ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘L’Isle-d’Abeau’

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés dimanche 23 septembre

Posted by ardsl sur 24 septembre 2012

Accident de personne à L’Isle-d’Abeau

Vers 14h30, un homme s’est jeté sous le TER 17622 (Grenoble 13h19 – Part-Dieu 14h46), qui venait de quitter la gare de Bourgoin-Jallieu et n’était qu’à un kilomètre de celle de L’Isle d’Abeau.

À la sortie d’une légère courbe, à la hauteur du nouveau collège de Champoulant, un homme a soudain surgi des buissons pour plonger littéralement sous la motrice du train.

Surpris, le conducteur n’a rien pu faire pour empêcher le drame, sinon stopper le TER, à hauteur de la gare de L’Isle d’Abeau, afin de donner l’alerte.

Les gendarmes de la compagnie de L’Isle d’Abeau, les pompiers de Bourgoin-Jallieu et de Saint-Quentin-Fallavier, ainsi qu’une équipe de la SNCF, sont rapidement arrivés sur place pour établir un terrible constat. Sur les rails, gisait le cadavre déchiqueté d’un homme.

Le trafic perturbé durant plusieurs heures

Le train en cause est resté en gare, le temps qu’un conducteur d’astreinte puisse être conduit sur place pour remplacer son collègue, comme le prévoit le règlement SNCF.

Le trafic ferroviaire a été interrompu sur les deux voies jusqu’à 17h. Selon SNCF, quatre TER et un TGV ont été bloqués à cause du drame, avec des retards allant jusqu’à deux heures.

Trains supprimés

  • IC 715 (Genève aéroport 6h36 – Saint-Gall 10h53) : supprimé uniquement entre Cointrin et Cornavin, en raison d’un dérangement technique à la locomotive.
  • TER 18518 (Modane 13h25 – Part-Dieu 16h20) en raison d’un accident de personne.
  • TER 17624 (Grenoble 14h22 – Part-Dieu 15h46) : supprimé uniquement entre Voiron et Lyon, en raison d’un accident de personne.
  • TER 18531 (Part-Dieu 14h40 – Bourg-Saint-Maurice 17h43) en raison d’un accident de personne.
  • TER 88733 (Perrache 14h49 – Saint-André-le-Gaz 15h47) même motif.
  • TER 17623 (Part-Dieu 15h14 – Grenoble 16h40) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 17622.
  • TER 887334 (Saint-André-le-Gaz 15h15 – Perrache 16h11) en raison d’un accident de personne.
  • TER 17628 (Grenoble 16h20 – Part-Dieu 17h46) en raison d’un accident de personne.
  • R 11099 (Lancy-Pont-Rouge 23h53 – Coppet 0h26) : supprimé uniquement entre Versoix et Coppet, en raison de la panne d’un autre train.

Trains retardés

2h de retard pour :

  • le TGV 6917 (Paris 12h41 – Grenoble 15h43) en raison d’un accident de personne.
  • le TGV 9247 (Paris 12h45 – Milan 19h57) en raison d’un accident de personne.

1h45 de retard pour :

  • le TER 17622 (Grenoble 13h19 – Part-Dieu 14h46) en raison d’un accident de personne.
  • les TGV 2929 et 6221 (Paris 20h07 – Montpellier 23h34) en raison d’un incident technique sur le train.

1h15 de retard pour le TER 18533 (Part-Dieu 18h40 – Bourg-Saint-Maurice 21h45) en raison d’un incident technique sur le train et d’un dérangement d’installation.

1h de retard pour l’IC 5970 (Clermont-Ferrand 13h32 – Bercy 16h57) en raison d’un incident technique sur le train.

50 minutes de retard pour :

  • le TGV 9242 (Milan 10h12 – Paris 17h19) en raison d’un accident de personne. Arrêt à Saint-Éxupéry supprimé. Les voyageurs au départ de Saint-Éxupéry ont été replacés dans le 6212. Train détourné par Aix-les-Bains, Culoz et Bourg-en-Bresse.
  • l’IC 5979 (Bercy 18h00 – Clermont-Ferrand 21h28) en raison de la réutilisation de la rame du 5970.

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 5376/7 (Marseille 15h42 – Le Havre 22h01) en raison de la présence d’un bagage non identifié et d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6922 (Grenoble 17h13 – Paris 20h25) en raison de la réutilisation de la rame du 6917.
  • le TER 886141 (Part-Dieu 18h20 – Avignon 20h59) en raison d’un incident technique sur le train.

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 5098 (Nice 13h26 – Dijon 19h38) en raison de la présence d’un bagage non identifié et d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 5198/9 (Nice 13h26 – Metz 22h44) en raison de la présence d’un bagage non identifié et d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 17590/1 (Valence 18h14 – Annecy 21h22) en raison de l’affluence à Valence TGV.
  • le Lunéa 4678/9 (Hendaye 18h16 – Genève 8h50) en raison de difficultés lors de la préparation du train, de la présence d’un bagage non identifié et d’obstacles sur ou aux abords des voies.

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 5458/9 (Marseille 6h14 – Metz 12h51).
  • le TER 17402/3 (Château-Arnoux 10h12 – Briançon 12h44).
  • le TER 17978/9 (Part-Dieu 12h08 – Annecy 13h59) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 6920 (Grenoble 15h08 – Paris 18h25) en raison d’un accident de personne.
  • le TER 885369 (Saint-André-le-Gaz 16h08 – Gières 17h21) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 17819 (Dijon 16h40 – Part-Dieu 18h40) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 5474/5 (Montpellier 17h02 – Strasbourg 22h49) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 17816 (Part-Dieu 19h20 – Dijon 21h19) en raison de difficultés lors de la préparation du train.

20 minutes de retard pour :

  • l’IC 4406/7 (Nantes 14h26 – Part-Dieu 21h20) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 875712/3 (Clermont-Ferrand 14h56 – Part-Dieu 17h20) même motif.
  • le TGV 5346/7 (Rennes 16h07 – Marseille 22h16).
  • le TER 893906 (Part-Dieu 18h08 – Nevers 21h43) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 9223 (Paris 18h23 – Zürich 22h26) en raison d’une correspondance avec les 5098 et 5198/9 à Dijon.
  • le TER 886744/5 (Part-Dieu 19h24 – Saint-Étienne 20h10) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 889966 (Saint-Étienne 20h07 – Le Puy-en-Velay 21h30).
  • le TER 886856/7 (Saint-Étienne 20h20 – Ambérieu 21h53) en raison de la réutilisation de la rame du 886744/5.

15 minutes de retard pour :

  • le TER 887313 (Perrache 8h49 – Saint-André-le-Gaz 9h47) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Vénissieux.
  • le TER 17524/5 (Annecy 12h44 – Valence 15h46) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6212 (Béziers 13h31 – Paris 17h53) en raison d’un arrêt supplémentaire à Saint-Éxupéry.
  • le TGV 9271 (Paris 13h57 – Lausanne 17h48).
  • le TER 17626 (Grenoble 15h19 – Part-Dieu 16h46) en raison d’un accident de personne.
  • le TER 17763 (Bercy 15h38 – Part-Dieu 20h40) en raison de l’affluence.
  • le TGV 6686/7 (Paris 16h57 – Saint-Étienne 19h47).
  • le TER 17632 (Grenoble 17h18 – Part-Dieu 18h46) en raison d’une correspondance avec un train retardé.
  • le TGV 9781 (Paris 18h11 – Genève 21h27) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17637 (Part-Dieu 19h14 – Grenoble 20h37) même motif.
  • le TER 873359 (Moulins 19h20 – Clermont-Ferrand 20h25).
  • le TER 96578/9 (Genève 19h29 – Part-Dieu 21h22) en raison de l’affluence.
  • le TER 18509 (Part-Dieu 19h40 – Modane 22h17).
  • le TER 893907 (Paray-le-Monial 20h10 – Part-Dieu 22h04) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 6225 (Paris 21h15 – Montpellier 0h59) en raison de la panne d’un autre train.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Transisère lance une ligne Bourgoin – Saint-Éxupéry

Posted by ardsl sur 23 septembre 2012

Depuis le 1er septembre, la ligne Transisère 1950 relie Bourgoin à Saint-Exupéry via la gare de La Verpillière.

Les services de la ligne 1950 sont désormais distincts de la ligne 1410 Bourgoin – Pont-de-Beauvoisin.

La ligne 1950 relie Bourgoin à Saint-Éxupéry en 50 minutes. Elle dessert également L’Isle-d’Abeau, Vaulx-Milieu, Villefontaine, La Verpillière et Saint-Quentin-Fallavier.

Départs de Bourgoin-Jallieu (arrêt Pont-Saint-Michel) :

  • du lundi au vendredi à : 5h40, 7h00 (sauf l’été), 8h00, 10h20, 13h00, 16h00, 17h15 et 18h45.
  • le samedi à : 7h20, 10h20, 13h30 et 17h15.

Départs de la gare de La Verpillière :

  • du lundi au vendredi à : 6h07, 7h27 (sauf l’été), 8h27, 10h47, 13h27, 16h27, 17h42 et 19h12.
  • le samedi à : 7h47, 10h47, 13h57 et 17h42.

Départs de Saint-Éxupéry :

  • du lundi du au vendredi à : 7h00, 8h00 (sauf l’été), 9h00, 11h45, 15h30, 17h45, 18h45, 19h45 (sauf l’été) et 21h45.
  • le samedi à : 9h00, 11h45, 16h00 et 19h35.

La ligne fonctionne pas les dimanches et jours fériés.

Télécharger :

Posted in Aéroports, Isère, Rhône, Savoie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Transisère réorganise la desserte de Pont-de-Chéruy

Posted by ardsl sur 23 septembre 2012

Les itinéraires des lignes 1040, 1050 et 1060.

Depuis le 1er septembre 2012, les dessertes Transisère de Pont-de-Chéruy ont été reorganisées.

Le canton de Pont-de-Chéruy (situé dans l’arrondissement de Vienne) regroupe 6 communes et 23500 habitants. La ville de Pont-de-Chéruy compte 5000 habitants.

Les anciennes lignes 1201, 1202 et 1210 ont été rebaptisées. Il existe désormais :

  • la ligne 1040 : Pont-de-Chéruy – L’Isle-d’Abeau gare. Elle dessert Saint-Marcel-Bel-Accueil (1300 habitants), Vénérieu (600 habitants), Saint-Hiliare-de-Brens (500 habitants), Crémieu (3400 habitants), Saint-Romain-de-Jalionas (3200 habitants) et Tignieu-Jameyzieu (5900 habitants). 4 allers-retours du lundi au vendredi, sauf fêtes (plus des renforts en période scolaire). Horaires
  • la ligne 1050 : Pont-de-Chéruy – Bourgoin gare. Elle dessert Saint-Marcel-Bel-Accueil, Panossas (600 habitants), Chozeau (1100 habitants) et Tignieu-Jameyzieu. 4 allers-retours du lundi au vendredi, sauf fêtes (plus des renforts en période scolaire). Horaires
  • la ligne 1060 :  Pont-de-Chéruy – Villefontaine. Elle desserte La Verpillière (6500 habitants) avec un arrêt à la gare, Saint-Quentin-Fallavier (6100 habitants), Satolas-et-Bonce (2100 habitants), Chamagnieu (1500 habitants), Tignieu-Jameyzieu et Charvieu-Chavagnieux (7800 habitants). 4 allers-retours du lundi au vendredi, sauf fêtes (plus des renforts en période scolaire). Horaires

Les lignes 1040, 1050 et 1060 sont complétées par 10 lignes locales.

Désormais, chaque ligne a un itinéraire clairement défini. Les correspondances entre les 3 lignes sont possibles à Saint-Marcel-Bel-Accueil (arrêt Le Lichoud).

Posted in Isère | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

19 septembre : journée du transport public

Posted by ardsl sur 18 septembre 2012

De nombreuses initiatives sont mises en place à l’occasion de la journée du transport public prévue mercredi 19 septembre. Tour d’horizon des initiatives en Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté, PACA, Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon.

Auvergne

TER Auvergne

Retour à 1€ pour tout billet « aller » acheté au tarif normal ou réduit justifié. Offre valable durant toute la Semaine de la mobilité sur le réseau TER Auvergne uniquement.

Le billet à 1€ est en vente depuis lundi 10 septembre 2012, aux guichets des gares et boutiques SNCF d’Auvergne.

Il est valable pour un voyage s’effectuant à l’intérieur de la région Auvergne et donne accès à tous les trains et autocars TER, à l’exception des trains Intercités à réservation obligatoire.

L’aller (acheté aux conditions de votre tarif habituel) et le retour doivent avoir lieu dans la même journée (du 16 au 22 septembre 2012 inclus).

Le billet retour est délivré dans la même classe (1ère ou 2nde) que le billet aller (acheté aux conditions de votre tarif habituel).

Le billet retour à 1€ n’est ni échangeable ni remboursable. Conservez votre billet aller. Il vous sera demandé par le contrôleur pour valider votre retour à 1€.

Allier

  • Transport Départemental. Gratuité des titres de transports sur l’ensemble du réseau Trans’Allier.
  • Montluçon : 1 € le titre illimité valable 24h sur le réseau MAELIS.
  • Moulins : 1€ la journée sur le réseau Aléo.

Cantal

  • Aurillac : Jeu concours avec des abonnements à gagner sur le réseau TRANS’CAB.

Haute-Loire

  • Transport Départemental. Gratuité la journée sur l’ensemble des lignes départementales de la Haute-Loire.

Puy-de-Dôme

  • Clermont-Ferrand : Offrir à un abonné la possibilité de faire voyager gratuitement un ami, un proche ou collègue de travail.

Bourgogne

Côte-d’Or

  • Beaune : Gratuité sur le réseau Le Vingt pendant la Semaine de la mobilité.
  • Dijon : À gagner 3 abonnements annuels bus et tram pour les 18 /26 ans assortis de 3 cartes TER Bourgogne liberté -26 ans par tirage au sort parmi les visiteurs du Divia Bus Tour sur le Campus dijonnais de l’Université de Bourgogne.

Nièvre

  • Transport Départemental. 1€ la journée sur le réseau.
  • Nevers : 1€ la journée sur le réseau Taneo.

Saône-et-Loire

  • Transport Départemental. Gratuité la journée sur le réseau Buscéphale.
  • Le Creusot – Montceau : Gratuité du réseau urbain Mon Rézo (en dehors du transport à la demande Prétibus) pendant toute la semaine de la mobilité.
  • Mâcon : 1€ la journée sur le réseau TrémA (sauf transport à la demande périurbain « TrémA’Fil »).

Yonne

  • Auxerre : Ticket à 1€ pour un trajet sur le réseau Vivacité.
  • Sens : Ticket à 1 € la journée pour un trajet sur AS Réseau.

Franche-Comté

Doubs

  • Transport Départemental. Gratuité sur le réseau Mobidoubs.
  • Pontarlier : Gratuité la journée sur le réseau Pontabus.

Haute-Saône

  • Vesoul : Gratuité la journée sur le réseau VBus+.

Jura

  • Transport Départemental. Gratuité sur l’ensemble du réseau JURAGO.
  • Dole : Gratuité la journée sur le réseau Transport Grand Dole.
  • Lons-le-Saunier : Gratuité des lignes régulières TALLIS et du transport à la demande MALIS.

Territoire-de-Belfort

  • Belfort : Pour toute nouvelle demande de Pass Optymo un mois de trajet gratuit.

Languedoc-Roussillon

Gard

  • Transport Départemental. Gratuité la journée sur le réseau EDGARD. À l’occasion de cet événement le réseau ouvrira ses portes gratuitement. Objectif : offrir la possibilité aux non utilisateurs de transport en commun de découvrir le réseau Edgard.
  • Alès : Voyages illimités toute la journée avec un ticket à 0,80€ en zone 1, à 1€ en zone 2 et 1,50€ en zone 3. Les titres du réseau départemental EDGARD et du réseau de Nîmes seront valables la journée sur l’ensemble des 3 réseaux – les billets SNCF daté et validé du 19 septembre permettront à leur porteur de voyager sur tout le réseau NTECC. Les abonnements scolaires donnant droit à 2 voyages / jour scolaire seront valables pour des déplacements illimités durant toute la Semaine de mobilité.
  • Nîmes : 1€ la journée sur le réseau Tango. Stationnement gratuit sur le parking relais des Costières grâce au ticket. Possibilité de voyager gratuitement sur le réseau Tango avec un billet TER daté et validé du même jour.

Hérault

  • Transport Départemental. Gratuité sur le réseau Hérault Transport.
  • Agde : 1€ la journée sur le réseau CAP’BUS.
  • Béziers : Gratuité la journée sur le réseau Béziers Méditerranée Transports.
  • Montpellier : Forfait hebdo multimodale à 10€ pour essayer tous les modes de transport de Montpellier Agglomération (bus – tramway – parking relais + Tram – vélomagg et le service d’autopartage Modulauto).
  • Sète : 1€ la journée sur le réseau Thau Agglo Transport.

Lozère

  • Mende : Gratuité la journée sur le réseau Transport Urbain Mendois.

Pyrénées-Orientales

  • Amélie-les-Bains : Gratuité la journée sur le réseau Amélia.
  • Perpignan : Billet unitaire valable toute la journée sur le réseau CTPM pour tous les voyageurs. Réseau gratuit toute la journée pour les salariés des entreprises partenaires.

Provence-Alpes-Côte d’Azur

TER PACA

Pass Journée à 5€ pour voyager sur tout le réseau TER de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Alpes-de-Haute-Provence

  • Digne-les-Bains : Gratuité toute la journée sur l’ensemble du réseau RTUD.
  • Manosque : Gratuité la journée sur le réseau Manobus.

Alpes-Maritimes

  • Transport Départemental et Nice : 1 € le ticket sur les Lignes d’Azur.
  • Antibes : Gratuité la journée sur le réseau Envibus.
  • Cannes : 1€ la journée sur le réseau Bus Azur.
  • Grasse : Gratuité la journée sur le réseau Sillages.

Bouches-du-Rhône

  • Arles : Gratuité la journée sur le réseau ENVIA.

Hautes-Alpes

  • Briançon : 1€ la journée sur le réseau TUB.

 Var

  • Draguignan : Gratuité la journée sur le réseau TED BUS.
  • Toulon : 1€ la journée et réduction tarifaire valable sur les bus et bateaux du réseau Mistral.

Vaucluse

  • Transport Départemental. Sur l’ensemble du réseau TransVaucluse : gratuité du ticket Roue libre aller-retour pour les abonnées scolaires et gratuité du voyage retour pour tous les voyageurs (sur présentation du ticket aller). Renseignements au 04 90 16 15 14 (Direction des Transports).
  • Carpentras. Gratuité la journée sur le réseau urbain.

Rhône-Alpes

Ain

  • Ambérieu-en-Bugey. Gratuité toute la journée sur le réseau TAM.
  • Bourg-en-Bresse : 1€ la journée sur le réseau TUB.

Ardèche

  • Transport Départemental : 1€ la journée sur le réseau Le Sept.
  • Annonay : Gratuité la journée sur le réseau b.a.bus.

Haute-Savoie

  • Transport Départemental : Gratuité la journée sur le réseau Lihsa.
  • Annecy : Gratuité sur le réséau Sibra (Bus et Vélonecy).
  • Annemasse : Gratuité sur le réseau TAC.

Isère

  • Bourgoin-Jallieu / L’Isle-d’Abeau : 1€ la journée sur le réseau RUBAN.
  • Grenoble : Distribution gratuite et ciblée de 75000 titres (1 journée d’essai) valable pendant la Semaine de la mobilité sur le réseau TAG.
  • Vienne : Gratuité la journée sur les lignes régulières et le transport à la demande du réseau L’va.
  • Voiron : Gratuité la journée sur les transports du Pays Voironnais.

Loire

  • Roanne : Gratuité la journée sur l’ensemble du réseau STAR.

Rhône

  • Transport Départemental. Gratuité la journée de la ligne Express 1 reliant Colombier-Saugnieu à Lyon.
  • Villefranche-sur-Saône : Gratuité la journée sur tout le réseau Libellule.

Savoie

  • Aix-les-Bains : Pass Mobilité à 1€ valable pendant la Semaine de la mobilité sur les réseaux Ondéa (Aix-les-Bains) et Stac (Chambéry).
  • Albertville : 1€ la journée sur le réseau Je prends le Bus.
  • Chambéry : Pass’mobilité à 1€ sur le réseau STAC valable pendant la Semaine de la mobilité : Intermodal – utilisable sur 2 agglomérations partenaires pour l’occasion. Il permet à la fois de prendre le bus et louer un vélo : – sur le réseau de bus Stac – sur le réseau de bus Ondéa (Communauté d’Agglomération du lac du Bourget) – sur le réseau interurbain Belle Savoie Express (dans le périmètre des 2 agglomérations) – pour louer un vélo dans les vélostations de Chambéry et Aix-les-Bains.
  • Saint-Jean-de-Maurienne : Gratuité la journée sur le réseau Coeur de Maurienne Bus.

Posted in Ain, Alpes du Sud, Ardèche, Auvergne, Bassin annecien, Bourgogne, Genevois, Haute-Savoie, Isère, Jura, Languedoc-Roussillon, Loire, PACA, Provence, Rhône, Rhône-Alpes, Savoie, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Car Postal France remporte deux appels d’offres en Isère et une action en justice

Posted by ardsl sur 7 juillet 2012

La filiale française de Car Postal vient de gagner deux marchés de transport interurbain en Isère, confortant ainsi sa présence dans ce département où elle exploitait déjà deux lignes. Par ailleurs, les transporteurs isèrois qui accusaient le transporteur suisse de dumping tarifaire ont été déboutés mi-juin 2012.

Pour un opérateur de transport, gagner de nouveaux contrats, ça fait toujours plaisir, mais pour Car Postal France qui vient de remporter deux lignes interurbaines en Isère, la satisfaction est double.

Pour commencer, le groupe suisse conforte ainsi la présence de sa filiale française dans un département où elle exploite déjà deux lignes d’autocar express.

Ce marché qui a démarré le 1er septembre 2012, concerne des dessertes en Nord‐Isère, dont les liaisons express de l’axe Lyon ‐ L’Isle d’Abeau ‐ Bourgoin‐Jallieu (lignes 1920, 1930 et 19h40). Un marché de huit ans pour lequel Car Postal doit acheter 44 autocars pour parcourir plus de deux millions de kilomètres par an.

Par ailleurs, Car Postal a remporté un contrat de six ans pour exploiter la ligne routière entre Allevard et l’agglomération grenobloise.

Dumping ? Pas dumping

Second motif de satisfaction, CarPostal France a remporté la mise malgré des attaques très virulentes de certains de ses concurrents qui l’accusaient de faire du dumping, aidé en cela par sa maison mère (lire notre article à ce sujet).

Mi-juin, ces autocaristes qui avaient déposé une plainte auprès du préfet de l’Isère en mars 2012, ont finalement été déboutés par le tribunal administratif. La préfecture a donc confirmé que l’offre du transporteur suisse n’était pas sous-évaluée.

« Nous allons maintenant pouvoir nous préoccuper de notre cœur de métier : servir les usagers conformément à nos engagements » observe Nathalie Courant, directrice générale de Car Postal France.

(Avec mobilicites.com).

Posted in Car Postal, Isère | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Isle-d’Abeau : de nouveaux aménagements pour sécuriser le parking de la gare

Posted by ardsl sur 25 avril 2012

Jeudi 19 avril a eu lieu, à la gare SNCF de l’Isle d’Abeau, l’inauguration des travaux d’aménagement réalisés par la CAPI (Communauté d’agglomération Porte de l’Isère) pour sécuriser le parking de la gare.

Ces travaux ont été réalisés rapidement à la demande du service Transports de la CAPI. La direction des infrastructures en a assuré la maîtrise d’œuvre.

Des travaux de débroussaillage, terrassements, avec la mise en place de grave semi-concassée ont été entrepris, ainsi que l’amélioration du cheminement piéton, avec un marquage du stationnement, et l’installation de cinq luminaires pour un coût de 35000€.

L’augmentation du nombre de places de stationnement (une centaine de places aménagées) devrait permettre de développer le covoiturage sur ce site en offrant des conditions de stationnement plus sécurisées pour les véhicules.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Isère | Tagué: , | Leave a Comment »

“Le Lyon-Turin ne passera pas chez moi !”

Posted by ardsl sur 19 mars 2012

Entre Isère et Savoie, la grogne grandit de jour en jour le long du tracé. Après l’Italie, la colère des “No-TAV” a traversé la frontière. Les uns revendiquent la non-violence tandis que d’autres signent d’un coup de peinture leurs actes de sabotage à défaut de les revendiquer. L’enquête d’utilité publique, qui se termine lundi 19 mars, a ravivé les tensions.

Avressieux, son château, ses bosquets, ses marais bordant les champs de maïs, sa tranquillité à peine troublée par le grondement des tracteurs.

“C’est le genre de coin dans lequel tout le monde rêverait d’habiter. Et vous voulez voir passer des trains à plus de 200 à l’heure ?”

Christian Lovet n’est pas un excité. Mais son sang n’a fait qu’un tour quand il a découvert le tracé de la future ligne Lyon-Turin. L’image du village savoyard bucolique a viré au cauchemar le soir de la réunion publique des opposants au projet. C’était il y a deux semaines. Depuis, il ne décolère pas. Tout comme Richard Mangeolle, qui a pris la tête de la révolte depuis l’ancien café devenu le QG du collectif de défense.

L’immobilier aurait déjà baissé de 30%

Sur leur site internet, c’est aussi beau qu’un train électrique sous un sapin de Noël”, ironise-t-il avant de décrire le spectacle d’apocalypse qui attendrait les habitants : allers-retours incessants de camions dans des nuages de poussière, maisons rasées, terrains agricoles rayés de la carte…

En moins d’un mois, la révolte s’est propagée tout le long du tracé : La Tour-du-Pin, Chimilin, Romagnieu, Avressieux, Belmont-Tramonet… C’est le front commun des agriculteurs et des néoruraux venus goûter la verdure et le calme à des prix abordables. Ils risquent de l’être encore plus, prévient Olivier Cabanel, président de la coordination Ain, Dauphiné, Savoie si le train pointe le bout de sa locomotive : “la seule annonce du projet a déjà fait baisser le prix de l’immobilier de 30 % dans les communes concernées.” À vérifier, mais l’argument fait mouche. Tout comme celui de l’exploitant agricole Christian Provent : “on nous demande de produire plus propre tout en répondant aux besoins des habitants. Et on vient supprimer des dizaines d’hectares de terre cultivable.

Un projet inutile, ruineux et dépassé. Leur verdict est sans appel. Contre-enquête à l’appui. Ils disent qu’une modernisation de la ligne historique suffisait largement à répondre aux besoins des voyageurs comme des transporteurs. C’est le fameux plan B qui circule de mains en mains dans les associations d’opposants.

L’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique se termine aujourd’hui dans les 71 communes du Rhône, de l’Isère et de la Savoie concernées par le tracé. Mais elle ne changera rien à la volonté des associations de faire capoter le projet. “Nous resterons non violents, mais nous ne lâcherons pas,” prévient Olivier Cabanel, assurant que ses troupes n’ont aucun lien avec les actions récentes. Le 1er mars à Lyon, un groupe interrompait le trafic (lire). Le 10 mars, un commando sabotait la voie ferrée en Savoie avant de signer “No TAV” comme les opposants italiens (lire). Le 12 mars, deux camions étaient incendiés à Saint-Martin-d’Hères pour dénoncer “les collabos du TAV” (lire).

La colère des Italiens du Val de Suze est maintenant bien partagée de ce côté des Alpes.

Ils redoutent un “saccage paysager catastrophique

De Grenay à Chimilin, le tracé de la future ligne nouvelle Lyon-Turin traverse l’ensemble du Nord-Isère, en épousant celui de l’autoroute A 43 quand cela est possible. Ce qui n’empêchera pas la construction de grands ouvrages d’art (ponts et viaducs) et de tunnels pour franchir l’autoroute, les rivières ou les buttes balisant l’itinéraire. Et ce grand chantier qui va bouleverser la vie des riverains est loin de faire l’unanimité.

La commune de Villefontaine, la communauté d’agglomération Porte de l’Isère et la Ville de Bourgoin-Jallieu ont émis un avis favorable au projet, tandis que celui du conseil général de l’Isère n’est que partiellement favorable, sous la condition express que la mise en service de la ligne grande vitesse soit précédée de celle du contournement ferroviaire de Lyon et de réserves concernant l’insertion dans l’environnement.

Mais l’ouverture de l’enquête d’utilité publique n’a fait qu’amplifier la grogne sur toute la ligne. L’association Frontonas Vigilance TGV, créée en 1992, demande notamment la réalisation de protections phoniques.

Un viaduc de 20 mètres de hauteur et de 900 mètres de longueur

Les habitants du Bourg, à L’Isle-d’Abeau, et ceux de Saint-Marcel-Bel-Accueil redoutent la construction d’un ouvrage hydraulique et routier sur les deux communes, qui impacterait 3 000 à 3 500 habitants dans un périmètre de 300 à 1 500 mètres. Des inquiétudes partagées par l’association Saint-Savin Vigilance qui dénonce un projet flou.

À Chimilin, le maire n’hésite pas à parler d’un “saccage paysager catastrophique” avec “la pose d’énormes merlons et surtout la création d’un viaduc de 20 mètres de hauteur et de 900 mètres de longueur” qui, depuis Saint-Didier-de-la-Tour et La Bâtie-Montgascon, va déboucher dans le village.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Italie, Rhône, Savoie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Les conducteurs des bus de Bourgoin a fait usage du droit de retrait

Posted by ardsl sur 11 octobre 2011

Les lignes de bus A, D, E, M du réseau de Bourgoin-Jallieu (RUBAN) ont été interrompues mardi 11 octobre.

Vers 13h, un bus qui transportait une dizaine de passagers a fait l’objet d’un caillassage entre les arrêts du collège Doisneau et Pierre Plate sur la commune de l’Isle-d’Abeau.

Aucune personne n’a été blessée. 2 vitres ont été entièrement brisées.

Les conducteurs ont fait valoir leur droit de retrait sur les lignes desservant le lieu de l’agression.

En conséquence, aucun bus n’a circulé sur les lignes A, E, D et M mardi 11 octobre à partir de 15h15.

Posted in Isère | Tagué: , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :