard pour :

  • le TER 889906 (Saint-Étienne 6h08 – Montbrison 6h44) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 889903 (Montbrison 6h14 – Saint-Étienne 6h51).
  • le TER 889905 (Boën 6h32 – Saint-Étienne 7h26).
  • le TER 17803 (Dijon 6h40 – Part-Dieu 8h40) en raison d’un dérangement d’installation et d’un incident technique sur le train.
  • le TER 882104 (Ambérieu 7h09 – Mâcon 8h06) en raison de l’affluence.
  • le TER 886609 (Roanne 7h10 – Part-Dieu 8h19).
  • le TER 17613 (Part-Dieu 10h14 – Grenoble 11h33) en raison de la réutilisation de la rame du 17612.
  • le TGV 6615 (Paris 12h57 – Part-Dieu 14h56) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TGV 6684/5 (Paris 12h57 – Saint-Étienne 15h47) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 17813 (Dijon 13h40 – Part-Dieu 15h40) en raison de travaux.
  • le TER 886932 (Saint-Étienne 17h22 – Roanne 18h36).
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h24).
  • le TER 895808/9 (Part-Dieu 18h34 – Lons-le-Saunier 19h59).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Lyria met le cap au Sud et lorgne sur Roissy

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Lyria a des velléités d’expansion. Associant SNCF et les CFF, la compagnie ferroviaire va exploiter les dessertes Genève – Marseille et Genève – Nice à compter du 9 décembre 2012.

Les relations Genève – Marseille et Genève – Nice restent exploitées par la seule SNCF jusqu’au 8 décembre.

À compter, du 9 décembre 2012, Lyria va mettre le cap au sud en exploitant ces 2 dessertes. « C’est une demande des CFF et cela donnerait un vrai dynamisme commercial à cet axe », confiait Franck Bernard, le président de Lyria dès décembre 2011. Les voyageurs au départ ou à destination de Genève bénéficiera des services supplémentaires de TGV Lyria, avec notamment la restauration à la place.

Lyria a d’ailleurs obtenu un repositionnement du TGV Marseille – Genève, dont l’arrivée à Genève à 23h16 au service 2012 est jugée trop tardive. Il sera avancé de 4 heures pour arriver dans la cité de Calvin à 19h16. Il desservira désormais Valence TGV (au lieu d’Aix-en-Provence TGV).

À noter que le TGV Nice – Genève circulera à nouveau le samedi matin au départ de Nice. (Au service 2012, il part de Toulon le samedi midi).

Sens Genève > Sud de la France (à compter du 9 décembre)

  • TGV Lyria 9752/3 : Genève 6h42 – Bellegarde 7h08/11 – Part-Dieu 8h30/36 – Avignon TGV 9h38/41 – Aix TGV 10h01/04 – Marseille 10h16.
  • TGV Lyria 9756/7 : Genève 12h42 – Bellegarde 13h08/11 – Part-Dieu 14h26/36 – Valence TGV 15h10/13 – Avignon TGV 15h45/48 – Marseille 16h18/31 – Toulon 17h14/17 – Saint-Raphaël 18h07/10 – Cannes 18h32/35 – Antibes 18h43/46 – Nice 19h05.
  • TGV 9744/5 : Genève 14h42 – Bellegarde 15h08/11 – Part-Dieu 16h26/36 – Nîmes 18h02/05 – Montpellier 18h30.
Sens Sud de la France > Genève (à compter du 9 décembre)
  • TGV Lyria 9750/1 (du lundi au jeudi) : Nice 10h57 – Antibes 11h13/16 – Cannes 11h24/27 – Saint-Raphaël 11h49/52 – Toulon 12h43/46 – Marseille 13h29/44 – Aix TGV 13h56/59 – Avignon TGV 14h18/21 – Part-Dieu 15h24/34 – Bellegarde 16h46/50 – Genève 17h16.
  • TGV Lyria 9750/1 (du vendredi au dimanche) : Nice 10h57 – Antibes 11h13/16 – Cannes 11h24/27 – Saint-Raphaël 11h49/52 – Toulon 12h43/46 – Marseille 13h29/44 – Avignon TGV 14h22/25 – Part-Dieu 15h24/34 – Bellegarde 16h46/50 – Genève 17h16.
  • TGV Lyria 9748/9 : Marseille 15h44 – Avignon TGV 16h11/14 – Valence TGV 16h46/49 – Part-Dieu 17h24/34 – Bellegarde 18h46/50 – Genève 19h16.
  • TGV 9746/7 : Montpellier 17h28 – Nîmes 17h53/56 – Valence TGV 18h43/51 – Part-Dieu 19h24/34 – Bellegarde 20h46/50 – Genève 21h16.

Lyria lorgne sur Roissy et Lille

Lyria envisage de desservir la gare TGV de l’aéroport de Roissy-CDG au travers de liaisons épisodiques. « Nous allons faire des tests en 2012, CDG représentant l’un des hubs ferroviaires européens de demain », considère Franck Bernard, président de Lyria.

« Il serait même possible d’y connecter des Eurostar avec des TGV-Lyria pour la saison de ski 2012-2013″, affirmait Franck Bernard en décembre 2011.Ce sera chose faite dès l’hiver 2012-2013. Non pas à Roissy, mais à Lille Europe. Selon nos informations, Lyria devrait mettre en place une desserte Lille – Brigue, en correspondance une desserte Eurostar Londres – Lille les samedis durant l’hiver 2012-2013 (lire).

Le second objectif de cette liaison serait de récupérer une partie de la clientèle aérienne long-courrier arrivant à Roissy-CDG mais également sur les plateformes de Zurich, Bâle et Genève, que Lyria aimerait aussi desservir à terme.

(Avec pro-du-tourisme.com).

Posted in Ain, CFF, Drôme, Genève, Languedoc-Roussillon, Loisirs, PACA, Provence, Rhône, Service 2013, SNCF, Valais | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Neuchâtel seulement à 3h49 de Paris à compter du 9 décembre

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Le TGV Berne – Paris reste fort utile pour Neuchâtel et ses 33000 habitants, tout comme les 2 allers-retours TER  Neuchâtel – Frasne en correspondance avec les TGV Lausanne – Paris. Cela garantit des temps de parcours autour de 4h et même moins à compte du compter du 9 décembre.

Les horaires indiqués ci-dessous ne tiennent pas compte d’éventuels travaux. Voir notamment les travaux affectant la circulation des TGV Paris – Lausanne et Paris – Berne.

Neuchâtel > Paris gare de Lyon (jusqu’au 8 décembre)

  • Quotidien : RE 96436 (Neuchâtel 6h07 – Frasne 7h04) + TGV 9260 (Frasne 7h17 – Paris 10h11)
  • Quotidien : TGV 9284 (Neuchâtel 8h10 – Pontarlier 8h52/55 – Frasne 9h07/23 – Dole 10h05/07 – Dijon 10h37/40 – Paris 12h18)
  • Sauf le dimanche : R 5129 (Neuchâtel 10h37 – Bienne 11h08) + RE 2673 (Bienne 11h12 – Delle 12h24) + BUS 71000 ou 71006 (Delle 12h30 – Belfort TGV 12h56) + TGV 9218 (Belfort TGV 13h20 – Paris 15h37)
  • Le dimanche : R 5129 (Neuchâtel 10h37 – Bienne 11h08) + RE 2673 (Bienne 11h12 – Delle 12h24) + BUS 71002 (Delle 12h31 – Belfort TGV 12h57) + TGV 9218 (Belfort TGV 13h20 – Paris 15h37)
  • Sauf le week-end : ICN 518 (Neuchâtel 11h37 – Yverdon 11h54) + BUS 159 (Yverdon 12h08 – Vallorbe 12h46) + TGV 9268 (Vallorbe 13h01 – Paris 16h17).
  • Le week-end : ICN 518 (Neuchâtel 11h37 – Yverdon 11h54) + BUS 255 (Yverdon 12h00 – Vallorbe 12h53) + TGV 9268 (Vallorbe 13h01 – Paris 16h17).
  • Quotidien : R 5139 (Neuchâtel 12h37 – Bienne 13h08) + RE 2677 (Bienne 13h21 – Delémont 13h40) + S3 17351 (Delémont 13h43 – Bâle 14h22) + TGV 9222 (Bâle 14h34 – Paris 17h37)
  • Sauf le samedi : ICN 522 (Neuchâtel 13h37 – Genève 14h46) + TGV 9776 (Genève 15h42 – Paris 18h49)
  • Sauf le samedi : R 5149 (Neuchâtel 14h37 – Bienne 15h08) + RE 2683 (Bienne 15h12 – Delémont 15h40) + S3 17361 (Delémont 15h43 – Bâle 16h22) + TGV 9226 (Bâle 16h34 – Paris 19h37)
  • Quotidien : ICN 624 (Neuchâtel 14h37 – Genève 15h46) + TGV 9778 (Genève 16h29 – Paris 19h49).
  • Sauf le samedi : RE 2776 (Neuchâtel 15h32 – Le Locle 16h08) + TER 96422 (Le Locle 16h18 – Besançon Viotte 17h59) + TGV 6765 (Besançon Viotte 18h34 – Paris 21h07).
  • Les vendredis et dimanches : ICN 1626 (Neuchâtel 15h34 – Lausanne 16h15) + TGV 9270 (Lausanne 16h25 – Paris 20h21).
  • Le vendredi : ICN 526 (Neuchâtel 15h37 – Yverdon 15h54) + BUS 167 (Yverdon 16h15 – Vallorbe 16h53) + TGV 9270 (Vallorbe 17h01 – Paris 20h21)
  • Le dimanche : ICN 526 (Neuchâtel 15h37 – Genève 16h46) + TER 96570 (Genève 17h29 – Bellegarde 17h56) + TGV 6504 (Bellegarde 18h10 – Paris 20h49).
  • Sauf le dimanche : R 5157 (Neuchâtel 16h37 – Bienne 17h08) + RE 2687 (Bienne 17h12 – Delle 18h24) + BUS 71001 ou 71006 (Delle 18h30 – Belfort TGV 18h56) + TGV 9230 (Belfort TGV 19h21 – Paris 21h37)
  • Le dimanche : R 5157 (Neuchâtel 16h37 – Bienne 17h08) + RE 2687 (Bienne 17h12 – Delle 18h24) + BUS 71007 (Delle 18h31 – Belfort TGV 18h57) + TGV 9230 (Belfort TGV 19h21 – Paris 21h37)
  • Quotidien : RE 96454 (Neuchâtel 18h04 – Frasne 19h00) + TGV 9272 (Frasne 19h26 – Paris 22h21).

Neuchâtel > Paris gare de Lyon(à compter du 9 décembre)

  • Quotidien : RE 96436 (Neuchâtel 6h07 – Travers 6h26/27 – Pontarlier 6h51 – Frasne 7h04) + TGV 9260 (Frasne 7h16 – Dole 7h59/8h01 – Dijon 8h22/25 – Paris 10h01).
  • Quotidien : TGV 9284 (Neuchâtel 8h10 – Pontarlier 8h52/55 – Frasne 9h07/18 – Dole 10h01/03 – Dijon 10h26/35 – Paris 12h11).
  • Quotidien : RE 96454 (Neuchâtel 18h04 – Travers 18h21/23 – Pontarlier 18h47 – Frasne 19h00) + TGV 9272 (Frasne 19h16 – Paris 22h02).

D’autres trajets seront possibles (par Delle, Vallorbe, Bâle, Genève, Le Locle ou Lausanne), mais avec de parcours autour de 5h.

Paris gare de Lyon > Neuchâtel(jusqu’au 8 décembre)

  • Sauf le dimanche : TGV 9205 (Paris 6h15 – Belfort TGV 8h38) + BUS 71002 ou 71004 (Belfort TGV 9h02 – Delle 9h29) + RE 2662 (Delle 9h33 – Bienne 10h48) + R 5128 (Bienne 10h52 – Neuchâtel 11h23)
  • Quotidien : TGV 9261 (Paris 7h57 – Frasne 10h51) + RE 96439 (Frasne 10h58 – Neuchâtel 11h52)
  • Sauf le dimanche : TGV 9765 (Paris 9h11 – Genève 12h16) + ICN 629 (Genève 13h14 – Neuchâtel 14h22)
  • Quotidien : TGV 9211 (Paris 10h23 – Bâle 13h26) + S3 17342 (Bâle 13h37 – Delémont 14h17) + RE 2674 (Delémont 14h20 – Bienne 14h48) + R 5148 (Bienne 14h52 – Neuchâtel 15h23)
  • Quotidien : TGV 9769 (Paris 11h11 – Genève 14h16) + ICN 635 (Genève 15h14 – Neuchâtel 16h22)
  • Sauf le week-end : TGV 9269 (Paris 11h57 – Vallorbe 15h06) + BUS 164 (Vallorbe 15h13 – Yverdon 15h55) + ICN 635 (Yverdon 16h04 – Neuchâtel 16h22)
  • Quotidien : TGV 9773 (Paris 12h11 – Genève 15h27) + ICN 637 (Genève 16h14 – Neuchâtel 17h22)
  • Sauf le dimanche : TGV 9215 (Paris 14h23 – Belfort TGV 16h39) + BUS 71003 ou 71004 (Belfort TGV 16h52 – Delle 17h19) + RE 2686 (Delle 17h33 – Bienne 18h48) + R 5174 (Bienne 18h52 – Neuchâtel 19h23)
  • Le dimanche : TGV 9215 (Paris 14h23 – Belfort TGV 16h39) + BUS 71008 (Belfort TGV 17h03 – Delle 17h30) + RE 2686 (Delle 17h33 – Bienne 18h48) + R 5174 (Bienne 18h52 – Neuchâtel 19h23)
  • Quotidien : TGV 9273 (Paris 15h57 – Frasne 18h54) + RE 96455 (Frasne 19h05 – Neuchâtel 20h11)
  • Quotidien : TGV 9287 (Paris 17h57 – Dijon 19h34/37 – Dole 20h07/09 – Frasne 20h52/58 – Pontarlier 21h09/11 – Neuchâtel 21h52)
  • Quotidien : TGV 9215 (Paris 18h23 – Bâle 21h26) + IC 1093 (Bâle 21h31 – Olten 21h55) + IR 2142 (Olten 22h03 – Bienne 22h45) + R 5192 (Bienne 22h52 – Neuchâtel 23h23)
  • Quotidien : TGV 9785 (Paris 19h11 – Genève 22h19) + IR 1749 (Genève 22h33 – Lausanne 23h12) + ICN 1649 (Lausanne 23h45 – Neuchâtel 0h25).

Paris gare de Lyon > Neuchâtel(à partir du 9 décembre)

  • Quotidien : TGV 9261 (Paris 8h03 – Dijon 9h34/37 – Dole 10h00/02 – Frasne 10h44) + RE 96439 (Frasne 10h55 – Pontarlier 11h08 – Travers 11h31/33 – Neuchâtel 11h52)
  • Quotidien : TGV 9273 (Paris 15h58 – Dijon 17h34/37 – Dole 17h59/18h01 – Frasne 18h44) + RE 96455 (Frasne 19h08 – Pontarlier 19h27 – Travers 19h49/50 – Neuchâtel 20h11)
  • Quotidien : TGV 9287 (Paris 17h57 – Dijon 19h34/37 – Dole 20h00/02 – Frasne 20h44/52 – Pontarlier 21h03/11 – Neuchâtel 21h52).

D’autres trajets seront possibles (par Delle, Vallorbe, Bâle, Genève, Le Locle ou Lausanne), mais avec de parcours autour de 5h.

Posted in Service 2012, Service 2013, Suisse | Tagué: , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La problématique du financement des transports publics en zone frontalière

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Un débat public sur le Grand Genève s’est tenu mercredi 19 septembre à Gaillard. Parmi les sujets évoqués, l’épineuse question du financement des transports publics en zone frontalière.

Antoine Vielliard (conseiller général du canton de Saint-Julien-en-Genevois, MODEM) a défendu la nécessité de trouver un financement pérenne des transports publics en zone frontalière.

Le conseiller général de Haute-Savoie a souligné que la France finance les transports publics via un prélèvement sur la masse salariale, le versement transports. Or, à Annemasse, le versement rapporte à peu près la moitié moins de ce qu’elle rapporte à Annecy, parce que de tous les travailleurs frontaliers y échappent.

Antoine Vielliard a estimé que le financement des déplacements des usagers transfrontaliers devrait suivre la clé de répartition qui prévaut pour les impôts que Genève collecte à la source sur les salaires des frontaliers. Ainsi Genève devrait assumer 80% des charges de ces transports.

David Hiler (Les Verts), membre du Conseil d’État genevois a botté en touche.

(Avec La Tribune de Genève).

Posted in Ain, Chablais, Genève, Genevois, Politique | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Haute-Savoie : la CFDT réclame des discussions sur les transports

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Jean-Jacques Rivals demande un «plan d’urgence pour la Haute-Savoie».

Le secrétaire de la CFDT en Haute-Savoie veut s’atteler à un chantier de taille : provoquer le débat avec les acteurs départementaux, dont les responsables politiques.

La CFDT réclame l’ouverture de discussions. «Il faut des solutions de formation, de logement, de transport… Je ne comprends pas pourquoi on n’arrive pas à organiser ce type de rencontre, ni pourquoi nos élus ne s’occupent pas de ces questions», explique le secrétaire départemental.

La desserte du centre hospitalier Alpes Léman en ligne de mire

Malgré une feuille de route plutôt chargée, le syndicat n’en n’oublie pas de rester vigilant sur le quotidien de ses adhérents, et de l’ensemble des salariés. Il annonce d’ailleurs vouloir rester particulièrement vigilant sur la desserte en transport collectif jugée inadaptée du centre hospitalier Alpes Léman (CHAL) à Findrol, sur la commune de Comtamines-sur-Arve.

(Avec La Tribune de Genève).

Posted in Genevois, Haute-Savoie, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Lihsa : une tarification plus attractive depuis le 2 avril

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Les conseillers généraux de la Haute-Savoie se sont réunis en séance publique lundi 19 mars. Ils ont adopté une nouvelle grille tarifaire pour les lignes interurbaines.

Un car Lisha, le réseau de transports interurbains du Conseil général de la Haute-Savoie

Officiellement, le Département de la Haute-Savoie entend :

  • offrir une alternative modale de déplacement. Cela passe d’abord par une tarification lisible, avant une restructuration du réseau Lihsa.
  • lutter contre la congestion urbaine et périurbaine. Pour cela, il est prévu d’aménager des sites propres dédiés aux transports collectifs. Cela devrait se concrétiser dès 2015 pour la desserte de Sillingy et la Balme-de-Sillingy
  • développer les modes doux de déplacement.

Dans sa communication, le Conseil général de la Haute-Savoie indique que : « le développement des transports en commun est au cœur du dispositif mis au point par le département pour un développement durable des territoires. »

En modifiant profondément la tarification du réseau Lihsa, le Conseil général espère :

  • renforcer l’attractivité des transports.
  • gagner des nouveaux usagers et les fidéliser par des formules d’abonnement très incitatives.
  • convertir les automobilistes en clients des transports publics.

Autant dire que la tâche est immense vu la situation initiale. Le réseau Lihsa transporte seulement 3000 voyageurs par jour (en dehors de la clientèle scolaire).

La tarification en vigueur jusqu’au 1er avril

Il existait près de 300 tarifs différents sur le réseau Lihsa. Cela rendait les tarifs des cars départementaux opaques, incompréhensibles et parfois même dissuasifs.

Les tarifs n’étaient même pas mentionnées sur les fiches horaires (voir nos critiques sur le réseau Lihsa).

La nouvelle tarification à partir du 2 avril

Des tarifs simplifiés

Les usagers paient :

  • pour un trajet unique : 1,50€, 3,50€, 6€, 8€, 10,50€ ou 15€.
  • pour un abonnement mensuel : 30€, 70€, 120€ ou 160€.

Le trajet unique à 1,50€ et l’abonnement mensuel à 30€ sont appliqués sur les lignes suivantes :

Le trajet unique à 1,50€ et l’abonnement mensuel à 30€ sont également appliqués pour la plupart des courts trajets. Quelques exemples :

Le trajet à 3,50€ et l’abonnement mensuel à 70€ sont appliqués pour les trajets de moyenne durée. Quelques exemples :

Le trajet à 6€ et l’abonnement mensuel à 120€ sont appliqués pour les trajets de longue durée. Quelques exemples :

Le trajet à 8€ et l’abonnement mensuel à 160€ sont appliqués sur les trajets très longs. Quelques exemples :

Le trajet à 10,50€ est appliqué sur certains trajets vers Genève. Quelques exemples :

Trajets à 15€ :

La nouvelle tarification, ne s’applique pas à la ligne T74 (Saint-Gervais – Genève).

La communication du CG74 pour accompagner la réforme tarifaire du réseau Lihsa. Le Conseil général a même acheté des espaces publicitaires sur les urbains de la Sibra.

Des tarifs en baisse pour la plupart des usagers

Le Conseil général a fait des estimations sur les évolutions des tarifs payés par les usagers. Les abonnés doivent économiser en moyenne 43€ par mois. Les usagers occasionnels doivent bénéficier d’une baisse du prix du trajet d’environ 1€.

69% des usagers doivent payer moins cher leur utilisation du réseau Lihsa.

Pour 28% des usagers, les tarifs n’évoluent pas. Cela concerne essentiellement les lignes autoroutières et les dessertes des stations de ski.

Enfin 3% des usagers subiront à une hausse estimée à 10 centimes. Il s’agit essentiellement des trajets qui coûtaient moins d’1,50€ avec la tarification actuelle et qui passent à 1,50€, le nouveau tarif minimal du réseau Lihsa (pour un trajet plein tarif).

Des tarifs en baisse qui devraient attirer de nouveaux usagers

Les études menées par le Conseil général tablent sur 196 000€ de recettes supplémentaires générées par une probable hausse de la fréquentation.

Dans le même temps, la baisse des tarifs pour les usagers actuels devrait entraîner une baisse des recettes de 380 000€.

Les calculs du CG 74 montrent que la majorité des usagers bénéficiant des tarifs en baisse sont concentrés sur les lignes Annecy – Duingt – Albertville, Annecy – Talloires, Annecy – Thônes – Le Grand-Bornand / La Clusaz.

Le Conseil général prévoit de prendre en charge 100% des pertes de recettes subies par les transporteurs en 2012. Pour 2013, ce taux est fixé à 75%. Il descendra à 50% en 2014.

Si la nouvelle tarification se traduit par une hausse des recettes :

  • jusqu’à 20%, le transporteur conservera les recettes supplémentaires
  • entre 20% et 30%, le supplément de recettes sera réparti à part égale entre le transporteur et le Département
  • de plus de 30%, le transporteur et le Département décideront d’une adaptation du service.

Posted in Bassin annecien, Chablais, Genevois, Tarification, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Genève : le retour du tramway sur le pont du Mont-Blanc ?

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Un tram des TPG. Photo : Nathalie Teppe.

Le Conseil d’État genevois prépare les développements futurs des transports publics genevois. En ligne de mire, les financements fédéraux.

2020 en matière de transport, c’est déjà demain. Projets d’étude, financement et constructions prennent du temps. Pour ce faire, le Conseil d’État, réuni mercredi 19 septembre lors d’un point presse, a annoncé avoir adopté un projet de modification de la loi sur le réseau des transports publics. Le but : y inscrire les développements prévus pour 2020 et au-delà dans le canton de Genève et à en assurer le financement via notamment la manne fédérale.

Concernant les futurs axes genevois, au-delà de 2020, le Conseil d’État souhaite étudier les lignes de tramway en direction de Vésenaz, de Mon-Idée-Communaux d’Ambilly, du Lignon et de Vernier. Pour cela, il s’agit de réaliser une voie sur le pont du Mont-Blanc, afin de relier les deux rives de la cité Calvin. Autre axe envisagé, une ligne de moyenne ceinture empruntant le pont Butin. Ce projet permettrait de désengorger le centre-ville de Genève.

Plus concrètement, les développements prévus pour 2020 concernent les trois lignes de trams existantes. Il s’agit de raccorder la ligne 12 Palettes – Moillesulaz à son prolongement de Gaillard jusqu’au centre d’Annemasse. La ligne 14 Meyrin – Bernex P+R va se prolonger à Bernex-Vailly. À l’autre bout, la branche CERN va gagner la frontière, en vue du prolongement jusqu’à Saint-Genis-Pouilly.

Enfin, la ligne de tramway 15 Nations – Palettes va s’étendre jusqu’à la frontière franco-suisse à Perly. Le futur tronçon empruntera les routes de Base, de la Glaise et de Saint-Julien. À l’opposé, une extension est souhaitée depuis Nations jusqu’à la douane de Ferney et entre Grand-Saconnex et l’aéroport de Genève.

Le projet de modification de la LRTP vise à accrocher le wagon des financements fédéraux. Tout projet listé pourra en être bénéficiaire suite à l’examen par la Confédération des projets d’agglomération n°2 et 3.

(Avec tdg.ch).

Posted in Aéroports, Ain, Genève, Genevois | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vers une autoroute pour le Chablais ?

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Christian Monteil, le président DVD du Conseil général de la Haute-Savoie défend toujours la construction d’une autoroute dans le Chablais.

Christian Monteil a participé à une réunion publique mercredi 19 octobre 2011 à Thonon-les-Bains. Le président du Conseil général de la Haute-Savoie est allé droit au but, hier, sur le dossier de la 2 X 2 voies entre l’A40 et Thonon-les-Bains. «La solution qui se dessine tourne en faveur d’un adossement du tronçon en question à la A 40 et à la société ATMB. »

Christian Monteil prône une répartition sur trois axes : recours au péage payant à la connexion A 40-Carrefour des chasseurs, la gratuité de la liaison Carrefour des chasseurs – Machilly et le recours aux fonds privés et publics pour Machilly – Thonon-les-Bains.

Ce dossier se chiffre à près de 250M€ (contre 160M€ en 2006). Pour Christian Monteil, ce dossier est urgent : « si on n’avance pas avant mai 2012, on est cuit pour longtemps, très longtemps ».

L’ARDSL regrette l’attitude d’une grande partie des participants à cette réunion. Ils n’ont pas voulu entendre les personnes qui défendaient d’autres solutions.

La présidentielle passée, Christian Monteil n’abandonne pas ce dossier

Contrairement à ses propos publics du 19 octobre 2011, où il laissait entendre qu’il abandonnera le dossier d’une nouvelle infrastructure routière dans le Chablais, si Nicolas Sarkozy n’était pas réélu, Christian Monteil est à nouveau monté au créneau sur ce dossier.

Le président du Conseil général de Haute Savoie a rencontré les collaborateurs du ministre des Transports Frédéric Cuviller lundi 24 septembre 2012 à Paris. Il n’a pas été reçu par le ministre qui recevait au même moment Guillaume Pépy, le président de SNCF.

Le projet de voie rapide entre Machilly et Thonon adossé à une nouvelle déclaration d’utilité publique restreinte pour avis sur le péage est toujours à l’étude. On parle d’un délai de 3 mois au moins. Ensuite, une mission parlementaire arbitrera les investissements autoroutiers à venir en France, il y en a une quarantaine de projets, pour un résultat au printemps 2013.

Lors de sa présentation au ministère, Christian Monteil a renouvelé sa démonstration de bouclage du budget passant par un financement de l’ATMB. Mais il reconnaît que ce montage pose un problème au nouveau gouvernement sur l’attribution des concessions autoroutières.

De l’A40 à Thonon-les-Bains

Le tracé reliant l’A40 à Thonon-les-Bains est en fait composé de trois tronçons. De Nangy au carrefour des Chasseurs, soit la liaison avec l’A40, la solution serait un adossement à la concession de l’A40. Le Conseil d’État a rendu un avis favorable en juin 2011. Ainsi, ATMB se chargerait de construire et d’exploiter cette extension de son réseau. Reste à décider entre trois variantes possibles. Le préfet de Région est chargé de faire son choix. Jean-François Carenco devrait trancher courant octobre ou novembre.

Du carrefour des Chasseurs à Machilly, un cofinancement entre l’État, à hauteur de 30M€, et le Conseil Général (13,5M€) doit permettre d’assurer la construction et la gratuité de ce tronçon.

Enfin, entre Machilly et Thonon, c’est donc l’option de la route à péage qui est  soutenue par le Conseil général. «L’Etat s’est désengagé du dossier. Si on ne veut pas perdre encore des années, le péage est la seule solution», rabâche Christian Monteil.

Pour Christian Monteil, la création d’une autoroute dans le Chablais est une nécessité économique.  Visiblement, la pollution de l’air n’entre pas en compte dans le raisonnement de Christian Monteil.

La possibilité de développer le trafic ferroviaire dans le Chablais (avec un report modal de la route vers le rail) avec la réalisation du CEVA n’est pas toujours envisagée par le Conseil général de la Haute-Savoie, qui a de tout de même décidé de financer partiellement la nouvelle liaison ferroviaire Annemasse – Genève.

(Avec La Tribune de Genève).

Posted in Autoroutes, Chablais | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mise en place d’un TGV Genève – Barcelone – Madrid courant 2013

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Avec l’ouverture courant 2013, d’une ligne à grande vitesse entre Figueras et Barcelone, SNCF et RENFE devrait mettre en place un aller-retour quotidien entre Genève et Barcelone. Ce TGV devrait notamment desservir Bellegarde-sur-Valserine, Lyon Part-Dieu, Nîmes, Montpellier, Narbonne et Perpignan.

Actuellement, il existe un aller-retour TGV quotidien entre Genève et Montpellier.

Voici les horaires du TGV Genève – Montpellier au service 2012.

  • 6816/7 : Genève 14h42 – Bellegarde 15h08/11 – Part-Dieu 16h26/36 – Nîmes 18h02/05 – Montpellier 18h30.
  • 6866/7 : Montpellier 17h28 – Nîmes 17h52/55 – Valence TGV 18h41/49 – Part-Dieu 19h24/34 – Bellegarde 20h46/50 – Genève 21h16.

Avec la mise en place d’un TGV Genève – Barcelone, le train hôtel de nuit Elipsos Zürich – Barcelone, qui dessert notamment Lausanne, Genève et Perpignan, sera supprimé dès le 9 décembre 2012.

Voici les horaires du TGV Genève – Montpellier du 9 décembre 2012 au 31 mars 2013.

  • 9744/5 :  Genève 14h42 – Bellegarde 15h08/11 – Part-Dieu 16h26/36 – Nîmes 18h02/05 – Montpellier 18h30/41 – Narbonne 19h32/35 – Perpignan 20h08/16 – Figueras 20h40.
  • 9746/7 : Figueras 15h20 – Perpignan 15h44/51 – Narbonne 16h24/27 – Montpellier 17h17/28 – Nîmes 17h53/56 – Valence TGV 18h43/51 – Part-Dieu 19h24/34 – Bellegarde 20h46/50 – Genève 21h16.

Du 1er avril au 6 juillet 2013, l’aller-retour TGV Genève – Montpellier pourrait être prolongé à Figueras, avec arrêts à Narbonne et Perpignan. Pas de prolongement à Barcelone, puisque la LGV Figueras – Barcelone ne sera pas encore ouverte à la circulation.

Voici les horaires possibles du TGV Genève – Figueras à compter du 1er avril 2013.

  • 9744/5 :  Genève 14h42 – Bellegarde 15h08/11 – Part-Dieu 16h26/36 – Nîmes 18h02/05 – Montpellier 18h30/41 – Narbonne 19h32/35 – Perpignan 20h08/16 – Figueras 20h40.
  • 9746/7 : Figueras 15h20 – Perpignan 15h44/51 – Narbonne 16h24/27 – Montpellier 17h17/28 – Nîmes 17h53/56 – Valence TGV 18h43/51 – Part-Dieu 19h24/34 – Bellegarde 20h46/50 – Genève 21h16.

À l’ouverture de la LGV entre Figueras et Barcelone, le TGV Genève – Figueras devrait être prolongé jusqu’à Madrid.

Posted in Ain, Drôme, Espagne, Genève, Languedoc-Roussillon, Rhône, Service 2012, Service 2013 | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 Comments »

La fin programmée de la voiture individuelle

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Face à l’indigestion, le nombre d’automobiles en circulation va régresser. De la voiture individuelle, on va passer au véhicule serviciel, assure un expert français en marge du salon de Paris.

La voiture est l’avenir de la voiture, juge Bruno Marzloff. Il suffit de réaliser qu’avec moins d’automobiles, on pourra mieux se déplacer.

En Suisse comme en France, une grande majorité de la population vit en ville. Et souvent, elle pendule. Résultat : une indigestion de voitures, dans les rues comme sur les autoroutes.

Mais pour Bruno Marzloff, spécialiste de la mobilité, le tournant n’est pas loin. Interrogé par Rue89 en marge du Mondial de l’auto à Paris, il estime que le nombre de voiture en circulation va fatalement régresser. Et ce partout dans le monde, y compris, d’ici quelques années, en Inde, en Chine ou au Brésil.

En ville, nous sommes entrés dans le «peak car», selon lui. «Le nombre de voitures diminue en même temps que le nombre de conducteurs et le nombre de places de stationnement

À Paris, déjà, moins de 40% des foyers ont leur propre voiture. Pourquoi ? «Parce que ça devient invivable (…). Et parce qu’il existe des solutions alternatives.»

La voiture publique

Covoiturage, auto-partage, location sont les pistes privilégiées par Bruno Marzloff. Elles permettent d’augmenter la productivité de la voiture et d’en réduire le nombre.

Pour lui, la voiture doit quitter le patrimoine individuel et intégrer l’offre en transports publics. Il faut aussi «faire en sorte que les gens se déplacent moins dans cette partie des usages qu’on pourrait appeler de la mobilité subie». Et vivent les outils numériques !

Bien sûr, l’emploi et l’industrie automobile en souffriraient. Réponse de Bruno Marzloff : «On persiste à administrer des calmants là où il faut de la chirurgie sévère

Selon lui, «la puissance publique favorise la voiture électrique, mais ne remet pas en cause la voiture patrimoniale. Elle considère la construction automobile comme un secteur fondamental pour le bien-être de la nation. Erreur ! (…) En ville, on a besoin du service de la voiture, pas de l’objet.»

Le fantasme des industriels

En clair, l’expert propose de repenser fondamentalement la place de la voiture dans nos sociétés. Il verrait bien les pouvoirs publics accompagner la transition et jouer les incitateurs en taxant l’essence.

Quant aux industriels, «soit ils actent la transformation de la demande et ils développent une logique servicielle, soit ils persistent dans la fantasme d’une croissance industrielle à retrouver et ils perdront».

(Source : Newsnet).

Posted in Politique | Tagué: , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :