ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Car Ain’

Pourra-t-on se rendre sur les arrivées d’étapes du Critérium du Dauphiné en transports publics ?

Posted by ardsl sur 27 mars 2012

Le parcours 2012 du Critérium cycliste du Dauphiné a été dévoilé mardi 27 mars à Lyon au siège de la Région Rhône-Alpes (principal sponsor de la course). Cette course attire un important public. Mais pourra-t-on se rendre en transports en commun pour assister aux arrivées d’étapes ?

Le développement durable n’est guère pris en compte par les organisateurs (la société ASO). En effet, l’accessibilité en transport public des villes étapes n’est pas un critère pris en compte pour l’élaboration du tracé de l’épreuve. C’est aux collectivités de mettre en place (ou non) un dispositif favorisant le déplacement des spectateurs en transports en commun (trains, cars, bus …).

Prologue : dimanche 3 juin à Grenoble (5,7 km)

Grenoble dispose d’un important réseau de bus et de tram (TAG) qui devrait permettre au public d’assister au prologue.

Les spectateurs pourront aussi venir grâce au réseau Transisère (même si les fréquences sont relativement limités le dimanche).

Le train permettra également aux spectateurs de venir grâce aux TER : Valence – Grenoble, Saint-Marcellin – Grenoble, Rives – Gières, Saint-André-le-Gaz – Gières, Lyon – Grenoble et Gap – Grenoble.

En revanche la ligne Montmélian – Gières ne pourra pas être utilisée par les spectateurs venant de Chambéry ou du Grésivaudan. La ligne sera fermée en raison d’une nouvelle phase des travaux du sillon alpin qui débute samedi 2 juin.

Le parcours dans Grenoble du prologue risque d’ailleurs perturbé sérieusement la circulation des cars de substitution.

Étape 1 lundi 4 juin : Seyssins – Saint-Vallier (187 km)

Les spectateurs pourront sans problème venir à Saint-Vallier en train. La commune drômoise dispose d’une gare sur la ligne TER Lyon – Valence.

La desserte est de 1 à 3 trains dans chaque sens par heure.

Étape 2 mardi 5 juin : Lamastre – Saint-Félicien (160 km)

L’Ardèche sera en fête pour cette étape qui empruntera les routes de l’Ardéchoise.

Saint-Félicien est un village de 1200 habitants, très mal desservi les transports en commun. Seul la ligne 7 (Lamastre – Annonay) du réseau Le Sept (les cars interurbains du Département de l’Ardèche) passe par Saint-Félicien. L’offre de cette ligne est très faible. Les horaires actuels ne sont même pas disponibles sur le site officiel Le Sept.

Autrement dit, il n’y a aucune alternative à la voiture individuelle pour se rendre à Saint-Félicien, hormis le vélo !

On peut douter que la majorité du public fasse le choix de la bicyclette pour venir à Saint-Félicien.

Le Conseil général de l’Ardèche mettra-t-il un service spécifique pour le public du Critérium ? On peut en douter, avec déjà le mauvais exemple du Monte-Carlo où les spéciales ne sont pas accessibles en transport en commun.

La gare de la plus proche de Saint-Félicien est celle de Tain-l’Hermitage (à 28 kilomètres).

Étape 3 mercredi 6 juin : Givors – La Clayette (167 km)

Le Critérium s’offre une escapade dans le Rhône, la Loire et la Saône-et-Loire.

La Clayette est une commune de 2000 habitants, située en Saône-et-Loire. Elle dispose d’une gare SNCF sur la ligne Paray-le-Monial – Lyon.

L’offre régulière TER est inadaptée aux horaires probables de l’arrivée de l’étape.

Les Régions Bourgogne et Rhône-Alpes devraient réflêchir à la mise en place de trains ou cars spéciaux.

Étape 4 jeudi 7 juin : Villié-Morgon – Bourg-en-Bresse (53 km contre-la-montre individuel)

Bourg-en-Bresse dispose d’un réseau de bus urbain (TUB) qui permettra aux habitants de l’agglomération de venir en transport public assister à ce contre-la-montre.

Vous pourrez aussi utiliser le réseau Car Ain pour vous rendre à Bourg :

  • la ligne 115 (Verjon – Bourg) : propose une arrivée à 13h58 (en transport à la demande) et un départ à 18h13.
  • la ligne 119 (Châtillon-su-Chalaronne – Bourg) : propose une arrivée à 13h41 et des départs à 16h30 et 17h50.
  • la ligne 120 (Belleville-sur-Saône – Bourg) : propose une arrivée à 13h30 et un départ à 17h20.
  • la ligne 127 (Ambérieu – Bourg) : propose une arrivée à 14h45 (en transport à la demande) et un départ à 17h00.
  • la ligne 132 (Lyon – Bourg) : propose une arrivée à 12h51 et des départs à 17h00 et 18h00.
  • la ligne 150 (Romenay – Bourg) : propose une arrivée à 14h00 et des départs à 16h40, 17h30 et 18h20.

Les horaires des lignes 118 (Mâcon – Bourg) ne sont pas adaptés aux horaires probables du contre-la-montre.

Le TER est aussi un moyen de transport permettant de se rendre à Bourg, ville arrivée de cette étape :

  • depuis Mâcon : arrivée à 13h32 et départ à 17h34.
  • depuis Ambérieu : arrivée à 13h34 et départ à 17h26.
  • depuis Saint-Claude ou Oyonnax : arrivée à 13h50 (en car) et des départs à 17h21 et 18h23.
  • depuis la Dombes : arrivées à 13h30 ou 14h18 et départ à 17h43.
  • depuis Lyon : arrivées à 13h30 ou 14h18 et départs à 16h46 ou 17h43.

Depuis Bellegarde ou Genève, un détour via Ambérieu est impératif à l’aller. Au retour, il est possible de prendre le TGV de 18h04 (réservation obligatoire) à destination de Genève.

Depuis Lons-le-Saunier, il faudra venir en TGV (arrivée à 14h43) et repartir en TER (à 17h19).

Étape 5 vendredi 8 juin : Saint-Trivier-sur-Moignans – Rumilly (186,5 km)

Cette étape s’annonce redoutable pour les coureurs. Les spectateurs devraient venir par milliers dans les terribles pentes du Grand Colombier pour encourager les cyclistes. On pourrait envisager de les acheminer en car depuis les gares de Culoz et Seyssel.

Ils seront aussi des milliers à l’arrivée à Rumilly. Le meilleur moyen de se rendre à Rumilly est incontestablement le TER.

Depuis Annecy, départs à 14h44 ou 15h37. Pour le retour à Annecy, vous pourrez prendre les TER de 17h10 ou de 17h45.

Il est aussi possible de venir en train depuis Chambéry, Aix-les-Bains, Grésy-sur-Aix et Albens. Arrivées à Rumilly à 14h58, 15h45 ou 15h58. Pour les retours, départs de Rumilly à 16h59, 17h08 ou 18h01.

Étape 6 samedi 9 juin : Saint-Alban-Leysse – Morzine (166,5 km)

Les gares les plus proches de Morzine  sont à Marignier (29 km), Cluses (29 km) et Thonon (32 km).

Le Conseil général de la Haute-Savoie n’organise pas de ligne régulière entre Morzine et Marignier.

Les horaires et la faible fréquence de la ligne Cluses – Morzine ne sont pas compatibles avec les horaires probables de la course.

Les horaires de la ligne Thonon – Cluses pour le 9 juin ne sont pas disponibles à ce jour.

Le Conseil général de la Haute-Savoie devrait mettre en place des cars supplémentaires pour assurer des navettes Thonon – Morzine et Marignier – Morzine en correspondance avec les TER pour permettre au public de se rendre à l’arrivée à Morzine en transports publics.

Si tel n’est pas le cas des milliers de personnes convergeront en voiture individuelle sur la station des portes du soleil.

Étape 7 dimanche 10 juin : Morzine – Châtel (126 km)

La gare la plus proche de Châtel est celle de Monthey (canton du Valais) à 19 km. Il n’y a pas de liaison régulière entre Châtel et Monthey. Il conviendrait de mettre en place des navettes Monthey – Châtel dimanche 10 juin pour acheminer les spectateurs en provenance de Suisse.

La gare française la plus proche de Châtel est à Thonon (à 38 km). La ligne 121 du réseau Lihsa assure la liaison entre la gare SNCF de Thonon et Châtel.

Les horaires pour le 10 juin ne sont pas disponibles à ce jour. Il faudrait que le Conseil général de la Haute-Savoie assure des relations spécifiques entre Thonon (correspondance avec les TER) et Châtel pour acheminer le public à l’arrivée de l’étape dans la station des portes du soleil.

Publicités

Posted in Ain, Ardèche, Bourgogne, Chablais, Drôme, Isère, Loire, Loisirs, Rhône, Savoie, Valais, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

COLIBRI : le réseau de bus de la communauté de communes de Miribel et du Plateau

Posted by ardsl sur 9 mars 2012

Rhône-Alpes compte un nouveau réseau de bus : COLIBRI, lancé le 27 févier 2012 par la communauté de communes de Miribel et du Plateau. L’Ain compte désormais 5 réseaux de bus urbain : Bourg-en-Bresse, Oyonnax, Ambérieu-en-Bugey, Bellegarde-sur-Valserine et Miribel.

La communauté de communes de Miribel et du Plateau (CCMP) regroupe les communes de Neyron (2500 habitants), Miribel (9200 habitants), Tramoyes (1700 habitants), Saint-Maurice-de-Beynost (3900 habitants), Beynost (4500 habitants) et Thil (1100 habitants).

La CCMP est présidée par Pascal Protière, ancien conseiller régional. À ce titre, il a présidé les comités de ligne Lyon – Ambérieu et Lyon – Bourg-en-Bresse jusqu’en 2010.

L’exploitant de ce nouveau réseau est Philibert Transports.

La CCMP a mis en place une communication importante pour inciter la population à s’approprier le nouveau réseau. Télécharger le document de promotion du nouveau réseau et le dépliant de promotion destiné aux entreprises

3 lignes

Le réseau COLIBRI comprend 3 lignes.

La ligne 1 relie Tramoyes à Thil via Miribel, Saint-Maurice-de-Beynost et Beynost. Elle dessert les gares SNCF des Échets, de Miribel et de Beynost.

  • Du lundi au vendredi (sauf l’été et fêtes) : 19 allers-retours. La fréquence est d’un bus toutes les 30 minutes de 6h25 à 9h et de 16h50 à 19h35. La ligne est cadencée à l’heure du lundi au vendredi de 9h à 16h.
  • Le samedi (sauf l’été et fêtes) : 6 allers-retours.

Certains services entre la gare des Échets et Tramoyes ainsi que ceux entre la gare de Beynost et Thil sont assurés en transport à la demande. Il faut réserver jusqu’à 17h la veille du déplacement au 0 810 744 744.

La ligne 2relie les gares SNCF de Miribel, Saint-Maurice-de-Beynost et Beynost.

  • Du lundi au vendredi (sauf l’été et fêtes) : 19 allers-retours. La fréquence est d’un bus toutes les 30 minutes de 6h30 à 8h30 et de 17h05 à 19h30. La ligne est cadencée à l’heure de 9h05 à 17h05.
  • Le samedi (sauf l’été et fêtes) : 6 allers-retours. Cadencement aux 2 heures.

La ligne 3 relie la gare SNCF des Échets à Rillieux Semailles via Neyron. Elle fonctionne uniquement du lundi au vendredi (sauf l’été et fêtes) avec 19 allers-retours. La fréquence est d’un bus toutes les 30 minutes de 6h20 à 8h50 et de 16h50 à 19h20. La ligne est cadencée à l’heure de 8h50 à 16h50.

Le réseau Colibri comprend 60 points d’arrêts.

Le réseau Colibri ne fonctionne pas le dimanche.

En juillet et août, un service réduit est assuré.

Télécharger la carte du réseau

Télécharger le plan simplifié du réseau

Un réseau connecté aux réseaux TER, TCL et Car Ain

La ligne 3 du réseau COLIBRI est connecté au réseau TCL à l’arrêt Rillieux-Semailles (voir le plan du nord du réseau TCL). Cet arrêt est desservi par les lignes TCL suivantes :

La ligne 171 Lyon – Montluel du Conseil général de l’Ain est intégrée au réseau COLIBRI. Autrement dit, vous pouvez l’emprunter pour un trajet interne au périmètre de transport urbain de la CCMP au tarif en vigueur sur le réseau COLIBRI.

Le réseau COLIBRI dessert 4 gares SNCF :

  • la gare des Échets (sur la ligne Bourg-en-Bresse – Lyon) est desservie par les lignes 1 et 3.
  • la gare de Miribel (sur la ligne Ambérieu – Lyon) est desservie par les lignes 1 et 2.
  • la gare de Beynost (sur la ligne Ambérieu – Lyon) est desservie par les lignes 1 et 2. Cette gare est aussi desservie par la ligne 171 du réseau Car Ain.
  • la gare de Saint-Maurice de Beynost (sur la ligne Ambérieu – Lyon) est desservie par la ligne 2.

Un réseau financé par le versement transports et les usagers

Le coût annuel de fonctionnement du réseau COLIBRI est estimé à 1,2M€. Le versement transports devrait couvrir 85% à 90% de ce coût.

Les tarifs

  • Ticket à l’unité : 1€.
  • 10 trajets : 8€.
  • Abonnement mensuel tout public : 16€.
  • Abonnement mensuel tarif réduit : 10€.
  • Abonnement mensuel tarif social : 8€.

Pour en savoir plus, télécharger le guide du réseau

Posted in Ain | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :