ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Annonay’

Le nouveau patron d’Irisbus-Iveco en appelle au patriotisme des transporteurs français

Posted by ardsl sur 15 octobre 2012

2 bus de la Sibra à Annecy.

Pierre Lahutte a pris en juillet 2012 le volant d’Iveco-Irisbus, filiale de Fiat Industrial et deuxième acteur européen du bus et du car. Volontairement alarmiste, il exhorte les transporteurs français à acheter français pour protéger près de 3000 emplois sur l’Hexagone et « soutenir une industrie nationale en péril« .

À la veille du salon Autocar Expo le 18 octobre à Bordeaux, vous interpellez les autocaristes et exploitants de réseau de bus urbains sur leur manque de patriotisme. Ils n’achètent pas assez français ?

« Nos marques françaises, Irisbus et Heuliez Bus, ne représentent plus aujourd’hui que 45% des immatriculations en France (60% de parts de marché dans l’urbain), et 4 à 5% seulement en Allemagne. À l’inverse, les Allemands (Mercedes, Setra, Man) pèsent pour 40% de parts de marché en France et 80% en Allemagne. Ce grignotage est régulier depuis dix ans et même de grands groupes français de transport public achètent massivement des véhicules étrangers. »

Entre 2004 et 2011, le marché français du bus et du car a progressé passant de 4200 à plus de 6000 immatriculations, mais cela n’a pas profité à Irisbus qui a juste maintenu ses positions autour de 2800 unités. Le grand gagnant c’est Evobus (Mercedes-Setra) : comment l’expliquez-vous ?

« L’Allemagne a su mieux protéger la compétitivité de ses entreprises en soulageant les charges pesant sur le travail et assurant une vraie flexibilité. Par ailleurs, les constructeurs allemands ont massivement délocalisé en Pologne ou en Turquie. Enfin, ils peuvent s’appuyer sur un marché national extrêmement fermé, qu’ils dominent à 80%, un socle dur qui leur assure une pérennité inébranlable en cas de crise comme celle que nous vivons aujourd’hui. Par exemple, pour fabriquer notre autocar Magelys, il faut 1200 à 1500 heures de travail, à 30 euros de l’heure. À l’Est ou en Turquie, on peut trouver une main d’œuvre très flexible pour 10 euros de l’heure : le différentiel coût est de l’ordre de 24 à 30000 euros par véhicule. »

Un car Lisha, le réseau de transports interurbains du Conseil général de la Haute-Savoie

Depuis le rachat de Renault véhicules industriels (RVI) par l’Italien Iveco en 1999 et la création d’Irisbus, la marque est-elle encore perçue comme une marque française ?

« C’est vrai, Irisbus est parfois perçu comme un Italien, pas comme un Français. Pourtant avec la fermeture de deux usines en Espagne et Italie, Fiat Industrial a bien décidé de concentrer la production de bus et de cars sur trois sites européens, dont deux en France (1) où ont été rapatriés les produits jusque-là fabriqués en Europe du sud. Au total, en France, Fiat Industrial emploie 6000 personnes dont 4000 sur des emplois industriels directs. Nous sommes un acteur économique majeur en France, mais un autocar allemand, polonais ou turc coûte 20 à 25000 euros de charges sociales en moins que celui produit sur l’Hexagone. Les concurrents allemands, polonais ou turcs n’ont pas ce problème. Ils ont les moyens de nous attaquer sur les prix, les transporteurs y sont sensibles, mais il est essentiel de soutenir l’industrie nationale du bus et du car. Je suis épaté du peu de patriotisme de nos transporteurs routiers, contrairement à ce qui se passe dans le ferroviaire pour Alstom ou Bombardier. Toutes les grandes puissances industrielles, États-Unis, Chine, Allemagne, Brésil savent s’appuyer sur ce patriotisme économique pour soutenir leurs acteurs publics nationaux. J’attends un signe fort de la profession. Dans le passé, nous n’avons peut-être pas toujours été à la hauteur de ses attentes, mais aujourd’hui il est temps de nous donner une chance de démontrer que nos produits n’ont rien à envier aux marques étrangères : sur les bus à haut niveau de service ou les hybrides, nous avons été les pionniers en Europe, et nos cars Magelys Pro ou Crossway sont une référence pour nos concurrents. Sans sursaut national, le risque c’est la disparition d’un secteur industriel français historique. »

Iribus a aussi développé une offre de bus hybrides, mais peine à en vendre. C’est vraiment trop cher ?

« Non, ce n’est pas trop cher. Il y a un surcoût, comme pour toute nouvelle technologie, mais il est largement compensé dans le temps par les économies de carburant et d’émissions nocives notamment en NOX : de 25 à 40 tonnes de CO2 en moins par an. Nous dominons la technologie du bus hybride, notamment face à nos concurrents allemands, mais la France traîne les pieds. Seule Dijon s’est véritablement engagée et nous en a acheté 102 exemplaires. À Paris, la RATP teste deux de nos véhicules depuis quelques mois. Je rappelle que la Chine vient de lancer un programme massif de subventions pour 4000 bus hybrides et qu’à Londres, une nouvelle commande de 600 bus hybrides vient d’être passées suite à leur succès pendant les JO de l’été 2012. »

La fermeture de l’usine de Valle Ufita fin 2011 en Italie a relancé les rumeurs de vente d’Irisbus à un constructeur chinois, c’est un scénario envisageable ?

« Je ne prête jamais la moindre attention aux rumeurs. Le seul risque auquel nous sommes confrontés, c’est la disparition de cette filière bus et car du paysage industriel français déjà bien en souffrance. »

(1) Iveco-Irisbus est présent en France avec deux implantations : Irisbus à Annonay (Ardèche) : 1000 emplois et Heuliez Bus à Rorthais (Deux-Sèvres) : 450 emplois. Fiat Industrial, c’est aussi l’usine de Bourbon Lancy (Saône et Loire) qui fabrique les moteurs lourds équipant notamment les bus et les cars : 1400 salariés. Le groupe possède une troisième usine de bus et de cars en République tchèque : 1600 emplois.

Comment RVI est devenu Irisbus-Iveco ?

Irisbus est né en 1999 du regroupement des activités autobus-autocar de deux constructeurs, le Français Renault VI et l’Italien Iveco. À l’époque, l’idée était d’augmenter les volumes de production et de mutualiser les dépenses de R&D. Les marques Renault, Iveco et Heuliez Bus (à l’époque filiale de Renault VI) sont conservées.

Mais début 2001, le groupe automobile Renault qui vient de prendre une participation de 21% dans Volvo Automobiles est sommé par la Commission européenne de revendre tout son pôle véhicules industriels. Iveco reprend alors 100% du capital d’Irisbus. Un logo en forme de dauphin remplace le losange sur les calandres. Seul Heuliez Bus garde son identité.

L’effondrement des marchés espagnols et italiens en 2011 a provoqué la fermeture de l’usine italienne de Valle Ufita. Désormais la production d’Irisbus est concentrée dans les trois usines européennes restantes : celle de Vysoké Mýto en République tchèque (3 000 véhicules/an), d’Annonay (Ardèche) et de Rorthais (Deux-Sèvres) d’où sortent respectivement 1 400 et 480 cars et bus par an. Jusqu’à quand ?

Publicités

Posted in Ardèche, Matériel | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dates, lieux et documents des comités de ligne TER en Rhône-Alpes

Posted by ardsl sur 11 octobre 2012

Nous publions et mettons régulièrement à jour les dates, lieux et documents des comités de ligne du TER Rhône-Alpes organisés par la Région Rhône-Alpes.

1. Lyon – Firminy

Lundi 8 octobre à 18h30 à Saint-Chamond (42). Salle Condorcet. Avenue Antoine Pinay.

Jeudi 22 mars 2012 à 18h à Saint-Étienne (42). Cité du Design. Salle de séminaire n°2. 3 rue Javelin Pagnon.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Jeudi 24 novembre 2011 à 18h à Rive-de-Gier (42). Maison pour tous du grand pont, boulevard des Provinces.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

2. Saint-Étienne – Clermont-Ferrand

Vendredi 22 juin 2012 à 18h30 à Bonson (42). Espace Barbara – Rue du stade.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Jeudi 3 mai 2012 à 18h30 à Bonson (42). Espace Barbara – Rue du stade.

Le comité de ligne tourne court

Télécharger le relevé de conclusions

Lundi 5 décembre 2011 à 18h30 à Montbrison (42). Salle de l’Orangerie – Avenue Allard.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

3.  Saint-Étienne – Roanne

Mardi 15 mai 2012 à 18h30 à Montrond-les-Bains (42). Salle de l’atelier du Rival – Rue du Rival.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Mardi 22 novembre 2011 à 18h30 à Saint-Galmier (42). Caveau des Arts – Place de la Devise.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

4. Lyon – Roanne – Clermont-Ferrand

Vendredi 19 octobre 2012 à 18h à L’Arbresle (69). Salle Lucien Thimonier – 201 route de Paris – Stade Municipal.

Jeudi 15 mars 2012 à 18h30 à Tarare (69). Salle de la Plaine – 21 boulevard de la Chapelle.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Mardi 15 novembre 2011 à 18h30 à Amplepuis (69). Hôtel de Ville – Salle des Mariages – 9 place de l’Hôtel de Ville.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

5. Ouest Lyonnais

Mardi 3 juillet 2012 à 18h à Tassin-La-Demi-Lune (69). Salle des familles – Espace Jules Ferry – 12 rue Jules Ferry

Télécharger la présentation

Télécharge le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Jeudi 3 novembre 2011 à 18h30 à Charbonnières-les-Bains (69). Lycée Blaise Pascal – Salle des conférences – 2 avenue Bergeron

Télécharger la présentation

Le comité de ligne vu par la presse

Télécharger le relevé de conclusions

6. Lyon – Paray-le-Monial

Jeudi 25 octobre à 18h30 à Lamure-sur-Azergues (69). Salle Pluraliste – Rue des Écoles.

Jeudi 5 avril 2012 à 18h30 à Lozanne (69). Salle d’animation – Chemin de la rivière.

Télécharger la présentation

Télécharger le  relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Jeudi 10 novembre 2011 à 19h à Chauffailles (71). Espace culturel du Brionnais, 2 ter rue Gambetta.

Télécharger la présentation

Notre article RFF imposse un ralentissement sur 37km

Les articles du Journal de-Saône-et-Loire

Télécharger le relevé de conclusions

7. Lyon – Dijon

Jeudi 20 septembre 2012 à 18h à Anse (69) – Caveau du Castel Com – Place des Frères Fournet

Télécharger la présentation

Vendredi 29 juin 2012 à 18h à Saint-Germain-au-Mont-d’Or (69) – Salle Georges Brassens – Espace Maryse Bastié – 6 chemin de Maintenue.

Télécharger la présentation

Jeudi 15 décembre 2011 à 18h30 à Villefranche-sur-Saône (69). Salle des Teinturiers – Rue des Jardiniers.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

8. Lyon – Bourg-en-Bresse

Jeudi 24 mai 2012 à 18h à Bourg-en-Bresse (01). Espace Rhône-Alpes – 1 avenue Jean-Marie Verne.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Jeudi 3 novembre 2011 18h à Bourg-en-Bresse (01). Salle des fêtes. Place de la Grenette.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

9. Bourg-en-Bresse – Oyonnax – Saint-Claude – Bellegarde

Vendredi 26 octobre 2012 à 18h à Oyonnax (01). Valexpo – 88 cours de Verdun.

Mercredi 2 mai 2012 à 18h à Oyonnax (01). Valexpo – 88 cours de Verdun.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Jeudi 24 novembre 2011 à 18h30 à Oyonnax (01). Centre Culturel du Grand Théâtre – Salle du Petit Théâtre  – 88 cours de Verdun.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Lire nos articles

10. Mâcon – Bourg-en-Bresse – Ambérieu

Mardi 24 avril 2012 à 18h à Bourg-en-Bresse (01). Espace Rhône-Alpes – 1 avenue Jean-Marie Verne.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Jeudi 1er décembre 2011 à 18h à Bourg-en-Bresse (01). Espace Rhône-Alpes – 1 avenue Jean-Marie Verne.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

11. Lyon – Ambérieu – Culoz

Lundi 14 mai 2012 18h30 à Saint-Rambert-en-Bugey (01). Salle communale – 6 rue de la Grenette

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Mercredi 7 décembre 2011 18h30 à Miribel (01). Centre socio-culturel – 17 rue Joseph Carre.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

12. Culoz – Bellegarde – Genève – Divonne

Lundi 19 novembre à Bellegarde (01) à 19h. Salle Viala – Rue Viala.

Mardi 26 juin 2012 à Culoz (01) à 18h30 – Salle du Conseil – Place de la Mairie.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Lundi 5 décembre 2011 à 18h30 à Saint-Genis-Pouilly (01). Salle de l’Allondon – 23 rue de la Faucille.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

13. Évian – Annemasse – Genève / Bellegarde

Mardi 12 juin 2012 à 18h à Annemasse (74). Complexe Martin Luther King – Rue du Docteur Baud.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Mardi 13 décembre 2011 à 18h à Thonon-les-Bains (74). Espace les Ursules – 2 avenue d’Évian.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

14. Annecy / Genève – Saint-Gervais

Mercredi 6 juin 2012 à 19h15 à La Roche-sur-Foron (74). ROCHEXPO – Salle des conférences – 210 rue Ingénieur Sansoube.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Lundi 19 décembre 2011 à 18h30 à La Roche-sur-Foron (74). Parc des Expositions – Salle du Mole – Rue des Centaures.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

15. Saint-Gervais – Vallorcine

Mardi 3 avril 2012 à 18h30 à Chamonix (74). Salle du bicentenaire – 96 Place du Mont-Blanc.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Mercredi 7 décembre 2011 à 18h30 à Chamonix (74). Salle du Bicentenaire – 96 Place du Mont Blanc.

Télécharger la présentation

Notre résumé du comité de ligne

16. Chambéry – Bourg-Saint-Maurice

Mardi 6 novembre 2012 à 18h à Montmélian (73). Salle du Granier – Espace François Mitterrand – Place du Centenaire.

Mercredi 6 juin 2012 à 18h30 à Frontenex (73). Salle polyvalente – 1 rue de l’industrie

Télécharger la présentation

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Télécharger le relevé de conclusions

Jeudi 24 novembre 2011 à 18h à Villette (73). Salle des fêtes – Place de la Mairie

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

17. Chambéry – Modane

Mardi 30 octobre 2012 à 18h30 à Saint-Jean-de-Maurienne (73). Salle Jean-Louis Barrault. Rue Brun Rollet.

Mercredi 18 avril 2012 à 18h à Saint-Jean-de-Maurienne (73). Salle Jean-Louis Barrault. Rue Brun Rollet.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Lundi 7 novembre 2011 à 18h30 à Saint-Jean-de-Maurienne (73). Salle Jean-Louis Barrault. Rue Brun Rollet.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

18. Saint-André-le-Gaz – Chambéry – Annecy

Mardi 15 mai 2012 18h à Aix-les-Bains (73). Espace Rhône-Alpes – Salle Savoie et Haute-Savoie – 603 Boulevard Wilson. À proximité immédiate de la gare SNCF.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Des erreurs se sont glissés dans le suivi des questions et des réponses. Voici les chiffres corrects :

  • La Tour du Pin – Chambéry : 53 voyages / jour en 2011 (-18% de 2011 à 2010).
  • Culoz – Aix : 67 voyages / jour en 2011 (-8% de 2011 à 2010).
  • Culoz – Chambéry : 111 voyages / jour en 2011 (-2.5% de 2011 à 2010).
  • Lyon – Rumilly : 70 voyages/jour en 2011 (+19% de 2011 à 2010).

Jeudi 1er décembre 2011 18h à Aix-les-Bains (73). Espace Rhône-Alpes – 603 Boulevard Wilson. À proximité immédiate de la gare SNCF.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

19. Chambéry – Grenoble

Jeudi 10 mai 2012 18h30 à Pontcharra (38). Hôtel de Ville – Salle des mariages – 95 avenue de la gare.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Mardi 8 novembre 2011 18h à Grenoble (38). Maison de la Culture Arménienne – 15 cours de la Libération.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

20. Grenoble – Valence

Mardi 30 octobre 2012 à 18h à Tullins (38). Salle Jean Moulin – Bâtiment La Pléiade – Clos des Chartreux.

Mardi 5 juin 2012 à 18h à Romans-sur-Isère (26). Salle Yves Perron – MJC Robert Martin – 87 avenue Adolphe Figuet.

Télécharger la présentation

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Télécharger le relevé de conclusions

Vendredi 9 décembre 2011 à Saint-Marcellin (38).

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Mercredi 9 novembre 2011 18h15 à Alixan (26). INEED Rhône-Alpes, salle forêt de Tronçais, 1 rue Marc Seguin. Accès : gare de Valence TGV.

Télécharger la présentation

21. Lyon – Saint-André-le-Gaz

Mercredi 14 novembre 2012 à 18h à Saint-Quentin-Fallavier (38). Salle du Loup – Rue Bellevue.

Lundi 21 mai 2012 à 18h à Bourgoin-Jallieu (38). Salle banalisée – Boulevard Champaret.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Jeudi 15 décembre 2011 à 18h30 à La Tour-du-Pin (38). Salle Le Grenier des Halles – Place Antonin Dubost.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

22. La Tour-du-Pin – Grenoble

Mercredi 28 novembre 2012 à 18h à Grenoble (38). Espace Rhône-Alpes – 2 rue de la Poste.

Jeudi 31 mai 2012 18h à Voiron (38). Centre culturel de Mille Pas – 72 avenue des Frères Tardy.

Télécharger la présentation

Mardi 13 décembre 2011 18h à Voiron (38). Foyer Léo Lagrange – 13 rue des Terreaux.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

23. Grenoble – Gap

Jeudi 27 octobre 18h30 à Pont-de-Claix (38). Salle du Conseil Municipal – Hôtel de Ville – Place du 8 mai 1945.

Télécharger la présentation

Lire notre billet sur la situation de la ligne

Mardi 6 décembre 18h30 à Pont-de-Claix (38). Salle du Conseil Municipal – Hôtel de Ville – Place du 8 mai 1945.

Notre résumé du comité de ligne

Télécharger le relevé de conclusions

24. Valence – Luc-en-Diois

Mercredi 21 mars 2012 18h à Die (26). Jaillance SA – Salle de l’Assemblée Générale – Avenue de la Clairette.

Télécharger la présentation

Notre résumé du comité de ligne

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Mercredi 9 novembre 2011 18h à Vercheny-le-Haut (26). Fondation Robert Ardouvin – Village d’enfants – Au restaurant.

Télécharger la présentation

Notre résumé du comité de ligne

Télécharger le relevé de conclusions

25. Lyon – Valence

Mercredi 17 octobre 2012 à 18h30 à Vienne (38). Salle des fêtes – Place de Miremont

Mercredi 2 mai 2012 à 18h30 à Tain-l’Hermitage (26). Espace Rochegude – Salle Saint Vincent – Parking de l’Europe.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Lundi 21 novembre 2011 à 18h30 à Sérézin-du-Rhône (69). Salle des Conseils – 1 rue de Ternay.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

26. Valence – Avignon

Mardi 3 avril 2012 à 18h30 à Valence (26). Maison des sociétés – Salle n°31 – 4 rue Saint Jean.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Retour sur le comité de ligne

Mercredi 23 novembre 2011 à 18h30 à Donzère (26). Espace Aiguebelle – Rue de la Chocolaterie.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

27. Ardèche Sud

Mercredi 25 avril 2012 à 18h à Privas (07). Conseil Général de l’Ardèche – Hôtel du département – Salon Montgolfier – La Chaumette

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Pas de TER sur la rive droite avant décembre 2014.

Mardi 15 novembre à 18h à Privas (07). Espace Rhône-Alpes – 4 rue Pierre Filliat.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

28. Ardèche Nord

Mercredi 7 novembre 2012 à 18h45 à Annonay (07). Château Deomas – Espace Congrès – Rue Mathieu Duret.

Lundi 26 mars 2012 à 18h45 à Annonay (07). Château Deomas – Rue Matthieu Duret.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Télécharger le suivi des questions et des réponses

Mercredi 7 décembre 2011 à 18h à Annonay (07). Château de Deomas – Salle Hortensia.

Télécharger la présentation

Télécharger le relevé de conclusions

Posted in Comités de ligne | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

SNCF acquiert des bus de luxe « made in Ardèche »

Posted by ardsl sur 28 septembre 2012

À SNCF, un train peut aussi cacher un car. L’entreprise de transport ferroviaire vient de lancer les iDBUS, des autocars longue distance et de haute qualité de services, qui relient les grandes agglomérations européennes entre elles.

Pour y parvenir, SNCF s’est constitué une flotte de 46 autocars. 26 d’entre eux ont été produits par l’Allemand Setra, 20 autres seront livrés d’ici le mois de novembre par l’usine Iveco-Irisbus d’Annonay. Jeudi 27 septembre avait lieu, à l’usine nord-ardéchoise, la livraison officielle du premier iDBUS “made in Ardèche”.

« C’est l’aboutissement d’une année de recherche pour construire et offrir le meilleur service à nos voyageurs », indiquait Maria Harti, directrice générale d’iDBUS. Et d’expliquer le principe des iDBUS : « nous voulions répondre aux attentes des automobilistes d’Europe. Nos cibles ? Les familles, vivant en zones périurbaines des agglomérations européennes, extrêmement dépendantes de leur voiture mais qui ont de vrais problèmes quand le prix de l’essence augmente. Mais aussi les jeunes, qui se déplacent de plus en plus, de plus en plus loin, et souvent en groupe ».

Une alternative à la voiture

Alternative à la voiture, mais aussi moins chers que le train, les iDBUS partent donc à la conquête de la route. « En étant collectif, le voyage devient plus convivial, plus économique et plus écologique », précisait Maria Harti, rappelant « qu’en France, une voiture transporte 1,82 passager en moyenne, soit un taux d’occupation de 40% tandis que la SNCF vise un taux de remplissage de 75% sur des autocars comptant 48 places ».

Autre argument pour SNCF, la qualité et le confort des autocars, notamment dans les 20 Magelys Speed d’Iveco-Irisbus, qui ont été spécialement conçus pour ce type de trajets. « Les iDBUS sont équipés de WiFi, de prises électriques, d’un éclairage particulier, de sièges inclinables, de repose-tête spéciaux », indiquait la directrice générale.

Depuis le mois de juillet, 21 allers-retours quotidiens sont organisés au départ de Paris-Bercy et 12 au départ de Lille-Europe, à destination de Londres, Amsterdam et Bruxelles. Dans les mois à venir, ce service devrait monter en puissance et s’étendre au départ de Lyon (lire).

À terme, SNCF souhaite s’implanter dans d’autres grandes villes européennes. Une aubaine pour les voyageurs mais aussi pour Irisbus, qui pourrait voir son partenariat avec SNCF se développer.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Ardèche, Matériel, SNCF | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

iDBUS débarque en Rhône-Alpes

Posted by ardsl sur 24 septembre 2012

Les cars Starshipper (ici à Chambéry) qui relient Lyon à Turin depuis le 6 juillet 2012 devraient bientôt être concurrencés par des cars iDBUS. Photo : Alain Caraco.

SNCF annonce le lancement d’une nouvelle plateforme d’autocars low-cost IDBUS à Lyon. Les premiers autocars iDBUS pourraient circuler en Rhône-Alpes dès novembre 2012. Sur quelles destinations ? Mystère pour l’instant. Décryptage de cette annonce par l’ARDSL.

iDBUS fonctionne depuis le 23 juillet 2013 en reliant Londres, Bruxelles ou Amsterdam à Paris et à Lille.

« En deux mois de fonctionnement, nous avons vendu 27000 billets, c’est à dire touché 16000 voyageurs« , annonce Barbara Dalibard, la directrice générale de la branche SNCF Voyages. La plupart des clients ont donc effectuer un trajet aller et retour. Le taux de remplissage s’élève en moyenne à 79%. « C’est une surprise de constater que plus de 50% des clients n’utilisaient jusqu’alors pas les transports collectifs« , commente Barbara Dalibard. Autrement dit, un client d’iDBUS sur deux n’était jamais monté dans un autocar, ni à bord d’un train.

Dans la foulée de ce démarrage encourageant, SNCF qui se découvre des talents d’autocariste confirme la poursuite de la montée en cadence d’iDBUS, avec à partir du 15 octobre, une augmentation du nombre de liaisons vers les capitales d’Europe du Nord (Londres, Amsterdam et Bruxelles), soit 19 rotations quotidiennes, contre 9 actuellement.

Cap sur l’Italie

« Fin 2012, nous ouvrirons un deuxième hub à Lyon« , indique Barbara Dalibard. Mais concurrence oblige, motus et bouche cousue sur les destinations envisagées. La Suisse, l’Italie, l’Espagne ? Réponse sans doute dans le courant de l’automne.

Des destinations en Suisse, cette hypothèse parait pour le moins farfelue. Cela reviendrait en concurrencer directement la relation TER Lyon – Genève, largement subventionnée par la Région Rhône-Alpes.

Des destinations en Italie, cette hypothèse parait quasi certaine. La Région Piémont s’est désengagée du financement des cars TER Lyon – Chambéry – Turin. La Région Rhône-Alpes pourrait en faire de même. Ainsi la desserte TER Lyon – Chambéry – Turin assurée par autocars pourrait disparaître à compter du 9 décembre 2012. L’exploitant de cette relation, Les Courriers Rhodaniens (membre de Réunir et donc concurrent direct de Keolis), n’a même pas attendu cette date pour lancer des relations Lyon – Chambéry – Turin à ses risques à périls. Il s’agit des cars Starshipper, qui roulent depuis le 6 juillet 2012 (lire). Cette relation connaît un démarrage délicat, selon nos informations (lire).

Visiblement, le groupe SNCF n’entend pas laisser la route libre à Starshipper. Elle devrait donc lancer ses iDBUS entre Lyon, Chambéry et Turin.

Cette offre iDBUS ne concurrencerait pas directement l’offre ferroviaire de SNCF. En effet :

  • il n’existe aucune offre ferroviaire directe entre Lyon Part-Dieu et Turin. Les voyageurs lyonnais voulant se rendre en train à Turin doivent emprunter un TER jusqu’à Chambéry, puis un TGV.
  • les TGV Paris – Milan ne desserviront pas Saint-Éxupéry pendant plusieurs mois en 2013 en raison de travaux entre Grenay et Saint-André-le-Gaz (lire). Ils seront détournés par Bourg-en-Bresse, Culoz et Aix-les-Bains.
  • l’offre ferroviaire entre Chambéry et Turin ne comprend que 3 allers-retours quotidiens.

Autrement dit, le lancement d’iDBUS sur la relation Lyon – Turin ne devrait pas entraîner de report modal du rail sur la route, mais une diminution du transport individuel motorisé au profit d’un développement du transport collectif routier. Pour remplir ses iDBUS Lyon – Turin, le groupe SNCF pourra s’appuyer sur la force de vente de voyages-sncf.com, qui ignore les offres concurrentes.

Une telle stratégie du groupe SNCF en dit long sur l’absence d’ambitions ferroviaires de SNCF sur les relations Lyon – Chambéry – Turin. Ce qui n’est pas une surprise pour l’ARDSL qui s’est heurté aux refus de Guillaume Pépy (président de SNCF) et Josiane Beaud (directrice SNCF en Rhône-Alpes) en la matière.

Il s’agit aussi pour le groupe SNCF de prendre une longueur d’avance sur Veolia Transdev et Trenitalia qui annoncent leur volonté de mettre en place de 2 à 3 allers quotidiens entre Lyon, Aix-les-Bains, Chambéry, Modane, Bardonecchia, Oulx et Turin depuis plusieurs années. Des annonces qui jusqu’à présent sont restées sans lendemain !

Et l’Espagne ?

Les seules relations ferroviaires directes entre Rhône-Alpes et l’Espagne sont actuellement assurées par l’intermédiaire des TGV Paris – Figueras desservant Valence TGV. Autrement dit, bien peu de Rhônalpins prennent le train pour se rendre en Espagne. La route et les compagnies aériennes sont ultra-dominantes sur ce marché.

Le lancement d’une desserte iDBUS Lyon – Barcelone serait avant tout pour l’instant au moyen pour le groupe SNCF de concurrencer Eurolines.

Mais l’ouverture de la LGV Figueras – Barcelone courant 2013 devrait changer la donne. SNCF et RENFE ont constitué une filiale commune, Gala, chargée d’exploiter les nouvelles dessertes transfrontalières. Deux allers-retours en AVE sont prévus entre Lyon et Barcelone. Un aller-retour sera même proposé entre Genève et Madrid. Valence TGV disposera de plusieurs relations quotidiennes avec Barcelone et Madrid. (Lire à ce sujet notre article complet sur la future desserte Genève – Lyon – Valence TGV – Barcelone). Cette LGV mettra Lyon à moins de 4h30 de Barcelone, rendant le train plus concurrentiel face à l’avion ou à la route.

iDBUS pourrait éventuellement proposer des dessertes Milan – Barcelone et Genève – Barcelone alors que les trains hôtels Élipsos (opérés par SNCF et RENFE) vont disparaître (lire).

Des cars construits par Irisbus

Le constructeur Irisbus, l’un des fournisseurs d’iDBUS, doit d’ailleurs dévoiler dans les prochains jours à Annonay (Ardèche) les autocars qu’il livrera à SNCF pour accompagner la croissance de son client.

(Avec AFP, mobilicites.com et rhone-alpes.france3.fr).

Posted in ARDSL, Espagne, Fréquentation, Italie, Rhône, Service 2012, Service 2013, SNCF | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

19 septembre : journée du transport public

Posted by ardsl sur 18 septembre 2012

De nombreuses initiatives sont mises en place à l’occasion de la journée du transport public prévue mercredi 19 septembre. Tour d’horizon des initiatives en Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté, PACA, Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon.

Auvergne

TER Auvergne

Retour à 1€ pour tout billet « aller » acheté au tarif normal ou réduit justifié. Offre valable durant toute la Semaine de la mobilité sur le réseau TER Auvergne uniquement.

Le billet à 1€ est en vente depuis lundi 10 septembre 2012, aux guichets des gares et boutiques SNCF d’Auvergne.

Il est valable pour un voyage s’effectuant à l’intérieur de la région Auvergne et donne accès à tous les trains et autocars TER, à l’exception des trains Intercités à réservation obligatoire.

L’aller (acheté aux conditions de votre tarif habituel) et le retour doivent avoir lieu dans la même journée (du 16 au 22 septembre 2012 inclus).

Le billet retour est délivré dans la même classe (1ère ou 2nde) que le billet aller (acheté aux conditions de votre tarif habituel).

Le billet retour à 1€ n’est ni échangeable ni remboursable. Conservez votre billet aller. Il vous sera demandé par le contrôleur pour valider votre retour à 1€.

Allier

  • Transport Départemental. Gratuité des titres de transports sur l’ensemble du réseau Trans’Allier.
  • Montluçon : 1 € le titre illimité valable 24h sur le réseau MAELIS.
  • Moulins : 1€ la journée sur le réseau Aléo.

Cantal

  • Aurillac : Jeu concours avec des abonnements à gagner sur le réseau TRANS’CAB.

Haute-Loire

  • Transport Départemental. Gratuité la journée sur l’ensemble des lignes départementales de la Haute-Loire.

Puy-de-Dôme

  • Clermont-Ferrand : Offrir à un abonné la possibilité de faire voyager gratuitement un ami, un proche ou collègue de travail.

Bourgogne

Côte-d’Or

  • Beaune : Gratuité sur le réseau Le Vingt pendant la Semaine de la mobilité.
  • Dijon : À gagner 3 abonnements annuels bus et tram pour les 18 /26 ans assortis de 3 cartes TER Bourgogne liberté -26 ans par tirage au sort parmi les visiteurs du Divia Bus Tour sur le Campus dijonnais de l’Université de Bourgogne.

Nièvre

  • Transport Départemental. 1€ la journée sur le réseau.
  • Nevers : 1€ la journée sur le réseau Taneo.

Saône-et-Loire

  • Transport Départemental. Gratuité la journée sur le réseau Buscéphale.
  • Le Creusot – Montceau : Gratuité du réseau urbain Mon Rézo (en dehors du transport à la demande Prétibus) pendant toute la semaine de la mobilité.
  • Mâcon : 1€ la journée sur le réseau TrémA (sauf transport à la demande périurbain « TrémA’Fil »).

Yonne

  • Auxerre : Ticket à 1€ pour un trajet sur le réseau Vivacité.
  • Sens : Ticket à 1 € la journée pour un trajet sur AS Réseau.

Franche-Comté

Doubs

  • Transport Départemental. Gratuité sur le réseau Mobidoubs.
  • Pontarlier : Gratuité la journée sur le réseau Pontabus.

Haute-Saône

  • Vesoul : Gratuité la journée sur le réseau VBus+.

Jura

  • Transport Départemental. Gratuité sur l’ensemble du réseau JURAGO.
  • Dole : Gratuité la journée sur le réseau Transport Grand Dole.
  • Lons-le-Saunier : Gratuité des lignes régulières TALLIS et du transport à la demande MALIS.

Territoire-de-Belfort

  • Belfort : Pour toute nouvelle demande de Pass Optymo un mois de trajet gratuit.

Languedoc-Roussillon

Gard

  • Transport Départemental. Gratuité la journée sur le réseau EDGARD. À l’occasion de cet événement le réseau ouvrira ses portes gratuitement. Objectif : offrir la possibilité aux non utilisateurs de transport en commun de découvrir le réseau Edgard.
  • Alès : Voyages illimités toute la journée avec un ticket à 0,80€ en zone 1, à 1€ en zone 2 et 1,50€ en zone 3. Les titres du réseau départemental EDGARD et du réseau de Nîmes seront valables la journée sur l’ensemble des 3 réseaux – les billets SNCF daté et validé du 19 septembre permettront à leur porteur de voyager sur tout le réseau NTECC. Les abonnements scolaires donnant droit à 2 voyages / jour scolaire seront valables pour des déplacements illimités durant toute la Semaine de mobilité.
  • Nîmes : 1€ la journée sur le réseau Tango. Stationnement gratuit sur le parking relais des Costières grâce au ticket. Possibilité de voyager gratuitement sur le réseau Tango avec un billet TER daté et validé du même jour.

Hérault

  • Transport Départemental. Gratuité sur le réseau Hérault Transport.
  • Agde : 1€ la journée sur le réseau CAP’BUS.
  • Béziers : Gratuité la journée sur le réseau Béziers Méditerranée Transports.
  • Montpellier : Forfait hebdo multimodale à 10€ pour essayer tous les modes de transport de Montpellier Agglomération (bus – tramway – parking relais + Tram – vélomagg et le service d’autopartage Modulauto).
  • Sète : 1€ la journée sur le réseau Thau Agglo Transport.

Lozère

  • Mende : Gratuité la journée sur le réseau Transport Urbain Mendois.

Pyrénées-Orientales

  • Amélie-les-Bains : Gratuité la journée sur le réseau Amélia.
  • Perpignan : Billet unitaire valable toute la journée sur le réseau CTPM pour tous les voyageurs. Réseau gratuit toute la journée pour les salariés des entreprises partenaires.

Provence-Alpes-Côte d’Azur

TER PACA

Pass Journée à 5€ pour voyager sur tout le réseau TER de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Alpes-de-Haute-Provence

  • Digne-les-Bains : Gratuité toute la journée sur l’ensemble du réseau RTUD.
  • Manosque : Gratuité la journée sur le réseau Manobus.

Alpes-Maritimes

  • Transport Départemental et Nice : 1 € le ticket sur les Lignes d’Azur.
  • Antibes : Gratuité la journée sur le réseau Envibus.
  • Cannes : 1€ la journée sur le réseau Bus Azur.
  • Grasse : Gratuité la journée sur le réseau Sillages.

Bouches-du-Rhône

  • Arles : Gratuité la journée sur le réseau ENVIA.

Hautes-Alpes

  • Briançon : 1€ la journée sur le réseau TUB.

 Var

  • Draguignan : Gratuité la journée sur le réseau TED BUS.
  • Toulon : 1€ la journée et réduction tarifaire valable sur les bus et bateaux du réseau Mistral.

Vaucluse

  • Transport Départemental. Sur l’ensemble du réseau TransVaucluse : gratuité du ticket Roue libre aller-retour pour les abonnées scolaires et gratuité du voyage retour pour tous les voyageurs (sur présentation du ticket aller). Renseignements au 04 90 16 15 14 (Direction des Transports).
  • Carpentras. Gratuité la journée sur le réseau urbain.

Rhône-Alpes

Ain

  • Ambérieu-en-Bugey. Gratuité toute la journée sur le réseau TAM.
  • Bourg-en-Bresse : 1€ la journée sur le réseau TUB.

Ardèche

  • Transport Départemental : 1€ la journée sur le réseau Le Sept.
  • Annonay : Gratuité la journée sur le réseau b.a.bus.

Haute-Savoie

  • Transport Départemental : Gratuité la journée sur le réseau Lihsa.
  • Annecy : Gratuité sur le réséau Sibra (Bus et Vélonecy).
  • Annemasse : Gratuité sur le réseau TAC.

Isère

  • Bourgoin-Jallieu / L’Isle-d’Abeau : 1€ la journée sur le réseau RUBAN.
  • Grenoble : Distribution gratuite et ciblée de 75000 titres (1 journée d’essai) valable pendant la Semaine de la mobilité sur le réseau TAG.
  • Vienne : Gratuité la journée sur les lignes régulières et le transport à la demande du réseau L’va.
  • Voiron : Gratuité la journée sur les transports du Pays Voironnais.

Loire

  • Roanne : Gratuité la journée sur l’ensemble du réseau STAR.

Rhône

  • Transport Départemental. Gratuité la journée de la ligne Express 1 reliant Colombier-Saugnieu à Lyon.
  • Villefranche-sur-Saône : Gratuité la journée sur tout le réseau Libellule.

Savoie

  • Aix-les-Bains : Pass Mobilité à 1€ valable pendant la Semaine de la mobilité sur les réseaux Ondéa (Aix-les-Bains) et Stac (Chambéry).
  • Albertville : 1€ la journée sur le réseau Je prends le Bus.
  • Chambéry : Pass’mobilité à 1€ sur le réseau STAC valable pendant la Semaine de la mobilité : Intermodal – utilisable sur 2 agglomérations partenaires pour l’occasion. Il permet à la fois de prendre le bus et louer un vélo : – sur le réseau de bus Stac – sur le réseau de bus Ondéa (Communauté d’Agglomération du lac du Bourget) – sur le réseau interurbain Belle Savoie Express (dans le périmètre des 2 agglomérations) – pour louer un vélo dans les vélostations de Chambéry et Aix-les-Bains.
  • Saint-Jean-de-Maurienne : Gratuité la journée sur le réseau Coeur de Maurienne Bus.

Posted in Ain, Alpes du Sud, Ardèche, Auvergne, Bassin annecien, Bourgogne, Genevois, Haute-Savoie, Isère, Jura, Languedoc-Roussillon, Loire, PACA, Provence, Rhône, Rhône-Alpes, Savoie, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Annecy inaugure ses bus hybrides

Posted by ardsl sur 17 septembre 2012

Vendredi 14 septembre à Annecy, deux bus hybrides acquis par la Communauté d’agglomération d’Annecy ont été inaugurés.

Le Dauphiné Libéré, 13 septembre

Le Dauphiné Libéré, 13 septembre

Le Dauphiné Libéré, 15 septembre

Posted in Bassin annecien, Matériel | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jean-Jack Queyranne visite les ateliers du Mastrou

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

Olivier Dussopt et Jean-Jack Queyranne dans l’atelier du Mastrou à Lamastre.

Le président (PS) de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne s’est rendu à Lamastre, mardi 11 septembre. Il a visité les ateliers du Mastrou.

Le Chemin de Fer du Vivarais, le Mastrou, fait l’objet d’importants travaux de restructuration, avant sa réouverture pour la saison touristique 2013. Depuis 2009, la Région Rhône-Alpes a voté plusieurs aides au projet, pour un montant total de près de 2M€.

Jean-Jack Queyranne a visité les nouveaux ateliers de la gare de Lamastre, d’une surface de 800m², en compagnie d’Olivier Dussopt (le député-maire PS d’Annonay).

Le petit train touristique de l’Ardèche pourra repartir en juillet 2013 depuis la gare de Saint-Jean-de-Muzols. La pose de la première pierre de la nouvelle gare s’est déroulée vendredi 14 septembre. Le batiment aura des formes de gares du début du XXème siècle mais accueillera les visiteurs dans des espaces ultra modernes. C’est un projet de 35 millions d’euros financé par le Conseil général de l’Ardèche mais aussi la Région et la communauté de communes du Tournonais.

Avant son arrêt, en 2008, le Mastrou transportait 60000 visiteurs par an entre Tournon-sur-Rhône et Lamastre. Avec les modernisations, l’exploitant Kléber-Rossillon espère au moins doubler ce chiffre et devenir le premier train touristique de France.

(Avec bleudromeardeche.fr).

Posted in Ardèche | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Annecy : 6 nouveaux bus sur le réseau Sibra

Posted by ardsl sur 7 août 2012

Mercredi 18 juillet 2012, les 6 nouveaux bus acquis par la Communauté d’agglomération d’Annecy (C2A) ont été présentés à la presse.

Ci-dessous l’article publié par Le Dauphiné Libéré dans son édition du 20 juillet.

Posted in Bassin annecien, Fréquentation, Matériel | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Irisbus-Iveco produit ses bus hybrides en Ardèche

Posted by ardsl sur 8 mai 2012

Le constructeur franco-italien présentait sur son site ardèchois d’Annonay sa nouvelle gamme de bus à motorisation hybride, les Citelis, Crealis, Magelys et Evadys. Il annonce des gains de carburant de plus de 30%.

Irisbus-Iveco a dévoilé à la presse le 3 mai 2012 sa chaîne de production de bus et cars hybrides d’Annonay, en Ardèche. Une motorisation fondée sur la technologie américaine BAE qui associe un moteur de traction thermique (le moteur Tector de 220 kW ), un générateur et des batteries lithium-ion d’une puissance de 11 kW.

Cette technologie bien éprouvée est aujourd’hui utilisée sur plus de 3 800 véhicules aux États-Unis (plus de 2 300 dont le tiers à New-York), au Canada (867 véhicules dont 690 à Toronto) et en Grande-Bretagne (400 véhicules). Tous parcs confondus, elle aurait permis, d’économiser 80 000 litres de fioul et 250 000 tonnes de CO2.

Plus de 30% d’économie de carburant

Deux bus hybrides Citelis de 12 et 18 mètres ont été testés (essais de conduite et mesures de consommation de carburant) dans 35 villes européennes (en Allemagne, Autriche, Benelux, Espagne, Italie, France et Suisse). Avec des résultats jugés concluants puisqu’à Lyon, par exemple, la version standard de 12 mètres testée sur trois lignes du réseau TCL aux profils et aux tracés différents – une ligne urbaine « plate », une autre « vallonnée » et une dernière associant parcours urbain et périurbain – affiche des économies de carburant de 29 % à 39 % par rapport aux véhicules thermiques équivalents.

Les économies atteignent même 30% avec la version de 18 mètres. Les mêmes tests réalisés à Bruxelles sur trois lignes du réseau STIB où le relief est plat, mettent en avant des économies de 31 à 36 %.

À Paris aussi

Depuis le 28 janvier 2012, trois autobus hybrides roulent en service commercial sur les lignes de la RATP : en alternance sur deux lignes de Paris intramuros, la 21 (Gare Saint Lazare – Porte de Gentilly) et la 91 (Montparnasse – Bastille) mais aussi, en banlieue, la ligne 147 qui relie Église de Pantin à Sevran.

Il s’agit du Lion’s City de 12 mètres du constructeur allemand Man, du Citelis 12 mètres d’Irisbus Iveco, et du GX427 articulé 18 mètres d’Heuliez (groupe Iveco). La Régie se donne six mois pour tester cette technologie, après quoi, elle pourrait lancer un appel d’offres pour acheter une quarantaine d’autres véhicules hybrides.

Quelles autres commandes peut-on envisager et pour quelles utilisations ? Au total, Irisbus Iveco table sur 200 commandes de véhicules hybrides à court et moyen termes, principalement dans la version bus à haut niveau de service (BHNS) Crealis ou Crealis Neo, modèles déjà vendus à 526 exemplaires en version thermique et proposés en 12,3 mètres et 3 portes à Maubeuge et Sénart-Corbeil. On peut envisager des bus de 18,3 mètres articulées comme pour d’autres lignes T- Zen prévues en Île-de-France et pour la future ligne BHNS de Nîmes. Toutefois les décisions de commandes de la RATP n’interviendraient pas avant fin 2012.

 (Avec mobilicites.com).

Posted in Ardèche, Matériel | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rhône-Alpes reprend en gestion directe les cars TER de Drôme-Ardèche

Posted by ardsl sur 30 mars 2012

La Région Rhône-Alpes a décidé jeudi 29 mars des modalités de reprise en gestion directe des dessertes routières TER en Drôme-Ardèche.

Une délibération a été votée sur ce sujet jeudi 29 mars par l’assemblée plénière de la Région Rhône-Alpes. La Région devient actionnaire de la Société Publique Locale Sud Rhône‐Alpes Drôme Ardèche, qui rassemble également les Conseils généraux de Drôme et d’Ardèche et le Syndicat Mixte Valence Drôme Déplacement.

La Région participera au capital de cette société à hauteur de 18% (6 660€), et disposera de 2 sièges au Conseil d’administration.

Les lignes TER suivantes seront confiées à la SPL pour 6 ans :

  • Annonay – Le Péage-de-Roussillon.
  • Montélimar – Nyons.
  • Pierrelatte – Le Pouzin (ligne de transport à la demande).

Propriétaire des véhicules et employant directement les conducteurs de car, cette SPL aura donc à charge, sous la responsabilité de la Région et des autres partenaires publics pour les liaisons routières les concernant, d’assurer l’exploitation des lignes.

Cette réduction des intermédiaires devrait permettre une plus grande coordination avec les autres autorités organisatrices de transport, une réactivité accrue, ainsi qu’une meilleure adaptation aux attentes des usagers.

Les lignes suivantes seront soumise à une DSP (délégation de service public) d’une durée de 6 ans :

  • Aubenas – Privas – Valence ville – Valence TGV.
  • Vallon-Pont-d’Arc / Les Vans – Aubenas – Montélimar – Valence TGV.

Les changements dans la gestion des dessertes routière TER en Drôme-Ardèche devraient être effectifs au 1er janvier 2013.

Il convient de rappeler que lors des assemblées plénières de mai et septembre 2011, le Conseil régional avait adopté le principe de la reprise par la Région de 10 liaisons routières régionales. Ces liaisons représentent 45% de l’offre routière actuellement gérée par SNCF, soit en 2010 près de 850 000 voyages.

Le 23 septembre 2011, le choix de la gestion via un DSP avait été retenu pour les lignes :

  • Bellegarde – Divonne
  • Bellegarde – Brion
  • Villefranche – Macôn TGV
  • Roanne – Le Creusot TGV.

Posted in Ardèche, Drôme, Politique | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :