ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘cuivre’

Comment lutter contre les actes de malveillance ?

Posted by ardsl sur 10 août 2012

Dans la gestion et la prévention des actes comme celui de mercredi 25 juillet, SNCF fait face à un défi.

Le sectionnement dans l’Yonne d’un câble sur la ligne à grande vitesse Paris – Lyon, a entraîné mercredi 25 et jeudi 26 juillet d’importants retards pour 60000 voyageurs entre Paris et le Sud-Est.

Le câble coupé a pu être réparé plus vite que prévu, dès 13h30 jeudi 26 juillet. Des retards de rames perduraient mais ils se sont résorbés en fin d’après-midi. Cependant, quasiment tous les TGV du Sud-Est et une partie des TGV Rhin-Rhône ont été touchés dans la matinée par des retards d’une heure à une heure trente. L’incident n’étant pas le premier du genre, SNCF a été confrontée à l’immédiate impatience de vacanciers excédés. À plus long terme, se pose la question de la sécurisation du réseau.

30000 km de voies à sécuriser

Les perturbations ont débuté mercredi 25 juillet peu après 20h, lorsque les systèmes automatiques de sécurité, détectant une anomalie, ont bloqué les trains à environ 90 km au sud de Paris. Un TGV en direction de Lyon, parti peu avant 20h de Paris, a subi près de trois heures de retard.

Un câble en cuivre enterré à environ 30 centimètres de profondeur, servant à alimenter la signalisation sur une portion importante de la ligne à grande vitesse, avait été coupé à Cuy, près de Sens. Les voleurs « sont venus avec un gros outillage », franchissant les clôtures entourant les voies avant de s’attaquer au câble, a déclaré Jean-Christophe Archambault, directeur de l’axe TGV Sud-Est, lors d’une conférence de presse à Lyon, dénonçant « un acte de malveillance très grave, de sabotage. […] Ça peut être aussi une préparation à un vol », a-t-il indiqué, alors qu’une enquête de gendarmerie a été ouverte et qu’il n’y a apparemment pas de cuivre manquant. « On travaille sur des plans de sécurisation des voies, pour des millions d’euros, mais face à des gens très motivés c’est difficile » sur les 30000 km de voies en France, selon le responsable SNCF. Les vols de cuivre et actes de malveillance sont réguliers mais peu engendrent autant de perturbations .

Mercredi 25 juillet, une cinquantaine de cheminots ont travaillé toute la nuit sur l’incident et sont restés à pied d’œuvre jeudi 26 juillet. Pour l’information et la prise en charge des voyageurs, « les cheminots de tout le Sud-Est » ont été mobilisés, d’après Jean-Christophe Archambault, qui a assuré que la garantie voyage s’appliquait, avec reports et remboursements possibles.

Une recrudescence depuis 2009

C’est un parmi de nombreux autres actes de malveillance auquel la SNCF a dû faire face mercredi 25 et jeudi 26 juillet. Ils sont souvent liés au vol de câbles de cuivre, dont les prix ont atteint des taux historiques.

  • 15 octobre 2009. Le vol de 200 mètres de câbles de cuivre dans le Val-de-Marne perturbe la circulation des TER et TGV pendant plus d’une journée.
  • 24 octobre 2009. Le trafic est interrompu plusieurs heures à la gare de l’Est, à Paris, à cause de barrières métalliques jetées sur les voies à Pantin (Seine-Saint-Denis).
  • 23 janvier 2011. Le trafic de la gare Lille-Flandres, la première en France en termes de trafic TER, est paralysé plusieurs heures en raison d’un important vol de câbles de signalisation.
  • 8 février 2011. Le trafic des TGV Nord et des Thalys est perturbé par un important vol de câbles et de fibres optiques.
  • 26 février 2011. Des câbles de signalisation et d’alimentation sont sciés près d’Albertville, sur la ligne Chambéry – Bourg-Saint-Maurice (Savoie), provoquant des retards pour 40 000 voyageurs en un week-end de vacances très chargé (lire).
  • 19 avril 2011. Après le vol de 12 câbles dans un tunnel entre Beauvais et Méru (Oise), la circulation des trains reste interrompue pendant plus d’une journée.
  • 3 mars 2012. Le chassé-croisé des vacanciers dans les Alpes est fortement perturbé dans la région de Chambéry (Savoie). La nuit précédente, des câbles électriques avaient été brûlés dans trois communes (lire).

(Avec Le Bien Public).

Publicités

Posted in Bourgogne, Retards / Suppressions, Savoie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les vols de métaux plombent les entreprises françaises

Posted by ardsl sur 16 juin 2012

Les sociétés sont la cible des voleurs dans près d’un tiers des cas, selon une étude révélée vendredi 15 juin par «Les Échos».

Avec près de 11000 cas de vols ou de tentatives de vols officiellement recensés en 2011 sur le territoire français, le phénomène ne cesse d’augmenter en France, selon une étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) à paraître la semaine prochaine et dévoilée vendredi 15 juin par Les Échos.

À la faveur de la flambée des cours des métaux, cuivre en tête, mais aussi de l’acier, du plomb et de l’étain, de véritables filières gérant un trafic à grande échelle se sont progressivement structurées, souligne l’Observatoire.

Trente millions d’euros de pertes en 2010 pour SNCF

Leur cible favorite : les entreprises dans 32% des cas. Viennent ensuite les domaines de l’État, comme les installations d’Orange, d’ÉDF ou de SNCF (22,6% des cas), les chantiers (18,1%) et les entrepôts (11,5%).

Pour les entreprises, le préjudice est important mais difficile à chiffrer. Selon Les Échos, RTÉ et ÉRDF, filiales d’ÉDF, estiment le coût à environ 15 millions d’euros par an.

SNCF et RFF ont recensé en 2010 pas moins de 3353 vols et tentatives de vols, soit une hausse de 181% en un an. Le préjudice a été estimé à quelque 30 millions d’euros et 5800 heures de retard cumulées pour les trains. Un fléau qui les a conduits aujourd’hui à renforcer leur système de surveillance, hélicoptères et coopération policière à l’appui.

 (Source : 20 minutes.fr).

Posted in Retards / Suppressions, RFF, SNCF | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés mardi 10 janvier

Posted by ardsl sur 10 janvier 2012

Suite à un vol de câbles en cuivre et à l’endommagement de plusieurs boites de connexions inductibles à Montluel (Ain), le trafic ferroviaire a été très perturbé mardi 10 janvier sur la ligne Ambérieu – Lyon entre 5h30 et 10h.

Cet acte de malveillance a provoqué la mise automatique de tous les feux de signalisation au rouge. Il a fallu remplacer les câbles volés, mais également des boîtiers électriques d’alimentation et des câbles électriques le long des voies suite à la fusion due à la surchauffe.

Les retards liés à la fermeture du tunnel du Mont-Cenis sont répertoriés dans un billet spécifique.

Trains supprimés

  • TER 886700/1 (Ambérieu 5h35 – Saint-Étienne 7h10) : supprimé uniquement entre Ambérieu et Lyon, en raison d’un acte de malveillance.
  • TER 886704/5 (Ambérieu 6h35 – Saint-Étienne 8h10) : même motif.
  • TER 886808/9 (Saint-Étienne 7h20 – Ambérieu 8h53) : supprimé uniquement entre Lyon et Ambérieu, même motif.
  • TER 886864/5 (Saint-Étienne 9h20 – Ambérieu 10h53) : en raison de la réutilisation prévue de la rame du 886708/9.
  • TER 887339 (Perrache 16h19 – Gières 18h25) : supprimé entre Grenoble et Gières en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • TER 885378 (Gières 18h37 – Saint-André-le-Gaz 19h50) : supprimé entre Gières et Grenoble, en raison de la suppression du 887339.

Trains retardés

1h45 de retard pour le TER 96502/3 (Part-Dieu 8h38 – Genève 10h27) en raison d’un acte de malveillance.

1h30 de retard pour le TER 886708/9 (Ambérieu 7h35 – Saint-Étienne 9h10) en raison d’un acte de malveillance.

1h15 de retard pour :

  • le TER 96550/1 (Genève 5h25 – Part-Dieu 7h24) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 895810/1 (Lons-le-Saunier 6h00 – Part-Dieu 7h31) même motif.
  • le TER 17974/5 (Part-Dieu 9h08 – Annecy 11h07) en raison de la réutilisation de la rame du 17942/3.
  • le TER 895828/9 (Part-Dieu 9h41 – Belfort 13h24) même motif.

1h de retard pour :

  • le TER 886706/7 (Ambérieu 7h07 – Saint-Étienne 8h40) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 886710/1 (Ambérieu 8h07 – Saint-Étienne 9h40) même motif.

50 minutes de retard pour le TER 17972/3 (Part-Dieu 8h08 – Annecy 10h00) en raison de la réutilisation de la rame du 17940/1.

42 minutes de retard pour le TER 886738 (Ambérieu 17h07 – Saint-Étienne 18h40) en raison de l’attente d’un personnel de bord à Lyon.

40 minutes de retard pour :

  • le TER 17940/1 (Annecy 6h00 – Part-Dieu 7h52) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 96500/1 (Part-Dieu 6h38 – Genève 8h27) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 17942/3 (Annecy 7h00 – Part-Dieu 8h52) même motif.
  • le TER 17970/1 (Part-Dieu 7h08 – Annecy 9h00) même motif.
  • le TER 895822/3 (Part-Dieu 7h34 – Belfort 11h24) même motif.
  • le TER 886712/3 (Ambérieu 8h35 – Saint-Étienne 10h10) : même motif.
  • l’Intercités 4504/5 (Part-Dieu 9h40 – Tours 14h44) en raison de l’attente d’un membre du personnel à Lyon.
  • le TER 17978/9 (Part-Dieu 12h08 – Annecy 13h59).
  • le TER 886618 (Part-Dieu 17h12 – Roanne 18h30).

30 minutes de retard pour :

  • le TER 96554/5 (Saint-Gervais 5h03 / Évian 5h34 – Part-Dieu 8h22) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TGV 6806/7 (Genève 6h42 – Marseille 10h16) : même motif.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 886802/3 (Saint-Étienne 5h50 – Ambérieu 7h25) : en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 886700/1 (Part-Dieu 6h24 – Saint-Étienne 7h10) : en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 895800/1 (Besançon 6h51 – Part-Dieu 9h26) : même motif.
  • le TER 17706 (Marseille 7h06 – Part-Dieu 11h32).
  • le TER 886808/9 (Saint-Étienne 7h20 – Part-Dieu 8h06) : en raison de la réutilisation de la rame du 886700/1.
  • le TER 17646 (Grenoble 9h47 – Part-Dieu 11h16) : en raison de l’attente d’un membre du personnel.
  • le TER 18542 (Bourg-Saint-Maurice 15h10 – Part-Dieu 18h20).
  • le TER 887339 (Perrache 16h19 – Grenoble 18h09) : en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TER 17627 (Part-Dieu 16h44 – Grenoble 18h13) en raison du retard pris par le 887339.

20 minutes de retard pour :

  • le TGV 5148/9 (Metz 6h11 – Nice 15h33) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 875730/1 (Part-Dieu 6h40 – Clermont-Ferrand 9h05) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 96556/7 (Genève 7h29 – Part-Dieu 9h22) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 17946/7 (Annecy 7h52 – Part-Dieu 9h52) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 886714/5 (Ambérieu 9h07 – Saint-Étienne 10h40) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 886606 (Part-Dieu 10h12 – Roanne 11h30).
  • le TER 886760/1 (Ambérieu 11h07 – Part-Dieu 11h48) en raison d’un acte de malveillance.

15 minutes de retard pour :

  • le TER 886402/3 (Saint-Claude 5h56 – Part-Dieu 8h26) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 886804/5 (Saint-Étienne 6h20 – Ambérieu 7h53) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 895824/5 (Belfort 7h36 – Part-Dieu 11h26).
  • le TER 886814/5 (Saint-Étienne 9h50 – Part-Dieu 10h36).
  • le TER 96506/7 (Part-Dieu 10h38 – Genève 12h27) en raison d’un acte de malveillance.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :