ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Archive for the ‘Travaux’ Category

La ligne du Mont-Blanc Express en travaux depuis le 2 avril

Posted by ardsl sur 15 octobre 2012

Les travaux de modernisation de la ligne ferroviaire du Mont-Blanc Express et du tunnel des Montets ont débuté lundi 2 avril 2012.

Le chantier est mené sur deux années consécutives, avec une interruption de 4 mois en période hivernale.

La desserte ferroviaire est suspendue entre Argentière et Chamonix depuis le 4 juin 2012. Pour se rendre à Vallorcine, il faudra prendre un car entre Chamonix et Vallorcine. Photo : Daniel Zorloni

Pour 2012, le trafic ferroviaire est suspendu entre Argentière et Le Châtelard frontière du 2 avril au 8 décembre. Il est également suspendu entre Argentière et Chamonix du 4 juin au 8 décembre. Une interruption de deux semaines a lieu entre Chamonix et Saint-Gervais du 10 au 27 avril.

Du lundi 2 au lundi 9 avril 2012

Les trains ont circulé entre Saint-Gervais et Argentière sur France et entre Le Châtelard frontière et Martigny sur Suisse.

Un service de cars a été mis en place entre Argentière et Le Châtelard Frontière. Ces cars n’ont pas desservi pas Montroc.

Les correspondances entre les trains et les cars de remplacement étaient assurées à Argentière.

Au Châtelard frontière, les correspondances avec les trains des TMR étaient possibles en 10 minutes dans le sens France > Suisse.

En revanche, dans le sens Suisse > France, les correspondances n’étaient pas respectées. Les voyageurs devaient attendre le car suivant 55 minutes au Châtelard Frontière ! Ainsi il fallait 2h30 pour effectuer un trajet Martigny > Chamonix (contre 1h44 en sens inverse).

Horaires du Mont-Blanc Express du 2 au 9 avril

Du mardi 10 au dimanche 29 avril 2012

Les trains ont circulé entre Chamonix et Argentière sur France et entre Le Châtelard frontière et Martigny sur Suisse.

Des services de cars ont été mis en place :

  • entre Argentière et Le Châtelard Frontière. Ces cars ne desservaient pas Montroc.
  • entre Saint-Gervais et Chamonix. Ces cars ne desservaient ni Chedde, ni Vaudagne, ni Viaduc Sainte-Marie, ni Chamonix Aiguille du Midi. Aux Houches, les cars s’arrêtent à Saint-Antoine. Les cars desservent Chamonix Sud.
  • entre Saint-Gervais et Chedde.

Les correspondances entre les trains et les cars de remplacement étaient assurées à Argentière, Chamonix et Saint-Gervais.

Au Châtelard frontière, les correspondances étaient possibles en 10 minutes dans le sens France > Suisse.

En revanche, dans le sens Suisse > France, les correspondances n’étaient pas respectées. Les voyageurs devaient attendre le car suivant 55 minutes au Châtelard Frontière ! Ainsi il fallait 2h30 pour effectuer un trajet Martigny > Chamonix (contre 1h44 en sens inverse).

Horaires du Mont-Blanc Express du 10 au 29 avril

Du lundi 30 avril au dimanche 3 juin 2012

Les trains ont circulé entre Saint-Gervais et Argentière sur France et entre Le Châtelard frontière et Martigny sur Suisse.

Un service de cars était mis en place entre Argentière et Le Châtelard Frontière. Ces cars ne desservaient pas Montroc.

Les correspondances entre les trains et les cars de remplacement étaient assurées à Argentière.

Au Châtelard frontière, les correspondances étaient possibles en 10 minutes dans le sens France > Suisse.

En revanche, dans le sens Suisse > France, les correspondances n’étaient pas respectées. Les voyageurs devaient attendre le car suivant 55 minutes au Châtelard Frontière ! Ainsi il fallait 2h30 pour effectuer un trajet Martigny > Chamonix (contre 1h44 en sens inverse).

Horaires du Mont-Blanc Express du 30 avril au 3 juin

Du lundi 4 juin au dimanche 27 août  et du samedi 1er décembre au samedi 8 décembre 2012

Les trains circulent entre Saint-Gervais et Chamonix sur France et entre Le Châtelard frontière et Martigny sur Suisse.

Un service de cars est mis en place entre Chamonix et Le Châtelard Frontière. Ces cars desservent Le Châtelard Frontière, Vallorcine, Le Buet, Argentière, La Joux (tennis des Îles), Les Tines, Les Praz (téléphérique Flégère), Chamonix médiathèque, Chamonix place Mont-Blanc et Chamonix gare SNCF. Ces cars ne desservent pas Montroc.

Les correspondances entre les trains et les cars de remplacement sont assurées à Chamonix et au Châtelard Frontière.

À Chamonix, les correspondances sont possibles en 5 minutes dans le sens Saint-Gervais > Argentière et en 41 minutes dans le sens Argentière > Saint-Gervais.

Au Châtelard frontière, les correspondances sont possibles en 15 minutes dans le sens France > Suisse et en 22 minutes en sens inverse.

Ainsi il faudra 1h49 pour effectuer un trajet Martigny > Chamonix (contre 1h43 en sens inverse).

Horaires du Mont-Blanc Express du 4 juin au 8 décembre

Du lundi 27 août au dimanche 30 septembre 2012

Les trains circulaient entre Saint-Gervais et Chamonix sur France et entre Finhaut et Martigny sur Suisse.

Entre Finhaut et Le Châtelard-Frontière, les trains circulaient uniquement entre 5h30 et 18h. Les circulations après 18h étaient assurées par autocar.

Un service de cars était mis en place entre Chamonix et Le Châtelard Frontière. Ces cars desservaient Le Châtelard Frontière, Vallorcine, Le Buet, Argentière, La Joux (tennis des Îles), Les Tines, Les Praz (téléphérique Flégère), Chamonix médiathèque, Chamonix place Mont-Blanc et Chamonix gare SNCF. Ces cars ne desservaient pas Montroc.

Les correspondances entre les trains et les cars de remplacement étaient assurées à Chamonix et au Châtelard Frontière.

À Chamonix, les correspondances étaient possibles en 5 minutes dans le sens Saint-Gervais > Argentière et en 41 minutes dans le sens Argentière > Saint-Gervais.

Au Châtelard frontière, les correspondances étaient possibles en 15 minutes dans le sens France > Suisse et en 22 minutes en sens inverse.

Ainsi il fallait 1h49 pour effectuer un trajet Martigny > Chamonix (contre 1h43 en sens inverse).

Horaires du Mont-Blanc Express du 4 juin au 8 décembre

Du lundi 1er octobre au vendredi 30 novembre 2012

Les trains circulent entre Saint-Gervais et Chamonix sur France et entre Le Trétien et Martigny sur Suisse.

Entre Le Trétien et Le Châtelard-Frontière, les trains circulent uniquement entre 5h30 et 17h41. Les circulations après 17h41 sont assurées par autocar.

Un service de cars est mis en place entre Chamonix et Le Châtelard Frontière. Ces cars desservent Le Châtelard Frontière, Vallorcine, Le Buet, Argentière, La Joux (tennis des Îles), Les Tines, Les Praz (téléphérique Flégère), Chamonix médiathèque, Chamonix place Mont-Blanc et Chamonix gare SNCF. Ces cars ne desservent pas Montroc.

Les correspondances entre les trains et les cars de remplacement sont assurées à Chamonix et au Châtelard Frontière.

À Chamonix, les correspondances sont possibles en 5 minutes dans le sens Saint-Gervais > Argentière et en 41 minutes dans le sens Argentière > Saint-Gervais.

Au Châtelard frontière, les correspondances sont possibles en 15 minutes dans le sens France > Suisse et en 22 minutes en sens inverse.

Ainsi il faut 1h49 pour effectuer un trajet Martigny > Chamonix (contre 1h43 en sens inverse).

Horaires du Mont-Blanc Express du 4 juin au 8 décembre

Desserte de Montroc

Les voyageurs au départ ou à destination de Montroc doivent emprunter la ligne 1 de Chamonix Bus.

Horaires de la ligne 1 entre Chamonix et Montroc

Lire aussi l’avis de l’autorité environnementale et les finalités des travaux.

Publicités

Posted in Service 2012, Travaux, Valais, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

La Cour des comptes critique le plan de rénovation du rail

Posted by ardsl sur 8 octobre 2012

Une enquête menée à la demande de la commission des Finances du Sénat et rendue publique mercredi 26 septembre révèle que l’effort de rénovation du réseau ferroviaire a paradoxalement privilégié les lignes les moins fréquentées, au détriment des axes les plus utilisés.

La France mène un effort important de renouvellement de son réseau ferroviaire, mais ces investissements profitent pour l’instant principalement aux lignes les moins fréquentées. Ce constat, paradoxal, a été fait par la Cour des comptes à l’occasion d’une enquête sur le sujet menée à la demande de la commission des finances du Sénat, et dont les conclusions ont été rendues publiques mercredi 26 septembre.

Ce plan de rénovation des lignes, lancé depuis plusieurs années, est une nécessité. En 2005, un audit indépendant avait conclu à un constat « alarmant » dû à la chute des investissements durant les deux décennies précédentes. Le nombre de kilomètres de voies rénovées avait chuté de 1000 à 500 par an en moyenne. En réaction, les moyens ont été augmentés, l’État et Réseau Ferré de France, propriétaire des infrastructures, signant notamment en 2008 un contrat pluri-annuel de performance, avec à la clef un effort budgétaire envisagé de 13 milliards d’ici à 2015.

Dépenses en hausse de 88%

Le rapport de la Cour en convient, les moyens engagés pour renouveler le réseau sont « significatifs ». Les dépenses ont globalement augmenté de 88% entre 2006 et 2011. Mais cet effort est « déséquilibré », pointe la rue Cambon : en proportion, les crédits alloués ont beaucoup plus augmenté pour la rénovation du réseau secondaire (+ 260% sur la période) que pour les grandes lignes (+ 57%), alors même que ces dernières sont bien plus utilisées, et devraient donc être prioritaires dans l’élaboration des plans de travaux.

Plusieurs facteurs expliquent ce « problème d’allocation des moyens », relève la Cour. D’abord, la tentation de commencer par ce qui est le plus simple : il est beaucoup plus facile de changer les voies ou le ballast d’une ligne qu’on peut fermer plusieurs heures sans gêner la circulation, ce qui n’est pas le cas des axes principaux. De surcroît, cet accent mis sur les dessertes les moins fréquentées était fortement demandé par les régions, qui lançaient au même moment une modernisation de leur matériel roulant. Elles ont donc poussé RFF à privilégier le réseau emprunté par leurs nouveaux trains, même s’il s’agissait de lignes fréquentées moins de dix fois par jour. Ces demandes ont fini par pénaliser l’attention qui devait être portée aux axes le plus utilisées.

Au final, « le retard pris sur la régénération des voies au trafic le plus important est en cours de rattrapage, mais cet effort prendra plusieurs années », conclut la Cour.

48000 kilomètres de voies ferrées

Le réseau ferré français comptait 29273 kilomètres de lignes fin 2011, pour un total de 48000 kilomètres de voies, auxquels s’ajoutent 15000 kilomètres de voies de service (gares et triages), ce qui représente un patrimoine considérable à entretenir.

80% de voies sont parcourues par moins de 20 trains par jour et 32% d’entre elles sont faiblement électrifiées. Le réseau compte également 46000 ponts et viaducs, dont l’âge moyen est de 86 ans, ainsi que 1660 tunnels.

(Avec Les Échos).

Posted in Etudes, Politique, Travaux | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Un quart des horaires de train va changer le 9 décembre 2012

Posted by ardsl sur 8 octobre 2012

En Rhône-Alpes, les modifications d’horaires concernent essentiellement les TGV.

Un quart des horaires des trains en France devraient changer le dimanche 9 décembre, jour du passage aux horaires 2013. La majeure partie des modifications sont liées aux chantiers de rénovation, qui se multiplient sur le réseau et qui vont générer des perturbations très importantes en Rhône-Alpes.

Les usagers du train n’auront pas à chambouler leurs habitudes cette année : il n’y aura pas en décembre de big bang des horaires de la SNCF, comme cela avait été le cas fin 2011. Mais la circulation des trains sera toutefois perturbée dans de nombreuses régions par les travaux de rénovation du réseau.

Dans le monde ferroviaire, le rituel est bien établi : chaque année, le deuxième dimanche du mois de décembre, les opérateurs basculent sur le nouveau service annuel, c’est-à-dire sur les horaires de circulation qui seront appliquées durant les douze mois suivants. En France, le service annuel 2012, entré en vigueur le 11 décembre dernier, avait été un cru exceptionnel : 85 % des horaires ont été modifiés, amenant SNCF et Réseau Ferré de France (RFF), le gestionnaire du réseau, à une mobilisation sans précédent. Cette abondance de changements s’expliquait par la mise en service de la LGV Rhin-Rhône (qui impactait en cascade un tiers du réseau), par le développement du cadencement (qui consiste à faire partir un train à la même minute tout au long de la journée), ainsi que par la nécessité de moderniser le réseau.

Cette année, il n’y aura pas d’inauguration de nouvelles lignes, et le nombre de lignes cadencées ne progressera pas. La proportion d’horaires modifiés le dimanche 9 décembre 2012 retrouve donc un niveau plus classique. Selon RFF, 25% des horaires vont changer : 5% du fait d’une évolution de l’offre et surtout 20% du fait des travaux de modernisation du réseau.

Remise à niveau urgente

Rhône-Alpes est la région la plus impactée par les travaux dans le quart Sud-Est de la France

Car ceux-ci vont continuer à monter en puissance. Certaines semaines de mai et d’octobre, jusqu’à 300 chantiers seront menés simultanément ! Ils vont générer – parfois sur toute l’année, parfois de manière ponctuelle – des perturbations plus ou moins sévères de la circulation des trains. Ces travaux ne peuvent pas être ajournés après des décennies de sous-investissements, le réseau ferroviaire a vieilli et a un besoin urgent de remise à niveau. Les moyens sont conséquents : pas moins de 13 milliards sur la période 2012-2017 (2 milliards par an en 2011, 2012 et 2013 notamment), pour financer un millier de chantiers par an. Mais ces chantiers vont peser sur les horaires.

Dans certaines situations (comme la fermeture de la ligne Valence – Moirans), l’impact se fera sentir sur l’ensemble de l’année 2013. La construction de la LGV entre Tours et Bordeaux provoque une augmentation de 15 minutes la durée du trajet entre Paris et Bordeaux, jusqu’en 2017. C’est sur cet axe -sur les deux voies de 102 kilomètres entre Angoulême et Poitiers- que s’est déroulé le chantier le plus important de en 2012. D’un montant de 140 millions d’euros, ce chantier de nuit d’une durée de six mois a mobilisé au maximum 570 personnes.

Sur la ligne Lyon – Saint-André-le-Gaz, le détournement d’une partie du trafic par Bourg-en-Bresse ou Montluel, Ambérieu, Culoz et Aix-les-Bains se fera de février à juillet (lire).

Un train longue distance (supérieure à 500 km) pourra rencontrer cinq chantiers sur un parcours, explique RFF. Selon les cas, ces travaux se traduiront concrètement pour les usagers par une réduction du nombre de trains, un allongement du temps de parcours ou encore la suppression ponctuelle de certaines dessertes. Parfois même les trains seront remplacés par des bus. Ce sera notamment le cas en Île-de-France, sur la partie nord de la ligne B du RER, du 15 au 18 août 2013.

Selon RFF, aucune région ne sera épargnée par les travaux, mais l’Aquitaine et Poitou-Charentes figurent parmi les régions les plus touchées, car elles devront composer de surcroît avec les travaux de la ligne à grande vitesse actuellement en construction. Midi-Pyrénées, Bretagne, Limousin, Rhône-Alpes et Île-de-France figurent également parmi celles les plus concernées. La tâche des « horairistes » s’avère complexe, le réseau n’offrant dans certains cas que peu de solutions alternatives pour contourner un chantier.

SNCF mettra en ligne le 11 octobre un site qui permettra aux usagers de prendre connaissance des nouveaux horaires et des conséquences des travaux déjà planifiés.

Nouveau site web

SNCF a prévu d’ouvrir le 11 octobre 2012 un site internet, qui sera la « pierre angulaire » pour informer les voyageurs des modifications d’horaires du fait des travaux. Ce site, pour l’instant pas disponible, aura également pour vocation d’expliquer grâce à des fiches et des films thématiques la nature de ces travaux et les raisons de leur impact sur le réseau.

Le site sera mis à jour régulièrement et s’ajoutera aux dispositifs traditionnels d’information en gare (affichages, annonces, agents), explique SNCF.

Les syndicats sont eux inquiets des conséquences sur les conditions de travail et la sécurité des salariés qui effectueront ces travaux.

Le dispositif ARDSL

L’ARDSL a participé à certaines réunions de concertation en Rhône-Alpes et en PACA. Nous avons donc proposé certaines améliorations de l’offre ferroviaire. Nous détaillerons les principaux changements dans les jours à venir.

Vous pouvez dès à présent (en commentant cet article), nous poser vos questions sur le service 2013 ou vos suggestions en matière d’horaires.

Nous avons déjà publié de nombreuses informations sur le service 2013. Vous pouvez relire les articles suivants :

(Avec Les Échos et mobilicites.com).

Posted in ARDSL, RFF, Service 2013, SNCF, Travaux | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

6 trains supprimés entre Saint-Gingolph et Le Bouveret les 8 et 9 octobre

Posted by ardsl sur 8 octobre 2012

Une rame Domino à son terminus en gare de Saint-Gingolph.

Le trafic ferroviaire est interrompu entre Le Bouveret et Saint-Gingolph entre 11h15 et 15h15 les 8 et 9 octobre.

6 trains RegionAlps sont supprimés et remplacés par des autocars. Infos détaillées Bouveret – St-Gingolph

Posted in Travaux, Valais | Tagué: , , | Leave a Comment »

Le Saint-Bernard Express à l’arrêt jusqu’au 2 novembre

Posted by ardsl sur 8 octobre 2012

Des travaux sont menés du 8 octobre au 2 novembre sur la ligne du Saint-Bernard-Express (Valais). Le trafic ferroviaire est totalement interrompu entre Martigny, Sembrancher, Le Châble et Orsières.

Les TMR assurent un service de substitution par autocars.

Horaires des cars valables du 8 octobre au 2 novembre

Une autre interruption du trafic ferroviaire est programmée entre Martigny et Bovernier du 3 au 18 novembre.

Posted in Travaux, Valais | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

9 trains supprimés entre Saint-Marcellin et Valence du 15 au 19 octobre

Posted by ardsl sur 7 octobre 2012

Des travaux sont prévus sur la ligne Saint-Marcellin – Valence du 15 au 19 octobre.

Les TER suivants sont supprimés uniquement entre Saint-Marcellin et Valence :

  • 17512/3 (Annecy 7h38 – Valence 10h46).
  • 96634/5 (Genève 9h59 – Valence 13h18).
  • 17520/1 (Annecy 10h44 – Valence 13h46).
  • 17522/3 (Chambéry 12h38 – Valence 14h48).
  • 17574/5 (Valence 12h14 – Annecy 15h17).
  • 17576/7 (Valence 13h11 – Annecy 16h22).
  • 96614/5 (Valence 13h41 – Genève 17h00).
  • 17578/9 (Valence 14h14 – Annecy 17h25).
  • 17580/1 (Valence 15h14 – Annecy 18h22).

Des cars de remplacement assurent à Saint-Marcellin les correspondances pour Saint-Hilaire-du-Rosier, Romans-sur-Isère, Valence TGV et Valence ville. Télécharger les horaires de cars de remplacement

Posted in Drôme, Isère, Travaux | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Le dernier TER Valence – Grenoble supprimé à plusieurs reprises du lundi au jeudi jusqu’au 29 novembre

Posted by ardsl sur 7 octobre 2012

Des travaux sont programmés de nuit sur la ligne Valence – Moirans.

En conséquence, le TER 17598/9 (Valence ville 22h14 – Grenoble 23h29) est supprimé du lundi au jeudi :

  • du 27 février au 15 mars.
  • du 8 au 30 octobre.
  • du 5 au 15 novembre.
  • du 26 au 29 novembre.

Il est remplacé par le car 86957. Télécharger les horaires du car de remplacement

Posted in Drôme, Isère, Travaux | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Berne à 4h03 de Paris avec la LGV Rhin-Rhône

Posted by ardsl sur 6 octobre 2012

La capitale helvétique a conservé un aller-retour quotidien TGV direct avec Paris (via Neuchâtel, Pontarlier, Frasne, Dole et Dijon), malgré la mise en service de la LGV Rhin-Rhône qui met Berne à 4h03 de Paris par correspondance à Bâle.

Les horaires indiqués ci-dessous ne tiennent pas compte d’éventuels travaux à venir.

Berne > Paris

  • Quotidien : IR 2504 (Berne 5h04 – Lausanne 6h15) + TGV 9260 (Lausanne 6h22 – Paris gare de Lyon 10h11)
  • Sauf le week-end : IC 704 (Berne 5h34 – Genève 7h15) + TGV 9764 (Genève 7h42 – Paris gare de Lyon 10h49)
  • Quotidien : TGV 9284 (Berne 7h29 – Neuchâtel 8h06/10 – Pontarlier 8h52/55 – Frasne 9h07/23 – Dole 10h05/07 – Dijon 10h37/40 – Paris gare de Lyon 12h18)
  • Quotidien : IC 1060 (Berne 7h34 – Bâle 8h29) + TGV 9206 (Bâle 8h34 – Paris gare de Lyon 11h37)
  • Sauf le week-end : IC 956 (Berne 8h04 – Bâle 8h59) + TER 96218 (Bâle 9h21 – Strasbourg 10h37) + TGV 2356 (Strasbourg 10h46 – Paris Est 13h05).
  • Quotidien : IC 1066 (Berne 9h34 – Bâle 10h29) + TGV 9210 (Bâle 10h34 – Paris gare de Lyon 13h37)
  • Quotidien : IC 1070 (Berne 11h34 – Bâle 12h29) + TGV 9218 (Bâle 12h34 – Paris gare de Lyon 15h37)
  • Quotidien : IC 968 (Berne 12h04 – Bâle 12h59) + IR 90 (Bâle 13h21 – Strasbourg 14h37) + TGV 2358 (Strasbourg 14h46 – Paris Est 17h05)
  • Quotidien : IC 1074 (Berne 13h34 – Bâle 14h29) + TGV 9222 (Bâle 14h34 – Paris gare de Lyon 17h37)
  • Sauf le week-end : IC 974 (Berne 14h04 – Bâle 14h59) + TER 9228 (Bâle 15h21 – Strasbourg 16h37)  + TGV 2360 (Strasbourg 16h46 – Paris Est 19h05)
  • Sauf le samedi : IC 1078 (Berne 15h34 – Bâle 16h29) + TGV 9226 (Bâle 16h34 – Paris 19h37)
  • Quotidien : IC 1078 (Berne 15h34 – Bâle 16h29) + TER 96126 (Bâle 16h39 – Mulhouse 17h10) + TGV 6708 (Mulhouse 17h42 – Paris gare de Lyon 20h37)
  • Quotidien : RE 96454 (Berne 17h23 – Frasne 19h00) + TGV 9272 (Frasne 19h26 – Paris gare de Lyon 22h21)
  • Quotidien : IC 1082 (Berne 17h34 – Bâle 18h29) + TGV 9230 (Bâle 18h34 – Paris gare de Lyon 21h37)
  • Le dimanche : IC 986 (Berne 18h04 – Bâle 18h59) + TER 96240 (Bâle 19h21 – Strasbourg 20h39) + TGV 2474 (Strasbourg 21h46 – Paris gare de Lyon 0h05).

Paris > Berne

  • Sauf le dimanche : TGV 9205 (Paris gare de Lyon 6h15 – Bâle 9h26) + IC 1067 (Bâle 9h31 – Berne 10h27)
  • Sauf le week-end : TGV 9761 (Paris gare de Lyon 7h11 – Genève 10h16) + IC 723 (Genève 10h45 – Berne 12h26)
  • Le week-end : TGV 6467 (Paris gare de Lyon 7h11 – Bellegarde 9h48) + TER 96502 (Bellegarde 10h01 – Genève 10h27) + IC 723 (Genève 10h45 – Berne 12h26)
  • Quotidien : TGV 9261 (Paris gare de Lyon 7h57 – Frasne 10h51) + RE 96439 (Frasne 10h58 – Berne 12h36)
  • Quotidien : TGV 9207 (Paris gare de Lyon 8h23 – Bâle 11h26) + IC 1071 (Bâle 11h31 – Berne 12h27)
  • Quotidien : TGV 9211 (Paris gare de Lyon 10h23 – Bâle 13h26) + IC 1075 (Bâle 13h31 – Berne 14h27)
  • Quotidien : TGV 9769 (Paris gare de Lyon 11h11 – Genève 14h16) + IC 731 (Genève 14h45 – Berne 16h26)
  • Sauf le week-end : TGV 9573 (Paris Est 11h25 – Strasbourg 13h42) + TER 96221 (Strasbourg 13h51 – Bâle 15h09) + IC Bâle (15h31 – Berne 16h27)
  • Sauf le week-end : TGV 9269 (Paris gare de Lyon 11h57 – Vallorbe 15h06) + BUS 164 (Vallorbe 15h13 – Yverdon 15h55) + ICN (Yverdon 16h04 – Neuchâtel 16h22) + RE 3061 (Neuchâtel 16h33 – Berne 17h07)
  • Quotidien : TGV 9773 (Paris gare de Lyon 12h11 – Genève 15h27) + IC 735 (Genève 15h45 – Berne 17h26)
  • Quotidien : TGV 9215 (Paris gare de Lyon 14h23 – Bâle 17h26) + EC 59 (Bâle 17h31 – Berne 18h27)
  • Quotidien : TGV 9215 (Paris gare de Lyon 16h23 – Bâle 19h26) + EC 59 (Bâle 19h31 – Berne 20h27)
  • Quotidien : TGV 9287 (Paris gare de Lyon 17h57 – Dijon 19h34/37 – Dole 20h07/09 – Frasne 20h52/58 – Pontarlier 21h09/11 – Neuchâtel 21h52/58 – Berne 22h30)
  • Quotidien : TGV 9215 (Paris gare de Lyon 18h23 – Bâle 21h26) + EC 59 (Bâle 21h31 – Berne 22h27)
  • Quotidien : TGV 9785 (Paris gare de Lyon 19h11 – Genève 22h19) + IR 2501 (Genève 22h56 – Berne 0h59).

Travaux

Les 17 et 18 avril le TGV 9287 a été détourné. Le trajet pour les voyageurs à destination de Berne a été rallongé de 35 minutes supplémentaires.

Les RE 96439 et 96454 sont supprimés entre Neuchâtel et Berne les 6 et 7 octobre.

Posted in Service 2012, Suisse, Travaux | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

T3 et Rhônexpress à l’arrêt jusqu’au 11 novembre

Posted by ardsl sur 5 octobre 2012

Rhônexpress (à gauche) et T3 (à droite) cohabitent sur la même voie entre Part-Dieu et Meyzieu ZI.

En raison de travaux d’aménagement sur les voies, entrepris par le SYTRAL , les lignes T3 (Part-Dieu – Meyzieu) et Rhônexpress (Part-Dieu – Saint-Éxupéry) ne circulent pas entre le samedi 6 octobre et le dimanche 11 novembre inclus.

Des bus et des cars de remplacement sont mis en place.

T3

La desserte des stations est assurée par des bus relais entre Meyzieu ZI et Gare Part-Dieu Villette aux arrêts provisoires à proximité des stations du tramway T3.

Fréquences des Bus Relais

Du lundi au vendredi

  • de 4h à 6h30 toutes les 30 minutes
  • de 6h30 à 9h et de 16h30 à 19h toutes les 5 minutes
  • de 9h à 16h et de 19h à 21h toutes les 10 minutes
  • de 21h à 0h30 toutes les 20 minutes

Les samedis

  • de 4h à 7h30 toutes les 30 minutes
  • de 7h30 à 14h30 et de 19h à 21h toutes les 12 minutes
  • de 14h30 à 19h toutes les 7 minutes
  • de 21h à 0h30 toutes les 20 minutes

Les dimanches et jours fériés 

  • de 5h20 à 9h toutes les 30 minutes
  • de 9h à 21h toutes les 12 minutes
  • de 21h à 0h30 toutes les 20 minutes

Premiers et derniers départs

De Gare Part Dieu Villette

  • du lundi au samedi : 4h30 et minuit.
  • dimanche et jours fériés : 5h50 et minuit.

De Meyzieu ZI

  • du lundi au samedi : 4h et 23h40
  • dimanche et jours fériés : 5h20 et 23h40

La station GARE DE VILLEURBANNE est reportée à l’arrêt MONTCHAT PLACE RONDE de la ligne C9. La station BEL AIR LES BROSSES est reportée à l’arrêt VILLEURBANNE BEL AIR de la ligne C17. La station DECINES GRAND LARGE est reportée à l’arrêt DECINES ESPLANADE de la ligne 57.

Rhônexpress

Afin d’acheminer les voyageurs jusqu’à l’aéroport, le SYTRAL met en place une liaison directe Lyon Part-Dieu – Saint-Éxupéry par autocars.

Cette liaison par autocars de substitution est totalement indépendante du service Rhônexpress.

Le service est assuré par Keolis.

Horaires

Au départ de Part-Dieu

  • Un car toutes les 15 minutes de 4h30 à 21h aux min 00, 15, 30 et 45.
  • Un car toutes les 30 minutes de 21h à 0h aux min 00 et 30.

Accès à la station Lyon Part-Dieu : Gare routière Place de Francfort, Lyon 3ème.

Au départ de Saint-Éxupéry

  • Un car toutes les 15 minutes de 5h à 21h aux min 00, 15, 30 et 45.
  • Un car toutes les 30 minutes de 21h à 0h aux min 00 et 30.
  • Un dernier car à 0h40.

Accès à la station Aéroport Saint-Exupéry : Parvis de la gare TGV.

Le temps de trajet est de 45 minutes en heures creuses et de 60 minutes en heures de pointes, soumis aux aléas des conditions de circulation.

Les stations Vaulx-en-Velin La Soie et Meyzieu ne sont pas desservies.

Tarifs

  • Aller simple : 9€.
  • Supplément billet TCL avec aller simple : 1,40€.
  • Gratuité pour les moins de 12 ans accompagnés et l’accompagnateur d’une PMR.

LES BILLETS RHÔNEXPRESS NE SONT PAS VALABLES A BORD DES AUTOCARS. VOUS DEVREZ PAR CONSÉQUENT ACQUÉRIR UN TITRE SPÉCIFIQUE A CE SERVICE DE SUBSTITUTION.

Les billets sont en vente près des stations de départ des autocars, à Lyon Part-Dieu et  à Saint-Éxupéry.

Posted in Aéroports, Rhône, Tarification, Travaux | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réseau ferroviaire : 280M€ de travaux en PACA en 2013

Posted by ardsl sur 5 octobre 2012

Le président de SNCF, Guillaume Pépy, était jeudi 4 octobre à Marseille pour présenter les plus importants travaux qui seront consentis sur le réseau ferroviaire régional entre 2013 et 2015. Il s’est engagé haut et fort sur plusieurs points importants, comme sur le train de nuit Paris – Briançon.

Le but de sa rencontre avec une délégation d’élus régionaux était de leur présenter les « futurs grands travaux » qui débuteront en PACA dès le mois de décembre, s’intensifieront en 2013, pour se terminer normalement en 2015. « Le sens de notre réunion à Marseille était de bien expliquer tout ce qui se passera en 2013 sur le réseau ferroviaire régional » explique le président de SNCF, « et ce pour anticiper les conséquences des travaux sur les usagers et les collectivités locales. » Il précise « car il y aura en Provence-Alpes-Côte d’Azur autant de travaux de réaménagement qu’en Île-de-France sur un an. Exactement 280 millions d’euros seront consentis en 2013 en Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce qui représente une grande première dans la région en termes d’investissements, et par la même occasion un doublement du montant de nos investissements par rapport à 2012. »

Les travaux vont se concentrer sur la ligne entre Marseille et Aubagne et autour d’Avignon (liaison avec Avignon TGV et réouverture aux voyageurs de la ligne de Carpentras).

Paris – Briançon : tous les horaires avant le 15 octobre

Guillaume Pépy a voulu se faire le plus pédagogique possible, tout en écartant les nombreuses questions sur la LGV PACA. « Nous n’en avons pas parlé, ce n’était pas le but de la réunion » a-t-il déclaré. Il a, par contre, confirmé 20 kilomètres de renouvellement de voies entre la ligne Marseille – Briançon. Sur la ligne Paris – Briançon, il a promis que RFF (Réseau Ferré de France) « s’engagerait avant la date du 15 octobre à donner la totalité des horaires pour la liaison, afin de ne pas perturber l’ensemble de la saison touristique».

L‘expression « travail sans précédent dans la Région » a été plusieurs fois répétée par le président de SNCF, garantissant à l’avenir pour les usagers de Provence-Alpes-Côte d’Azur «des TER plus nombreux et plus fréquents, avec davantage de capacités et moins d’incidents, car le neuf réduit les pannes». Il a encore ajouté : « notre ambition déclarée est de pérenniser les lignes, comme celle de Briançon, notamment. Cette ligne a un avenir ! »

Guillaume Pépy n’a pas caché que les travaux engendreront de « nombreuses interruptions de circulation dans toute la région ». Pour prévenir les usagers, une grande campagne de communication sera menée entre RFF et SNCF. La Région PACA compte 100000 usagers quotidiens sur les TER, avec 50% d’abonnés et 50% d’occasionnels.

« Certaines lignes ont plus de 50 ans »

Le président de SNCF a encore promis que le financement de ces travaux prévus en 2013 « ne sera pas effectué en augmentant le prix des billets » pour les usagers. « Le financement sera assuré par les collectivités locales, l’État et RFF se remboursant par les péages ferroviaires » a-t-il garanti. Plusieurs gares devront être réaménagées dans toute la Région PACA pour mener à bien ces travaux. Dans les Hautes-Alpes, seule la gare de Veynes entrer dans ce cadre.

Trois ans de travail devraient être nécessaires, avec un budget total proche des 500 millions d’euros pour moderniser le réseau ferroviaire régional. « Celui-ci a trop vieilli » constatait jeudi 4 octobre le directeur régional de SNCF, Philippe Bru. « Certaines lignes ont plus de 50 ans. Les travaux sont devenus obligatoires car le trafic des TER a augmenté de 12% sur un an dans la région ».

La conclusion était pour Guillaume Pépy. « On s’est suffisamment plaint de l’état du réseau ferroviaire pour ne pas se plaindre maintenant que les travaux de rénovation arrivent ! » Le tout sera de prévenir suffisamment tôt les chers usagers, afin qu’ils puissent s’organiser en conséquence, sur « la succession de perturbations » que la rénovation entraînera…

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Alpes du Sud, Fréquentation, Loisirs, Matériel, PACA, Provence, SNCF, Tarification, Travaux | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :