ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘accident’

Un bus lausannois se retrouve partiellement dans le vide

Posted by ardsl sur 2 octobre 2012

Un trolleybus lausannois a raté sa boucle au terminus de la Maladière vendredi 28 septembre. Il a quitté sa trajectoire, dépassé la barrière de sécurité pour finir sa course partiellement dans le vide. Le conducteur, blessé, a été emmené au CHUV.

Les causes de l’accident, qui s’est produit vendredi 28 septembre vers 8h35 sont encore peu claires. Le bus articulé était seul en cause, précise la police lausannoise dans un communiqué. Il repartait du terminus de la Maladière, une esplanade surplombant le giratoire du même nom, lorsqu’il est entré en collision avec la barrière de sécurité côté avenue de Montoie.

Le trolleybus a franchi la barrière d’un ou deux mètres et s’est immobilisé avec l’avant dans le vide. Un élément de la barrière a perforé l’avant de l’habitacle, blessant le chauffeur sérieusement aux jambes.

Le conducteur a reçu les premiers soins sur place avant d’être désincarcéré par les pompiers, puis a été emmené en ambulance au CHUV.

« À notre connaissance, seuls deux passagers étaient dans le bus au moment de l’accident. Ils n’ont pas été blessés« , a indiqué Michelle Bohin, porte-parole des Transports publics de la région lausannoise (TL).

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’accident.

(Avec ATS).

Publicités

Posted in Vaud | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Aspres-sur-Buëch : un TER déraille

Posted by ardsl sur 29 septembre 2012

Jeudi 27 septembre, un TER a déraillé en percutant un rocher tombé sur la voie ferrée à Aspres-sur-Buëch (Hautes-Alpes). Le trafic a été rétabli samedi 29 septembre.

Le TER 885652 (Veynes 5h50 – Grenoble 7h43) a déraillé jeudi 27 septembre à 6h après avoir heurté un rocher tombé sur les voies à Aspres-sur-Buëch. Le conducteur, le contrôleur et les 6 passagers présents à bord n’ont pas été blessés.

Le trafic ferroviaire a été immédiatement interrompu pour permettre de réparer la voie. La desserte entre Grenoble et les Hautes-Alpes a été assurée par autocar jeudi 27 et vendredi 28 septembre. Télécharger les horaires des trains et des cars entre Gap et Grenoble vendredi 28 septembre

Le trafic a pu reprendre samedi 29 septembre. Seul le TER 885652 (Veynes 5h50 – Grenoble 7h43) n’a pas circulé.

Voici les explications donnés par José Crépi, chargé de communication SNCF sur les ondes de France Bleu Isère. « Un train parti de Veynes à 5h50 et qui devait arriver à Grenoble à 7h43, a heurté à 6h du matin un gros rocher tombé sur la voie à la sortie d’Aspres-sur-Buëch. À ce moment-là, le train a donc été arrêté. Il ne pouvait plus circuler. On a  pris en charge rapidement les 6 voyageurs qui étaient dans ce train, en taxi soit pour continuer leur voyage, soit pour ceux qui l’ont souhaité retourner chez eux. C’est assez rare, mais c’est les grosses intempéries de cette nuit qui ont dues décroché ce rocher. Les travaux sont en cours. Nos équipes sont au travail. Première étape dégager le rocher. Deuxième étape enlever le train. Troisième étape remettre la voie en état. On pense rétablir la circulation samedi matin. Entre temps, effectivement pour assurer la continuité du service TER sur cette ligne, on a mis en place des cars entre Gap et Grenoble (aller-retour) et des trains entre Grenoble et Clelles« .

Posted in Alpes du Sud, Isère, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés jeudi 27 septembre

Posted by ardsl sur 27 septembre 2012

Ligne Martigny – La Châtelard

Le trafic ferroviaire a été interrompu entre Finhaut et Le Châtelard, en raison d’un dérangement à la ligne de contact.

Des cars de remplacement ont été mis en place. Les correspondances avec les trains TMR Martigny – Finhaut étaient assurées à Finhaut.

Trains supprimés

  • TER 885300 (Gières 5h30 – Perrache 7h41) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 885652 (Veynes 5h50 – Grenoble 7h43) : supprimé uniquement entre Aspres-sur-Buëch et Grenoble, en raison d’un déraillement provoqué par la collision avec un rocher tombé sur la voie ferrée (lire).
  • TER 890203 (Lozanne 6h32 – Saint-Paul 7h14) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 885660 (Briançon 6h09 – Grenoble 9h43) : supprimé uniquement entre Gap et Grenoble, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 887703 (Perrache 6h58 – Givors 7h24) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890210 (Saint-Paul 7h22 – Lozanne 7h59) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 890203.
  • TER 890115 (L’Arbresle 7h29 – Saint-Paul 8h09) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 887708 (Givors 7h35 – Perrache 8h01) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 885601 (Grenoble 8h10 – Gap 10h24) : supprimé uniquement entre Clelles et Gap, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 873262 (Saint-Étienne 8h30 – Clermont-Ferrand 10h38) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890219 (Lozanne 8h34 – Saint-Paul 9h14) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 890226 (Saint-Paul 9h23 – Lozanne 10h02) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 890219.
  • TER 885605 (Grenoble 10h10 – Gap 12h24) en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 885664 (Gap 11h29 – Grenoble 13h43) : supprimé uniquement entre Gap et Clelles, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 890145 (Sain-Bel 11h37 – Saint-Paul 12h24) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 885607 (Grenoble 12h10 – Gap 14h26) en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • IR 2524 (Lucerne 13h00 – Genève aéroport 15h59) : supprimé uniquement entre Schmitten et Genève aéroport, en raison d’un dérangement technique à la locomotive. Mise en place d’un train de remplacement au départ de Lausanne.
  • TER 885668 (Gap 13h28 – Grenoble 15h43) en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 885611 (Grenoble 14h10 – Gap 16h23) : supprimé uniquement entre Clelles et Gap, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 886870/1 (Saint-Étienne 14h20 – Part-Dieu 15h06) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • TER 885162/3 (Saint-Marcellin 16h04 – Chambéry 18h02) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 885615 (Grenoble 16h10 – Briançon 19h58) : supprimé uniquement entre Clelles et Veynes, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 886842/3 (Saint-Étienne 16h20 – Ambérieu 17h53) : supprimé uniquement entre Lyon et Ambérieu.
  • TER 885678 (Gap 17h29 – Grenoble 19h43) : supprimé uniquement entre Gap et Clelles, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 873307 (Clermont-Ferrand 17h33 – Pont-de-Dore 18h04).
  • TER 889996 (Saint-Étienne 18h04 – Bas-Monistrol 18h51) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 885619 (Grenoble 18h10 – Veynes 20h02) : supprimé uniquement entre Clelles et Veynes, en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.
  • TER 890180 (Saint-Paul 18h15 – Sain-Bel 19h00) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 873302 (Pont-de-Dore 18h30 – Clermont-Ferrand 19h09) en raison de la réutilisation de la rame du 873307.
  • TER 890277 (Lozanne 18h51 – Saint-Paul 19h31) en raison d’un dérangement d’installation.
  • TER 889999 (Bas-Monistrol 19h02 – Saint-Étienne 19h49) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 889996.
  • TER 890187 (Sain-Bel 19h07 – Saint-Paul 19h54) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 890180.
  • TER 885680 (Gap 19h30 – Grenoble 21h47) en raison de la collision entre un rocher et le 885652 à Aspres-sur-Buëch.

Trains retardés

1h de retard pour :

  • le TER 17978/9 (Part-Dieu 12h08 – Annecy 13h59).
  • le TER 882117 (Mâcon 13h05 – Bourg-en-Bresse 13h32) en raison de la réutilisation de la rame du 882110.
  • le TGV 6876 (Nice 17h27 – Dijon 23h40) en raison d’un accident de personne à  La Seyne-sur-Mer.

50 minutes de retard pour :

  • le TGV 9241 (Paris 7h49 – Milan 14h55) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Chambéry.
  • le TGV 5326/7 (Nantes 9h08 – Montpellier 15h30) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5318/9 (Rennes 9h09 – Montpellier 15h30) même motif. Un rail cassé nécessite un ralentissement entre Vitré et Laval.
  • le TGV 6688/9 (Paris 18h57 – Saint-Étienne 21h47) en raison d’un incident technique sur le train.

40 minutes de retard pour :

  • le TER 17921 (Part-Dieu 8h40 – Chambéry 9h58).
  • le TER 882110 (Bourg-en-Bresse 12h32 – Mâcon 13h00) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Vonnas.
  • le TGV 5162/3 (Montpellier 13h02 – Lille Europe 17h57) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies, d’un dérangement d’installation et du déclenchement du signal d’alarme.
  • le TER 886122 (Valence 16h08 – Mâcon 18h26) en raison de l’attente d’un personnel à Perrache.
  • le TER 96514/5 (Part-Dieu 16h38 – Genève 18h27).
  • le TER 883766/7 (Chambéry 18h24 – Valence 21h20) en raison de l’attente d’un personnel.

30 minutes de retard pour :

  • le TER 17606 (Grenoble 6h42 – Part-Dieu 8h16) en raison de travaux.
  • l’EC 34 (Milan 12h25 – Genève 16h18) en raison d’un dérangement à l’appareil d’enclenchement.
  • le TER 886147 (Mâcon 18h35 – Valence 20h52) en raison de la réutilisation de la rame du 886122.
  • le TER 17540/1 (Annecy 18h37 – Valence 21h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6950/1 (Paris 18h45 – Annecy 22h31) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9846/7 (Bruxelles 19h18 – Part-Dieu 23h24) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 883772/3 (Chambéry 19h24 – Grenoble 20h23) en raison d’un dérangement d’installation.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 17354 (Briançon 4h46 – Romans-sur-Isère 8h43) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 6900 (Grenoble 5h11 – Paris 8h23) en raison de travaux.
  • le TER 17600 (Grenoble 5h17 – Part-Dieu 6h46) en raison de travaux.
  • le TGV 9240 (Milan 6h07 – Paris 13h23).
  • le TER 17608 (Grenoble 7h18 – Part-Dieu 8h46).
  • le TER 17610 (Grenoble 7h34 – Part-Dieu 9h16).
  • le TER 885656 (Clelles 7h41 – Grenoble 8h43).
  • le TER 17802 (Part-Dieu 8h20 – Dijon 10h19) en raison de travaux et d’un incident de circulation.
  • le TER 17612 (Grenoble 8h24 – Part-Dieu 9h46).
  • le TER 886864/5 (Saint-Étienne 9h20 – Ambérieu 10h53).
  • le TER 96506/7 (Part-Dieu 10h38 – Genève 12h27).
  • le TGV 9580/1 (Francfort 14h01 – Marseille 21h46).
  • le TER 886127 (Part-Dieu 14h20 – Valence 15h31) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 886730/1 (Part-Dieu 15h24 – Saint-Étienne 16h10)
  • le TER 886842/3 (Saint-Étienne 16h20 – Part-Dieu 17h06) en raison de la réutilisation de la rame du 886730/1.
  • le TGV 6195 (Paris 17h19 – Miramas 21h46) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 885615 (Veynes 18h04 – Briançon 19h58) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 4640/1 (Strasbourg 19h08 – Part-Dieu 23h14) en raison d’un incident technique sur le train.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 891402 (Chalon-sur-Saône 6h17 – Dijon 7h10) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 885411 (Saint-André-le-Gaz 7h33 – Gières 8h39) en raison de travaux.
  • le TER 873804 (Aurillac 10h33 – Clermont-Ferrand 13h01) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 9245 (Paris 10h41 – Milan 17h56) en raison de travaux.
  • le TER 889980/1 (Part-Dieu 12h06 – Le Puy-en-Velay 14h23) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 883372 (Modane 12h26 – Chambéry 13h45) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 96510/1 (Part-Dieu 12h38 – Genève 14h27).
  • le TER 875710/1 (Clermont-Ferrand 13h56 – Part-Dieu 16h20) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 873270 (Saint-Étienne 16h30 – Clermont-Ferrand 18h50).
  • le TER 886618 (Part-Dieu 17h12 – Roanne 18h30).
  • le TER 17766 (Part-Dieu 17h20 – Bercy 22h22).
  • le TER 875742/3 (Part-Dieu 17h40 – Clermont-Ferrand 20h01) en raison de travaux.
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54).
  • le TER 18544 (Bourg-Saint-Maurice 18h16 – Part-Dieu 21h20).
  • le TER 17638 (Grenoble 18h35 – Part-Dieu 20h16) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 883768/9 (Chambéry 18h58 – Saint-Marcellin 20h56) en raison d’un dérangement d’installation.

15 minutes de retard pour :

  • le TER 17702 (Marseille 5h06 – Part-Dieu 8h40) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 891400 (Chalon-sur-Saône 6h06 – Dijon 6h51) même motif.
  • le TER 17554 (Mâcon 6h07 – Bercy 10h22).
  • le TER 886107 (Perrache 6h40 – Valence 7h52) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 5110/1 (Lille Flandres 6h55 – Marseille 12h16).
  • le TGV 9810/1 (Bruxelles 7h10 – Marseille 12h16).
  • le TGV 6812/3 (Dijon 7h21 – Toulouse 13h11) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 882111 (Mâcon 8h11 – Bourg-en-Bresse 8h37).
  • le TGV 5462/3 (Metz 8h15 – Montpellier 14h58).
  • le TGV 5112/3 (Lille Europe 9h02 – Montpellier 13h57) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 5472/3 (Strasbourg 9h16 – Montpellier 14h58).
  • le TER 17684 (Grenoble 8h44 – Part-Dieu 10h16) en raison de travaux.
  • le TGV 9210 (Zürich 9h34 – Paris 13h37) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 890135 (Sain-Bel 9h37 – Saint-Paul 10h24).
  • le TER 885366 (Gières 12h30 – Saint-André-le-Gaz 13h50).
  • le TER 17622 (Grenoble 13h19 – Part-Dieu 14h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 885364 (Gières 14h31 – Saint-André-le-Gaz 15h50) même motif.
  • le TER 875712/3 (Clermont-Ferrand 14h56 – Part-Dieu 17h20) même motif.
  • le TER 18542 (Bourg-Saint-Maurice 15h10 – Part-Dieu 18h20).
  • le TER 17764 (Part-Dieu 15h20 – Bercy 20h22) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 6829 (Dijon 15h52 – Nice 22h33) en raison d’un accident de personne à Toulon.
  • le TER 886732/3 (Part-Dieu 16h24  -Saint-Étienne 17h10).
  • le TER 890173 (Sain-Bel 17h07 – Saint-Paul 17h54).
  • le TER 17632 (Grenoble 17h18 – Part-Dieu 18h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • l’EC 36 (Milan 17h25 – Genève 21h18).
  • le TER 885374 (Gières 17h31 – Saint-André-le-Gaz 18h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17767 (Bercy 17h31 – Part-Dieu 22h40) en raison de travaux.
  • le TGV 6949 (Paris 17h49 – Annecy 21h33) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 886620 (Part-Dieu 18h12 – Roanne 19h30) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique.
  • le TER 885378 (Gières 18h31 – Saint-André-le-Gaz 19h50) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 890185 (Sain-Bel 18h37 – Saint-Paul 19h24).
  • le TGV 6629 (Paris 18h57 – Part-Dieu 20h56) même motif.
  • le TGV 6924 (Grenoble 19h12 – Paris 22h25).
  • le TER 96578/9 (Genève 19h29 – Part-Dieu 21h22).
  • le TER 886856/7 (Saint-Étienne 20h20 – Ambérieu 21h53).

(Avec laprovence.com).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Annemasse : un bus termine sa course dans une pizzeria

Posted by ardsl sur 14 septembre 2012

Un spectaculaire accident a eu lieu vendredi 14 septembre vers 8h30 à Annemasse.

Un bus articulé du réseau TAC a terminé sa course dans la vitrine dans la pizzeria « O Sole Mio », qui se trouve au rond-point qui permet de rejoindre Ambilly tout au bout de la rue du Parc à Annemasse.

Le conducteur de bus, en voulant éviter une voiture, a terminé sa course dans la façade d’une pizzeria, située à proximité du rond-point d’Ambilly. Le bus transportait une dizaine de passagers.

Cet accident a fait deux blessés légers, le conducteur du bus et un adolescent de 17 ans qui a reçu des éclats de verre. Ce dernier a été blessé à l’épaule. Le chauffeur a été touché à la jambe. Il a été transféré au CHAL, après avoir été désincarcéré de son poste de conduite.

Heureusement, un ouvrier occupé à repeindre la porte du restaurant a eu tout juste le temps de s’écarter avant que le bus ne s’encastre contre le mur.

Le mur extérieur présente des fissures sur le crépi

Le mur extérieur présente des fissures sur le crépi, la fenêtre cassée a été protégée par un panneau de contreplaqué.

La pizzeria a rouvert samedi 15 septembre.

Le Dauphiné Libéré, 15 septembre

(Avec France Bleu Pays de Savoie, ledauphine.com et Le Dauphiné Libéré).

Posted in Genevois, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Deux morts et un blessé grave sur une ligne ferroviaire à Boisset

Posted by ardsl sur 12 septembre 2012

Deux ouvriers travaillant sur un chantier ferroviaire ont perdu la vie et un autre a été grièvement blessé mardi 11 septembre en fin d’après-midi à Boisset (Cantal).

Un accident du travail a fait deux morts et un blessé grave mardi 11 septembre à Boisset. Le drame est survenu vers 16h30, sur un chantier de réfection des voies ferrées de la ligne Aurillac – Figeac. L’accident s’est produit à quelques kilomètres de la gare de Boisset, en direction de Maurs.

Les premières constatations indiquent qu’un wagon technique transportant du ballast s’est détaché de l’engin qui le tractait. Le wagon a heurté un groupe de six ouvriers qui travaillaient sur le chantier. Il a ensuite dévalé la voie sur un peu plus d’un kilomètre avant de percuter un engin de levage et de dérailler, disloqué.

Deux ouvriers sont décédés lors du choc, qui a été « violent » selon le préfet du Cantal. Un troisième ouvrier, très gravement blessé, a été transporté par l’hélicoptère du Samu d’Aurillac au centre hospitalier de la préfecture cantalienne puis au CHU de Clermont-Ferrand. Son pronostic vital était engagé.

Les trois victimes travaillaient pour des sous-traitants spécialisés dans les travaux ferroviaires. Le directeur régional de RFF, maître d’œuvre mandaté pour ces travaux, a fait le déplacement ainsi qu’un responsable de SNCF.

Une trentaine de sapeurs-pompiers ont été mobilisés sur place, ainsi que vingt-cinq militaires du groupement de gendarmerie du Cantal (brigade de Maurs, peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, brigade de recherche et techniciens d’identification criminelle d’Aurillac).

Sur place, le préfet du Cantal, Marc-René Bayle, a exprimé « sa compassion et sa sympathie » pour les victimes, leurs familles, les blessés et leurs proches.

Le maire de la commune, Joël Lacalmontie, s’est rendu sur les lieux de l’accident. À la demande du préfet, une cellule d’aide psychologique a été ouverte à la salle polyvalente de Boisset, afin d’aider trois autres ouvriers, témoins de l’accident, très choqués.

Le procureur de la république d’Aurillac a ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances exactes de l’accident. Une cellule de crise a été ouverte à la préfecture du Cantal afin d’informer les familles et de trouver un hébergement pour celles qui souhaitant venir sur les lieux du drame.

Au siège lyonnais de la direction régionale Rhône-Alpes-Auvergne de Réseau Ferré de France, maître d’œuvre mandaté pour ces travaux, c’est la consternation. « Ce type d’accident, surtout avec ce bilan humain, est très rare. Cela n’était pas arrivé depuis des années. » Et Caroline Le Guellec, directrice de communication, de poursuivre. « Les ouvriers travaillaient pour une entreprise à laquelle nous avons déjà fait appel. Le chantier était conduit dans le cadre du Plan Rail Auvergne, sur l’axe Aurillac – Figeac ». Cette portion fait l’objet de travaux de rénovation (sécurisation de parois rocheuses, renouvellement de dizaines de kilomètres de voies…) jusqu’au 2 novembre.

Réfection des voies et pose de filets protecteurs sur les lignes Aurillac – Toulouse et Aurillac – Brive

Depuis lundi 27 août, les trains ne circulent plus entre Aurillac et Lamativie (Lot), perturbant la liaison ferroviaire avec Brive. Des cars de substitution ont été mis en place afin d’acheminer les voyageurs.

Cette interruption de trafic est due à d’importants travaux de sécurisation de la ligne Aurillac – Figeac, qui ont débuté en mai dernier. « Nous avons procédé à la réfection des voies entre Maurs et Viescamp. Cette nouvelle coupure de la circulation est le prolongement des travaux commencés en mai », explique Lilian Carle, responsable de l’agence opérationnelle Auvergne de RFF.

Lacapelle-Viescamp est le point de jonction entre les deux lignes Aurillac – Figeac et Aurillac – Brive. Des travaux entre Aurillac et Lacapelle-Viescamp obligent donc à couper les deux itinéraires.

« On change tout : les traverses, les rails et le ballast« , ajoute Lilian Carle. « La voie datait des années 1950. Pour des raisons de sécurité, la vitesse était limitée à 55 km/h entre Maurs et Viescamp. On va retrouver une vitesse normale de 75 km/h. »

Ces travaux sur la ligne Aurillac – Figeac, qui entrent dans le cadre du Plan Rail Auvergne, nécessitent un investissement de 32 millions d’euros. 3000 tonnes de ballast sont nécessaires pour réaliser un kilomètre de ligne. Exit les traverses en bois, les voies sont désormais en béton. La technique utilisée est celle du « long rail soudé » : il n’y a plus de joint entre les deux voies. « C’est un vrai gain de confort pour les usagers. Le joint est un point de faiblesse de la voie », précise le responsable de RFF.

Des travaux de protection des parois rocheuses vont également être réalisés. Entre Viescamp et Aurillac, du grillage va être posé afin de retenir les blocs de pierres. Des ponts vont aussi être consolidés et l’étanchéité refaite.

Dans le même temps, entre Viescamp et Lamativie, des opérations de remplacement des filets détecteurs vont être entreprises. « Il s’agit d’un autre système de protection. Lorsqu’un rocher tombe, il vient sectionner un fil. Un signal rouge permet alors d’arrêter le train », explique Lilian Carle.

Ces travaux sur la ligne Aurillac – Brive étaient nécessaires pour des raisons de sécurité. « Les filets dataient de plusieurs dizaines d’années. Ils étaient usés. Si on ne remplace pas les fils, ils cassent tout seuls et mettent en route la signalisation, ce qui a pour conséquence d’arrêter les trains« , poursuit-il. « L’année dernière, la ligne Viescamp-Lamativie avait été coupée pendant presque un mois suite à la chute d’un rocher. »

L’enveloppe pour les travaux de régénération des filets entre Viescamp et Lamativie s’élève à un million d’euros.

De nouveaux travaux sont programmés en 2013 sur la partie Viescamp – Lamativie, pour un montant de 15,5 millions d’euros. Remplacement de rails, travaux sur les tunnels et les parois rocheuses sont au cahier des charges, avec pour conséquence, une dernière coupure de la circulation.

(Avec La Montagne).

Posted in Auvergne, Travaux | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés mercredi 5 septembre

Posted by ardsl sur 5 septembre 2012

Aiserey : un TER percuté par une camionnette

Le TER 891806 (Seurre 8h40 – Dijon 9h26) a été percuté vers 9h par un fourgon qui traversait les voies, au passage à niveau de la D34 d’Aiserey.

D’importants moyens de secours, pompiers, gendarmes, hélicoptère du SAMU, ont été dépêchés sur les lieux.

La camionnette, au volant de laquelle se trouvait un habitant de Magny-lès-Aubigny âgé de 47 ans, a été projetée sur le côté et littéralement pulvérisée au niveau de l’habitacle. Le conducteur de la camionnette a été pris en charge par les pompiers, mais il ne souffrait miraculeusement que de blessures légères. Il a été soumis à des tests d’alcoolémie et de produits stupéfiants qui sont négatifs.

Deux passagères du train, à bord duquel se trouvaient 46 voyageurs, ont été choquées.

La circulation ferroviaire a été interrompue dans les deux sens.

Les passagers ont poursuivi leurs trajets en autocar.

Trains supprimés

  • TER 884650/1 (Saint-Gervais 6h03 – Bellegarde 7h51) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 889655 (Roanne 6h45 – Perrache 8h19) en raison de l’absence d’un membre du personnel.
  • TER 890207 (Lozanne 7h04 – Saint-Paul 7h44) en raison d’un dérangement d’installation.
  • TER 884307 (Annemasse 7h19 – Chêne-Bourg 7h27) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 884356 (Chêne-Bourg 7h34 – Annemasse 7h42) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 96500/1 (Part-Dieu 6h38 – Genève 8h27) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • TER 891806 (Seurre 8h40 – Dijon 9h26) : supprimé uniquement entre Aisery et Dijon, en raison d’une collision avec une camionnette.
  • TER 891808 (Seurre 11h06 – Dijon 11h42) en raison de la collision entre une camionnette et le 891806 à Aiserey.
  • TER 96562/3 (Genève 11h29 – Part-Dieu 13h22) : supprimé uniquement entre Bellegarde et Lyon. Mise en place d’un car de remplacement.
  • TER 887717 (Perrache 16h58 – Givors 17h24) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 887722 (Givors 17h35 – Perrache 18h01) en raison d’un incident technique sur le train.
  • ICN 638 (Bâle 19h03 – Genève aéroport 21h56) : supprimé uniquement entre Cornavin et Cointrin, en raison d’un dérangement technique à la locomotive.

Trains retardés

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 9764 (Genève 7h42 – Paris 10h49) en raison d’une panne à Genève.
  • le TER 886030 (Part-Dieu 17h46 – Mâcon 18h34) en raison de difficultés lors de la préparation du train.

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 5312/3 (Nantes 7h05 – Marseille 13h14) en raison de l’attente de l’attente du 5358/9 au Mans et de l’intervention des forces de l’ordre à Lyon.
  • le TGV 5358/9 (Rennes 7h07 – Marseille 13h14) en raison d’un incident affectant la voie et de l’intervention des forces de l’ordre à Lyon.
  • le TGV 9211 (Paris 10h23 – Zürich 14h26) en raison de la panne d’un train de fret à Velars.
  • le TGV 9580/1 (Francfort 14h01 – Marseille 21h46).

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 6601 (Paris 5h50 – Part-Dieu 7h56) en raison de travaux.
  • le TER 96720 (Genève 5h58 – Bellegarde 6h31).
  • le TER 886609 (Roanne 7h10 – Part-Dieu 8h19) en raison d’arrêts supplémentaires et de l’affluence.
  • le TGV 9241 (Paris 7h49 – Milan 14h55).
  • le TER 894258 (Besançon 14h36 – Dijon 15h42) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9785 (Paris 19h11 – Paris 22h19) en raison d’un incident affectant la voie.
  • le TER 886626 (Part-Dieu 21h12 – Roanne 22h30).

20 minutes de retard pour :

  • le TER 886103 (Perrache 5h40 – Valence 6h52).
  • le TGV 6201 (Paris 6h07 – Montpellier 9h40) en raison de travaux.
  • le TER 875702/3 (Clermont-Ferrand 6h27 – Part-Dieu 8h52) en raison d’une correspondance avec un train retardé à Vichy.
  • le TGV 6643 (Paris 7h27 – Part-Dieu 9h24) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6801 (Part-Dieu 8h07 – Marseille 9h50) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 882111 (Mâcon 8h11 – Bourg-en-Bresse 8h37) en raison de la réutilisation de la rame du 882104.
  • le TER 17564/5 (Valence 8h14 – Annecy 11h24) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • l’EC 32 (Milan 8h25 – Genève 12h18) en raison de travaux.
  • le TER 891805 (Dijon 8h33 – Seurre 9h18) en raison de la collision entre une camionnette et le 891806 à Aiserey.
  • le TER 17974/5 (Part-Dieu 9h08 – Annecy 11h07) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • le TER 17922/3 (Part-Dieu 9h34 – Chambéry 10h53) même motif.
  • le TER 17518/9 (Annecy 9h37 – Chambéry 10h35) même motif.
  • le TGV 9768 (Genève 9h42 – Paris 12h49) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6232 (Figueras 10h20 – Paris 15h53) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TGV 6050 (Montpellier 12h24 – Paris 15h53) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TER 883372 (Modane 12h26 – Chambéry 13h45).
  • l’IC 5959 (Bercy 13h00 – Clermont-Ferrand 16h33) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 9776 (Genève 15h42 – Paris 18h49) en raison d’un incident affectant la voie.
  • l’ICN 638 (Bâle 19h03 – Genève 21h49) en raison d’un dérangement technique à la locomotive.
  • le TER 17818 (Part-Dieu 20h20 – Dijon 22h19).
  • le TER 886038 (Part-Dieu 22h20 – Mâcon 23h05).

15 minutes de retard pour :

  • le TER 17502/3 (Chambéry 5h38 – Valence 7h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 873351 (Saint-Germain-des-Fossés 5h45 – Clermont-Ferrand 6h26) en raison de travaux.
  • le TER 883354 (Modane 6h26 – Chambéry 7h45) en raison de travaux.
  • le TER 96608/9 (Valence 6h41 – Genève 9h57).
  • le TER 17706 (Marseille 7h06 – Part-Dieu 10h40) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 882104 (Ambérieu 7h09 – Mâcon 8h06).
  • le TER 17802 (Part-Dieu 8h20 – Dijon 10h19).
  • le TER 889429 (Bourg-en-Bresse 13h31 – Part-Dieu 14h30) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 884620/1 (Bellegarde 14h09 – Saint-Gervais 15h55) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Marignier.
  • le TGV 5372/3 (Marseille 14h44 – Nantes 20h48) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 5370/1 (Marseille 14h44 – Rennes 21h01) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17814 (Part-Dieu 18h20 – Dijon 20h19).
  • le TGV 9784 (Genève 19h42 – Paris 22h49) en raison d’un incident affectant la voie.

(Avec bienpublic.com et Le Bien Public).

Posted in Bourgogne, Passage à niveau, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Montpellier : un retraité meurt dans le tram après un freinage d’urgence

Posted by ardsl sur 4 septembre 2012

Un accident encore jamais survenu sur les lignes du tramway montpelliérain a causé le décès d’un retraité, lundi 3 septembre, en fin de matinée, dans le quartier des Beaux-Arts.

Vers 11h20, le conducteur d’une rame de la ligne 2, qui venait de la Comédie et se dirigeait vers Castelnau-le-Lez, a dû soudainement freiner en urgence. La raison : selon l’enquête de police, deux personnes auraient traversé les rails devant le tramway, obligeant le chauffeur à piler.

Le retraité a chuté alors qu’il était debout

Dans la rame, les usagers ont été forcément surpris et un retraité, qui devait fêter ses 73 ans au moins de novembre, a chuté alors qu’il était debout. Il a été projeté en avant, son front heurtant violemment la “tulipe” de maintien qui sert de point d’accroche aux passagers. Les sapeurs-pompiers, comme le Samu, se sont aussitôt rendus sur place mais à leur arrivée, le septuagénaire était déjà décédé. Toute la question reste de savoir ce qui a provoqué sa mort. Il est incontestable qu’il a subi un grave traumatisme crânien mais l’on ne sait pas pour l’instant s’il est à l’origine du décès.

« La victime était debout, elle a perdu l’équilibre mais il est trop tôt pour dire si le choc a entraîné la mort« , indique-t-on du côté de TaM. Une autopsie doit être réalisée très prochainement pour le déterminer et la question des responsabilités reste ouverte.

Le trafic, totalement interrompu pendant quelques minutes, a repris normalement vers 13h, des navettes ayant été mises à disposition des usagers.

Par ailleurs, concernant la supposée incivilité de certains passagers qui n’auraient pas laissé de place assise à la victime, elle est battue en brèche par un témoin qui, via midilibre.fr, assure que la rame était quasiment vide.

(Avec Midi Libre).

Posted in Languedoc-Roussillon, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Mort d’un ouvrier sur le chantier du Simplon

Posted by ardsl sur 29 août 2012

Blessé mardi 28 août sur le chantier du tunnel ferroviaire du Simplon, un ouvrier de 56 ans a succombé à ses blessures à l’hôpital de Sion.

Un ouvrier italien de 56 ans grièvement blessé sur le chantier du tunnel ferroviaire du Simplon mardi 28 août est décédé à l’hôpital de Sion (VS) des suites de ses blessures, a indiqué la police valaisanne. Il avait chuté lourdement sur les voies.

L’ouvrier se tenait avec un collègue sur une plate-forme d’un chariot à roulettes poussé par un train de chantier. Le chariot a déraillé pour une raison encore inconnue.

L’homme, employé d’une entreprise privée, est alors lourdement tombé sur les voies. Une enquête est ouverte.

(Avec ATS).

Posted in Valais | Tagué: , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés lundi 27 août

Posted by ardsl sur 27 août 2012

Un train percute un cheval en divagation à hauteur de Conilhac

La collision s’est produite vers 7h45. Le TER 870603 (Toulouse 6h21 – Narbonne 8h04) a percuté un cheval en divagation à hauteur de Conilhac-des-Corbières. L’animal n’a pas survécu à l’impact.

Cet accident a généré un retard de 50 minutes, temps nécessaire aux gendarmes pour faire leurs constatations et aux techniciens SNCF pour s’assurer que la locomotive était en état de repartir. Le système de freinage, notamment, a été passé au crible. Aucun dégât n’ayant finalement été détecté, le train a pu achever son trajet jusqu’à la gare de Narbonne.

Trains supprimés

  • TGV 5304/5 (Nantes 4h54 – Part-Dieu 9h38) : supprimé uniquement entre Nantes et Angers, en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • TER 886204/5 (Perrache 6h41 – Firminy 7h50) : supprimé uniquement entre Perrache et Châteaucreux, en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 883700 (Grenoble 7h08 – Saint-Marcellin 7h56) en raison d’une absence de matériel.
  • TER 885127 (Saint-Marcellin 8h04 – Grenoble 8h51) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 883700.
  • TER 17757 (Bercy 9h23 – Part-Dieu 14h40) : supprimé uniquement entre Les Laumes et Lyon, en raison d’un dérangement d’installation.
  • TER 883504 (Chambéry 12h07 – Saint-André-le-Gaz 12h57) : supprimé uniquement entre Saint-Béron-la-Bridoire et Saint-André-le-Gaz, en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 17762 (Part-Dieu 13h20 – Bercy 18h22) : supprimé uniquement entre Beaune et Bercy, en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 883507 (Saint-André-le-Gaz 13h26 – Chambéry 14h21) en raison de la panne d’un autre train.
  • IR 2530 (Lucerne 16h00 – Genève aéroport 18h59) : supprimé uniquement entre Sursee et Cointrin, en raison d’un dérangement technique à la locomotive. Mise en place d’un train de remplacement à 17h04 au départ de Berne.
  • TER 886846/7 (Saint-Étienne 17h20 – Ambérieu 18h53) : supprimé uniquement entre Lyon et Ambérieu, en raison d’un acte de malveillance.
  • TER 887721 (Perrache 17h58 – Givors 18h24) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 887726 (Givors 18h35 – Perrache 19h01) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 886854/5 (Saint-Étienne 19h20 – Ambérieu 20h53) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 886740/1.

Trains retardés

2h30 de retard pour l’IC 5971 (Bercy 16h00 – Clermont-Ferrand 19h31) en raison de l’attente d’une rame et d’un incident affectant la voie.

2h15 de retard pour l’IC 5979 (Bercy 18h00 – Clermont-Ferrand 21h33) en raison d’un incident affectant la voie.

2h de retard pour l’IC 5975 (Bercy 17h05 – Clermont-Ferrand 20h09) en raison d’un incident affectant la voie.

1h30 de retard pour le TER 17757 (Bercy 9h23 – Les Laumes 11h56) en raison d’un dérangement d’installation.

1h15 de retard pour :

  • le TGV 9810/1 (Bruxelles 7h10 – Marseille 12h16) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 5016/7 (Nice 11h27 – Lille Europe 18h57) en raison de difficultés lors de la préparation du train et d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9864/5 (Nice 11h27 – Bruxelles 19h42) en raison de difficultés lors de la préparation du train et d’un incident technique sur le train.

1h de retard pour :

  • le TGV 5304/5 (Angers 5h34 – Part-Dieu 9h38) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 9761 (Paris 7h11 – Genève 10h16) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 5300/1 (Toulouse 7h18 – Marseille 11h08) en raison d’une collision entre le TER 870603 et un cheval à Conilhac-des-Corbières.
  • le TGV 5166/7 (Toulouse 7h18 – Lille Europe 14h30) en raison d’une collision entre le TER 870603 et un cheval à Conilhac-des-Corbières.
  • le TER 17756 (Part-Dieu 7h20 – Bercy 12h22) en raison d’un incident technique sur le train.
  • l’IC 4412/3 (Vierzon 9h28 – Part-Dieu 13h20) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 5368/9 (Marseille 12h44 – Nantes 19h02) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17761 (Bercy 13h38 – Part-Dieu 18h40) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • l’IC 5982 (Clermont-Ferrand 17h26 – Bercy 20h57) en raison d’un incident affectant la voie.
  • l’IC 5916 (Nevers 18h19 – Bercy 20h49) en raison d’un incident affectant la voie.
  • le TGV 9846/7 (Bruxelles 19h18 – Part-Dieu 23h24) en raison de la panne d’un autre train.

50 minutes de retard pour :

  • le TER 18531 (Part-Dieu 14h40 – Bourg-Saint-Maurice 17h43).
  • le TER 886740/1 (Part-Dieu 18h24 – Saint-Étienne 19h10) en raison d’un acte de malveillance.
  • l’IC 5983 (Bercy 19h00 – Clermont-Ferrand 22h33) en raison d’un incident affectant la voie.
  • le TER 17816 (Part-Dieu 19h20 – Dijon 21h19) en raison de la réutilisation de la rame du 17761.

40 minutes de retard pour :

  • le TER 17762 (Part-Dieu 13h20 – Beaune 14h57) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17990/1 (Part-Dieu 18h08 – Annecy 20h00) en raison d’un acte de malveillance. Train détourné par Bourgoin et Chambéry. Arrêt à Ambérieu supprimé.
  • le TGV 6127 (Paris 18h19 – Marseille 21h35) en raison d’un incident technique sur le train.

30 minutes de retard pour :

  • le TER 17611 (Part-Dieu 9h14 – Grenoble 10h37).
  • le TGV 4854/5 (Montpellier 10h03 – Strasbourg 15h45) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 887325 (Perrache 12h49 – Saint-André-le-Gaz 13h47) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Saint-Priest.
  • le TER 886742/3 (Ambérieu 18h07 – Saint-Étienne 19h40) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TGV 5124/5 (Lille Europe 18h26 – Marseille 23h16) en raison d’un incident technique sur le train.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 17604 (Grenoble 6h21 – Part-Dieu 7h50) en raison de travaux.
  • le TGV 5164/5 (Marseille 6h44 – Lille Europe 11h35) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9854/5 (Marseille 6h44 – Bruxelles 11h51) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17705 (Part-Dieu 7h20 – Marseille 10h53) même motif.
  • le TGV 5462/3 (Metz 8h06 – Montpellier 14h58) en raison de l’intervention de la police à Saint-Priest sur le TER 887325.
  • le TER 17646 (Grenoble 9h40 – Part-Dieu 11h16) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 886183 (Part-Dieu 10h28 – Avignon 13h13).
  • le TGV 9245 (Paris 10h41 – Milan 17h56) en raison de la panne d’un autre train et de l’intervention des forces de l’ordre à Chambéry.
  • le TER 17619 (Part-Dieu 13h14 – Grenoble 14h37).
  • l’IC 4516/7 (Part-Dieu 15h08 – Tours 20h26) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5314/5 (Toulouse 16h50 – Part-Dieu 20h50) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17960/1 (Annecy 16h52 – Part-Dieu 18h52) en raison d’un acte de malveillance
  • le TGV 6949 (Paris 17h49 – Annecy 21h33) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 874221 (Moulins 18h12 – Brioude 20h29).
  • le TER 17994/5 (Part-Dieu 19h08 – Annecy 20h59) en raison de la réutilisation de la rame du 17960/1.
  • le TER 17598/9 (Valence 22h14 – Grenoble 23h29).

20 minutes de retard pour :

  • le TER 17702 (Marseille 5h06 – Part-Dieu 8h40) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 5148/9 (Metz 6h02 – Nice 15h36).
  • le TER 886107 (Perrache 6h40 – Valence 7h52) même motif.
  • l’IR 2510 (Lucerne 7h00 – Genève aéroport 9h59) en raison d’un dérangement technique à la locomotive.
  • le TER 886205 (Saint-Étienne 7h30 – Firminy 7h50) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 886714/5 (Ambérieu 9h07 – Saint-Étienne 10h40).
  • le TGV 5032 (Dijon 9h20 – Nice 15h36).
  • le TER 17809 (Dijon 9h40 – Part-Dieu 11h40) en raison notamment d’une correspondance avec un train retardé.
  • le TGV 9769 (Paris 11h11 – Genève 14h16) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 886868/9 (Saint-Étienne 11h20 – Ambérieu 12h53).
  • le TER 889428 (Part-Dieu 14h25 – Bourg-en-Bresse 15h30) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9834/5 (Bruxelles 15h18 – Marseille 20h46) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 5022/3 (Lille Europe 16h02 – Marseille 20h46) même motif.
  • le TGV 9277 (Paris 17h56 – Lausanne 21h47) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 9287 (Paris 17h56 – Berne 22h30) même motif.
  • le TGV 9781 (Paris 18h11 – Genève 21h27).
  • le TER 18544 (Bourg-Saint-Maurice 18h16 – Part-Dieu 21h20) en raison de la réutilisation de la rame du 18531.
  • le TER 895808/9 (Part-Dieu 18h34 – Lons-le-Saunier 19h59) en raison d’un acte de malveillance.

15 minutes de retard pour :

  • l’IC 5954 (Clermont-Ferrand 5h50 – Bercy 9h01) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 886177 (Valence 7h04 – Avignon 8h29) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 6854 (Nice 7h27 – Part-Dieu 11h54) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 96556/7 (Genève 7h29 – Part-Dieu 9h22).
  • le TGV 6605 (Paris 7h53  -Part-Dieu 9h57) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17612 (Grenoble 8h24 – Part-Dieu 9h46) en raison de travaux.
  • le TER 887112 (Vienne 8h34 – Perrache 9h06).
  • le TER 884154 (Saint-Gervais 9h03 – Annecy 10h29) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 885329 (Saint-André-le-Gaz 10h08 – Gières 11h25).
  • le TGV 6693 (Saint-Étienne 10h13 – Paris 13h03) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 18538 (Bourg-Saint-Maurice 10h55 – Part-Dieu 14h20) en raison de la panne d’un autre train. Train détourné par Ambérieu. Arrêts à Lépin et Pont-de-Beauvoisin supprimés.
  • le TER 884158 (La Roche-sur-Foron 12h08 – Annecy 12h39) même motif.
  • le TER 17978/9 (Part-Dieu 12h08 – Annecy 13h59).
  • le TGV 6946/7 (Paris 16h45 – Annecy 20h35).
  • le TER 885152 (Chambéry 17h00 – Aix-les-Bains 17h13).
  • le TER 886190 (Avignon 17h01 – Part-Dieu 19h40) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 6627 (Paris 17h52 – Part-Dieu 19h56) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 6217 (Paris 18h07 – Perpignan 23h27).
  • le TGV 5122/3 (Lille Europe 18h26 – Part-Dieu 21h30) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9272 (Lausanne 18h30 – Paris 22h21).
  • le TER 18533 (Part-Dieu 18h40 – Bourg-Saint-Maurice 21h45).
  • le TGV 6689 (Paris 18h57 – Part-Dieu 19h56) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • les TGV 2929 et 6221 (Paris 20h07 – Montpellier 23h34) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6709 (Paris 20h23 – Mulhouse 23h17) même motif.

Posted in Languedoc-Roussillon, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le train est le mode de transport le plus sûr

Posted by ardsl sur 24 août 2012

Un TER et un train des CFF en gare de Genève Cornavin. Photo : Nathalie Teppe.

Une étude de l’Office fédérale des Statistiques relève que le risque de mourir en voiture est 13 fois plus important qu’en train.

Le mode de transport le plus dangereux est la moto, suivi du vélo et de la voiture, selon une étude de l’OFS, publiée jeudi 23 août. Un motard a 209 fois plus de risque de décéder au cours de son trajet, qu’un passager d’un train. Le risque est 102 plus élevé pour un cycliste. Un automobiliste a 13 fois plus de risque de mourir au cours de son déplacement qu’un usager du train.

La circulation routière est de loin le mode de transport qui occasionne le plus de morts. En 2011, 320 personnes sont décédées dans des accidents routiers en Suisse. Le nombre de victimes a cependant fortement diminué depuis les années 1970.

Le nombre de décès dans des accidents de chemins de fer et d’aviation a aussi reculé ces dernières décennies. En 2011, 13 personnes ont perdu la vie dans des accidents ferroviaires et 13 personnes autres dans des accidents aériens. Aucun décès n’a été observé en ce qui concerne la navigation publique.

Par rapport aux distances parcourues, les voyages en train se révèlent les plus sûrs alors que la moto est le moyen de transport le plus dangereux.

Avec 18990 accidents avec dommages corporels, 320 tués, 4437 blessés graves et 18805 légers, la Suisse a enregistré en moyenne un mort par jour sur les routes en 2011.

Avec 42 tués dans la circulation par million d’habitants en 2010, la Suisse est bien placé en comparaison européenne. La Suède représente proportionnellement le moins de morts avec 28 victimes par million d’habitants. En France, on compte 64 tués dans la circulation par million d’habitants. En Italie, on compte 68 tués dans la circulation par million d’habitants.

(Avec AP et RTS Télétext).

Posted in Etudes, Suisse | Tagué: , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :