ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Nuria Gorrite’

Deux ministres défendent « Léman 2030 » auprès des pendulaires

Posted by ardsl sur 10 octobre 2012

Les conseillères d’État vaudoise et genevoise Nuria Gorrite (PS) et Michèle Künzler (Les Verts) ont rencontré mardi 9 octobre les passagers du RegioExpress 2608 (Lausanne 7h48 – Genève de 8h39). L’opération – symbolique – était destinée à présenter le projet ferroviaire « Léman 2030 », qui met en partie de côté le projet de 3e voie CFF en dur entre Lausanne-Genève.

En matière de transport ferroviaire, les cantons de Genève et de Vaud partagent les mêmes intérêts. La Vaudoise Nuria Gorrite, cheffe du Département des infrastructures et des ressources humaines du canton de Vaud, et la Genevoise Michèle Künzler, en charge du Département genevois de l’intérieur, de la mobilité et de l’environnement, l’ont rappelé mardi 9 octobre en faisant le voyage entre Lausanne et Genève, en train, avec les pendulaires.

Troisième voie CFF mise de côté

À l’occasion de la distribution aux passagers d’une brochure explicative, elles ont présenté le projet de développement des infrastructures ferroviaires « Léman 2030 », qui permettra une amélioration substantielle de l’offre entre les deux villes lémaniques et au-delà. Et ce, en partie, dès le nouvel horaire CFF 2013.

Le projet de troisième voie CFF en dur entre Genève et Lausanne n’est plus une priorité pour les deux cantons, pour des raisons à la fois de coûts, de difficulté de réalisation et de rapidité.

Des destins communs

Cette opération symbolique avait pour but de montrer combien les destins des deux cantons sont liés. « Aujourd’hui, les gens vivent dans un espace qui est celui de cet Arc lémanique qui se densifie. Il y a une explosion démographique importante qui est appelée à se poursuivre, il y a une vitalité économique qui fait notre force« , souligne Nuria Gorrite. Et de rappeler que la métropole lémanique est la 2e région économique de Suisse.

« Si nous sommes montées dans le même train« , souligne la ministre vaudoise, « ce n’est pas seulement physiquement, mais c’est pour rappeler que nous sommes dans le même wagon, nos destins sont liés« .

Léman 2030

Les infrastructures ferroviaires de la région lémanique arrivent gentiment à la limite de leur capacité.

En dix ans, le nombre de voyageurs par jour sur la ligne entre Lausanne et Genève est passé de 25000 à 50000 et un doublement de la fréquentation est attendu d’ici à 2030.

Parmi les projets de « Léman 2030 » figurent notamment l’agrandissement des gares de Lausanne et de Genève Cornavin.

Si pour Lausanne, l’idée est sur de bons rails, pour Genève, le projet est encore en discussion aux Chambres fédérales.

À Cornavin, il a été décidé d’ajouter deux voies supplémentaires pour permettre d’absorber la croissance du trafic. La question qui demeure encore en suspens est de savoir si ces deux voies seront construites en surface ou sous terre.

(Avec rts.ch).

Publicités

Posted in Fréquentation, Genève, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les CFF fêtent les 150 ans de la ligne Lausanne – Fribourg – Berne

Posted by ardsl sur 31 août 2012

Andreas Meyer, directeur des CFF, lors du lancement du chantier du CEVA le 15 novembre 2011 à Genève. (Photo : Joël Grandcollot).

Les CFF fêtent les 150 ans de la ligne Lausanne – Fribourg – Berne. À cette occasion, un train spécial est parti mardi 28 août de Berne pour Lausanne en présence de nombreux invités. Des voyages en train à vapeur ainsi qu’une action pendulaire vont compléter le programme des festivités.

Il y a 150 ans, le 4 septembre 1862, le viaduc de Grandfey, long de 352 mètres et haut de 80 mètres, était mis en service. La première liaison directe entre Lausanne et Berne était ainsi achevée. Pièce maîtresse du tronçon, le viaduc de Grandfey, qui enjambe la Sarine, est devenu un trait d’union entre les deux régions linguistiques, faisant fi du Röstigraben.

C’est donc à bord d’un train spécial parti de Berne pour Lausanne que les CFF ont officiellement fêté le 150ème anniversaire de la ligne. La manifestation s’est déroulée en présence des délégations bernoise, fribourgeoise et vaudoise. Le Président du Gouvernement fribourgeois, Georges Godel, la Conseillère d’État Barbara Egger-Jenzer, directrice des transports du canton de Berne, la Conseillère d’État Nuria Gorrite, responsable du Département des Infrastructures pour le canton de Vaud et Andreas Meyer, directeur des CFF, ont salué l’importance de cette liaison.

À l’issue de la manifestation, les invités étaient invités à regagner Berne à bord d’une rame Duplex Regio. Points forts de l’horaire Romandie 2013, les nouveaux trains circuleront dès décembre prochain sur les lignes Genève – Lausanne – Romont / Vevey. Elles augmentent le confort des voyageurs et offrent 30% de places assises en plus.

Les festivités se poursuivent pour le grand public. CFF Historic proposera au public des voyages en train à vapeur les samedi 1er et dimanche 2 septembre 2012. Plus d’informations sont disponibles sur www.cff.ch/voyages-decouvertes. En outre, une action de remerciement aura lieu dans les gares de Lausanne, Fribourg et de Berne le mardi 4 septembre 2012.

Posted in CFF, Suisse, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lausanne : le M3 se dévoile, avec son tracé et ses stations

Posted by ardsl sur 14 août 2012

Le tracé et les stations du futur M3

Grande nouveauté, les deux lignes de métro descendront en alternance jusqu’à Ouchy.

La polémique de ce printemps entre le gouvernement vaudois et la Municipalité de Lausanne avait fait passer ses études au second plan. Désormais soutenu par les deux exécutifs, le projet de M3 a un visage quasi définitif. Son tracé ne devrait plus changer, l’implantation de ses stations est achevée et, grande nouveauté, ses rames devraient descendre jusqu’à Ouchy en alternance avec celles du M2.

Cette dernière variante résout le point noir du métro actuel, son tunnel à voie unique sous la gare, en permettant toujours de se rendre jusqu’aux rives du Léman. Le M3 doit en effet chiper le parcours de son grand frère entre le Flon et Grancy. À la place, le M2 bénéficiera d’un nouveau tracé souterrain plus à l’Ouest pour aboutir dans une nouvelle station à proximité immédiate des quais CFF, évitant aux pendulaires de traverser la place de la Gare.

Mais au lieu de construire un terminus, le projet prévoit désormais de prolonger les deux nouvelles voies pour leur permettre de rejoindre la ligne actuelle, confirme Olivier Français, municipal lausannois des Travaux. «Pour permettre aux rames de rebrousser chemin, nous devions construire un bout de tunnel sous la gare. Il ne manquait que quelques mètres pour rejoindre Grancy. Tous ceux qui travaillent sur le projet ont mis les bouchées doubles pour voir si une telle modification était possible.»

Nombreuses synergies

Bingo, les synergies entre les deux métros s’annoncent nombreuses. Depuis Ouchy, une rame sur deux pourrait, par exemple, aller en direction de la Blécherette ou d’Épalinges, après avoir emprunté les deux voies actuelles jusqu’à Grançy. «Rien n’est encore décidé sur les horaires, mais tous les scénarios peuvent être envisagés», explique Olivier Français. Pour le magistrat radical, le M3 doit surtout permettre d’augmenter fortement les cadences du M2 depuis la gare. «Il sera possible de faire circuler des métros toutes les minutes

Le M3 devrait circuler environ toutes les cinq minutes. Les études générales sur son tracé jusqu’à la Blécherette sont finalisées.

Autre pas en avant, le futur métro n’a plus l’épée de Damoclès du Conseil d’État au-dessus de sa facture – environ 450 millions de francs. Lors de son discours de nouveau président du gouvernement, fin juin, Pierre-Yves Maillard en a même fait un des symboles de la nouvelle législature.

Soutien de Nuria Gorrite

Quant à la nouvelle cheffe du Département des infrastructures, Nuria Gorrite, elle se montre enthousiaste pour la solution de faire rimer M3 et M2 avec Ouchy, notamment en prévision du développement de la CGN.

Désormais, le sort du M3 est entre les mains de la Confédération. Les Chambres fédérales statueront sur la demande de subvention l’année prochaine. Le début des travaux est prévu pour 2018, au plus tard.

(Avec 24 heures).

Posted in Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :