ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Dubaï’

Le Congrès mondial de la mobilité et des transports à Genève en 2013

Posted by ardsl sur 7 août 2012

Genève et sa région se préparent à accueillir, en 2013, des milliers de congressistes lors du 60e Congrès international de l’UITP (Union internationale des transports publics).

Le dossier des TPG (Transports publics genevois) a été remarqué en raison de sa qualité et de sa vision des transports publics transfrontaliers.

Des années de préparation. Le dossier présenté à l’UITP par Patrice Plojoux, président du conseil d’administration des TPG devait être solide et bien documenté pour remporter la palme. L’Union internationale des transports publics, dont le siège est à Bruxelles, a été créée en 1885, avec pour domaine d’activités l’organisation et la réglementation des transports publics. Elle regroupe les autorités politiques, exploitants de sociétés de transport public, des instituts scientifiques, des prestataires de services et de l’industrie du transport public, désirant coopérer sur une échelle mondiale tout en partageant leur expérience et leur savoir-faire.

Le dossier genevois, accepté depuis trois ans, était en concurrence forte avec d’autres dossiers, comme celui de Lyon ou de Montréal. Le dernier congrès de l’UITP, bi-annuel, avait lieu à Dubai. « Je fais partie du policy board, comme observateur permanent » , explique Patrice Plojoux. « Un bon point pour nous », explique Patrice Plojoux, « démontrer la cohérence et la solidarité existant entre nos différents partenaires : Ville de Genève, TPG, Genève Tourisme, Palexpo et même RATP. » Le réseau des transports est connu comme un très bon réseau. « Nous présentons des lignes par bateaux, trains, trams et câbles. Les réalisations suisses sont remarquables, tels les tunnels et le réseau ferroviaire cadencé connu pour son excellence et son efficacité », poursuit-il.

Plusieurs pays et villes regardent du côté du « Grand Genève » car articuler un réseau sur deux territoires nationaux, avec des normes techniques, une monnaie et des règlements différents est un réel défi. C’est pourtant le fer de lance de la collaboration transfrontalière et les collaborations dans ce sens vont devenir très intéressantes. Patrice Plojoux, passionné par son sujet, a bien conscience des multiples difficultés que cela suppose mais avec une grande jovialité, il se réjouit de participer aux projets qui vont modifier beaucoup nos habitudes. « À Genève, parce qu’il s’agit d’une ville de moyenne importance, nous pouvons faire appel au matériel de pointe », ajoute-t-il. En quelques années, le canton a rattrapé son retard : augmentation du réseau de 58% en huit ans et il est prévu 35% d’amélioration d’ici quatre ans.

Il est attendu 10000 visiteurs sur l’aire d’exposition, 30000 m², réservée aux professionnels des transports. De grands constructeurs comme Bombardier ou Siemens seront présents. « Pour les TPG, c’est une forme de reconnaissance », se réjouit Patrice Plojoux. Il y aura des retombées économiques importantes dans l’hôtellerie et le tourisme (600 personnes à guider) mais difficiles à chiffrer actuellement.

(Avec La Tribune Républicaine).

Publicités

Posted in Conférence, Genève | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Systra veut conquérir les trams et les trains du monde entier

Posted by ardsl sur 28 mai 2012

Après des années de concurrence entre les deux groupes publics et leurs équipes, toutes les entités dédiées à l’ingénierie ferroviaire seront effectivement fusionnées le 1er juillet prochain.

Un nouveau logo, bientôt un nouveau siège à deux pas de celui de Microsoft à Issy-les-Moulineaux… Systra, le leader français de l’ingénierie ferroviaire, détenu à part égale par la RATP et SNCF, est en ordre de marche pour accélérer sa croissance en France et à l’étranger, où il réalise la moitié de son chiffre d’affaires.

Après des années de concurrence entre les deux groupes publics et leurs équipes, toutes les entités dédiées à l’ingénierie ferroviaire seront effectivement fusionnées le 1er juillet prochain. L’État avait finalement décidé, il y a un an et demi, de couper court aux ambitions de prise de pouvoir de la RATP et de SNCF sur Systra.

Gestion paritaire entre SNCF et la RATP

Il a préféré donner naissance à un champion tricolore de l’expertise ferroviaire en répartissant son capital à parts égales entre les deux groupes et en organisant sa gouvernance avec un directoire et un conseil de surveillance présidé tour à tour par le président de SNCF et celui de la RATP. En France, Systra peut s’enorgueillir d’avoir réalisé l’ingénierie de toutes les lignes à grande vitesse françaises et de 21 des 28 lignes de tramway en service dans l’Hexagone.

Grâce à l’absorption d’Inexia et de Xelis, les filiales de SNCF et de la RATP, Systra devient le numéro deux mondial de l’ingénierie ferroviaire et leader dans le domaine de la grande vitesse, compte doubler son chiffre d’affaires (416 millions d’euros en 2011) d’ici à 2016. «Nous avons l’intention d’y arriver grâce à notre croissance organique», affirme Pierre Verzat, le nouveau président du directoire. Pour y parvenir, Systra mise sur le Grand Paris Express dont il espère décrocher des appels d’offres mais surtout sur l’international.

« La population ne cesse de croître dans les villes« , rappelle Pierre Verzat. « À l’heure actuelle, plus de 25000 d’entre elles comptent plus de 10 millions d’habitants. Et la circulation deviendra ingérable si le transport individuel s’impose. »

Mais les dirigeants de Systra reconnaissent avoir saisi les opportunités les unes après les autres. «Nous avons été très présents en Amérique du Sud que nous avons un peu abandonnée pour l’Asie et ensuite le Moyen-Orient.» Dorénavant, les équipes de Systra devront rester en veille dans les zones à fort potentiel. Outre le Moyen-Orient, où Systra a réalisé la conception et la mise en œuvre du métro automatique de Dubaï, l’Asie – avec notamment la ligne à grande vitesse coréenne – et l’Amérique latine, de nouveaux projets de trains ou de tramways devraient émerger en Europe du Nord et de l’Est, en Russie notamment. Quant à l’Amérique du Nord, Systra réfléchit à un éventuel partenariat avec un acteur local pour décrocher, entre autres un projet de tramways à Los Angeles.

(Avec lefigaro.fr).

Posted in Etudes | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :