ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Jean Vaylet’

Grenoble – Paris : le train leader

Posted by ardsl sur 5 février 2012

Paris est une destination incontournable pour les chefs d’entreprise et leurs cadres supérieurs. Pour y aller depuis Grenoble, il n’y a guère que le train. Mais les déplacements sont curieusement tabous en entreprise : qui voyage et à quel prix sont secrets d’État.

Que ceux qui n’ont jamais pris un TGV au départ de Grenoble pour se rendre à Paris lèvent le doigt ! La capitale est une destination incontournable pour les dirigeants et les cadres supérieurs grenoblois, que ce soit pour rejoindre leur siège social ou rencontrer prospects et clients.

Pas plus rapide que le train

Premier constat, qui tombe sous le sens : entre l’avion, la voiture et le train, c’est ce dernier le plus rapide. Avec un trajet direct en trois heures, le TGV remporte la palme, loin devant la voiture (5h15, sans compter les arrêts éventuels) et l’avion, pour lequel il faut compter 4h30 du centre de Grenoble au centre de Paris, en passant par Saint-Éxupéry et Roissy-Charles-de-Gaulle.

Pour Jean-Pierre Gherardi, directeur de la communication de Schneider electric, «l’avion n’a aucun intérêt. Je fais deux à trois trajets par mois et je prends toujours le train. C’est plus rapide et plus pratique. Et j’ai une carte Grand voyageur SNCF, comme tous ceux dans l’entreprise qui font plus de six ou huit trajets par an.» Du côté de Kelkoo, comparateur de prix en ligne qui dispose de sa R & D à Grenoble, de son siège français à Paris et de son siège mondial à Londres, les trajets se font «toujours en train. On essaie de s’organiser pour réserver au moins deux semaines à l’avance et limiter les dépenses», affirme Astrid Canevet, la responsable communication. Mais dans les deux entreprises le constat est le même : pour restreindre les coûts, la consigne est d’éviter les déplacements et de favoriser les visioconférences.

Qui voyage et à quel prix ?

Autre point commun entre les deux multinationales, pourtant de secteur et de taille très éloigné s: le budget consacré aux déplacements des cadres et dirigeants est tabou. Même fin de non-recevoir à la CCI de Grenoble. On veut bien parler de plan de déplacement entreprise, mais pas du nombre de trajets Grenoble-Paris effectués par le président et les élus, ni du coût engendré. Par contre, le président de la Chambre, Jean Vaylet, est prompt à dénoncer la lenteur de la liaison ferroviaire Grenoble-Lyon. Et il n’est pas le seul. Robert Sorrel, dirigeant de Batimmo et ancien président de la CGPME Isère, dénonce «le tortillard qui se traîne. Grenoble ne bénéficie pas d’une liaison ferroviaire digne d’une capitale économique à l’ambition européenne. Quant à la desserte aérienne, n’en parlons même pas… » Pour lui, le seul intérêt de prendre le train à Grenoble, c’est «la facilité de stationnement». Mêmes échos du côté de Thierry Uring, délégué général de l’Udimec. Il déplore la lenteur de la ligne Grenoble-Lyon, son manque de régularité et de fiabilité, les horaires trop limités du Grenoble-Paris pour qui veut cumuler réunions et rendez-vous sur une journée.

L’avion, en dernier recours

Thierry Uring fait également partie de ceux qui prennent parfois le train non pas pour Paris Gare de Lyon, mais pour Massy, plus au sud. «C’est pratique pour pas mal d’entreprises high-tech ou pour ceux qui vont au CEA à Saclay.» Et l’option avion ? « Le problème de l’avion, c’est qu’une fois qu’on est à Roissy, il y a encore du trajet, près d’une heure pour le centre de Paris« , note Thierry Uring. « Orly est déjà plus intéressant, selon où sont vos rendez-vous. » Les vols Grenoble-Paris sont plus fréquemment envisagés pour les voyageurs longue distance qui ne font alors qu’une escale dans la capitale. Mais là encore, pour attraper un vol depuis Grenoble, il faut aller jusqu’à l’aéroport de Lyon Saint-Éxupéry ! À moins d’envisager, pour les plus pressés, un vol privé, via un avion-taxi, au départ de Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs ou Bron. Il vous en coûtera tout de même de 2000 à 3000€ de l’heure…

«Un wagon réservé en priorité aux hommes d’affaires»

L’agence grenobloise Havas voyages by Carlson Wagonlit travel réalise 40% de son activité avec les PME-PMI de l’agglomération, principalement dans les secteurs de l’informatique et des micro-nanotechnologies. « Nous émettons des billets de train pour les cadres et commerciaux« , constate Christine Dediot, directrice de l’agence. « Ils utilisent généralement le tarif « pro » de la SNCF, qui permet une plus grande souplesse. Ce tarif donne également accès à la voiture nº1 que la SNCF réserve en priorité aux hommes d’affaires, avec journaux à disposition. Et c’est le premier wagon quand on arrive à Gare de Lyon.» Certains apprécient…

Autre détail qui compte : les clients pro munis de la carte Grand voyageur ont accès à «des salons à Paris Gare de Lyon et à Lyon Part-Dieu avec connexion internet en wifi». Mais pourquoi faire appel à une agence pour réserver un simple billet de train ? «L’objectif est de couvrir tous les besoins du voyageur d’affaires, pas seulement le billet. Nous offrons des services additionnels: limitation des budgets, gestion des notes de frais et reporting, transferts privés, réservations de salles de réunion et de restaurant,etc.»

Jean Vaylet, président de la CCI de Grenoble : « le Lyon – Turin pourrait faire gagner 20 minutes »

Dans les dix propositions sur les déplacements faites par des acteurs économiques grenoblois, dont la CCI, la nº 4 porte sur le réseau ferroviaire. Que lui reprochez-vous ?

« Quand vous prenez le TGV depuis Paris, sur les trois heures de trajet, la dernière entre Lyon et Grenoble est toujours énervante ! Le train ne circule pas en vitesse rapide et cette portion cumule souvent des retards : la ligne est vétuste et le matériel obsolète. »

Que souhaitez-vous pour améliorer cette liaison ?

« Nous suivons de près le projet de la ligne Lyon-Turin: une partie pourrait aider à mieux desservir Grenoble, même si elle n’y passe pas. Le train pourrait au moins être en vitesse rapide entre Lyon et Saint-André-le-Gaz, ce qui ferait gagner 15 ou 20 minutes. »

Horaires des TGV Grenoble <> Paris

Au départ de Grenoble :

  • du lundi au jeudi, 9 trains : 5h20, 6h23, 7h20, 8h23, 10h23, 12h23, 15h20, 17h20 et 19h20.
  • le vendredi, 8 trains : 6h23, 7h20, 8h23, 10h23, 12h23, 15h20, 17h20 et 19h20.
  • le samedi, 6 trains : 7h20, 8h23, 10h23, 12h23, 15h20 et 19h20.
  • le dimanche, 6 trains : 10h23, 12h23, 15h20, 17h20, 19h20 et 21h20.

Au départ de Paris :

  • du lundi au jeudi, 9 trains : 6h41, 7h37, 9h37, 12h41, 15h37, 16h41, 17h37, 18h41 et 19h37.
  • le vendredi, 9 trains : 7h37, 9h37, 12h41, 15h37, 16h41, 17h37, 18h41, 19h37 et 20h41.
  • le samedi, 6 trains : 7h37, 9h37, 12h41, 15h37, 16h41 et 19h37.
  • le dimanche, 8 trains : 7h37, 9h37, 12h41, 15h37, 16h41, 17h37, 19h37 et 20h41.

(Avec le journaldesentreprises.com).

Publicités

Posted in Isère, Service 2012 | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

La CCI de Grenoble demande « une liaison ferroviaire rapide et à forte fréquence avec Chambéry »

Posted by ardsl sur 28 janvier 2012

Dans une interview publiée par Le Dauphiné Libéré le 25 janvier, Jean Vaylet, le président de la CCI de Grenoble affirme : « je suis demandeur d’une liaison ferroviaire rapide et à forte fréquence avec Chambéry. Car notre développement se fera aussi avec la Savoie. Cela industrialiserait toute la vallée entre les deux villes« .

Entre Grenoble et Chambéry, la desserte ferroviaire 2012 comprend 3 types de trains régionaux :

  • des trains de maillage régional qui desservent les gares de Gières, Pontcharra et Montmélian. Temps de parcours Grenoble – Chambéry : 49 minutes. Du lundi au vendredi : 15 trains au départ de Grenoble, 14 au départ de Chambéry. Le samedi : 13 trains au départ de Grenoble, 14 au départ de Chambéry. Le dimanche : 14 trains au départ de Grenoble, 12 au départ de Chambéry.
  • des trains périurbains qui desservent toutes les gares entre Grenoble et Chambéry. Temps de parcours Grenoble – Chambéry : 59 minutes. Du lundi au vendredi : 18 allers-retours. Le samedi : 9 trains au départ de Grenoble, 11 au départ de Chambéry. Le dimanche : 6 trains au départ de Grenoble, 5 au départ de Chambéry.
  • des trains intercités qui desservent uniquement Gières. Temps de parcours Grenoble – Chambéry : 46 minutes. Du lundi au vendredi : 5 trains au départ de Grenoble, 6 au départ de Chambéry. Le samedi : 5 allers-retours. Le dimanche : 4 allers-retours.

Télécharger la fiche horaire actuelle 60 Grenoble – Chambéry (24.11)

La modernisation de la section Gières – Montmélian sera achevée en décembre 2013. Une desserte ferroviaire améliorée pourra alors être mise en place au service 2014. La ligne aura alors été électrifiée et équipée d’une signalisation automatique performante.

Les trains de maillage régional et intercités ne seront plus ralentis par les trains omnibus. Cela devrait se traduire par un gain de temps de 5 minutes. Il y aura alors au minimum une vingtaine d’allers-retours du lundi au vendredi entre Grenoble et Chambéry en moins de 45 minutes.

On peut néanmoins regretter l’absence de relèvement de la vitesse entre Gières et Montmélian. Le passage à V160 (au lieu de V140 actuellement) aurait permis de gagner quelques minutes supplémentaires.

L’amélioration de la signalisation permettra aussi une meilleure fréquence des trains entre Grenoble et Chambéry. Actuellement du lundi au vendredi, il n’y aucun train au départ de Grenoble entre 7h54 et 9h32 ainsi qu’au départ de Chambéry entre 8h57 et 11h20. Cela est lié aux passages de trains de fret à basse vitesse. Avec une signalisation moderne, le passage de trains de fret sera nettement moins pénalisant pour le trafic voyageurs.

La Région Rhône-Alpes avec une ligne Gières – Montmélian modernisée pourra proposer au service 2014 un réel cadencement des trains circulant entre Grenoble et Chambéry. On pourrait avoir :

  • 4 trains par sens et par heure en période de pointe : 2 omnibus et 2 rapides.
  • 2 ou 3 trains par sens en période creuse : 1 omnibus et 1 à 2 rapides.

Vous pouvez à la suite de ce billet, exprimer vos remarques sur l’offre TER actuelle entre Grenoble et Chambéry. Vous pouvez exprimer vos demandes pour les services 2013 et 2014. Nous pourrons relayer les remarques les plus pertinentes auprès de la Région Rhône-Alpes.

Posted in Isère, Savoie | Tagué: , , , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :