ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Communauté de Communes du Pays d’Albens’

Réorganisation de la desserte routière Annecy – Chambéry à compter du 1er septembre

Posted by ardsl sur 1 septembre 2012

Un car Lisha, le réseau de transports interurbains du Conseil général de la Haute-Savoie

La ligne de car C5 du Conseil général de la Savoie Chambéry – Annecy est réorganisée à compter du 1er septembre 2012. Le CG 73 limite la ligne C5 à Albens. De son côté, le Conseil général de la Haute-Savoie prend en charge la desserte entre Annecy et Albens.

La desserte de la ligne C5 Annecy – Chambéry était assurée jusqu’au 31 août par Savoies Tourisme. L’offre régulière ne comprenait qu’un seul aller-retour du lundi au vendredi (sauf jours fériés).

À partir du 1er septembre la ligne est scindée en deux :

  • la ligne Belle Savoie Express C5 Albens – Chambéry organisée par le Conseil général de la Savoie. La desserte est assurée par Voyages Loyet, basée à Albens.
  • la ligne Lihsa 171 Albens (place Montillet) – Annecy (23 kilomètres) organisée par le Conseil général de la Haute-Savoie.La desserte est assurée par Voyages Loyet, basée à Albens.

La ligne Lisha 171 est baptisée Alb’Bus. Elle emprunte la D1201 (dont le trafic a augmenté de 13% en 10 ans) et dessert Albens (3300 habitants), Saint-Félix (2200 habitants), Alby-sur-Chéran (2000 habitants), Seynod (18400 habitants) et Annecy (52200 habitants). La desserte comporte :

  • en période scolaire, 5 allers-retours du lundi au vendredi et de 2 allers-retours le samedi.
  • hors période scolaire, 3 allers-retours du lundi au vendredi et de 2 allers-retours le samedi.
  • aucun service les dimanches et jours fériés.

Télécharger les horaires de la ligne Lihsa 171 Albens – Annecy

Ligne 171 : une offre pas à la hauteur des enjeux

Avec seulement 3 allers-retours circulant toute l’année du lundi au vendredi, cette ligne ne constitue pas une alternative réelle à la voiture individuelle, contrairement aux ambitions affichées par le Département de la Haute-Savoie.

Un scénario plus volontariste (8 AR du lundi au vendredi et 4 AR le samedi) a été étudié, mais le Conseil général de la Haute-Savoie ne l’a pas adopté.

Les horaires retenus répondent essentiellement à des besoins scolaires et peuvent attirer quelques habitants de Saint-Félix et d’Alby salariés à Annecy ayant des horaires de bureau.

Les trajets coûtent 1,50€ et l’abonnement mensuel est à 30€.

Impossible, en revanche de capter une partie des salariés travaillant dans l’Albanais et habitant le bassin annecien. Impossible également de rejoindre Aix-les-Bains ou Chambéry en empruntant la ligne 171 jusqu’à Albens, puis un TER. La ligne 171 ne dessert à Albens uniquement la place Montillet (près du gymnase). Impossible encore de prendre la ligne 171 jusqu’à la gare d’Annecy, puis un TER pour La Roche-sur-Foron : les horaires retenus par le Conseil général de la Haute-Savoie ne permettent aucune correspondance.

Saint-Félix et Alby-sur-Chéran conservent donc une offre de transports publics inadaptés aux besoins de ces deux communes.

Ce qui n’est pas le cas d’Albens. La commune savoyarde bénéficie d’une importante desserte ferroviaire TER (40 arrêts du lundi au vendredi, 33 le samedi, 31 le dimanche et les jours fériés).

Le financement de la ligne 171

Le coût annuel de la ligne est de 125 382€. Elle est financée par :

  • le Conseil général de la Haute-Savoie à hauteur de 57 239,60€.
  • la Communauté de Communes du Pays d’Alby à hauteur de 57 239,60€.
  • le Conseil général de la Savoie à hauteur de 5 451,40€.
  • la Communauté de Communes du Pays d’Albens à hauteur de 5 451,40€.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Bassin annecien, Savoie, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :