ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Alain Quinet’

RFF tire un bilan mitigé de l’année 2011

Posted by ardsl sur 14 janvier 2012

Le 12 janvier, Réseau Ferré de France (RFF) a fait le point sur l’année passée et sur les grands chantiers à venir.

Une année qui s’est terminée sur la clôture des assises nationales du ferroviaire et le changement des horaires SNCF. Pour rappel, l’une des principales conclusions des assises fut le feu vert donné au lancement d’expérimentations de mise en concurrence d’une partie des lignes des trains d’équilibre du territoire ou TET (Corail, Intercités, Teoz et Lunéa). « Nous veillerons à ce que les lignes sur lesquelles ces expérimentations seront lancées soient au préalable mises à niveau« , a garanti Hubert du Mesnil. Le président de RFF a aussi salué l’implication des élus dans la gestion des impacts qu’a eus localement cet autre chantier que fut le changement d’horaires.

En 2011, le trafic a augmenté de 3% en moyenne sur le réseau ferré, plus pour les trains conventionnés (+6% pour les TER et Transilien), moins pour les trafics commerciaux (TGV, fret). Mais il ne faut pas se leurrer : « Cette croissance globale du trafic n’est qu’apparente, ce rebond vient en fait corriger les faiblesses de l’année 2010, qui fut marquée par des grèves et des intempéries« , explique Hubert du Mesnil. Côté fret, les commandes de sillons laissent présager une certaine reprise de l’activité, du moins sur les grands axes Atlantique et rhône-alpin et au départ des ports du Havre et de Dunkerque.

3,4 milliards d’euros pour moderniser le rail

Le gestionnaire du réseau confirme par ailleurs son engagement de modernisation des voies. « Un millier de kilomètres de voies ont été renouvelées l’an dernier et cet effort se poursuivra avec 3,4 milliards d’euros investis dans le réseau ferré en 2012, soit autant qu’en 2011« , précise Alain Quinet, directeur général délégué de RFF. L’établissement public reste pris dans un effet de ciseaux, car cet intense effort de rénovation est loin d’être couvert par ses recettes et plombe un peu plus sa dette. Elle a augmenté de 1,2 milliard d’euros en 2011 et dépasse les 28 milliards d’euros. A ce problème, RFF voit deux solutions. La première : mieux maîtriser les coûts de gestion et d’entretien du réseau, en massifiant les travaux axe par axe, comme le préconisait il y a sept ans le rapport Rivier, un audit complet du réseau qui fait toujours référence dans le secteur. Seconde solution : avoir plus de trains en circulation, et donc plus de péages et de recettes. « Le réseau manque en fait de trains. C’est un problème à traiter en priorité« , confirme Hubert du Mesnil.

 (Source : localtis.fr).

Publicités

Posted in Fret, Service 2012, Travaux | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :