ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘low cost’

Lyria déclare la guerre à l’avion

Posted by ardsl sur 25 septembre 2012

Lyria, la société qui exploite les TGV reliant Paris aux principales villes suisses, gagne en autonomie. Objectif : prendre des parts de marché au transport aérien.

Le Suisse Alain Barbey, directeur général de Lyria, a longtemps travaillé chez Swissair, la compagnie aérienne helvétique. « Pour gagner des parts de marché sur l’avion, qui offre aux passagers un certain standard, il faut offrir le même dans les trains« , a-t-il expliqué mardi 25 septembre à Paris.

Lyria, filiale à 74% de SNCF et à 26% des CFF, créée en 2002, dessert les principales villes suisses : Zurich, Genève, Berne, Lausanne, Bâle et Neuchâtel. Une filiale fort rentable qui devrait réaliser cette année 315 millions d’euros de chiffre d’affaires et transporter près de 4,5 millions de passagers, souvent aisés. SNCF lui accorde son autonomie, comme elle l’a déjà fait pour Thalys (qui dessert Bruxelles, Amsterdam et Cologne) et Eurostar (Londres).

3h05 entre Paris et Genève

Cette autonomie s’accompagne d’un beau cadeau : 19 nouvelles rames, alors que jusqu’ici Lyria louait ses voitures à SNCF. Alors, en quoi consiste cette autonomie ? « Outre le fait de posséder notre propre flotte, notre délégation de tâches s’étend au personnel, aux horaires, à la politique des prix, à la gestion des taux d’occupation, à la publicité, à la communication« , a énuméré Alain Barbey.

Et quid du standard comparable à celui offert par les compagnies aériennes ? Pour les premières classes, Lyria Première offre avec le billet un repas, distribue gratuitement des journaux, et recrute un personnel parlant français, allemand et anglais, susceptible de « répondre au mieux aux demandes, aux désirs des passagers« . Paris – Bâle s’effectue en 3h03, Paris – Genève en 3h05. « Or, trois heures, c’est le seuil psychologique pour transférer l’aérien vers le rail« , a commenté Alain Barbey.

Un recrutement différent

Avec le train, pas de temps perdu pour l’enregistrement, pour l’attente des bagages à l’arrivée, sans oublier le trajet entre l’aéroport et le centre-ville. Lyria a déjà gagné par K.-O. sur Bâle, Easy Jet préférant se retirer de cette destination, en revanche le transporteur low cost s’est maintenu sur Genève, diversifiant son offre. « Nous avons gagné 6 points sur Genève, enlevant 57% de parts de marché. Et 9 points sur Bâle, totalisant 73% de parts de marché« , a ajouté le directeur général de Lyria.

Encore faut-il, pour conserver cette avance, que le rail ne soit pas fréquemment paralysé par les grèves. « Lyria possède toute liberté pour recruter son personnel. Nous prenons les meilleurs, en France, en Suisse, également à l’international« , a répondu Frank Bernard, le président de Lyria. Un personnel que l’on veut « très motivé« , et peut-être un peu moins syndiqué qu’à SNCF.

Les dessertes Marseille – Genève et Nice – Genève seront gérées par Lyria à compter du 9 décembre 2012 (lire).

(Avec lepoint.fr).

Posted in Aéroports, CFF, Fréquentation, Genève, Service 2012, Service 2013, SNCF, Suisse, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le TGV low-cost circulera dès le premier semestre 2013

Posted by ardsl sur 25 septembre 2012

Un million de billets à moins de 25 euros seront vendus chaque année grâce au «TGV éco».

Trop cher, le train?  Consciente qu’un grand nombre de Français ont renoncé au train, dont le prix est au-dessus de leurs moyens, SNCF s’apprête à multiplier les initiatives pour les convertir. « On va les aider à voyager moins cher !« , s’exclame Guillaume Pépy, le président de SNCF. « L’image du train n’est pas assez associée aux petits prix. »

Dans deux mois, SNCF devrait dévoiler sa première rame de TGV low-cost, rebaptisé «TGV éco», dont le démarrage est prévu pour le premier semestre 2013.

L’objectif de ce TGV à petit prix est d’offrir « chaque année un million de places à moins de 25 euros« , résume Barbara Dalibard, la directrice générale en charge de la branche voyages de  SNCF. « Nous allons abaisser nos coûts pour produire moins cher. Or nos principales charges sont le matériel et les péages versés à RFF. » Les rames du TGV éco embarqueront davantage de passagers qu’une rame classique avec une seule classe et un confort basique. «Nous desservirons des gares bis”où les péages sont moins chers», souligne Barbara Dalibard. L’initiative de SNCF, qui a transporté 102,5 millions de voyages en TGV et iDTGV en 2011, est une première dans le monde. Jusqu’à présent, aucun opérateur n’a encore lancé d’offre à bas coûts 100% TGV.

En parallèle, les rames iDTGV, ces trains à prix réduits dont les places ne sont écoulées que sur Internet, devraient sortir des frontières hexagonales «Nous étudions l’opportunité d’ouvrir quelques destinations internationales», avance Barbara Dalibard.

(Avec Le Figaro).

Posted in Matériel, Service 2013, SNCF, Tarification | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Swiss teste des liaisons «low cost» depuis Genève

Posted by ardsl sur 30 août 2012

Depuis mercredi 29 août, la compagnie propose des vols vers Madrid et Nice à partir de 49 francs. Athènes et Prague suivront dès mi-septembre.

Swiss vient marcher sur les plates-bandes genevoises d’Easy Jet. La compagnie aérienne teste deux liaisons «low cost» au départ de Genève en proposant des vols vers Madrid et Nice, révèle le magazine Travel Inside. Cette phase test durera jusqu’au 31 décembre 2012.

Le prix le plus bas proposé se monte à 49 francs pour un aller simple sur les deux destinations. Pour un aller et retour, il faudra débourser 89 francs sur Madrid et 99 francs sur Nice. Le voyage peut être effectué sans date butoir.

« Suite à un sondage mené auprès des passagers, nous avons constaté que ces derniers attendent des prix plus attrayants et davantage de flexibilité« , explique Thomas Benz, Head of Marketing Switzerland. « Telle est la raison du lancement de cette opération. Nous verrons d’ici fin 2012 comment réagira le marché et s’il convient de poursuivre dans cette voie à Genève. »

Dès la mi-septembre, Athènes et Prague seront également proposées à ces tarifs.

La compagnie à la croix blanche entend ainsi contrer la concurrence «low cost», et principalement Easy Jet qui détenait près de 40% de parts de marché à Genève en 2011, contre 15,3% pour Swiss.

(Avec tdg.ch).

Posted in Aéroports, Espagne, Genève, PACA | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :