ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Albens’

Réorganisation de la desserte routière Annecy – Chambéry à compter du 1er septembre

Posted by ardsl sur 1 septembre 2012

Un car Lisha, le réseau de transports interurbains du Conseil général de la Haute-Savoie

La ligne de car C5 du Conseil général de la Savoie Chambéry – Annecy est réorganisée à compter du 1er septembre 2012. Le CG 73 limite la ligne C5 à Albens. De son côté, le Conseil général de la Haute-Savoie prend en charge la desserte entre Annecy et Albens.

La desserte de la ligne C5 Annecy – Chambéry était assurée jusqu’au 31 août par Savoies Tourisme. L’offre régulière ne comprenait qu’un seul aller-retour du lundi au vendredi (sauf jours fériés).

À partir du 1er septembre la ligne est scindée en deux :

  • la ligne Belle Savoie Express C5 Albens – Chambéry organisée par le Conseil général de la Savoie. La desserte est assurée par Voyages Loyet, basée à Albens.
  • la ligne Lihsa 171 Albens (place Montillet) – Annecy (23 kilomètres) organisée par le Conseil général de la Haute-Savoie.La desserte est assurée par Voyages Loyet, basée à Albens.

La ligne Lisha 171 est baptisée Alb’Bus. Elle emprunte la D1201 (dont le trafic a augmenté de 13% en 10 ans) et dessert Albens (3300 habitants), Saint-Félix (2200 habitants), Alby-sur-Chéran (2000 habitants), Seynod (18400 habitants) et Annecy (52200 habitants). La desserte comporte :

  • en période scolaire, 5 allers-retours du lundi au vendredi et de 2 allers-retours le samedi.
  • hors période scolaire, 3 allers-retours du lundi au vendredi et de 2 allers-retours le samedi.
  • aucun service les dimanches et jours fériés.

Télécharger les horaires de la ligne Lihsa 171 Albens – Annecy

Ligne 171 : une offre pas à la hauteur des enjeux

Avec seulement 3 allers-retours circulant toute l’année du lundi au vendredi, cette ligne ne constitue pas une alternative réelle à la voiture individuelle, contrairement aux ambitions affichées par le Département de la Haute-Savoie.

Un scénario plus volontariste (8 AR du lundi au vendredi et 4 AR le samedi) a été étudié, mais le Conseil général de la Haute-Savoie ne l’a pas adopté.

Les horaires retenus répondent essentiellement à des besoins scolaires et peuvent attirer quelques habitants de Saint-Félix et d’Alby salariés à Annecy ayant des horaires de bureau.

Les trajets coûtent 1,50€ et l’abonnement mensuel est à 30€.

Impossible, en revanche de capter une partie des salariés travaillant dans l’Albanais et habitant le bassin annecien. Impossible également de rejoindre Aix-les-Bains ou Chambéry en empruntant la ligne 171 jusqu’à Albens, puis un TER. La ligne 171 ne dessert à Albens uniquement la place Montillet (près du gymnase). Impossible encore de prendre la ligne 171 jusqu’à la gare d’Annecy, puis un TER pour La Roche-sur-Foron : les horaires retenus par le Conseil général de la Haute-Savoie ne permettent aucune correspondance.

Saint-Félix et Alby-sur-Chéran conservent donc une offre de transports publics inadaptés aux besoins de ces deux communes.

Ce qui n’est pas le cas d’Albens. La commune savoyarde bénéficie d’une importante desserte ferroviaire TER (40 arrêts du lundi au vendredi, 33 le samedi, 31 le dimanche et les jours fériés).

Le financement de la ligne 171

Le coût annuel de la ligne est de 125 382€. Elle est financée par :

  • le Conseil général de la Haute-Savoie à hauteur de 57 239,60€.
  • la Communauté de Communes du Pays d’Alby à hauteur de 57 239,60€.
  • le Conseil général de la Savoie à hauteur de 5 451,40€.
  • la Communauté de Communes du Pays d’Albens à hauteur de 5 451,40€.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Bassin annecien, Savoie, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Matches de l’Olympique Lyonnais à Gerland : allez-y en TER et en métro

Posted by ardsl sur 17 août 2012

La gare Jean-Macé est à 5 minutes en métro du stade de Gerland.

Les deux premiers matches de Lyon à domicile dans le championnat de France de football de Ligue 1 se jouent à 17h les samedis 18 août et 1er septembre. Cet horaire permet de venir et de repartir en transports publics depuis une grande partie de la Région Rhône-Alpes. Ainsi vous éviterez les nombreux bouchons sur les autoroutes autour de Lyon et les routes menant du stade de Gerland.

Samedi 18 août, Lyon reçoit Troyes. Le 1er septembre Lyon affronte Valenciennes. Ces 2 matches sont programmés à 17h au stade de Gerland (40494 places dans le septième arrondissement).

La ligne B du métro a son terminus à Gerland, avec des rames toutes les 3 à 4 minutes avant et après le match. La ligne B dessert les gares SNCF Jean-Macé et Part-Dieu.

Voici les horaires des trains à utiliser :

  • ligne Saint-André-le-Gaz – Jean-Macé. Aller : prendre le TER 887334 (Saint-André-le-Gaz 15h15 – Jean-Macé 16h01). Retour : prendre le TER 887353 (Jean-Macé 20h00 – Saint-André-le-Gaz 20h47).
  • depuis Grenoble et Voiron. Aller : prendre le TER 17624 (Grenoble 14h22 – Part-Dieu 15h46). Retour : prendre le TER 17641 (Part-Dieu 20h14 – Grenoble 21h35).
  • depuis Genève et Bellegarde-sur-Valserine. Aller : prendre le TER 96564/5 (Genève 13h29 – Part-Dieu 15h22) ou le TGV 6816/7 (Genève 14h42 – Part-Dieu 16h26). Retour : prendre le TGV 6866/7 (Part-Dieu 19h34 – Genève 21h16) ou le TER 96522/3 (Part-Dieu 20h38 – Genève 22h31).
  • depuis Annecy, Rumilly, Albens et Aix-les-Bains. Aller : prendre le TER 17954/5 (Annecy 14h00 – Part-Dieu 15h52). Retour : prendre le TER 18509 (Part-Dieu 19h40 – Chambéry 20h58), puis le TER 885892/3 (Chambéry 21h24 – Annecy 22h22).
  • depuis Valence, Tain-l’Hermitage, Saint-Vallier, Saint-Rambert-d’Albon, Le Péage-de-Roussillon, Saint-Clair-du-Rhône et Vienne. Aller : prendre le TER 886118 (Valence 14h29 – Part-Dieu 15h40). Retour : prendre le TER 886147 (Jean-Macé 19h44 – Valence 20h52).
  • depuis Vienne, Chasse-sur-Rhône, Sérézin, Feyzin et Saint-Fons. Aller : prendre le TER 887134 (Vienne 15h04 – Jean-Macé 15h31). Retour : prendre le TER 887145 (Jean-Macé 19h28 – Vienne 19h56).
  • ligne Firminy – Perrache. Aller : prendre le TER 886274/5 (Firminy 14h38 – Perrache 15h54). Retour : prendre le TER 886744/5 (Part-Dieu 19h24 – Saint-Étienne 20h10) ou le TER 886242/3 (Perrrache 19h36 – Firminy 20h50) ou le TER 886748/9 (Part-Dieu 20h24 – Saint-Étienne 21h10) ou le TER 886244/5 (Perrache 20h36 – Firminy 21h50).
  • ligne Lozanne – Lyon Saint-Paul. Aller : prendre le car TER 76875 (Lozanne 15h17 – Gorge-de-Loup 15h53). Retour : prendre le car TER 76882 (Gorge-de-Loup 20h11 – Lozanne 21h02).
  • ligne Brignais – Lyon Saint-Paul. Aller : prendre le car TER 49579 (Brignais 15h14 – Gorge-de-Loup 15h43). Retour : prendre le car 49642 (Gorge-de-Loup 20h25 – Brignais 20h50).
  • ligne Sain-Bel – Lyon Saint-Paul. Aller : prendre le car TER 76793 (Sain-Bel 15h07 – Gorge-de-Loup 15h56). Retour : prendre le car TER 76808 (Gorge-de-Loup 20h00 – Saint-Bel 20h46).
  • ligne Clermont-Ferrand – Lyon. Aller : prendre l’IC 5528/9 (Clermont-Ferrand 13h56 – Part-Dieu 16h20). Retour : prendre le TER 889674 (Perrache 19h41 – Vaise 19h47 – Roanne 21h15) ou le TER 875746/7 (Part-Dieu 20h40 – Clermont-Ferrand 23h08).
  • depuis Villefranche-sur-Saône. Aller : prendre le TER 17759 (Bercy 9h38 – Part-Dieu 14h40) ou le TER 887133 (Villefranche 15h41 – Jean-Macé 16h27). Retour : prendre le TER 886186 (Jean-Macé 19h17 – Mâcon 20h30) ou le TER 887150 (Jean-Macé 19h33 – Villefranche 20h19).
  • ligne Bourg-en-Bresse – Lyon. Aller : prendre le TER 886431 (Bourg-en-Bresse 14h45 – Part-Dieu 15h35). Retour : prendre le TER 886186 (Jean-Macé 19h17 – Mâcon 20h30), puis le car TER 49629 (Mâcon 20h57 – Bourg 21h30) ou le TER 96522/3 (Part-Dieu 20h38 – Ambérieu 21h01), puis le car TER 49726 (Ambérieu 21h11 – Bourg 21h51) ou le TER 886458 (Part-Dieu 21h25 – Bourg 22h30).
  • ligne Lyon – Ambérieu. Aller : prendre le TER 886728/9 (Ambérieu 14h07 – Part-Dieu 14h48). Retour : prendre le TER 886856/7 (Part-Dieu 21h12 – Ambérieu 21h53).
  • ligne Chambéry – Lyon. Aller : prendre le TER 18518 (Chambéry 15h02 – Part-Dieu 16h20). Retour : prendre le TER 18509 (Part-Dieu 19h40 – Chambéry 20h58).

Pour rejoindre la ligne B du métro :

  • depuis Perrache, prendre le T2 ou un TER.
  • depuis Vaise et Gorge-de-Loup, prendre le métro D jusqu’à Saxe-Gambetta.

La ligne de bus 60 (Perrache – Feyzin) dessert aussi le stade de Gerland. Sa fréquence est d’un passage toutes les 30 minutes.

Posted in Loisirs, Rhône | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sillon alpin : une desserte sensiblement améliorée, mais il reste des points noirs

Posted by ardsl sur 26 janvier 2012

Des améliorations non négligeables ont été apportées en décembre 2011, avec les nouveaux horaires, à la desserte ferroviaire du sillon alpin. Mais il reste quelques points noirs comme la non circulation du TER 17534/5 (Annecy 16h41 – Valence 19h46) les samedis, qui entraîne un intervalle de 2 heures sans train.

Les dessertes ferroviaires Annecy – Valence, Annecy – Grenoble, Genève – Valence et Genève – Grenoble se sont sensiblement améliorées grâce aux nouveaux horaires introduits le 11 décembre. La Région Rhône-Alpes et SNCF ont mis en oeuvre certaines demandes exprimées par l’ARDSL, qui avait pointé les insuffisances des dessertes Annecy – Grenoble et Genève – Grenoble.

Les principales améliorations depuis le 11 décembre 2011 de la desserte ferroviaire du sillon alpin sont les suivantes :

  1. Création d’un train quotidien Valence – Genève. Il s’agit du TER 96608/9 (Valence 6h41 – Genève 9h57). L’ARDSL s’est mobilisée pour la création de ce train supplémentaire pour réduire le creux de dessserte de Genève depuis le sillon alpin. En 2011, aucune arrivée à Genève n’était possible entre 8h58 et 13h58.
  2. Création d’un train quotidien Genève – Grenoble. Il s’agit du TER 96638/9 (Genève 11h59 – Grenoble 14h05). Au service 2011, il n’y avait aucun train pour Grenoble au départ de Genève entre 8h41 et 14h57. L’ARDSL s’est fortement mobilisée pour la création de ce train qui garantit désormais un train pour Grenoble au moins toutes les 3 heures au départ de Genève.
  3. Création d’un train Annecy – Valence les samedis, dimanches et fêtes. Il s’agit du TER 17516/7 (Annecy 8h37 – Chambéry 9h35/38 – Grenoble 10h27/30 – Valence 11h46). En 2011, il y avait aucun train pour Grenoble au départ d’Annecy entre 7h38 et 12h43.
  4. Amorce quotidienne à Annecy d’un train Chambéry – Valence.  Il s’agit du TER 17520/1 (Annecy 10h44 – Chambéry 11h35/38 – Grenoble 12h27/30 – Valence 13h46.) Au service 2011, ce train circulait uniquement entre Chambéry et Valence.
  5. Repositionnement et prolongement quotidien à Valence d’un TER Genève – Grenoble. Le TER Genève 8h41 – Grenoble 11h05 a été remplacé par le TER 96634/5 (Genève 9h59 – Chambéry 11h16/20 – Grenoble 12h05/08 – Valence 13h18).
  6. Amorce quotidienne à Valence d’un train Grenoble – Genève. Il s’agit du TER 96614/8 (Valence 13h41 – Grenoble 14h52/55 – Chambéry 15h41/44 – Genève 17h00). En 2011, ce train circulait uniquement entre Grenoble et Genève.
  7. Amorce les samedis, dimanches et fêtes à Annecy d’un train Chambéry – Valence. Il s’agit du TER 17522/3 (Annecy 11h37 –  Chambéry 12h30/38 – Grenoble 13h27/30 –  Valence 14h48). Au service 2011, ce train circulait uniquement entre Chambéry et Valence.
  8. Le dernier TER partant d’Annecy à 19h37 pour Grenoble est désormais au quotidien. Il s’agit du TER 17544/5 (Annecy 19h37 – Grenoble 21h27). Au service 2011, ce train ne circulait pas le samedi. L’ARDSL est à l’origine de cette amélioration.
  9. Prolongement d’un TER Genève – Grenoble à Valence le vendredi. Il s’agit du TER 96646/7 (Genève 16h42 – Chambéry 18h16/20 Grenoble 19h05/08 – Valence 20h18.

Cependant, la desserte du sillon alpin comporte encore un certain nombre de points noirs.

Le tableau des prochains départs en gare d'Aix-les-Bains. Photo prise le samedi 21 janvier vers 18h10.

L’ARDSL et l’ADTC Savoie ont dénoncé à plusieurs reprises le choix de la Région Rhône-Alpes de ne pas faire circuler le TER 17534/5 (Annecy 16h41 – Chambéry 17h31/38 – Grenoble 18h27/30 – Valence 19h46) le samedi.

Cela laisse une période de 2 heures sans train entre les TER 17532/3 (Annecy 15h37 – Valence 18h46) et 17538/9 (Annecy 17h37 – Valence 20h46).

Cela est pénalisant pour :

  • les voyageurs en provenance de la vallée de l’Arve par le train arrivant à Annecy à 16h29. Ils doivent attendre le TER partant à 16h52 d’Annecy pour se rendre à Rumilly ou Aix-les-Bains, le TGV de 17h31 ou le TER de 17h37 pour se rendre à Chambéry.
  • les voyageurs au départ d’Annecy, Rumilly, Albens, Grésy-sur-Aix et Aix-les-Bains qui n’ont aucune desserte pour Chambéry et Grenoble pendant 2 heures.
  • les voyageurs à destination ou au départ d’Albens ou Grésy-sur-Aix qui n’ont aucune desserte pendant 2 heures.
  • les voyageurs au départ ou à destination de Saint-Hilaire, Romans et Valence TGV et ceux se rendant à Valence sont pénalisés par une période de deux heures sans train.

Cela est moins pénalisant pour :

  • les voyageurs à destination de Rumilly et Aix-les-Bains qui peuvent emprunter le train pour Lyon partant à 16h00 et 16h52 d’Annecy.
  • les voyageurs au départ de Chambéry. Ils peuvent emprunter les trains omnibus de 17h24 et 17h58 pour se rendre à Grenoble.
  • les voyageurs au départ de Grenoble souhaitant se rendre à Tullins et Saint-Marcellin. Ils peuvent emprunter l’omnibus de 18h42.

La problématique de la non circulation du TER 17534/5 le samedi existe depuis le service 2011, marqué par la réouverture de la ligne du Haut-Bugey. La Région Rhône-Alpes a été contrainte de réorganiser les dessertes TER. Des dessertes supplémentaires ont été mises en oeuvre. Elles ont été en partie financer des coupes sombres dans les dessertes du week-end du sillon alpin. Ainsi la Région a supprimé un aller-retour Annecy – Valence  le samedi. Il s’agit des 17534/5 (Annecy 16h41 – Valence 19h46) et 17594/5 (Valence 20h14 – Annecy 23h17).

L’ARDSL réclame à nouveau le rétablissement d’une périodicité quotidienne pour le TER 17534/5. Nous souhaitons que soit étudier la mise en place de correspondances systématiques pour Chambéry en gare d’Aix-les-Bains pour tous les trains Annecy – Lyon. Cela permettrait de proposer deux liaisons par heure entre Annecy, Rumilly, Aix-les-Bains et Chambéry.

Par ailleurs, il convient de bâtir la desserte Culoz – Chambéry en tenant compte de la desserte Annecy – Chambéry puisque ces deux dessertes ont un itinéraire commun entre Aix-les-Bains et Chambéry.

Le samedi, il n’y aucun train régional au départ d’Aix-les-Bains pour Chambéry entre 16h25 et 18h25. Mais il y a un autocar à … 18h22 ! Il s’agit du car 49863 en provenance de Culoz.

L’ARDSL reste mobilisée pour obtenir des avancées pour traiter les autres points noirs dans la desserte du sillon alpin.

  1. Des TGV à réservation obligatoire entre Annecy, Aix-les-Bains et Chambéry. L’ARDSL juge absurde l’obligation de réserver pour effectuer des trajets de courte distance sur ligne classique en TGV.
  2. Des temps de parcours peu compétitifs face au réseau autoroutier. L’ARDSL constate que la vitesse des trains est relativement faible dans le sillon alpin. Certains trajets sont beaucoup plus rapides en voiture individuelle grâce à un réseau autoroutier très performant. L’ARDSL est impliquée depuis toulours pour la modernisation complète des lignes ferroviaires du sillon alpin.
  3. Un nombre insuffisant de trains intervilles. La Région Rhône-Alpes a fortement développé les dessertes périurbaines du sillon alpin ces dernières années. Il convient également de développer un desserte interville régulière avec des trains Annecy – Valence et Genève – Bellegarde ne s’arrêtant qu’à Bellegarde, Rumilly, Aix-les-Bains, Chambéry, Gières, Grenoble, Saint-Marcellin, Romans et Valence TGV.
  4. Des trains régionaux trop lents entre Annecy et Aix-les-Bains. Les trains Annecy – Chambéry mettent jusqu’à jusqu’à 47 minutes pour parcourir la section à voie unique entre Annecy et Aix. L’ARDSL fera des propositions précises pour réduire les temps de parcours sur cette section.
  5. Des correspondances manquées à Montmélian. Les arrêts à Montmélian sur les TER Annecy – Valence ont été systématisés au service 2010 pour favoriser les correspondances avec la Maurienne et la Tarentaise. Malheureusement, la nouvelle organisation imposée par RFF des sillons pour le service 2012 ne permet plus les correspondances à Montmélian entre les TER Annecy – Valence et les TER Saint-Pierre-d’Albigny – Lyon.
  6. Encore des trous de 3 ou 4 heures sans desserte ferroviaire entre Annecy et Grenoble ainsi qu’entre Genève – Grenoble. De telles carences ne sont pas de nature à favoriser un report modal vers le transport public. L’ARDSL soutient un cadencement aux 2 heures de la desserte Genève – Grenoble et à l’heure de la desserte Annecy – Grenoble. Il faudrait pour remédier à ce problème créer au moins un aller-retour supplémentaire sur ces deux lignes.
  7. Les derniers départs pour Grenoble ne sont pas assez tardifs. Il est impossible de rejoindre Grenoble en partant de Genève après 18h42, en partant d’Annecy après 19h37 et de Chambéry après 20h38. L’ARDSL demande la mise en oeuvre de relations plus tardives à destination de Grenoble.
  8. Un dernier départ pour Genève trop tôt. Le train pour la cité de Calvin quitte Grenoble à 17h55 et Chambéry à 18h44. L’ARDSL estime qu’il y a besoin d’un train supplémentaire part de Grenoble à 19h55 et de Chambéry à 20h44.

Posted in Ain, ARDSL, Bassin annecien, Comités de ligne, Drôme, Genève, Isère, Savoie, Service 2012, Service 2013 | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :